Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/12/2018

Prix de la laïcité remis le 10 décembre 2018

rf.jpgOutil républicain de pédagogie et de formation contre les radicalismes prédateurs, d'où qu'ils viennent, l'Observatoire de la Laïcité conduit par Jean-Louis Bianco assure, depuis des années, un travail remarquable.

Ce lundi 10 décembre, dans le cadre de la Journée nationale de la laïcité, il propose un programme ponctué par la remise du Prix de la laïcité de la République Française, en présence de Gabriel Attal, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Education Nationale et de la Jeunesse.

Programme et inscription ici (lien).

03/12/2018

Révision de la loi de 1905, une enquête de La Croix

cnef.jpg"Le salut de la France et le vôtre, gens riches, c'est que vous n'ayez pas peur du peuple, que vous alliez à lui, que vous le connaissiez, que vous laissiez là les fables qu'on vous fait et qui n'ont nul rapport à la réalité... Il faut s'entendre, déserrer les dents, le coeur aussi, se parler, comme on le fait entre hommes" (Michelet, Le peuple, Paris, ed. "Grands écrivains", 1987, p.111).

L'écho de ces paroles de l'historien Michelet (1798-1874) résonne sur toute l'histoire contemporaine de la France, y compris dans ses débats autour de la laïcité et de la loi de 1905. Aller au contact. Dialoguer. Entendre, pour mieux décider.

A noter, pour sourcer les réflexions actuelles autour d'un toilettage controversé de la loi de 1905, cette enquête de qualité signée Marie Malzac, dans La Croix, qui rappelle cet enjeu d'écoute, du côté du gouvernement. Avec la société réelle et ses acteurs représentatifs. Lien.

23/11/2018

Sarah Wilkins-Laflamme au GSRL

Sarah Wilkins-Laflamme, gsrl, laïcité, Etat, Canada, sécularisation, immigration, sciences sociales des religionsAu sein du laboratoire GSRL, le programme "Laïcités: États et Sociétés face à la diversité culturelle et religieuse", se réunira le jeudi 29 novembre prochain à 14 h 15 sur le site d'Ivry, Salle B.

Sarah Wilkins-Laflamme, professeur de sociologie à l'Université de Waterloo en Ontario, Canada, invitée au GSRL, interviendra pour un exposé intitulé: "La religiosité, les attitudes envers les immigrants et l'impact de la sécularisation".

Lien

13/11/2018

Doctorants du GSRL

sciences sociales,sciences sociales des religions,gsrl,religion,laïcité,cnrs,ephe,pslLe @LaboGSRL est riche d'un extraordinaire vivier de doctorants sur les religions et la laïcité.

Le portail internet du GSRL propose leurs fiches (liens cliquables à partir des noms).

A consulter sans modération!


Lien

25/10/2018

Revue d'Histoire du Protestantisme 2018/2

RHP.jpgUne nouvelle livraison de la Revue d'Histoire du Protestantisme (RHP) est toujours une excellente occasion de se cultiver pour les amateurs de recherche et d'histoire sur les protestantismes.

Le dernier numéro 2018/2 de la RHP ne déroge pas à la règle, avec notamment un superbe article d'Anne Ruolt sur "la laïcisation de l'école protestante au XIXe siècle, un processus militant ou par défaut"

Lien vers le site de la RHP

09/10/2018

Séminaire interne du GSRL, octobre 2018

Capture d’écran 2018-10-08 à 22.49.43.pngLe laboratoire GSRL (CNRS/EPHE/PSL) aura le plaisir d'accueil à Paris ce jeudi 11 octore 2018, pour son séminaire interne, Murat Akan, qui présentera The Politics of Secularism: Religion, Diversity, and Institutional Change in France and Turkey (New York: Columbia University Press, 2017).

Discutant: Jean Baubérot.

 

Lien (site du GSRL).

29/09/2018

Laïcité et pluralisme religieux

france, laïcité, pluralisme, pluralisme religieux, florence faberon, aix-en-provence, marseille, presses d'aix-marseille, livre, blandine chélini-pontLa France est aujourd’hui plurielle par ses populations et leurs croyances. Gérer les sociétés plurielles, c’est être capable de valoriser nos différences tout en étant liés par la cohésion sociale, ce ciment obtenu par l’adhésion éminente aux valeurs communes en dépit de tous éléments de différenciation. Cela est plus compliqué que la cohésion en société moniste, mais ces nécessaires solutions complexes sont celles de sociétés riches de leur diversité. C’est ce à quoi contribue la laïcité en tension permanente entre ces deux logiques : intégratrice et différentialiste.

Pour y voir plus clair, découvrir le livre dirigé par Florence FABERON, dans une collection conduite par Blandine CHELINI PONT (Presses d'Aix-Marseille 2018). Lien

18/09/2018

Séminaire de rentrée du GSRL

Capture d’écran 2018-09-17 à 22.47.05.pngLa laboratoire GSRL (EPHE/CNRS/PSL) fait sa rentrée 2018, qu'on se le dise!

Avec jeudi prochain un très beau menu en perspective, autour de Dominique Avon et Isabelle Saint-Martin, qui interviendront sur le sujet suivant :

«Parler de religion(s) en cours d'histoire. Une approche comparée dans plus d'une quinzaine de sociétés, de l'Inde au Maroc», à propos de Faits religieux et manuels d'histoire, Arbre bleu éditions, 2018.

Lien vers le fil Twitter du @LaboGSRL (dans l'attente de la refonte très prochaine du site internet)

29/08/2018

Religions et laïcité: menus de choix à l'IESR

Capture d’écran 2018-08-28 à 22.25.03.pngAu seuil de la rentrée de septembre, signalons plus que jamais les ressources pédagogiques considérables proposées par l'Institut Européen en sciences des Religions (IESR), à Paris, au service de l'intelligence sociale et civique du fait religieux dans le contexte de notre société laïque.

Cours du soir, journées de formation, cycles et mercredis de l'IESR (avec présentation d'ouvrages, dont celui de Philippe Joutard le 26 septembre 2018).... Le menu est varié, copieux et savoureux.

Lien. 

26/06/2018

France : le CNEF en visite à l'Assemblée Nationale

fff.jpg

Il est loin le temps où le "ghetto" évangélique français, discriminé et non-reconnu, était tenu à l'écart de la vie politique et sociale du pays.

Les réseaux protestants évangéliques, qui fédèrent plus de 3/4 des pratiquants protestants de France, se positionnent comme acteurs d'une société civile partenaire du "vivre-ensemble". En témoigne récemment cette info, relayée sur le site référence des évangéliques francophones:

Les délégués départementaux du Conseil national des évangéliques de France (CNEF) ont visité l’Assemblée nationale pour apprendre à dialoguer avec les autorités.

Le 19 juin 2018, 45 délégués se sont retrouvés dans ce but, dans le cadre d'une journée de formation.

Source: Evangéliques-info

20/06/2018

Débats sur la PMA: lire Séverine Mathieu

severine-mathieu.jpgEn France, les débats sur la Procréation Médicalement Assistée (PMA) mobilisent spécialistes d'éthique, acteurs de la société civile, médecins. Ces derniers débattent avec vivacité, entre ceux qui sont pour la généralisation de la PMA (manifeste 2016) et ceux qui sont pour continuer à l'encadrer (manifeste 2018).

Pour prendre du recul et mettre en perspective ces questions sous le regard de la sociologie des religions, signalons tout l'intérêt des travaux de Séverine Mathieu, sociologue, directrice d'étude à l'EPHE depuis l'an dernier et membre du GSRL, qui a notamment codirigé avec Martine Gross et Sophie Nizard Sacrées familles !, Changements familiaux, changements religieux (Erès, 2011) et L’enfant des possibles : Assistance médicale à la procréation, éthique, religion et filiation, Paris, Editions de l’Atelier, 2013.

Lien.

16/04/2018

La laïcité expliquée: écouter Valentine Zuber (GSRL/EPHE)

Une lumineuse mise au point.

 

 

13/04/2018

Thèse de doctorat sur les cultes non-reconnus (Droit et Religion)

zarlenga.jpg
Alors que le débat autour de la laïcité a été relancé par le brillant discours du président Emmanuel Macron au Bernardins (cf. note précédente), rappelons qu'au XIXe siècle, le système concordataire a régulièrement discriminé, en France, les "cultes non-reconnus", objets d'une très belle thèse de doctorat soutenue récemment par Franck ZARLENGA.

Jusqu'en 1875, nombreuses furent les amendes ou incarcérations, simplement parce qu'on n'appartenait pas aux cultes reconnus (et financés) par l'Etat.

Franck Zarlenga a obtenu le titre de docteur en Droit (Université Paris Est) le 19 mars 2018 sur le sujet suivant : "Le régime juridique des Cultes non reconnus dans la France concordataire (1801-1905)"

Souhaitons que cette remarquable recherche, dirigée par l'excellent juriste Patrice Rolland (du GSRL), soit rapidement publiée!

Lien.

12/04/2018

Grand discours d'Emmanuel Macron aux Bernardins: le texte

catholicisme,église catholique,les bernardins,conférence des évêques,conférence des évêques de france,emmanuel macron,laïcité,religion,politique et religion,république,séparation des religions et de l'etatLe président français Emmanuel Macron, invité le 9 avril 2018 aux Bernardins par la Conférence des Evêques de France, a livré un discours très brillant sur la laïcité et les relations entre l'Etat et les religions.

Avec élégance, intelligence et profondeur, il a tendu la main aux catholiques (comme il l'a fait dans d'autres cadres aux juifs, musulmans et protestants) à partir d'un schéma de pensée conforme aux pères fondateurs de la loi de 1905, évitant aussi bien l'intolérance laïcarde et la tentation néo-concordataire.

Emmanuel Macron ose affirmer sereinement que les religions, quand elles sont dans leur rôle (respectant la République laïque et le principe de séparation, sans volonté hégémonique) peuvent AUSSI faire du bon boulot, y compris par leur apport spirituel. Beaucoup de Françaises et de Français sont prêts à l'entendre, et Emmanuel Macron tient peut-être là un sésame pour refroidir les tensions identitaires et nourrir le "vivre-ensemble"!

Lire la suite

29/03/2018

Vers la fin de la discrimination concordataire: le débat continue

christian albecker, réforme, protestantisme, alsace, moselle, concordat, discrimination, laïcité, égalité, guyane, guyane et laïcité, mgr lafontSuite à une chronique publiée dans Réforme au sujet de la discrimination concordataire encore en vigueur en Alsace-Moselle, Christian Albecker, président de l'UEPAL, m'a répondu sur le site de Réforme (lien).

Voici (ci-dessous) ma réaction à son texte, pour nourrir un débat constructif dans la direction d'une meilleure égalité des droits.

Je remercie Christian Albecker pour ces remarques. Je voudrais préciser un point: le titre choisi par Réforme pour ma chronique n'est pas le titre d'origine. Il peut laisser croire, si l'on ne lit pas le texte, que l'objectif serait d'élargir le financement public à tous les cultes. Il n'en est rien!

Le cap est au contraire de supprimer ce financement discriminatoire, ce qui permettra aussi des économies que l'Etat emploierait mieux ailleurs, par exemple dans la promotion de la laïcité. Musulmans, bouddhistes et évangéliques refusent le financement public? Christian Albecker ne me l'apprend pas. Leur attitude est logique. Ils sont cohérents avec un principe de séparation qu'il est urgent d'étendre à tous les cultes, afin de les remettre sur un pied d'égalité laïque. Les cultes sont appelés à se financer eux-mêmes. L'impôt a d'autres fins.

Pour le reste, je comprends que la mise en application de l'égalité républicaine au sujet des cultes d'Alsace et Moselle soit douloureuse pour ceux qui bénéficient des privilèges.

C'est le cas aussi en Guyane. Dans ce département d'outre mer, Monseigneur Lafont, évêque catholique de Cayenne, déclarait pourtant, au sujet de l'abus de position dominante dont bénéficie son église en Guyane :

"Cette situation est le fruit de l’histoire mais elle ne correspond plus à la société multiculturelle et multireligieuse dans laquelle nous vivons. (..) Il serait bon que l'Église renonce d'elle-même à un privilège plutôt que d'attendre qu'il lui soit enlevé"

(La Croix, 7 octobre 2014).

Souhaitons qu'un jour, les responsables religieux d'Alsace et Moselle qui sont nourris par les impôts des citoyens aient le courage de faire cette même observation.

23/03/2018

"L'étonnante croissance des Eglises évangéliques" (France 24)

 

 

08/03/2018

Fait religieux minoritaire en France & en Europe (RHP)

DXmCN8SXkAEXNFH.jpgNe pas rater la lecture de la Revue d'histoire du protestantisme 2017/4!

Un "must" qui nous propose dans cette livraison le dossier "Regards croisés sur le fait religieux minoritaire en France et en Europe".

 

Il est coordonné par Valentine Zuber (EPHE) et Rita Hermon-Belot (EHESS).

Lien.

07/03/2018

Josepha Faber Boitel, auteure engagée pour le 'vivre-ensemble'

Capture d’écran 2018-03-07 à 07.49.34.pngDocteure en lettres, pédagogue passionnée par son métier de professeure de lettres modernes, chercheuse, plasticienne, auteure, Josepha Faber Boitel a plus d’une corde à son arc (lien).

Très investie sur le terrain dans les enjeux de vivre-ensemble, de partage et de laïcité, elle a signé, aux éditions Farel, un ouvrage roboratif, entre sagesse, art de vivre et spiritualité.

Ce livre est intitulé Retrouver du plaisir à vivre, travailler, partager (2017).

 

Lire la suite sur Regardsprotestants.com (Fil-info Francophonie).

06/03/2018

Quel retour du religieux ? (CEFRELCO)

Capture d’écran 2018-03-06 à 08.42.07.pngGrâce à Sophie Gherardi et Jean-Luc Pouthier, le CEFRELCO continue, avec d'autres, à dynamiser la réflexion sur la religion et la laïcité dans le champ intellectuel français, avec cette année un colloque annoncé autour du thème:

Quel retour du religieux ? politique, identités, quête de sens.

Philippe Portier et Ludovic Bertina, du GSRL, figurent notamment parmi les orateurs.

Ce 6e colloque se tiendra le 3 avril 2018 à Paris (lien).

 

01/03/2018

Beyrouth au XIXe siècle, entre confessionnalisme et laïcité

Chaaya.jpgSaïd Chaaya est historien du Proche-Orient, docteur de l'EPHE. Ses recherches portent sur l'histoire intellectuelle et politique du XIXe siècle dnas le monde arabe, notamment sur la province ottomane de Syrie.

 

Rattaché au GSRL (CNRS/EPHE), il nous propose ici un bel ouvrage intitulé Beyrouth au XIXe siècle, entre confessionnalisme et laïcité, avec huit études rassemblées et... le Syrian Protestant College de Beyrouth en photo de couverture.

 

Lien.

27/02/2018

L'origine religieuse des Droits de l'homme (V.Zuber)

51dNxGpXS0L._SX311_BO1,204,203,200_.jpgAvec le dossier courant de la revue Social Compass présenté hier, voici avec ce nouveau livre de Valentine Zuber un autre remarquable outil pour creuser la relation, complexe, entre religion et droits de l'homme.

Des Droits de l'homme en partie construits sur la relecture d'un héritage religieux, des Droits de l'homme marqués parfois aussi par une forme d'utilisation (néo)religieuse.

 

Valentine Zuber est historienne, directrice d’études à l’École pratique des hautes études à Paris. Elle a publié entre autres "Idées reçues sur la laïcité" (Le Cavalier bleu, 2017) et "Le culte des droits de l’homme" (Gallimard, 2014).

21/02/2018

A noter, atelier théorique sur la radicalisation (GSRL)

logo-gsrl-header-site.pngA noter sur nos tablettes la prochaine séance du programme GSRL "Etats, Sociétés et diversité culturelle et religieuse" se tiendra le jeudi 15 mars à Ivry de 10h à 13h.

Le groupe accueillera dans une perspective d'atelier théorique M. Olivier Galland, directeur de recherches au CNRS, autour du thème suivant: «Des jeunes radicalisés? Les enseignements d’une enquête».

Lien vers le site du GSRL

24/01/2018

Vers des "cultes représentatifs", relooking des "cultes reconnus"?

cultes reconnus,laïcité,cultes représentatifs,1905,france,république,séparation des religions et de l'etat,séparation des eglises et de l'etat,la croix"Pour faciliter les relations entre l’État et les responsables religieux, un rapport de Fondapol suggère de créer des «cultes représentatifs» en fonction de «critères objectifs».

Les récentes rencontres avec des religieux à l’Élysée ont montré la nécessité pour les pouvoirs publics de se donner des règles pour savoir qui inviter".

 

Lire la suite de ces réflexions en cours sur un possible relooking du système pré-1905 des "culte reconnus" sur le site de La Croix (lien).

19/01/2018

Les 150 ans de l'EPHE dans l'hebdo Réforme

H_Bost_EPHE-web.jpg

Née de la volonté de l'historien Victor Duruy, l'Ecole Pratique des Hautes Etudes (maison dans laquelle j'ai eu le privilège de faire ma thèse de doctorat) encourage à la recherche autant qu'à l'enseignement, "dans un contexte égalitaire où les scientifiques protestants se sont toujours trouvés très à l'aise", dixit Réforme qui consacre cette semaine un très beau dossier aux 150 ans de l'EPHE. 

Avec notamment un bel interview de son président, Hubert Bost (lien).

08/01/2018

"2018 : vingt protestants s’adressent à Emmanuel Macron"

macron-lettres.jpgPour inaugurer la nouvelle année, vingt chroniqueurs et chroniqueuses de Réforme ont pris la plume pour interpeller le président, qui avait salué en septembre dernier le rôle de vigie que savent endosser les protestants.

 

Lire la suite ici (hebdo Réforme)

 

Lien

 

30/12/2017

Social Compass: "la laïcité nuit-elle aux femmes?"

Capture d’écran 2017-12-30 à 08.03.15.png"La laïcité (secularism) nuit-elle aux femmes ?"

C'est par ce titre un tantinet provocateur que Social Compass introduit la réflexion thématique de son dernier numéro (dec 2017, vol 64/4).

Dans l'Europe contemporaine, la religion et les rapports de genre sont au coeur de processus transformatifs, y compris la migration, le pluralisme culturel, les débats bioéthiques et l'évolution démographique. Ces processus ont suscité des défis pour les théories de la laïcisation (Aune et al., 2008). La présence de la religion dans la sphère publique et dans la société civile joue un rôle crucial dans les débats...

Lien.

29/12/2017

Séminaire GSRL sur l'antisémitisme & les souterrains de la démocratie

Les-souterrains-de-la-democratie.jpgLa prochaine séance du séminaire du GSRL sur “Les formes et les significations de l’antisémitisme contemporain” aura lieu le jeudi 11 janvier 2018, 17h -19h.

Il sera discuté de l’ouvrage de Bruno Di Mascio, Les souterrains de la démocratie. Soral, les complotistes et nous, Temps présent, 2016, en présence de l’auteur.

Discutant : Emmanuel Taïeb, Professeur de science politique à Sciences Po Lyon (Triangle).

Lien vers le site du GSRL

20/12/2017

Religions des Parisiens, des dynamiques pérennes de recherche

Les religions des parisiens.jpg

Ma collègue Martine Cohen et moi-même avons dirigé pendant plus de huit ans le programme de recherche  GSRL "Dieu change à Paris, les mutations religieuses et laïques en île-de-France". C'est avec une satisfaction particulière que nous participons hier et aujourd'hui au colloque "Les religions des parisiens", organisé dans le superbe cadre du Petit Palais, à Paris.

Programmé sur trois années (2017, 2018, 2019), ce cycle pérennise et amplifie des dynamiques de recherche auxquelles nous sommes attachés, Martine et moi-même. Alors que notre programme GSRL Dieu Change à Paris touche désormais à sa fin (pour laisser de l'espace à d'autres recherches), l'élan, lui, continue!

Lien vers le programme "Les religions des parisiens".

03/12/2017

Risque de banalisation de l'antisémitisme à l'université

 8ac0ce3_14427-7tro75.0e8mf.jpgAlors qu'un ex satrape socialiste français s'est distingué dernièrement en retweetant une caricature odieusement antisémite pour dénoncer le président français Emmanuel Macron, la banalisation de l'antisémitisme, y compris dans certains milieux universitaires, est une réalité dont on ne peut s'accommoder. 

Aussi j'apporte mon entier soutien à l'excellente tribune publiée il y a quelques jours dans le quotidien Le monde, publiée à l'initiative d'Alain Policar et Emmanuel Debono, et consignée par mes collègues Joëlle Allouche, Paul Zawadski, Myriam Revault d’Allonnes.

Lien. 

23/10/2017

Protestants en fête 2017 à Strasbourg, par ici le programme

protestantisme,fpf,protestants en fête 2017,protestants en fête,strasbourg,protestantisme français,évangéliques,alsaceJamais deux sans trois! En parvenant à organiser une troisième fois (2009, 2013, 2017) l'événement fédérateur "Protestants en fête" (trois jours de manifestations cultuelles, cullturelles et festives), les protestants français confirment l'adage populaire.

L'événement a lieu à Strasbourg (27-29 oct 2017), comme en 2009, faute d'être parvenu à le faire vivre à Lyon comme c'était initialement prévu. Superbe écrin, profondément marqué par l'identité protestante! La gamme d'offres est un peu plus réduite qu'en 2013 (2e édition à Paris), en raison d'une dynamique de rassemblement différente, mais le programme a fière allure: il documente utilement les nouveaux modes de visibilité collective de la diversité protestante en France aujourd'hui.

Lien.