Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/12/2011

Découvrir l'AEIMR

Mieux vaut tard que jamais: en ces temps de diveraeimr,mouvements religieux,bernard blandre,pluralisme,sectes,religions minoritaires,lorraine,sarregueminessification religieuse croissante qui marque à la fois, en interne, les grandes religions (dont le protestantisme), mais aussi le vaste champ "mystique-ésotérique" (Françoise Champion), signalons le rôle incontournable joué, depuis 1979, par une association intitulée AEIMR.

A vocation documentaire, pédagogique, non partisane, elle est conduite par Bernard Blandre.


Mais que veut dire, au fait, AEIMR? Il s'agit de l'Association d'Etude et d'Information sur les Mouvements Religieux. Basée à Sarreguemines, en Lorraine, elle est surtout connue des chercheurs pour son précieux bulletin mensuel, intitulé Mouvements Religieux, qui propose, depuis 1980, une mine d'informations (analyses, recensions, revue de presse, etc.).

Pour avoir moi-même, plus d'une fois, recouru à cette publication sur tel ou tel petit groupe protestant (ou para-protestant) non-conformiste, je puis certifier la fiabilité de cette publication, sur un terrain mouvant où il est bien utile de savoir "où l'on met les pieds".

Commentaires

J'ai été abonnée pendant plusieurs années à leur journal, dès le début de son existence ou presque .. ensuite j'ai renoncé par manque de temps,mais je trouvais leurs publications très intéressantes ..
J'ai été au courant de l'existence de l'AEIMR pratiquement dès ses origines, ayant travaillé un an au même endroit que .... Bernard Blandre ....
ça me rejeunit de voir un article sur cette association !

Écrit par : Françoise | 13/12/2011

C'est une revue utile mais austere.
Et que dire du site internet!

Écrit par : André | 13/12/2011

Oui, Bernard Blandre fait un travail d'une très grande utilité. Et, pour répondre à André, je dirai ceci: la forme des supports de communication de l'AEIMR est certes désuète dans un monde où le tape-à-l'oeil est de rigueur. Mais pour les chercheurs, c'est le fond qui compte. Or, sur ce plan, l'AEIMR tient très très bien la corde.

Je joins donc mon témoignage à celui de S.F, s'il fallait un témoignage supplémentaire sur l'utilité des travaux de Blandre et des publications de l'AEIMR. J'espérais avoir le temps de parler un peu plus dans le détail de l'AEIMR et de Bernard Blandre (voir cette note où je profite de son travail de recension pour le présenter un peu: http://mormonismesocietes.wordpress.com/tag/bernard-blandre/), mais ce coup de projecteur de S.F vient tout à fait à propos.

Écrit par : CCharles | 18/12/2011

Monsieur,
Vous serait-il possible de me dire quelques noms de ce que vous nommez les groupes
para-protestants. Personnellement je suis intéressé par cette question
Robert

Écrit par : chaumeil robert | 21/03/2013

Les commentaires sont fermés.