Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/11/2020

De Trump-Pence à Biden-Harris

EmPPVx3XMAMVYm6.jpg

L'alliance tactique (deal) entre Trump et les 3/4 des évangéliques blancs a-t-elle pris fin avec la défaite de Trump face au ticket démocrate Biden-Harris ?

Il est trop tôt pour le dire.

 

Au crédit de Donald Trump, on retiendra que lors des élections 2020, le président Trump a largement réussi à rassembler son camp, mobilisant plus d'électeurs qu'en 2016.

Lire la suite

28/10/2020

Une diminution des contacts humains

Le 4 mai 2020 sur France Inter, l'écrivain Michel Houellebecq partageait une lettre au sujet des effets sociaux des mesures prises contre la pandémie du (de la) Covid19.

Un texte plus que jamais d'actualité. Extrait.

Le mage Michou.jpg

26/10/2020

Evangéliques américains et complotisme sur internet

Screen-Shot-2020-08-25-at-11.10.59-AM-copy.jpgLa fin de la neutralité du Net, aux Etats-Unis, n'en finit pas de dérouler ses conséquences inquiétantes pour la démocratie. En un mot: les internautes américains restent désormais dans leur "bulle de confort".

En Europe, un internaute musulman et un internaute catholique qui effectuent la même recherche Google trouveront (en gros) les même résultats. Aux Etats-Unis, la liste donnée par Google sera différente.

Aux Etats-Unis, Internet fournit désormais aux consommateurs ce qu'ils aiment (ou ce qui rentre dans le périmètre de leur abonnement). Et élimine les voix différentes, discordantes, critiques. D'où cette polarisation qui marque la société états-unienne, dont on n'a pas fini de mesurer les conséquences.

Lire la suite

19/10/2020

Peut-on parler des religions à l'école ?

école, laïcité, république, france, religions, enseignement du fait religieux, fait religieux, isabelle saint-martin, ephe, albin michel, livreIsabelle Saint-Martin (EPHE-PSL) publie chez Albin Michel un ouvrage plus que jamais d'actualité !

Il aidera à décrypter le débat actuel sur éducation et laïcité. Intitulé Peut-on parler des religions à l'école ?, ce livre important pose les questions relatives à l'enseignement des faits religieux à l'école de la République, et propose pour cela une approche originale par l'Histoire de l'Art, spécialité de l'auteure.

Lien.

10/10/2020

Béatrice Stockly, mort d'une missionnaire au Sahel

béatrice stockly, suisse, francophonie, mali, tombouctou, djihadisme, aqmi, ansar al dine, médiapart, saphirnews, liberté religieuse, conversion, sahel, barbara cooper, islam, islamophobie, évangéliques, afrique, afrique subsaharienneIl y a deux formes d'islamophobie.

L'une, directe et franche, qui discrimine les musulmans et insulte leur religion.

L'autre, indirecte et paradoxale, qui réagit comme si l'islamisme radical et sa rhétorique représenterait en réalité tous les musulmans.

Un exemple récent de cette seconde islamophobie s'est exprimé dans une tribune de Médiapart, signée par quelques chercheurs.

Habités de bonnes intentions, mais portés par une rhétorique de dénonciation peu scientifique, ces auteurs font mine de croire qu'en ciblant l'islamisme radical violent et séparatiste (qui constitue, de facto, un enjeu de sécurité en Europe, au Sahel etc), Emmanuel Macron s'attaquerait à tous les musulmans!

Quiconque a pris la peine d'écouter et de lire le discours présidentiel sur le séparatisme islamiste (2 octobre 2020) verra pourtant combien Emmanuel Macron s'est bien gardé de tout amalgame (cf. l'analyse nuancée sur SaphirNews de Yassine Ayari).

Lire la suite

27/04/2020

Respirateurs pour qui ? Dilemme éthique et rôle de la religion

ft_2020.04.24_ventilators_02.pngEn cas de manque de respirateurs, à qui donner les meilleures chances?

Cette question s'est posée, et se pose toujours, dans certains contextes hospitaliers confrontés à la pandémie du Covid19.
Parmi les options éthiques qui se présentent, on reconnaîtra l'option utilitariste, qui va privilégier les plus jeunes, les plus résistants. Et l'option de non-discrimination, qui vise à ne pas écarter les plus faibles.

Une enquête du Pew Forum nous apprend que les Américains les plus croyants/religieux sont bien plus nombreux (60%) à privilégier la non-discrimination, alors que les moins religieux sont majoritairement (57%) favorables à une préférence utilitariste, visant de fait à sacrifier les plus faibles au nom des meilleures chances de survie.

 

Lien.

17/04/2020

« COVID-19, d’Est en Ouest » (Pascal Bourdeaux)

Capture d’écran 2020-04-17 à 14.53.58.pngHistorien, maître de conférence à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes et directeur adjoint du laboratoire Groupe Sociétés Religions Laïcités (GSRL), Pascal Bourdeaux nous propose un superbe article de synthèse intitulé " Le COVID-19 d’Est en Ouest".

Le texte a été publié sur le site internet de l'Initiative Pour l'avenir des Grands Fleuves, qui le présente ainsi: "une fine analyse de nombreux éléments de comparaison entre les situations asiatiques (Chine, mais aussi Taïwan, Corée du Sud, Japon et Vietnam) et européennes (Union européenne) et, en prolongement, les représentations que l’on se fait de ces situations, afin de mieux cerner cette crise mondiale"

Lien.

11/04/2020

Confinement ou pas ? Comparaison internationale

Honte.jpgA stade égal de l'avancement de l'épidémie meurtrière du Covid19, la France "fait" moins bien que l'Italie en matière de nombre de morts.

Seule l'Espagne, à stade égal, "fait" pire (lien).

Avec le plus dur, non pas derrière, mais devant. Comme, au départ, la stratégie (faute de moyens et de recul) a été la sous-protection des populations (pas de tests massifs, pas de traçage des contaminés, pas de masques pour tous), l'Etat français a dû se résoudre à faire payer à toute la population son impréparation. D'où un confinement coercitif, qui aggrave considérablement les inégalités sociales. Avec, pour conséquence, de pénaliser les plus fragiles (familles confinées dans des tout petit logements sans jardin ou balcon, auto-entrepreneurs, petits commerces dépourvus de revenus et d'allocations chômage, EHPAD en souffrance, enfants maltraités, femmes battues, sans parler des hôpitaux psychiatriques...).

Du point de vue de l'historien, il est intéressant d'observer à quel point une structure sociale et politique parvient à s'auto-persuader de son efficacité, alors que les faits démentent le discours. Il est également éclairant de comparer avec d'autres pays, comme le font, par exemple, les auteurs de cette pétition qui mettent en avant d'autres modèles et d'autres choix, dont celui du Japon (ou de la Corée du Sud)

Lien.

09/04/2020

Restrictions à la liberté religieuse (Covid19): comparaison européenne

Capture d’écran 2020-04-09 à 23.25.20.pngEn réponse à la pandémie du coronavirus, la plupart des pays européens ont imposé des restrictions drastiques sur les activités sociales collectives.

Ces mesures ont impacté les religions, qui reposent sur des sociabilités régulières, des pratiques partagées. Le droit de célébrer un culte collectif, notamment, a été restreint, ou plus. Mais dans quelle variabilité d'un pays à l'autre?

Remercions Alexis Artaud de la Ferrière, senior lecturer à l'Université de Portsmouth et rattaché au laboratoire GSRL, pour sa remarquable étude comparative, publiée en anglais sur le site The Conversation.

Un "must"! Lien.

30/03/2020

Données sur le Covid19, merci aux Décodeurs (Le Monde)

Point-situation-1040x740_Covid-17_03-2x-100.jpgPour celles et ceux qui souhaitent avoir des données quantitatives précises et actualisées sur l'évolution mondiale de la pandémie actuelle, saluons l'excellente mise à jour quotidienne des Décodeurs du journal Le Monde.

Des infographies obtenues en grande partie grâce au centre de la John Hopkins University.

Lien.

24/03/2020

Coronavirus et survivalistes (Bertrand Vidal)

Capture-6.pngBertrand Vidal est sociologue à l’Université Paul Valéry de Montpellier.

Il travaille sur la médiatisation des catastrophes, et étudié en détail les différents mouvements survivalistes.

Un résumé de sa thèse est disponible ici. Il contribue aussi régulièrement aux Cahiers européens de l’imaginaire.

Entretien à lire ici (lien).

 

20/03/2020

Rescapé du Covid19, le pasteur Samuel Peterschmitt témoigne

La Porte Ouverte Chrétienne (POC) de Mulhouse fait partie des cinq Eglises protestantes évangéliques françaises les plus populaires, attirant plusieurs milliers de pratiquants chaque semaine, sans compter un impact numérique considérable (internet, télévision).

Emblématique des renouvellements du protestantisme français via un christianisme de conversion de type charismatique et évangélique, cette megachurch alsacienne attractive aujourd'hui membre du CNEF a été étudiée, il y a 16 ans, par l'anthropologue Laurent Amiotte-Suchet et le sociologue Jean-Paul Willaime (lien).

Suite à un grand rassemblement tenu entre les 17 et 24 février 2020, avant que la Préfecture (aujourd'hui débordée) ne commence à prendre les mesures qui s'imposent pour juguler la propagation du Covid-19 via les rassemblements, elle a été frappée de plein fouet par des contaminations en cascade, qui ont notamment touché la famille pastorale.

Le pasteur de la POC, Samuel Peterschmitt, lui-même hospitalisé et aujourd'hui en convalescence, a publié le message vidéo ci-dessous.

 

16/03/2020

Fermeture du Campus Condorcet (COVID-19)

Covid-19.jpg

29/02/2020

Décoloniser les regards : le panache clairvoyant d'Aissa Maiga

716JsXnoX9L.jpgLes évolutions de la société française face aux enjeux de diversité font couler beaucoup d'encre, et attirent les caméras.

Nous en avons vu un nouvel exemple hier soir, avec la cérémonie des Césars 2020, distribuant des récompenses pour le Cinéma français.

On notera, d'une part, la propension continue du milieu culturel subventionnné à protéger les siens à tout prix, même lorsque les accusations s'accumulent (cf. Polanski, mis à cause pour viol par douze femmes et récompensé du César 2020 de meilleur réalisateur).

Ce qui vient en écho à l'affaire Matzneff, écrivain pédophile militant très longtemps surprotégé bec et ongle par le milieu littéraire français (mais finalement lâché depuis quelques mois grâce au courageux livre-témoignage de Vanessa Springora).

On notera, d'autre part, le panache prophétique et clairvoyant d'Aïssa Maïga, actrice de talent et de conviction qui place le milieu du cinéma français face à ses responsabilités, dans un contexte marqué par des décennies de sous-représentation objective des noirs (et autres) sur les écrans.

Pour sourcer ces enjeux, on lira avec grand profit le livre collectif Noire n'est pas mon métier (2018).

Cet ouvrage n'est pas du prêchi-prêcha, mais un recueil éclairant et précis de seize témoignages vécus, de la part d'actrices noires confrontées, en France, à de multiples obstacles liées aux filtres racisés au travers desquels elles ont été regardées.

Loin de défendre une vision différentialiste de la société, ces actrices plaident au contraire pour que leur couleur de peau ne les range plus dans une catégorie stéréotypée (être noire n'est pas un métier!) ,et ne les marginalise plus par rapport à la diversité des rôles et des opportunités.

Un très grand livre pour en finir avec les mensonges de celles et ceux qui osent parler confortablement au nom de "l'universalisme", préemptant la République, tout en confisquant à leur seul profit les allées du pouvoir et des privilèges, que ce soit dans les domaines culturels, mais aussi religieux ou politiques.

Lien.

27/02/2020

Bienvenue en France Asia Bibi

Capture d’écran 2020-02-27 à 10.36.59.png

Asia Bibi, chrétienne incarcérée arbitrairement durant neuf ans au Pakistan dans des conditions terribles, pour une accusation mensongère de blasphème, est actuellement en France.

Depuis 2011, ce blog a suivi son histoire, jusqu'à sa libération et son asile au Canada (lien).

Avec une dignité exemplaire, elle a franchi tous les obstacles, appuyée par le soutien indéfectible d'Anne-Isabelle Tollet (Cf. photo ci-dessus).

Asia Bibi évoque aujourd'hui son souhait de s'installer dans l'hexagone et va rencontrer le président Macron.

Lire la suite

21/02/2020

Liberté pour Fariba Adelkhah et Roland Marchal !

roland marchal, fariba adelkhah, iran, libertéLe procès de Fariba Adelkhah et de Roland Marchal s’ouvrira le 3 mars 2020 à Téhéran, a déclaré mardi leur avocat, Me Saïd Dehqan à l’Agence France-Presse.

Soutien total à ces chercheurs incarcérés arbitrairement en Iran.

Lien.

15/02/2020

Usages staliniens de la Révolution numérique

6e3030535b8d2afda19e1354494c0e7f.jpgCertains croient voir dans l'affaire Benjamin Griveaux (démissionnaire de la campagne pour la mairie de Paris) une "américanisation" de la vie politique française.

Erreur de perspective. Trump, aux Etats-Unis, est toujours au pouvoir, malgré un passif sexuel compromettant plus lourd que celui de Griveaux.

 

En France, on assiste au contraire au nouvel effet d'une influence russe post-soviétique très active sur les réseaux sociaux... et dans la rue (activisme radical anti-Macron), alliant:

 

1/ stalinisme new look (extrême-gauche sectaire)

2/ populisme ("anti-mondialisme" primaire et démagogie) 

3/ outils de la Révolution numérique (réseaux sociaux d'internet en particulier)

La synthèse en anglais sur Ordre social et répression sous Staline, par David Shearer (Yale Univ Press, 2009), est à relire, notamment son chapitre "Cataloguer la population" (p.158 et suivantes).

Grace à des protocoles d'espionnage numérique et de collecte assez simples, ce catalogage est à la portée, aujourd'hui, de nombreux acteurs de déstabilisation.

Le melenchoniste mégalomane Juan Branco était déjà auteur de l'outing forcé de Gabriel Attal (lien).

On retrouve Branco aujourd'hui avec Pavlenski, divulgateur de la vidéo qui fit tomber Griveaux, qui affirme: "cela va donc continuer" (Spoutnik).

D'autres gêneurs politiques doivent ainsi s'attendre à subir le même déballage crapoteux (qui évoque la méthode russe du KOMPROMAT).

On discerne, au-delà de la menace lancée, une tendance. Celle d'un mariage monstrueux entre les promesses d'une libéralisation de la communication et de l'information, grâce à internet, et le catalogage généralisé d'une population à des fins de contrôle politique sectaire, éliminant tout gêneur grâce aux données privées stockées.

Ce que Staline, avec les moyens qu'il avait, a tenté durant des années.

Et ce que Xi JingPing, dans la Chine actuelle, pratique à l'échelle de plus d'un milliards d'habitants (lien).

13/02/2020

Claire Bretecher (1940-2020)

ob_7cf3d6_couv-19159.jpgClaire Bretecher a tiré sa révérence. Elégante, jusqu'au bout. Cette brillante auteure qui a marqué son temps nous a laissé une oeuvre graphique très riche, notamment via les BD Agrippine et Les frustrés, et un regard unique sur la génération post-1968 confrontée au consumérisme, à la libéralisation de la sexualité et aux écrans.

Roland Barthes la complimenta un jour en la qualifiant de sociologue. Oui, pourquoi pas? Mais derrière la critique sociale qu'elle savait si bien faire avec humour, elle avait aussi une fibre de moraliste, sondant les travers d'un petit monde confronté aux vertiges de la liberté (lien).

Elle n'aimait guère la religion, héritage d'une éducation catholique stricte et jugée un peu traumatisante (lien). Mais son oeuvre témoigne ici et là d'une indéniable ouverture aux questions du sens de la vie et de la foi, allant jusqu'à brosser, à sa manière, l'histoire de "la vie passionnée de Sainte Thèrèse d'Avila" (1980).

11/02/2020

Recherche en sciences humaines en France: la LPPR en question

Capture d’écran 2020-02-10 à 22.52.21.pngLa crise systémique que traverse la France trouve son origine, non pas dans le gouvernement actuel, qui cherche tant bien que mal à aller de l'avant, mais bien davantage dans 20-25 ans de reculs successifs, y compris sur le front de la recherche en sciences humaines, où certains laboratoires sont aujourd'hui dans des situations proches de celle des personnels de France Telecom en 2008-09.

Des équipes se retrouvent parfois sans ITA (agents administratifs qui font tourner les labos), ou avec un sous-encadrement tel que la technicité des demandes liées à la mise en place d'opérations scientifiques (missions, colloques, etc.) empêche la recherche de se faire. Avec un sentiment de dévalorisation et d'abandon.

On notera les propositions constructive des responsables du Comité national du CNRS, auxquelles je souscris, dans un contexte où se discute aujourd'hui la très controversée LPPR (Loi de Programmation Pluriannuelle de la Recherche).

Lien.

07/02/2020

Recherche en sciences humaines: halte au feu

cnrs, shs, crise de la recherche française, france, itaDes laboratoires de recherche en péril, cela se voit moins que des métros (RATP) ou des trains (SNCF) bloqués. Pourtant, à moyen et long terme, c'est dramatique pour l'avenir d'une société française qui sacrifie le meilleur de son intelligence.

Il est nécessaire de prendre connaissance des enjeux des réformes structurelles qui affectent aujourd'hui la recherche en France, notamment en sciences humaines et sociales où de nombreux laboratoires sont contraints de faire plus, avec beaucoup moins d'encadrement administratif (et des salaires qui restent largement en-dessous des pays voisins). Au détriment des recherches, et des chercheurs précaires.

Avec de nombreuses crises, démissions, burn-out. Cet article publié dans Le MOnde donne quelques éléments factuels sur la crise actuelle, autour de la future loi de programmation (LPPR).

Lien.

30/01/2020

Réparer la planète ? (Sciences Humaines)

15783196622_SHUM322_258.jpgConnaissez-vous l'acrasie ?

Lacrasie est un mot grec qui désigne le fait de vouloir une chose et de faire son contraire. On sait que l’on fonce vers l’abîme, mais on continue d’appuyer sur l’accélérateur. Pourquoi?

Pour en savoir plus, du point de vue des sciences sociales, sur les enjeux environnementaux cruciaux que nous vivons (non sans implications philosophiques, politiques et religieuses), il faut lire le dernier numéro du mensuel Sciences Humaines, intitulé "Réparer la Planète".

Lien.

10/01/2020

Martine Laronche (1959-2020)

Capture d’écran 2020-01-09 à 16.44.15.pngCoup de chapeau à la journaliste Martine Laronche, membre durant 30 ans de la rédaction du quotidien Le Monde, qui vient de tirer sa révédence. 

Généreuse et patiente, empathique et intègre, elle était particulièrement appréciée, et son journal lui a rendu l'hommage qu'elle mérite (lien).

Elle n'avait que peu écrit sur la religion, mais s'intéressait beaucoup à des domaines connexes: psychologie, voyance (lien), homeschooling (école à la maison). 

 

02/01/2020

BONNE ANNEE 2020 !

Sébastien Fath, devant le GED.jpg

Campus Condorcet (Aubervilliers), devant le chantier du Grand Equipement Documentaire (GED),

future plus grande bibliothèque universitaire d'Europe pour les sciences humaines

17/12/2019

6 millions d'euros de budget, pour quel travail ?

budget-2019-v2.jpgEn France, la démission de Jean-Paul Delevoye concentre l'attention médiatique.

Il est frappant de constater que rares sont celles et ceux qui s'interrogent sur les défaillances de la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique.

Son budget copieux (plus de 6 millions d'Euros) n'a pas permis de vérifier qu'au lieu de 3 mandats déclarés, Mr Delevoye en avait en réalité... 14, dont plusieurs responsabilités très en vue. C'est grâce à Médiapart et aux médias indépendants que la vérification a pu être faite.

Du point de vue de l'histoire longue de la régulation des politiques publiques en France, on trouvera là de quoi s'interroger sur la réalité d'un "nouveau pouvoir", plus protestant, plus bottom-up, dont la culture Française serait sensée s'inspirer selon Régis Debray. En l'espèce, le bon vieux système "top-down" d'une autorité peu ou pas contrôlée par des instances de régulation pourtant grassement payées d'argent public, semble avoir encore de beaux jours devant lui...

13/12/2019

« L'Afrique a l'occasion de proposer une nouvelle utopie »

afrique, francophonie, sénégal, université gaston-berger, saint-louis-du-Sénégal, colonisation, décolonisation, utopie, felwine sarr, sciences humainesL’Afrique a été considérée, après la décolonisation, comme un « réservoir de misères ». Aujourd’hui, les projections économiques deviennent favorables. Comment se situer entre catastrophisme et optimisme?

L’écrivain et économiste sénégalais Felwine Sarr, agrégé d'économie et professeur à l’université Gaston-Berger de Saint-Louis-du-Sénégal, estime que ses atouts donnent à l’Afrique l’opportunité d’inventer un nouveau modèle de développement.

Un entretien et un Grand Dossier de la revue Sciences Humaines à retrouver ici (lien).

03/12/2019

Les conflictualités créatives (chronique Réforme)

réforme, conflictualité créative, débat, france, société, protestantismeEn septembre 2014, l'institut Al Mowafaqa à Rabat organisait un colloque pour notamment débattre des "conflictualités créatives".....

Titre repris pour ma dernière chronique publiée dans l'hebdomadaire Réforme de cette semaine (qui consacre par ailleurs un beau dossier aux évangéliques de la FPF).

 

Lien.

17/11/2019

Les Lumières - Une révolution de la pensée

15656370803_GD56_1000.jpgLumières !

Attention, voici le plus éclairant des grands récits fondateurs de l’Occident.

Au 18e siècle, une poignée de penseurs, les philosophes, a changé le monde.

Ils étaient ultraminoritaires, face à des pouvoirs absolus, celui des rois, celui des Églises. 

 

Lire la suite ici (Grand Dossier de la revue Sciences Humaines sur les Lumières)

07/11/2019

Croisades et inquisition à l'ère du Numérique (colloque)

Capture d’écran 2019-11-06 à 22.22.06.pngColloque annuel dans le cadre de la troisième année de l'Observatoire international du religieux du CERI et du Groupe Sociétés, Religions, Laïcités (GSRL) du CNRS et de l’École pratique des hautes études (EPHE), avec le soutien de la Direction générale des relations internationales et de la stratégie (DGRIS).

 

Lien.

01/11/2019

Le Campus Condorcet, un interface de recherche à découvrir

EHi_GcJXUAAh10O.jpegLien

24/10/2019

Marianne, Julien, Fatima et son enfant

Fatima outragée.jpg

Le dégré d'hystérie collective ambiante en France autour du foulard dit "islamique" ne permet pas d'être audible. Près de deux semaines après l'incident qui a perturbé une séance du conseil régional de Bourgogne / Franche-Comté, le 11 octobre 2019 dernier, la fièvre n'est pas retombée.

Rappelons les faits : en séance, Julien Odoul, un conseiller général du Rassemblement National (parti d'extrême droite) a publiquement humilié une mère, Fatima E., et fait pleurer un enfant, en demandant à ce que le foulard couvrant la tête de cette mère en visite civique au conseil régional soit enlevé. Soit-disant au nom de la laïcité (sic).

Lire la suite