Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/04/2015

Rendre à Dieu ce qui revient à César ? La cité cultuelle

la-cite-cultuelle-rendre-a-dieu-ce-qui-revient-a-cesar.jpg"Rendre à Dieu ce qui revient à César ?" C'est par ce sous-titre provoquant et fort bien vu que se présente "La cité cultuelle" (Khartala, 2015), ouvrage collectif sous la direction de JF. Bayart et A. Zambiras. "Reposant sur des recherches intensives de terrain ou l’étude minutieuse des archives, cet ouvrage démontre, de manière érudite et ironique, que Dieu et César agissent souvent comme larrons en foire, une fois qu’on leur a rendu ce qui leur revient. Il propose un nouveau paradigme des relations entre religion et politique: celui de la cité cultuelle, qui naît des pratiques rituelles, de plus ou moins forte intensité religieuse, et parfois sécularisées, autant que des idéologies et des politiques publiques".

Un ouvrage qui peut nourrir le débat sur la laïcité à partir de nouveaux matériaux de recherche et de nouvelles hypothèses. Lien.

21/04/2015

Sciences Humaines (mai 2015): le "conflit des modèles" laïques

3uYTvcxuDzxA8RrQKYL-Ezl72eJkfbmt4t8yenImKBVvK0kTmF0xjctABnaLJIm9.jpegA noter le superbe numéro spécial du magazine SCIENCES HUMAINES (n° 270S) de mai 2015, consacré en particulier à la philosophie aujourd'hui, "penseurs et débats". 

Mais surprise du chef, on trouvera aussi un sous-dossier fort bien troussé sur la laïcité, "le conflit des modèles" (p.24 à 31). Outre une présentation du dernier ouvrage de Jean Baubérot sur les sept familles de la laïcité, on trouvera des propositions pour "refonder la laïcité", avec notamment une contribution (que j'ai particulièrement appréciée) de Laurence Loeffel (ci-contre), qui plaide pour "importer la culture du débat à l'école", car "la prise en compte des désaccords est nécessaire à la vitalité démocratique" (p.31). 

10/04/2015

Religions! Prière de signer la "proclamation humaniste des cultes"!

BlBiSaeHtXjxuCNrMNxsIDl72eJkfbmt4t8yenImKBVvK0kTmF0xjctABnaLJIm9.jpegDans les semaines de confusion et d'émotion qui ont suivi les attentats de janvier 2015 en France, des initiatives tous azimuts ont fleuri, souvent à la va-vite, pour essayer d'ouvrir des perspectives de guérison.

Pays sécularisé (très) et laïque (pas assez), la France est aussi un creuset de l'humanisme au sens de la Renaissance, à savoir une conception du monde qui place au centre la dignité et le développement de l'être-humain.

D'où cette initiative, qu'on n'imaginerait guère ailleurs qu'en France, d'une "proclamation humaniste" à faire signer aux religions.

Lire la suite

06/04/2015

32e rencontre UOIF au Bourget pour l'UOIF, ton unitaire au programme

10731215_10203320546199742_39072820152557485_n.jpgLe week-end de Pâques célébré par les chrétiens a coïncidé cette année, en France, avec la 32e rencontre annuelle des musulmans de France organisée au Bourget par l'UOIF (du 3 au 6 avril 2015), qui constitue, selon beaucoup d'observateurs, le plus grand rassemblement musulman d'Europe

Une belle occasion de prendre la température de la vitalité et de la diversité de la seconde religion de France (après le christianisme), avec cette année un rapprochement noté (en particulier par Bernadette Sauvaget dans Libération) entre la Mosquée de Paris (qui snobe habituellement la manifestation) et l'UOIF.

Comme si les acteurs musulmans, face aux menaces de gallicanisme (organisation "par le haut" des religions, au mépris de la règle de séparation héritée de 1905), entendaient prendre les devants et bâtir des ponts. 

28/03/2015

Acteurs locaux de l'islam des quartiers: lire Alexandre Piettre

7542291-11637609.jpgUne mère de famille enceinte de 8 mois vient d'être victime à Toulouse d'une agression violente particulièrement odieuse en raison du foulard qu'elle portait sur la tête.

Un épisode dramatique qui illustre l'alarmante montée des peurs et des haines, et qui rend d'autant plus nécessaire de faire circuler la connaissance, un barrage possible (peut-on espérer) contre les fantasmes et les délires paranoïaques. A signaler dans cette perspective les travaux du sociologue Alexandre Piettre (post-doctorant rattaché au GSRL, ci-contre), qui témoigne d'une expertise de terrain très fine sur les acteurs locaux de l'islam francilien.

On appréciera en particulier cet interview récent très éclairant (lien).

27/03/2015

Pétition contre l'interdiction du foulard à l'université

images.jpegAlors que les propositions de Nicolas Sarkozy sur les cantines scolaires ont provoqué un tollé, y compris au sein de l'UMP (lien), à noter aussi cette pétition d'universitaires CONTRE la perspective (ubuesque) d'une interdiction liberticide du foulard à l'université. Sur la forme, on peut se distancier d'une rhétorique idéologique maladroite, manichéenne et contre-productive.

Sur le fond, on ne peut qu'approuver l'idée simple selon laquelle la liberté vestimentaire d'étudiants majeurs, conjuguée à une vraie diversité de convictions, est une richesse précieuse qu'il n'est pas question de restreindre au nom des peurs et des surenchères démagogiques qui empoisonnent actuellement le pays. La laïcité n'éradique pas les différences, mais permet aux différences de vivre ensemble dans le respect des libertés, l'un des buts de l'espace universitaire!

1000 universitaires auraient signé la pétition, accessible ici (lien).

26/03/2015

Nicolas Sarkozy: de la "laïcité positive" au laïcisme intolérant?

Unknown.jpegIl y a quelques années, Nicolas Sarkozy, avant d'accéder à l'Elysée, avait signé un ouvrage remarqué, en 2004 (ci-contre), où il plaidait très clairement pour le rôle structurant de la religion au sein de la société française, défendant ce qu'il appelait une "laïcité positive". 

Cinq ans après la parution de cet ouvrage, il avait également affirmé en 2009 être "totalement d'accord y compris avec la question du voile" islamique, avec Barack Obama, qui dans son discours du Caire avait critiqué l'Europe pour sa tendance à gêner les musulman(e)s dans la pratique de la religion, en particulier en matière de vêtement. Il appelait à l'époque à dédramatiser le débat, rappelant seulement l'importance d'un choix libre de la part de la jeune-fille.

Autres temps, autres discours.... Le Nicolas Sarkozy cru 2015 a bien changé.

Lire la suite

24/03/2015

Lire le Rapport Maurey sur le financement des lieux de culte (Sénat)

logo.pngC'est un des rapports dont on parlera beaucoup dans les semaines qui viennent, dès que l'on débattera de la laïcité. Il s'agit du Rapport d'information sur "Les collectivités territoriales et le financement des lieux de culte", sous la direction de Mr Hervé Maurey, sénateur, enregistré à la Présidence du Sénat le 17 mars 2015.

On n'en discutera pas ici sur le fond, mais on soulignera son très grand intérêt documentaire, notamment dans la comptabilité des lieux de culte. On apprend, par exemple, que la Ville de Paris est actuellement propriétaire de 96 édifices cultuels, soit 85 églises catholiques, 9 temples protestants et 2 synagogues, dont elle doit assurer l'entretien. Lien ici vers le rapport complet.

22/03/2015

"Laïcité Roquefort" à Bobigny: sentier d'Allah ou Jésus-Christ?

mosquee-bobigny-en-projet.jpgVous préférez une "laïcité fromage blanc 0%", sans goût, décolorée par la peur, ou une "laïcité Roquefort" au lait cru, pleine de saveurs et de débat? Voici un exemple concret de cette dernière via une petite histoire vécue hier (samedi 19 mars 2015). La scène se passe vers 18H au terminus de la ligne de métro n°5 à Bobigny (préfecture du 93): au pied du Centre commercial Bobigny 2 se tient, depuis plusieurs mois, un stand religieux animé par deux musulmans.

Leur but est double: proposer aux passants qui le souhaitent des éléments de présentation de l'islam, à des fins prosélyte ("le sentier d'Allah"), et collecter des fonds pour la "mosquée et centre culturel de Bobigny".

Paisibles et affables, ils ne gênent personne.

Lire la suite

20/03/2015

"Libre de le dire au travail", volet 2 de la campagne du CNEF

Libre de le dire au travail.jpgSelon la Constitution française du 27 octobre 1946 Préambule (alinéa 5) "Chacun a le devoir de travailler et le droit d’obtenir un emploi. Nul ne peut être lésé, dans son travail ou son emploi, en raison de ses origines, de ses opinions ou de ses croyances." Mais quelle est ma liberté de manifester mes convictions, notamment religieuses, au travail", s'interrogent les protestants évangéliques représentés par le CNEF?

Pour apporter des repères présentés comme utiles pour concilier la réalité collective et économique du travail avec les libertés individuelles de conscience et d'expression, le CNEF vient de publier un second livret, Libre de le dire au travail (BLF éditions 2015), qui fait suite à Libre de le dire à l'école, dans le cadre de la campagne "Libre de le dire" (lien).

19/03/2015

La double impasse: lire l'auteure franco-tunisienne Sophie Bessis

arton9267.jpgLa Tunisie est très cruellement frappée, à son tour, par la violence aveugle du djihadisme (attentats du Musée du Bardo). Raison de plus pour rappeler la force de la culture et des valeurs d'un peuple tunisien qui a produit, et produit toujours, moult intellectuel(les), à l'image de Sophie Bessis, agrégée d'histoire franco-tunisienne et auteure de La double impasse, L'universel à l'épreuve des fondamentalismes religieux et marchand (La Découverte, 2015).

Un ouvrage très stimulant qui a le grand mérite d'interroger non seulement le fondamentalisme religieux, mais aussi le "fondamentalisme marchand" (qu'on refuse souvent de voir) qui travestit les idéaux émancipateurs auxquels l'Occident a cru.

Lire la suite

11/03/2015

Cycle de séminaires sur l'antisémitisme (ISGAP, GSRL)

antisémitisme, isgap, gsrl, cnrs, ephe, tolérance, laïcité, RépubliqueEn matière quantitative (en-dehors de toute réaction épidermique), l'antisémitisme en France suscite objectivement le plus d'actes délictueux en proportion de la population concernée (ni les musulmans, ni les chrétiens ne sont autant touchés, respectivement par l'islamophobie et la christianophobie).

Raison de plus pour l'étudier de près et mieux en cerner les causes. 

L'Institut for the Study of Global Antisemitism and Policy (ISGAP), États-Unis, en coopération avec le Groupe Sociétés, Religions, Laïcités (GSRL)/ CNRS-EPHE, Paris (France) a lancé dans ce but une série de séminaires en 2014/2015 à Paris (site Pouchet) sur l’antisémitisme contemporain.

Il est toujours possible de s'inscrire pour les séances restantes, au lien suivant (lien).

Et programme ici (lien).

03/03/2015

Laïcité: Bernard Cazeneuve interviewé par le Christianisme aujourd'hui

downloaded_7_11961.jpgLors de la seconde Convention du CNEF (Conseil National des Evangéliques de France), le ministre de l'intérieur de la République Française, Bernard Cazeneuve, annoncé présent, avait dû se décommander en raison d'une actualité très.... chargée.

Manque de considération? Pas du tout. Lors de sa présence aux voeux de la FPF (Fédération Protestante de France), deux jours avant la convention CNEF, il avait en effet pris bien soin de mentionner ce dernier (au contraire du président de la FPF qui "oublia" le CNEF dans son discours de voeux).

Assez rare pour être signalé, son interview exclusive dans l'édition courante du mensuel évangélique Christianisme Aujourd'hui confirme sa pleine prise en compte des protestants évangéliques de France. Il insiste aussi, dans ce court interview, sur une conception non sectaire de la laïcité, comprise comme protégeant les libertés (notamment des religions). Lien.

24/02/2015

La foi et la loi: les associations cultuelles

Voici un livre "petit par la taille mais grand par les compétences et l'expérience qu'il mobilise" (Laurent Schlumberger, p.8).

1326000704_2_1.jpgAvec La foi et la loi: les associations cultuelles (Olivétan, 2015, 250p), l'historien Jean-Daniel Roque, l'un des contributeurs de La nouvelle France protestante (2011) nous gratifie d'une excellente synthèse (sans véritable précédent) pour comprendre le statut, les obligations et les droits des associations cultuelles (loi 1905) dans la société française d'aujourd'hui.

Publié pour le compte de la Fédération Protestante de France (FPF), cet ouvrage très complet met à disposition d'un large public (bien au-delà des cercles protestants) une remarquable boîte à outil qui conjugue clarté et professionnalisme.

Lien vers l'éditeur.

23/02/2015

Partager ses convictions: l'enjeu du portail "Libre de le dire" (CNEF)

images.jpegPour compléter la note postée sur l'ouvrage Libre de le dire (CNEF, 2015), signalons que le Conseil National des Evangéliques de France a également lancé un site internet éponyme. Ce portail, http://libredeledire.fr/ part de cette perception formulée par Pierre Jeuch sur le site du CNEF:

"Notre société insiste beaucoup sur la liberté individuelle tout en stigmatisant ceux qui ne s’alignent pas sur la pensée dominante" (lien). Souhaitant faire entendre la différence chrétienne, le CNEF distingue sur son site dédié cinq espaces (école, travail, public, université, église) où se pose à chaque fois, en termes différenciés, la question du partage des convictions.

Toutes les rubriques ne sont pas encore complétées, mais le cap est clair.

Lire la suite

21/02/2015

Antisémitisme en France: état d'alerte

4486575_6_d768_manifestation-du-crif-en-souvenir-des-victimes_e3fc657b66fa19dff4370f3bb4ab3fed.jpgEn France, citoyennes et citoyens de toutes religions sont périodiquement victimes d'insultes ou d'attaques (symboliques ou physiques).

Ces faits déplorables, heureusement très minoritaires, se nourrissent de l'actualité. Ainsi, les attentats djihadistes de Paris, en janvier dernier, ont amplifié certaines poussées islamophobes qui devraient alerter tous les Républicains.

Comment évaluer le phénomène en sortant de l'immédiateté et des réactions passionnelles?

Pour nous y aider, un remarquable article des décodeurs du Monde, signé Maxime Vaudano, revient très en détail sur la comptabilité de ces atteintes anti-religieuse. C'est un "must" à lire et sauvegarder! 

Lire la suite

20/02/2015

D'une "laïcité incantatoire" à une laïcité vécue au quotidien

images.jpegDans le numéro du magazine Marianne du 13 au 19 février 2015, à noter, à la page 51, une très éclairante (et salubre!) tribune de Jean-Louis Bianco et Nicolas Cadène (Observatoire de la laïcité).

A rebours des effets de manche et des incantations démagogiques, ils rappellent notamment que "la laïcité, c'est d'abord une liberté. Celle de croire ou de ne pas croire, et de l'exprimer dans les limites de la liberté d'autrui. La laïcité n'est pas une conviction mais le cadre qui les autorise toutes". 

L'article n'est pas en accès libre sur le site de Marianne, mais peut se retrouver notamment sur le Fil Twitter de Nicolas Cadène (lien).

19/02/2015

"Libre de le dire": un livre du CNEF pour nourrir le débat sur les libertés

liberté,liberté de conscience,liberté dexpression,liberté religieuse,laïcité,france,caroline fourest,taslima nasreen,louis schweitzer,hacques buchhold,jean-yves carluer,charles-eric de saint germain,prisca robitzer,nancy lefevreDans le respect des lois, la liberté d'expression est indivisible. Elle vaut pour l'incroyance, l'athéisme militant (cf. Libres de le dire, livre fort publié en 2010 par Taslima Nasreen et Caroline Fourest).

Elle vaut de la même manière pour la croyance, notamment la foi chrétienne, comme le rappelle le Conseil National des Evangéliques de France (CNEF) dans un livre collectif dense et pluridisciplinaire qui se donne pour but d'explorer les "fondements et enjeux de la liberté de conscience et d'expression en France".

Le livre s'intitule Libre de le dire (Marpent, BLF éditions, 2015).

 Une réflexion qui s'inscrit dans le cadre d'une laïcité qui ne confond pas Etat (appelé à une neutralité régulatrice) et individu (libre de ses convictions).

 

Lien.

11/02/2015

Laïcité & "interprétation fallacieuse de la neutralité de l'Etat" (Baubérot)

BAUBEROT.jpg"La loi de 1905 garantit la liberté de conscience et le libre exercice des cultes, ainsi que la non-discrimination et l'égalité des citoyens devant la loi, quelle que soit leur religion. Voilà les deux finalités majeures de la laïcité, qui pose, comme moyen pour y parvenir, la séparation des Eglises et de l'Etat, vu comme un arbitre, neutre. La loi énonce que la religion n'est pas affaire d'Etat.

Cela ne veut pas dire qu'elle soit reléguée à la sphère privée, contrairement à l'interprétation qui se répand depuis des années, produisant une confusion et un glissement fallacieux".

 

Au-delà de ce petit extrait, il faut lire et relire l'ensemble de cet interview lumineux à l'Express, qui clarifie le débat sur la laïcité en France et propose des pistes courageuses et utiles.

Du très bon Jean Baubérot! Lien.

10/02/2015

Islamophobie tournée en dérision: une vidéo de Zaki Chairi

10846085_1517468985203546_2104272693386313208_n.jpgLes libertés et devoirs que la laïcité garantit sont pour tous, ou alors la laïcité n'est pas. C'est pourquoi la  forte recrudescence d'actes islamophobes en France devrait alarmer l'ensemble des Républicains... Devant les peurs irraisonnées, illustrée notamment par la stupéfiante plainte d'un chef d'établissement contre un enfant de 8 ans (niée éhontément par la Ministre de tutelle), le rire reste un remède sûr.

Bravo à l'humoriste belge Zaki Chairi pour sa vidéo très "second degré" sur le centre de traitement des signes de radicalisation!

Signalée par le site Saphirnews.com, elle met en perspective les efforts (nécessaires, mais tellement maladroits....) du gouvernement français.

Lire la suite

05/02/2015

La laïcité en actes, une tribune de Rita Hermon-Belot

rhb_e.marchadour1.jpgDans les semaines qui ont suivi les attentats terroristes des 7-9 janvier 2015 en France, on a entendu beaucoup de réactions à chaud. Bien des approximations. On lira d'autant plus attentivement l'excellente clarification apportée par Rita Hermon-Belot (ci-contre), historienne et directrice d'études à l'EHESS, sur "la laïcité en actes".

En accès libre sur le site des ASSR, cette tribune rappelle que la laïcité ne se résume pas à un "vivre-ensemble" sympathique. Elle est aussi définition du politique, ciment de la communauté nationale, telle que l'immense manifestation du 11 janvier 2015 l'a illustré. 

Lire la suite

04/02/2015

Découvrir l'Institut Européen Emmanuel Levinas

DSC01372.JPGDe retour d'un passionnant colloque sur "Rire et religions" organisé par l'AFSR, c'est l'occasion de signaler tout l'intérêt du lieu d'accueil où était organisée la seconde journée du 3 février 2015, à savoir l'Institut Européen Emmanuel Levinas, lieu de culture, de formation permanente, de débat et d'études supérieures.

Fondé en 2012, rattaché à l'Alliance Israélite Universelle, il s'attache en particulier à la transmission et la connaissance de la culture juive, dans une perspective laïque et "tout public". Le superbe panneau décoratif arboré et coloré, réalisé par des enfants (photo prise hier, ci-contre), illustre bien, dans ces locaux accueillants, une ambition du lieu: à partir de ses racines, grandir, ensemble, vers la lumière.

25/01/2015

Convention du CNEF 2015: quelques sources photographiques

Etienne Lhermenault, Sébastien Fath, CNEFPour celles et ceux, nombreux, qui n'ont pu assister à la seconde Convention Nationale du CNEF, les 22 et 23 janvier 2015, voici quelques aperçus photographiques, visionnables sur un album Flickr (lien). 

Tout cela dans l'attente d'une probable mise à disposition, par le CNEF lui-même, d'une variété de visuels bien plus complète que ce rapide coup d'oeil.

On retrouvera notamment dans ces sources en image le président du CNEF, Etienne Lhermenault (ci-contre), mais aussi les coulisses, les exposants, et un aperçu du bâtiment de Pontoise qui accueillait les congressistes. Les photos ont toutes été prises lors de la dernière après-midi du congrès.

Lien. 

24/01/2015

De retour de la seconde convention nationale du CNEF (France)

Prisca-ROBITZER-1-222x222.jpgDe retour de la seconde Convention nationale du CNEF à Pontoise, marquée par une forte participation (700 présents, dont une très grande majorité de pasteurs et responsables protestants évangéliques), j'ai été impressionné par le soin donné à la qualité de l'organisation, mais aussi par la densité des exposés présentés.

Je n'ai malheureusement pas pu écouter directement nombre d'entre-eux, dont celui de Prisca Robitzer (ci-contre), titulaire d'un doctorat à l'EPHE, mais leur contenu m'a été résumé et vanté. Bon signe pour les intervenant(e)s!

Venus d'horizons diversifiés (France et outre-mer), les oratrices et orateurs ont nourri un débat fondamental, celui de la laïcité et de la place des religions, notamment des évangéliques, dans une société française crispée par les peurs.

Outre le site dédié (lien), on consultera aussi le blog de l'historien du protestantisme Jean-Yves Carluer, qui a participé au volume "Libre de le dire", édité pour l'occasion (lien).

17/01/2015

A lire: "Les assassins étaient-ils des musulmans ou des fous?"

CM_Capture_1.jpgFace aux débordements effroyables dont malheureusement les religions sont parfois capables (car la religion n'est pas nécessairement bonne, faut-il le rappeler?), la peur de l'amalgame est toujours là.

Il est important, dans ce contexte, de rappeler que l'engagement de certains baptistes dans le Ku Klux Klan (secte raciste et violente aux Etats-Unis) ne doit pas conduire à pointer du doigt tous les baptistes. De même, les exactions violentes de certains juifs extrémistes ne doivent pas décrédibiliser tous les juifs. Idem pour l'inquisition, oeuvre catholique au Moyen-Âge, mais qui ne représenta pas tous les catholiques. 

Certains croient bon, toujours en prétendant éviter l'amalgame, de surenchérir et de carrément dénier le caractère religieux et confessionnel des actes violents commis. Est-ce tenable? Ou n'est-ce qu'une piètre malhonnêteté intellectuelle qui fait plus de mal que de bien?

Il faut lire, à ce sujet, la très pertinente chronique de ma collègue Martine Cohen (GSRL) dans le Huffington Post (lien).

15/01/2015

La République et la formation des cadres religieux

france,république,laïcité,jean-paul willaime,ephe,francis messner,imams,formation des imams,formation des cadres religieux,cnrs,réformeOn peut dire que c'est une analyse qui tombe à pic: dans l'édition du 8 janvier 2015 de l'hebdo Réforme, soit un jour après l'effroyable attentat jihadiste contre la rédaction du journal Charlie Hebdo, le sociologue du protestantisme Jean-Paul Willaime (ci-contre), directeur d'études à l'EPHE, s'exprimait sur "La République laïque face à la formation des cadres religieux" (Réforme n°3591, p.15), à la suite du rapport réalisé par Francis Messner (CNRS) sur demande du gouvernement français.

Des travaux centrés, en particulier, sur la formation des imams.

On peut retrouver cette analyse très riche sur le site du journal Réforme (lien).

10/01/2015

Debout et solidaire des libertés, avec Zeina Erhaim

jesuiscasher.pngDes consommateurs d'un supermarché casher ont été, hier après-midi,  abattus lors d'une prise d'otage Porte de Vincennes (Paris, France).

Etre républicain et responsable, en France aujourd'hui, c'est se solidariser des victimes de l'intolérance meurtrière, et proclamer "Je suis Charlie" (hommage aux journalistes", "Je suis casher"" (hommage aux victimes juives du supermarché casher) et "Je suis policier" (hommage aux services de police frappés aussi).

Etre républicain et responsable, c'est aussi relancer une pédagogie (et une rénovation) de la laïcité, mieux protéger les libertés, et ne pas détourner les yeux devant ces trois réalités.

Lire la suite

06/01/2015

"Il serait bon que l'Eglise renonce d'elle-même à un privilège"

L-eveque-de-Cayenne-jeune-pour-demander-aux-catholiques-de-financer-leur-Eglise_article_main.jpgSi la Guyane doit toujours financer le clergé catholique (cf. blognote précédente), signalons que l'évêque de Cayenne, Mgr Lafont, a pris (tardivement?) le train en marche en souhaitant que son Eglise apprenne à autofinancer ses prêtres, comme le font tous les autres cultes de Guyane.

Les ponts semblent cependant rompus avec le Conseil Général, dont le président a mis tout dernièrement l'évêque à la retraite (lien)!

Appuyant son propos d'un jeûne en octobre dernier, l'évêque désormais retraité déclarait, dans La Croix (lien): 

"Cette situation est le fruit de l’histoire mais elle ne correspond plus à la société multiculturelle et multireligieuse dans laquelle nous vivons. (..) Il serait bon que l'Église renonce d'elle-même à un privilège plutôt que d'attendre qu'il lui soit enlevé"... (La Croix, mis en ligne le 7.10.2014)

De sages paroles à méditer aussi du côté des Eglises d'Alsace et Moselle financées sur fonds publics...

05/01/2015

Prêtres payés par l'argent public (Guyane): c'est reparti comme en 1828

France, laïcité, république, guyane, charles X, catholicisme, église catholique, france d'outre-merLa nouvelle est passée en catimini pendant les fêtes: en dépit d'une décision dûment votée par le Conseil Général de Guyane qui visait à mettre fin à la "discrimination positive" dont bénéficiait le clergé catholique de Guyane, rémunéré aux frais des citoyens, le tribunal administratif a imposé de revenir aux pratiques en cours depuis le roi Charles X: le clergé catholique de Guyane est donc à nouveau salarié aux frais des contribuables, croyants ou pas.

Ce qui n'est pas le cas des pasteurs. Ni des imams. Ni des rabbins. Ni des prêtres d'aucune autre religion. En contradiction frontale avec les conquêtes de la laïcité. Et avec un principe d'égalité tout simple.

Un exemple supplémentaire des hypocrisies d'une laïcité française bien moins "propre" dans sa pratique que dans ses principes. Et un aliment de plus à la rancoeur de toutes celles et ceux qui en ont assez de ces double-discours et petits arrangements entre héritiers installés dans leurs privilèges.

03/01/2015

DON'T LAÏK, LE CLIP EVENEMENT DU RAPPEUR MEDINE

DON'T LAIK.jpgMoins de 3 jours après sa mise en ligne, il a recueilli plus de 190.000 vues sur Youtube! Mieux que la Légion d'Honneur, dirait Piketty...

C'est l'un des meilleurs clips de rap des quinze dernières années. Créatif, percutant, intelligent, explosant de ce genre d'énergie que la colère peut donner, il s'intitule DON'T LAÏK.

Le titre joue sur laïcité/like. Il s'agit de critiquer la laïcité, et plus encore le laïcisme, et de revendiquer la visibilité de l'islam en France. Le flow s'alimente aussi d'un ras-le-bol de l'islamophobie (cf. allusion aux pains au chocolat de JF.Copé).

Signé du rappeur MEDINE, ce clip survitaminé mis en ligne au 1er janvier 2015 en cadeau de Nouvel An alterne provocation très lourde ("crucifions les laïcards comme à Golgotha") et humour bien senti ("ne cherche pas de viande halal dans tes lasagnes c'est que du cheval").

Souhaitons qu'en dépit de son caractère provocateur, ce clip échappe aux censeurs de service, et puisse ainsi alimenter le débat de société sur la laïcité et la diversité. Car débat, il y a.

Lire la suite