Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/06/2016

A lire: Minorité et communauté en religion

28682100747450L.jpgQuasiment chaque jour, l'actualité fait état d'une crise liée aux appartenances ou aux revendications religieuses, notamment minoritaires. On évoque alors les demandes et habitudes de différentes communautés ou minorités, mais ces deux notions sont loin d'être univoques : leur signification a varié au fil du temps, et les changements rapides de notre société les rendent encore plus difficiles à cerner.

Grâce à l'ouvrage Minorité et communauté en religion (Presses Universitaires de Strasbourg, 2016), dirigé par Lionel Obadia et Anne-Laude Zwilling, on dispose d'un bel outil pour y voir plus clair sur ces enjeux au coeur du débat social.

 

Lien.

20/06/2016

Antiprotestantisme: le diagnostic du fil Twitter ProTestLaïque

le90WAtZ_400x400.jpgAprès quelques mois de rôdage, il est temps d'inviter ici à s'abonner au fil Twitter @ProLaique, pour PRO TEST LAIQUE. Son objectif est résumé ainsi:

"VIGILANCE et PÉDAGOGIE. Comme l'anticatholicisme, l'antisémitisme, l'islamophobie, l'ANTIPROTESTANTISME affaiblit le pacte laïque. Faisons reculer les peurs!"

On l'aura compris, ce fil vise en priorité à diagnostiquer les expressions d'intolérance contre le protestantisme.

Un an avant les 500 ans de la Réforme protestante, et quelques semaines après l'incendie criminel d'une Église évangélique à Manosque, il est salubre de "mettre de l'huile dans les rouages" plutôt que de "l'huile sur le feu" par une approche informée, sourcée et pédagogique. J'ai le plaisir et le privilège de gérer ce fil, en partenariat avec le CNEF (Conseil National des Evangéliques de France) qui m'en a donné mandat.

Lien.

17/06/2016

France: à quand une VRAIE séparation entre médias écrits et Etat ?

pg-27-sarkozy-1-rex.jpgEn France, la nouvelle a été peu médiatisée, alors qu'elle aurait dû faire les gros titres durant une semaine, et provoquer la mise en retrait de la vie politique de Nicolas Sarkozy. On a appris, début juin, que le document Sarkozy/Kadhafi, tendant à prouver un financement libyen de la campagne du premier, est bel et bien authentique.

Le dictateur aurait donné 50 millions d'euros au candidat de l'UMP. Une bombe! Pourtant, l'écho médiatique est réduit en France. On se demande une fois de plus si l'absence de séparation financière entre Etat et médias écrits n'est pas responsable de ce bien étrange état de fait.

Si toutes les démocraties aident les médias, dans le domaine ciblé de la presse écrite, la France est de loin la plus subventionneuse. La subvention directe à la presse écrite est énorme en France (lien), quasi inexistante en Angleterre ou en Allemagne (lien). Les liens incestueux entre Etat et grands médias pousseraient-ils ces derniers à la prudence, devant un possible futur locataire de l'Elysée?

Une chose est sûre: il faudra un jour en France, après avoir séparé religions et Etat, séparer complètement grands médias écrits de l'Etat, en faisant cesser l'hypocrisie de subventionnements massifs qui compromettent un regard libre.

PS: Coup de chapeau, au passage, à Médiapart, qui s'est vaillamment engagé, à ses risques et périls, dans ce pas de liberté vis-à-vis de la perfusion d'argent public

15/06/2016

A lire: "Dans la République, Dieu a sa place" (Libération)

884340-le-corps-etherique.jpgA lire, relire et faire circuler, cette tribune remarquable que les anthropologues Christophe Pons et Adriane Luisa Rodolpho (CNRS) ont publié dans Libération.

Son titre, intitulé "Dans la République, Dieu a sa place", renvoie à un axe fort du propos, qui vise à rappeler que les religions n'ont jamais été, et ne seront jamais, une réalité purement privée, "car elles sont au fondement du social", ce que l'anthropologie rappelle encore et encore.

Partant de ce constat, les auteurs proposent deux pistes fécondes pour "ne pas rater le rendez-vous pluraliste de demain".

Lien.

14/06/2016

De l'intolérance à la laïcité (Cahiers de Sciences et Vie)

CM Capture 1.jpgLes Cahiers de Sciences et Vie effectuent en France, depuis longtemps, un excellent travail de diffusion de l'information scientifique. A retenir le numéro 162 qui vient de sortir (juillet 2016). Consacré au parcours qui mène des guerres de religion à l'instauration de la laïcité, il évoque en particulier le protestantisme, mais aussi le défi laïque, avec un interview très éclairant de Valentine Zuber (ci-contre), de l'EPHE et du GSRL, qui nous rappelle que "la République française n'a pas l'apanage de la laïcité".

Lien.

13/06/2016

Réactions à Orlando: ne pas entrer dans le piège de Daech

9782707186102.JPGL'effroyable tuerie d'Orlando hier (50 morts dans un Night Club LGBT) impose, plus que jamais, un devoir de clarté. Directe et pédagogique. Parce qu'elles analysent, décortiquent et font comprendre, les sciences humaines disposent d'atouts immenses pour cela. Encore faut-il qu'elles parviennent à sortir de leur tour d'ivoire, afin de faire barrage aussi bien à ceux qui "noient le poisson" (confusion) qu'à ceux qui "jettent de l'huile sur le feu" (surenchère).

Aujourd'hui, l'impératif, pour les sociétés pluralistes qui défendent les valeurs de liberté et de responsabilité, est celui-ci: refuser à la fois l'angélisme (il faut nommer, et combattre les liberticides) et le piège mortel de la réponse par l'exclusion, qui fait le jeu des ennemis de la liberté. Se battre pour les libertés et les droits de tous ne devrait pas être négociable, ou à géométrie variable.

Longtemps, l'angélisme s'est avéré une menace aussi grande que la surenchère. Aujourd'hui, ce n'est plus le cas. Beaucoup sont sortis de l'angélisme, et ont rejoint les rangs de la surenchère... Attention danger. Quand Trump veut interdire aux musulmans l'accès au sol américain, et que Sarkozy exalte en France les "moeurs chrétiennes" (sic), ils entrent tous deux dans un piège, font exactement ce que Daech veut qu'ils fassent. Ils font des distinctions selon les citoyens en fonction de leur passé ou de leur religion, encouragent la catégorisation et la relégation des minoritaires. Ils nourrissent, sans même s'en rendre compte (?), le jeu des ennemis de la liberté, entrent dans le "piège Daech" (Luizard) et alimentent des ferments de guerre civile.

No Pasaran.

10/06/2016

Médiatisation du protestantisme: Alain Duhamel a raison

le monde,médias,médias et religion,médias et religions,protestantisme,france,laïcité,judaïsme,catholicisme,islam,bouddhismeDans le récent documentaire France 5 intitulé "Protestants de France", le politologue et éditorialiste Alain Duhamel concluait par ces mots: "les médias les connaissent très mal, et les évitent le plus possible. Dès qu'il y a le moindre problème (...) immédiatement il y a un triptyque, il y a un évêque - un cardinal catholique, il y a un rabbin, et il y a un imam. Mais il n'y a jamais un protestant".

Sous-médiatisation, sous-représentation du protestantisme? Histoire d'un reality-check, à l'image de ce que font les excellents décodeurs du journal Le Monde, vérifions cela à partir d'un observatoire tout simple: grâce aux onglets thématiques proposés par le quotidien Le Monde sur son site internet, prenons, dans les rubriques "Catholicisme", "Judaïsme", "Islam", "Bouddhisme" et "Protestantisme" les 7 derniers articles consacrés à chaque religion. Très éclairant!

Lire la suite

07/06/2016

Idées reçues sur la manière dont la République française gère l'islam

83d8c50e95eee90bfc6aafe4cc78786750de0d53.jpgDepuis plusieurs années, l'islam suscite, en France, des réactions de plus en plus passionnelles, dans un contexte de crise au Proche-Orient et de fièvre djihadiste. Ce contexte nourrit d'un côté crispations xénophobes et islamophobie, et, de l'autre, crispations anti-républicaines, la France se voyant accusée de discriminer ses citoyens musulmans.

Pour sourcer l'évolution de ces tensions, et des efforts pour les réduire, à noter l'initiative récente du Ministère des Affaires Etrangères qui vise à répondre, en dix points, à certaines idées reçues parfois cultivées, côté musulman, à l'encontre de la République. L'objectif est de démontrer que la République française ne discrimine pas les musulmans, et ne reste pas inerte face aux manifestations d'islamophobie qui menacent le "vivre ensemble".

Lien.

16/05/2016

La religion des Chinois de France : implantations, croyances et pratiques

Le laboratoire GSRL a la chance de comporter en son sein une formidable équipe vouée à étudier la religion des Chinois. C'est cette équipe qui a porté l'organisation d'un colloque international, coordonné par Fang Ling et Vincent Goossaert, intitulé "La religion des Chinois de France : implantations, croyances et pratiques" (18-20 mai 2016). Avec une partie consacrée aux protestantismes.

poster religions chinoises en France 18-20 mai 2016.jpg

10/05/2016

Siné (1928-2016)

13187883_10208991065404893_1885218296_n.jpg

Siné s'est éteint le 5 mai, le jeudi de l'Ascension. Au-delà des polémiques, très nombreuses, et de la détestation qu'il pouvait susciter, saluons l'immense dessinateur, polémiste et caricaturiste qu'il a été. Un homme libre aussi, à l'humour ravageur, et un précurseur dans plusieurs domaines, comme Philippe Geluck l'a rappelé (lien).

Sa fibre viscéralement méfiante à l'égard des institutions et des pouvoirs, au profit d'une attention aux laissés-pour-compte, n'avait d'égale que son dégoût pour les religions cléricales, les vérités dogmatiques, et ce qu'on appelle la "violence symbolique". A ce titre, c'est un auteur qui restera important à étudier pour comprendre les relations entre sécularisme, laïcité et religions en France des années 1950 aux attentats de 2015. 

Il sera enterré ce mercredi au cimetière du Montparnasse (lien).

06/05/2016

Place de la République, entre mémoire et espoir (album photo)

26763479081_b5dbbdae67_k.jpg

Mémorial des attentats de 2015 et pôle de mobilisation "Nuit debout" au printemps 2016, la Place de la République, à Paris (France), concentre mémoire et espoir. La "Mosaïque France" d'aujourd'hui doute, cherche, déraille parfois, construit l'avenir.

La Place de la République est un révélateur, et peut-être aussi un laboratoire, de tout cela.

Retour en images (photos prises par votre serviteur mercredi 4 mai 2016).

Lien.

01/05/2016

Second volet de PROTESTANTS DE FRANCE ce soir sur France5

protestant-de-france.jpgLa compagnie Phares et balises, via la talentueuse réalisatrice Valérie Manns, a réalisé un magnifique documentaire France Télévision de deux volets de 52 minutes sur "Les protestants de France", principalement sous l'angle de leur relation à la construction de la France moderne et contemporaine.

Ce n'est pas un cours d'histoire en vidéo, ni un panorama institutionnel du protestantisme (FPF et CNEF ne sont pas mentionnés), encore moins un exposé de doctrine, c'est une polyphonie inspirée, épurée et incarnée, qui donne à réfléchir et méditer sur la différence chrétienne protestante et l'identité plurielle de la France.

Le premier volet a été diffusé la semaine dernière sur France 5. Le second sera également diffusé ce soir sur France 5 à 22H25. Pour les impatient(e)s, il y a moyen de voir dès maintenant ce 2e opus sur les sites de Réforme (lien) et  de Rue89 (lien).

25/04/2016

"Protestants de France" (France 5), à voir et revoir

W1siZiIsImltYWdlcy9wbHVyaW1lZGlhL0VNSS82Ni9FTUlfNjY2ODE2LmpwZyJdLFsicCIsInRodW1iIiwiNzAweDM5NCJdLFsiZSIsImpwZyJdXQ.jpgComme beaucoup de téléspectateurs, j'ai découvert avec grand plaisir hier soir le premier volet de "Protestants de France", le documentaire le plus ambitieux jamais réalisé sur le protestantisme français.

Valérie Manns (chef d'orchestre de ce docu) faisait face à un pari très difficile. La critique est évidemment facile. Mais au vu des défis rencontrés, des contraintes imposées et du devoir de clarté rencontrés par la réalisatrice, le pari est amplement réussi. Je précise que si j'ai été très honoré de participer au documentaire (volet 2 plus que volet 1), je n'ai pas été associé à la mise en récit, au montage final. Tout le mérite revient à Valérie Manns et son équipe.

A voir et revoir. Lien.

13/04/2016

Saphirnews, un regard musulman avisé sur l'actualité

CM Capture 1.jpgCela fait longtemps que je voulais signaler tout l'intérêt de consulter Saphirnews, un portail de qualité qui propose un regard musulman francophone très diversifié sur l'actualité. Avec de l'analyse, de l'humour, du conseil psy, de la religion, du débat politique, du coup de gueule (notamment contre les faux-semblants démocratiques en France aujourd'hui, par Sofiane Meziani, lien)...

On apprendra aussi, dans les nouvelles de la semaine, que le controversé CCIF accompagne plus de 400 plaintes contre Laurence Rossignol, très étrangement restée ministre du gouvernement français (même pas recadrée!!!) en dépit du révisionnisme historique, du mépris, du vocabulaire raciste et de la morgue néocoloniale (les "Franco-musulmans") qu'elle a exprimés dernièrement sur les ondes. Propos qui lui auraient valu, dans d'autres démocraties moins gangrénées par l'impunité de la parole d'autorité, une démission immédiate.

Sur ce dossier comme sur bien d'autres, on en apprend beaucoup sur Saphirnews. Des contenus riches qui méritent le coup d'oeil. Un regret? Trop peu de choses, pour l'instant, sur les protestantismes. Mais les protestants font-ils mieux sur l'islam? Ce serait à regarder de plus près.

02/04/2016

Colloque des doctorants GSRL sur Faits religieux et médias: CR

0677_hoover_medias.jpgOrganisé à l'initiative d'Anne Lancien, Anaël Levy et Lola Petit, doctorantes du Groupe sociétés, religions, laïcités (GSRL), un colloque international et interdisciplinaire "Faits religieux et médias" s'est tenu à Paris les 23 et 24 mars 2016. Il a réuni des chercheurs ainsi que quelques représentants du monde des médias et des religions, pour "questionner les mécanismes de production de l’information sur les faits religieux et les enjeux de cette médiatisation, en France et en regard d’autres pratiques médiatiques, notamment européennes".

Coup de chapeau au portail Religioscope, tenu par Jean-François Mayer, qui nous en propose un excellent compte-rendu.

Lien.

29/03/2016

Laïques et protestants: l'histoire des "libristes" vaudois (Suisse)

9782830915907.jpgDans le canton de Vaud (Suisse), après la révolution de février 1845, une fracture s'est produite au sein du protestantisme vaudois entre les tenants de la subordination de l’Eglise à l’Etat et ceux qui choisirent la séparation. Les "Nationaux" veulent maintenir une Église d'Etat, les "Libristes" défendent la séparation, proches en cela des avancées de la laïcité genevoise ou française.

Les deux courants ne se réunifiront qu'en 1966, avec la création de l’Eglise évangélique réformée du canton de Vaud.

Grâce à Jean-Pierre Bastian, on dispose désormais d'un livre très complet, aux éditions Labor et Fides, qui retrace l’origine et l’histoire de cette aventure libriste vaudoise (lien). 

L'auteur a par ailleurs accordé un entretien à Protestinfo (lien).

26/03/2016

Libre de le dire à l'Église, cinquième opus du CNEF

visual.jpgAprès les opus intitulés Libre de le dire... à l'université, à l'école, au travail et dans l'espace public, le CNEF (Conseil National des Évangéliques de France) a sorti le mois dernier une cinquième étude en s'adressant cette fois aux prédicateurs pour leur montrer sur quels textes de lois ils peuvent s'appuyer pour prêcher. Le livret s'intitule Libre de le dire à l'Église, avec en arrière-plan la question: "Dans une République laïque, de quelle liberté de parole dispose réellement l’Église?"

Un texte qui confirme, du point de vue de l'histoire du protestantisme le plus contemporain, la crédibilisation du CNEF en matière de mutualisation d'outils juridiques vérifiables sur les libertés du chrétien dans une société laïque. Un livre qui alimente aussi la réflexion sur les enjeux de liberté d'expression aujourd'hui, dans une société très accueillante au pluralisme des options, mais où pointent des tentations de censure soft et d'aseptisation du débat, qui n'ont peut-être jamais été aussi fortes depuis le temps des décolonisations. Lien.

18/03/2016

Nouveau portail internet pour le laboratoire GSRL

GSRL_Graphique_Positif_Logo-e1455538903304.jpgFondé il y a 21 ans, dans la continuité du Groupe de Sociologie des Religions (GSR), le laboratoire Groupe Sociétés Religions Laïcités (EPHE/CNRS) est aujourd'hui le plus grand laboratoire de sciences sociales des religions de France, et une des plus importantes équipes internationales travaillant sur la religion et la laïcité.

Doté d'une très solide "culture de labo" fondée sur le goût du débat pluriel, des sociabilités scientifiques régulières, une habitude du travail en équipe et une convivialité forte (ah, les galettes des rois annuelles, dégustées en toute laïcité républicaine!), c'est mon labo depuis 1999 et j'y suis très heureux! C'est avec d'autant plus de plaisir que je signale la nouvelle mouture, très fortement améliorée, de notre portail GSRL, mise en ligne cette semaine grâce au travail considérable de Sabrina Pastorelli, bravo à elle!

Lien.

24/02/2016

Haut patronage de l'Education Nationale pour un colloque franc-maçon

csm_affiche_COLLOQUE_800x1200_pixels_7d7a6ac884.jpgLa Fédération Protestante de France, la Conférence des Evêques de France, le CFCM ou l'Union Bouddhiste de France ont-ils déjà organisé un colloque sur la jeunesse "sous le haut patronage du Ministère de l'Éducation Nationale"? Si c'est le cas, ce dont on peut douter, merci de poster l'information sur ce blog.

Manuel Valls, pour beaucoup moins que ça, tançait récemment l'Observatoire de la laïcité pour son supposé manque de vigilance. Gageons qu'il signalera sans délai cette entorse au principe de laïcité qui veut que l'Etat conserve une position de neutralité face aux croyances.

L'affiche du colloque "La jeunesse à la rencontre de la franc-maçonnerie" organisé par la Grande Loge de France (de tradition déiste) fait déjà le buzz, notamment dans La Croix. On peut faire l'hypothèse qu'un rétropédalage discret de la "com" du colloque tentera, mais un peu tard, de sauver les apparences?

15/02/2016

Réguler le religieux dans les sociétés libérales

ThinkstockPhotos-77884811-495x330.jpgCréé en 1924, Labor et Fides est est aujourd’hui le principal éditeur protestant de langue française.

Il publie des travaux à caractère confessionnel, mais aussi beaucoup de recherches de sciences humaines, dont les objets ont un rapport, proche ou lointain, avec le protestantisme. C'est dans cette seconde catégorie que rentre le bel ouvrage collectif Réguler le religieux dans les sociétés libérales, porté par treize chercheuses et chercheurs internationaux. Cet ouvrage, publié dernièrement, s'intéresse aux rapports qu'entretiennent aujourd'hui les sociétés libérales avec un Religieux décidément toujours bien présent.

Lien (Regardsprotestants.com).

12/02/2016

Aux sources de l'idée laïque, un livre à lire

france,révolution,république,pluralisme,ancien régime,laïcité,religion,politique et religion,rita hermon-belot,odile jacob,livrePrenons de la hauteur! Tout le monde parle aujourd'hui de la laïcité, mais que sait-on de son histoire?

Grâce au très beau livre de Rita Hermon-Belot, on peut remonter Aux sources de l'idée laïque, montrant notamment que la Révolution française ne fut nullement, par principe, antireligieuse, mais qu'elle a reconfiguré le rapport des religions au Politique et organisé la diversité de ses expressions, loin du carcan moniste d'Ancien Régime.

Historienne, directrice d'études à l'EHESS, Rita Hermon-Belot apporte ici une contribution historiographique essentielle aux études sur la laïcité. Un "must".

Lien.

06/02/2016

Londres: un "retour du religieux"?

DSC08184.JPGPassionnant exposé, avant-hier après-midi au GSRL, présenté par la sociologue britannique Grace Davie au sujet des mutations religieuses et séculières en Grande-Bretagne aujourd'hui. Parmi les nombreux résultats présentés, l'un invite à la comparaison/parallèle avec Paris:

Londres, réputé citadelle du sécularisme au début du XXe siècle (comme Paris), est aujourd'hui PLUS religieuse que beaucoup d'autres régions d'Angleterre. La grande métropole a connu une forme de "retour" du religieux, tout à fait comparable à ce que l'on observe à Paris, où lieux de culte évangéliques et musulmans, en particulier, ont décuplé en une génération.

05/02/2016

Laïcité en France: Jean-Louis Bianco conforté

5791415199146.jpgEpilogue de la très large mobilisation universitaire en faveur de la poursuite du travail efficace et serein de l'Observatoire de la laïcité autour de Jean-Louis Bianco, on a appris cette semaine qu'à la suite d'une entrevue d'une heure entre ce dernier et le Premier Ministre français Manuel Valls, Jean-Louis Bianco s'est trouvé conforté.

Le voilà, avec son équipe, en mesure de poursuivre et développer le très bon travail engagé.

Comme on le faisait observer tantôt au GSRL, cet arbitrage n'est nullement la victoire d'une laïcité contre une autre, contrairement à ce que certains voudraient faire croire. C'est la victoire de la laïcité contre les instrumentalisations partisanes, idéologisées et dénuées d'expertise empirique ou juridique.

03/02/2016

France: augmentation des actes d'intolérance antireligieuse?

sacrilège.jpgCompter c'est important. Il y a quelques jours, le Ministère de l'Intérieur a communiqué sur les chiffres d'actes anti-musulmans, antisémites et déprédations contre des lieux de culte ou cimetières chrétiens.

Bilan 2015, 810 atteintes anti-chrétiennes (hausse de 20% en un an) , 806 actes antisémites (baisse de 5% par rapport à 2014), et 400 actes islamophobes (triplement par rapport à 2014!). Les conclusions à tirer: les juifs de France, au prorata de leur population, paient toujours de très loin le plus lourd tribut à l'intolérance.

Mais une très forte progression des actes islamophobes, couplée à une augmentation des déprédations contre des lieux chrétiens, invitent par ailleurs à souligner que l'intolérance contre les religions, en France, tendrait à augmenter....

A moins qu'on compte mieux les actes d'intolérance? Les deux hypothèses peuvent se combiner. 

Lien.

01/02/2016

Ordre républicain oui, police de la pensée non (F.Clavairoly)

Le-pasteur-Francois-Clavairoly-president-federation-protestante-France_1_730_333.jpgDans le contexte culturel, politique et religieux actuel d'une France inquiète, c'est un texte source à lire et archiver: la tribune publiée en fin de semaine dernière dans Le Monde par le pasteur François Clavairoly, président de la Fédération Protestante de France, exprime avec limpidité une exigence largement partagée par les protestants (mais aussi par de nombreux autres Françaises et Français): le souci d'un ordre républicain qui ne dégénère pas en police de la pensée, la volonté de nourrir le débat (y compris spirituel) en évitant l'aseptisation d'un espace public qui serait sommé d'acquiescer à une vulgate antireligieuse simpliste et mutilante.

Lien.

27/01/2016

Laïcité: soutien universitaire massif à Jean-Louis Bianco

844366-le-president-de-l-observatoire-de-la-laicite-jean-louis-bianco-a-l-elysee-le-8-avril-2013.jpg

Dans une missive au président de la République, 150 universitaires et chercheurs (dont votre serviteur) rappellent le «travail salutaire» à la tête de l’Observatoire de la laïcité de Jean-Louis Bianco et Nicolas Cadène alors qu’ils sont contestés par le Premier ministre.

Lien. 

20/01/2016

Manuel Valls, pompier pyromane de la laïcité ?

Valls.jpgOn est en plein paradoxe. Le premier Ministre français Manuel Valls, qu'on a connu beaucoup mieux inspiré, a quelque peu égratigné l'exigence laïque en volant au secours, devant les amis du CRIF, d'une intellectuelle retraitée de plus en plus citée par le Front National, dont de récents propos sur Europe 1 contribuent à banaliser l'islamophobie.

 

Et pourtant, le Premier ministre actuel de la République française s'est cru compétent, tel un pompier pyromane, pour donner des leçons de laïcité à l'excellent travail d'équipe conduit par Nicolas Cadène (rapporteur) et Jean-Louis Bianco (président) à la tête de l'Observatoire de la Laïcité, une structure publique qui s'évertue à défendre et sauver le socle laïque dont la France se réclame

La quotidien Le Monde résume certains aspects de ce rififi (lien) et Jean-Louis Bianco s'est exprimé (lien).

13/01/2016

"On ne doit pas interdire tout ce qui ne plaît pas à certains" (N.Cadène)

observatoire-laicite.jpgL'intégrisme religieux et l'intégrisme séculariste contraignent les consciences, sont tentés par la censure des différences déplaisantes, et poussent à l'intolérance.

Le premier, en France, est bien ciblé, et il y a du boulot! Le second, beaucoup moins, au point qu'il voudrait se grimer en pseudo-laïcité, alors qu'il en est la négation hideuse.

Ces deux intégrismes menacent, en France, le pacte laïque et les valeurs de la République. Nicolas Cadène, dans une réflexion pondérée, trace un an après les attentats contre Charlie Hebdo, le chemin d'une laïcité forte et pacifiée, au travers d'un bilan et d'une analyse à lire absolument.

C'est dans L'Express.

Lien.

12/01/2016

Sortir du régime dérogatoire des cultes (Michel Seelig)

9782343077499.jpgA l'heure où les Français attendent, plus que jamais, une mise en cohérence de la parole politique et des actes, voici un livre bienvenu.

 

Michel Seelig, président du Cercle Jean-Macé et du conseil de l’IUT de Metz, fait oeuvre de pédagogue et invite à corriger une discrimination d'Etat doublée d'une atteinte à la laïcité via le régime dérogatoire des cultes d'Alsace et Moselle.

Cet anachronisme en plein XXIe siècle privilégie toujours certains cultes (financés par l'impôt) au détriment du principe d'égalité et de séparation des religions et de l'Etat...

 Lien.

09/01/2016

Voeux aux religions (France): le CNEF une nouvelle fois mis à l'écart

france,laïcité,françois hollande,voeux,voeux aux religions,fpf,cnef,crcm,grande mosquée de parisDans la "petite histoire" paradoxale de la laïcité française de ce début du XXIe siècle, l'historien des religions retiendra, cette semaine, ce nouveau hiatus présidentiel entre discours et pratique. Si, dans le verbe, François Hollande a insisté, lors des voeux aux représentants des religions le 5 janvier dernier, sur une "laïcité qui donne la place à tous", il a en partie démenti son propos par une invitation très sélective des représentants religieux.

Alors que son prédécesseur avait invité, côté protestant, les représentants de la FPF (Fédération Protestante de France) et du CNEF (Conseil National des Evangéliques de France), le locataire actuel de l'Elysée a une nouvelle fois négligé de convier le CNEF, pourtant largement représentatif aujourd'hui de l'aile montante du protestantisme, resserrant le cercle des interlocuteurs autorisés. Est-ce pour un souci d'un seul représentant par confession? Pourtant, côté musulman, étaient présents à la fois le président du CRCM, et le recteur de la Grande mosquée de Paris.