Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/12/2019

Nathalie Luca et la construction d'une anthropologie de l'espérance

nou-se-wozo.jpgNathalie Luca, anthropologue et directrice du laboratoire CESOR, revendique la construction d’une anthropologie de l’espérance, de l’optimisme, du “Croire en acte”, sur la base d’études de terrain attentives aux “situations de mise en espérance”. En Corée, la mobilisation après la Seconde Guerre Mondiale et la guerre fratricide entre le Sud et le Nord a ouvert les conditions d’un “alignement des désirs”, pour faire sortir la société sud-coréenne du sous-développement au prix d’une mobilisation de toutes et tous. Cette dynamique s’est poursuivie jusqu’à la fin des années 1990, avant que la cohésion collective ne s’effrite sous l’effet de dynamiques internes et de la Crise asiatique. L’approche du terrain haïtien révèle d’autres situations de mise en espérance, dans un contexte très contrasté.

Son exposé, présenté au séminaire interne d'octobre 2019 au GSRL, nous permet d'en savoir plus.

Lien.

07/12/2019

Sortie du n°188 des ASSR

david martin, françoise lautman, benjamin fabre, sciences sociales des religions, assr, archives de sciences sociales des religions, fatiha kaouesA consulter absolument, la dernière livraison des Archives de Sciences Sociales des Religions. Un numéro composé essentiellement de recensions. Cette livraison s’ouvre sur trois in memoriam: le premier sur David Martin (1929-2019), sociologue britannique, spécialiste international des questions de sécularisation; le second sur Françoise Lautman (1935-2019), sociologue, ethnologue et théologienne, qui fit partie du comité de rédaction des ASSR; le troisième sur Benjamin Fabre (1928-2019), professeur de philosophie, fidèle rédacteur de comptes rendus dans la revue.

On trouvera aussi dans ce volume une recension, par votre serviteur, du dernier livre de Fatiha Kaoues.

Lien.

03/12/2019

Les conflictualités créatives (chronique Réforme)

réforme, conflictualité créative, débat, france, société, protestantismeEn septembre 2014, l'institut Al Mowafaqa à Rabat organisait un colloque pour notamment débattre des "conflictualités créatives".....

Titre repris pour ma dernière chronique publiée dans l'hebdomadaire Réforme de cette semaine (qui consacre par ailleurs un beau dossier aux évangéliques de la FPF).

 

Lien.

01/12/2019

Evénement parution du volume des 20 ans du GSRL

invitation-19-décembre.jpg

29/11/2019

"Figures féminines dans les religions" (La Croix)

pasteure-Emmanuelle-Seyboldt_0_729_486.jpgCoup de chapeau à la belle série "Les figures féminines dans les religions" que le quotidien La Croix nous propose.

Etalée en quinze enquêtes, elle présente, cette semaine, la pasteure française Emmanuelle Seyboldt.

 

Pasteure depuis 1994, Emmanuelle Seyboldt a été la première femme élue, en mai 2017, à la présidence du Conseil national de l’Église protestante unie de France (EPUdF). Série « Les figures féminines dans les religions » (9/15)

Lire la suite ici (lien).

25/11/2019

Discrimination religieuse dans les entreprises

Discr.jpgLa perception sociale dominante, en France, est souvent celle d'un religieux qui empiète sur les libertés des autres. Mais il existe aussi l'inverse: des croyants, qui se perçoivent comme discriminés parce croyant, notamment dans leur lieu de travail.

Un baromètre de l'Institut Montaigne, dépouillé et commenté par l'hebdomadaire Réforme le 14 novembre dernier, fait le point.

La discrimination dont seraient victimes les croyants sur leur lieu de travail persiste, selon le baromètre 2019 de l’Institut Montaigne sur la “religion au travail”.

Lionel Honoré, professeur des universités et directeur de l’Observatoire du Fait religieux en entreprise de l’Institut d’administration des entreprises (IAE) de Brest est formel : il y a un avant et un après le Bataclan. "Le seuil de tolérance des minorités religieuses en entreprise a baissé depuis la vague d’attentats qui a ébranlé le pays", résume-t-il (lire la suite ici).

19/11/2019

Peut-on parler des religions à l'école ?

9782226326645-j.jpgEn 2002, le rapport Debray affirmait l’importance de reconnaître et d’enseigner le fait religieux. Pourtant, plus de quinze ans après, alors que la question a resurgi avec les attentats de 2015, le sujet revient à échéance régulière dans les discours politiques et l’on s’affronte encore sur les manières de s’y prendre ou sur le risque d’une atteinte à la laïcité.

Au-delà de la chronique du débat sur l’enseignement des faits religieux, le bel ouvrage d'Isabelle Saint-Martin (directrice d'études à l'EPHE) propose une lecture distanciée des résistances et des difficultés mais aussi des avancées réalisées au fil des réformes successives des programmes.

 

Lien.

17/11/2019

Les Lumières - Une révolution de la pensée

15656370803_GD56_1000.jpgLumières !

Attention, voici le plus éclairant des grands récits fondateurs de l’Occident.

Au 18e siècle, une poignée de penseurs, les philosophes, a changé le monde.

Ils étaient ultraminoritaires, face à des pouvoirs absolus, celui des rois, celui des Églises. 

 

Lire la suite ici (Grand Dossier de la revue Sciences Humaines sur les Lumières)

15/11/2019

Les catholiques en France (Denis Pelletier, Albin Michel)

9782226439338-j.jpgDepuis le tournant du millénaire, l’émergence de minorités catholiques actives, les prises de positions de l’Eglise de France comme la médiatisation de ses crises internes ont fait prendre conscience qu’il existe dans notre pays une « question catholique ». Or, dans la société la plus sécularisée d’Europe, le catholicisme est mal perçu, mal connu, voire étranger à beaucoup de Français. Par sa clarté et sa forme narrative l’explication passe par le récit, l’ouvrage de Denis Pelletier met l’histoire de ce monde singulier à la portée de tous.

Au sujet de cet ouvrage de référence, lire la suite ici (lien).

13/11/2019

Techniques pour croire

religion, sciences sociales, sciences sociales des religions, techniques pour croire, croire, assrEntre mise en scène et performance, le dossier « Des techniques pour croire » explore le postulat selon lequel croire et faire croire sont d’abord des opérations matérielles, physiques, indissociables de dispositifs techniques dont l'efficacité n'est pas donnée a priori mais dépend du contexte de leur interprétation, de leurs usages et de leurs éventuelles réappropriations. Ces dispositifs sont ici analysés à la rencontre entre l’anthropologie, les Science and Technology Studies et l’histoire religieuse.

Un nouveau beau numéro des Archives de Sciences Sociales des Religions (ASSR). Lien.

07/11/2019

Croisades et inquisition à l'ère du Numérique (colloque)

Capture d’écran 2019-11-06 à 22.22.06.pngColloque annuel dans le cadre de la troisième année de l'Observatoire international du religieux du CERI et du Groupe Sociétés, Religions, Laïcités (GSRL) du CNRS et de l’École pratique des hautes études (EPHE), avec le soutien de la Direction générale des relations internationales et de la stratégie (DGRIS).

 

Lien.

03/11/2019

Les Eglises évangéliques tamoules (I)

tamoul1.jpgA Pâques 2019, d’effroyables attentats islamistes frappaient le Stri Lanka.

Au travers de l’église évangélique tamoule de Sion, l’une des assemblées visées, le grand public a découvert à cette occasion l’existence d’un protestantisme évangélique tamoul très vivace…

Et pas seulement au Sri Lanka. Premier zoom sur sa présence en France.

Lire la suite sur le Fil-info Francophonie du portail Regardsprotestants (lien).

30/10/2019

A History of South Sudan

A History of South Sudan.jpgEn écho au site FranceSudSoudan qui l'a signalé, mentionnons cet ouvrage incontournable publié il y a 3 ans sur le Soudan du Sud (pays où j'ai pu conduire deux terrains de recherche en 2012 et 2013).

Il s'intitule A History of South Sudan, From Slavery to independance.

Cet ouvrage de référence a été publié en 2016 aux éditions Cambridge University press, sous la signature des chercheurs Dr. Øystein H. Rolandsen et M.W. Daly.

 

Lien. 

28/10/2019

Les Eglises, outil de médiation au Soudan du Sud

oir28_ressource.jpgUne guerre civile déchire le Soudan du Sud depuis décembre 2013. Elle a généré, avec le conflit yéménite et le conflit syrien, une des plus graves crises humanitaires du début du XXIe siècle. Le conflit inter-sud-soudanais aurait provoqué 382 000 victimes à compter de 2018, et plus de 4 millions de personnes déplacées (dans le pays ou à l'extérieur), sur une population totale estimée à 12,5 millions d'habitants. Ce n'est pas un conflit religieux. Les acteurs confessionnels exercent, dans ce contexte, un rôle de médiateur.

Lire la suite de cette note sur le site de l'Observatoire International du Religieux (CERI/GSRL).

26/10/2019

French Populism & Discourses on Secularism

populisme, sécularisme, France, sécularisation, rassemblement national, livre, bloomsbury, Philippe Portie,  Rita Hermon-Belot, per-erik nilssonA la fin décembre 2018 sortait French Populism and Discourses on Secularism, par Per-Erik Nilsson.

Une enquête passionnante, appuyée notamment sur le dépouillement des textes publiés sur le site Riposte laïque, qui a été l'objet d'un Débat du CESOR le 15 octobre dernier, avec Philippe Portier et Rita Hermon-Belot. 

Un livre aux éditions Bloomsbury

 

Lien. 

24/10/2019

Marianne, Julien, Fatima et son enfant

Fatima outragée.jpg

Le dégré d'hystérie collective ambiante en France autour du foulard dit "islamique" ne permet pas d'être audible. Près de deux semaines après l'incident qui a perturbé une séance du conseil régional de Bourgogne / Franche-Comté, le 11 octobre 2019 dernier, la fièvre n'est pas retombée.

Rappelons les faits : en séance, Julien Odoul, un conseiller général du Rassemblement National (parti d'extrême droite) a publiquement humilié une mère, Fatima E., et fait pleurer un enfant, en demandant à ce que le foulard couvrant la tête de cette mère en visite civique au conseil régional soit enlevé. Soit-disant au nom de la laïcité (sic).

Lire la suite

16/10/2019

Nathalie Luca filme Haïti: voir et en débattre au GSRL

 nathalie luca, cesor, ehess, gsrl, haiti, ong, religion, études postcoloniales, sciences sociales des religions, lewis clormeusL'annonce a déjà été faite sur ce blog en juin dernier.... Je me permets de la reproduire à la veille de la date: un remarquable film documentaire de Nathalie Luca (directrice du CESOR) sera montré et expliqué demain jeudi 17 octobre 2019 au séminaire interne du GSRL au Campus Condorcet. Nathalie Luca viendra exposer ses défis méthodologiques, ses découvertes et ses questionnements de chercheuse en sciences sociales à partir du terrain haïtien.

Une perspective très stimulante qui permettra de croiser réflexions sur religion, ONGs, recompositions des sociétés civiles postcoloniales.

Lien

14/10/2019

Evangéliques brésiliens et anthropologie de la famille

portrait-oscar-calavia.jpgDirecteur d'études EPHE en anthropologie religieuse de l'Amérique latine, Oscar Calavia (photo ci-contre) a proposé un brillant exposé lors du premier séminaire interne mensuel que le GSRL a organisé sur le Campus Condorcet.

Il a en particulier détaillé, au-delà des clichés, l'attitude des évangéliques brésiliens par rapport aux enjeux politiques sous l'angle des questions de sexualité, à partir d'une réflexion sur l'anthropologie des modèles familiaux.

Le résumé est disponible sur le site internet du GSRL (lien).

12/10/2019

L'Afrique noire en vitrines

livre, afrique, laurick zerbini, larha, cnrs, religion, maisonneuve & laroseÀ Lyon, à la fin du XIXe siècle, un dispositif institutionnel destiné à faire connaître les colonies est créé ; il suscite la constitution des premières collections africaines. Durant un siècle, les musées, missionnaires ou non, vont utiliser les objets pour nourrir leur propagande et affirmer leur rôle dans l’expansion de la France d’outre-mer. Les objets africains servent selon le cas de témoins du développement humain (salle d’anthropologie), d’indicateurs du savoir technique des populations (musées coloniaux), d’illustrations du paganisme (musées missionnaires) ou d’objets à valeur spéculative. Les expositions et les musées témoignent de cette histoire. S’ils ont contribué à ancrer stéréotypes et clichés, ils révèlent aussi l’évolution des regards au gré des intérêts ou des expériences.

Un très bel ouvrage signé Laurick Zerbini est maîtresse de conférences en histoire des arts d’Afrique subsaharienne à l’Université Lyon 2. Elle est membre du LARHRA (CNRS), Axes Religions et croyances.

Lien.

06/10/2019

La loi de 1905 n'aura pas lieu (Baubérot)

jean baubérot, dorra mameri, loi de 1905, laïcité, livre, mshLa loi du 9 décembre 1905, séparant les Eglises et l'Etat, constitue le cœur de la laïcité en France. Pourtant relativement peu d'ouvrages ont été consacrés à cet événement historique.

Dans ce premier tome L'impossible loi de liberté (1902-1905), Jean Baubérot (avec la collaboration de Dorra Mameri-Chaambi) démontre qu’un conflit interne à la gauche républicaine elle-même s’est avéré décisif et que, fait non pris en compte jusqu’à présent, la libre-pensée elle-même a désavoué le projet de loi déposé par Combes, contribuant ainsi à sa chute. Il montre également le rôle joué dans les débats par nombre de personnalités de cette époque, dont Marcel Proust. Enfin, dans la lignée du grand ouvrage collectif L’histoire mondiale de la France paru en 2017 (sous la direction de Patrick Boucheron), l’auteur prouve qu’une vision franco-française de la loi de 1905 ne peut l’expliquer : des modèles étrangers (Mexique, Etats-Unis, Canada, Suisse,…) ont inspiré les auteurs de la loi et la situation internationale, fortement marquée par la guerre russo-japonaise et la crainte de son expansion , a joué un rôle. Lire la suite ici (lien)

02/10/2019

France : transfert de compétences de la MIVILUDES

Capture d’écran 2019-10-01 à 22.55.36.pngEn France, le transfert annoncé de compétences de la MIVILUDES (mission interministérielle de lutte contre les dérives sectaires) au Ministère de l'intérieur inquiète certains milieux mal informés.

En réalité, c'est une bonne nouvelle pour la nécessaire lutte contre les dérives sectaires en France.

La MIVILUDES, de plus en plus décrédibilisée, souffrait en effet de sévères dysfonctionnements. Cette structure coûteuse et peu efficace s'appuyait, d'une part, sur une définition trop restrictive et trop laxiste des dérives sectaires (excluant de nombreux creusets idéologiques et religieux, notamment l'islam, une large part de l'Eglise catholique, et la militance politique radicale). D'autre part, elle s'était mis à dos, depuis 2005 (démission de Nathalie Luca) la quasi totalité du milieux des chercheurs, par un certain amateurisme opportuniste qui laissait craindre une politique approximative de la chasse aux sorcières, plutôt qu'une expertise républicaine maîtrisée et éclairée.

Doté d'une forte expérience de terrain, d'un pragmatisme lucide (moins d'idéologie, plus de données fiables) et d'un spectre d'intervention plus large, gageons que le Ministère de l'Intérieur (et des cultes) reprendra, avec plus d'efficacité et de justesse, le flambeau de la prévention et de la lutte nécessaire contre les dérives sectaires tous azimuts.

Des dérives toujours actuelles, dans tous les milieux, qui peuvent broyer les personnes, les familles, et conduire au pire: que la République soit vigilante est une bonne chose!

30/09/2019

La controverse postcoloniale en France (recension)

Controv.jpgÀ l’automne 2018, Le Point publiait une tribune signée par 80 personnalités dénonçant la supposée menace d’une hégémonie des théories «décoloniales» dans les universités françaises. Le journal réveillait ainsi le spectre d’un débat houleux dans l’Hexagone.

La thèse d’Anne-Claire Collier tombe à point nommé pour éclairer la construction sociale de ce type de controverses idéologiques et théoriques.

Cette thèse constitue une plongée passionnante dans la sociologie politique et conceptuelle des débats autour de la notion de «postcolonial» dans l’espace savant français contemporain.

Lire la suite de cette excellente recension de thèse, signée Emir Mahieddin, ici (lien).

28/09/2019

Il faut libérer Fariba Abdelkhah

Fariba-Abdelkhah-reputeeses-analyses-distanciees-rapport-pouvoir-Iran-comme-France_0_525_295.jpg

Mon laboratoire, le GSRL, l'a fait via Twitter, ainsi que d'autres institutions: solidaire dès le départ de ma collègue franco-iranienne Fariba Adelkhah, emprisonnée en Iran depuis le 5 juin 2019, je tiens à réaffirmer via cette blognote mon soutien total à ma collègue.

Il faut libérer au plus vite Fariba, emprisonnée sans jugement, et sous des accusations insensées, depuis plus de 3 mois et demi à la prison d'Evin, à Téhéran.

Anthropologue de renom, chercheuse intègre et féconde, directrice de recherches au CERI, notamment auteure de Les paradoxes de l'Iran (Cavalier Bleu), Fariba Adelkhah ne doit pas servir de monnaie d'échange dans un marchandage sordide. Le régime iranien gagnerait à servir son peuple et oeuvrer pour la liberté, plutôt que de surenchérir dans la terreur et l'arbitraire.

Liberté pour Fariba!

Lien.

26/09/2019

Retour sur l'itinéraire intellectuel de Jean-Paul Willaime

Capture-12-458x330.pngOn ne présente plus Jean-Paul Willaime, chercheur toujours prolifique, qui fut notamment directeur d'études à la section des sciences religieuses de l'EPHE et directeur du laboratoire GSRL. Bien plus qu'être un spécialiste de la sociologie des protestantismes, c'est un intellectuel exigeant, qui nous aide beaucoup à éclairer, par les sciences sociales, les débats de sociétés autour des religions et des laïcités en France et en Europe.

L'ouvrage d'entretiens qu'il a signé avec Martin Meunier est un livre majeur pour comprendre à la fois son itinéraire intellectuel, et le vaste champ analytique qu'il a ouvert et/ou nourri à la croisée de la sécularisation, de la religion et de la société. Merci à Jean Hassenforder de nous en proposer une synthèse riche et pédagogique, sur le portail www.témoins.com

Lien. 

24/09/2019

Claude-Hélène Perrot (1928-2019)

Perrot.jpgElle s'en est allée cet été sans (trop) faire de bruit, à l'âge de 90 ans. C'était une grande historienne de l'Afrique, disciple de l’ethnologue et sociologue Georges Balandier.

Elève à l’Ecole pratique des hautes études, à Paris. elle obtient ensuite un congé sans solde de deux ans pour préparer, à partir des archives des missions protestantes conservées à Paris, une thèse sur le Lesotho du roi Moshoeshoe (XIXe siècle), soutenue en 1963 et qui sera publié sept ans plus tard à Abidjan ("Les Sotho et les Missionnaires européens au XIXe siècle", université d’Abidjan, 1970).

Elle développa ensuite une oeuvre forte et éclairante sur l'histoire de "sociétés sans Etat' africaines,.. qui ont rendu à cette grande dame l'estime qu'elle leur portait

 

Lien.

 

22/09/2019

Growth and Decline of Evangelicals (Suisse, 1970-2013)

jörg stolz, olivier favre, journal for the scientific study of religion, jssr, sociologie, analyse quantitative, suisse, évangéliques, charismatiques, pentecôtistes, fondamentalistes, protestantismeA partir des données d'enquête considérables de la National Congregation Study (NCS), les sociologues Jorg Stolz et Olivier Favre nous proposent, dans l'article résumé (en anglais) ci-dessus, une excellente analyse des fluctuations démographiques protestantes suisses dans les milieux évangéliques, fondamentalistes, pentecôtistes et charismatiques.

This article describes and explains patterns of growth and decline undergone by evangelical, fundamentalist, and Pentecostal/Charismatic (EFPC) denominations in Switzerland from 1970 to 2013. We combine data from different censuses, membership registers of denominations, and a National Congregation Study (NCS) to establish and explain patterns of growth and decline.

Lire la suite ici (lien).

20/09/2019

Gilles Kepel fait retour sur son dernier livre

Capture d’écran 2019-09-19 à 22.49.15.pngOn ne peut pas dire que la nouvelle ait suscité une immense mobilisation dans la communauté scientifique. Pourtant, le politiste et islamologue Gilles Kepel, à l'oeuvre considérable, a été condamné à mort par DAECH en 2017...

Qu'on le suive ou non dans toutes ses thèses, il fait partie des meilleurs spécialistes du Proche et Moyen-Orient, dans un monde où les faussaires et les enfumeurs (non-arabisants de surcroît) se frayent facilement un chemin, en France, dans les grands médias.

Sorti du tunnel aujourd'hui, avec un beau livre en héritage, il a donné le mois dernier un interview de fond de grande qualité, sur Le regard libre

Lien.

12/09/2019

Les minorités religieuses en France, LE livre de référence

EER1iaEX4AII084.jpgEn histoire et sociologie des religions en France, c'est l'un des livres les plus importants du dernier demi siècle. Immense coup de chapeau à Anne-Laure Zwilling et son équipe, qui ont coordonné un travail colossal au service d'une intelligence du pays réel, en offrant un panorama précis, documenté, vérifié de la diversité religieuse française dans son ensemble. Un livre de référence pour comprendre le XXIe siècle français et bien se situer dans les recompositions religieuses et laïques de la France réelle qui vit sous nos yeux.

Cet ouvrage inédit, réunissant près de 80 sociologues, ethnologues, anthropologues, historiens (dont votre serviteur), veut permettre une meilleure connaissance des groupes religieux présents en France et leur évolution récente.
Dans une approche sans précédent, il propose une série de chapitres présentant chacun en détail un groupe religieux. Ces mouvements religieux sont regroupés par grands ensembles confessionnels, ce qui permet de saisir la diversité interne de chacun de ces ensembles.
Ce livre offre une couverture inégalée dans la présentation des groupes religieux, en évoquant certains déjà connus, mais en éclairant également d'autres qui restent largement à découvrir.

Bravo et merci Anne-Laure et son équipe! (sortie le 18 septembre 2019)

06/09/2019

Jean-Paul Willaime passe le relai à REFORME

IMG-4281-768x512.jpgIl n'est pas trop tard pour saluer l'engagement de plus de vingt ans du sociologue des religions Jean-Paul Willaime à la tête du Conseil d'Administration de l'hebdomadaire protestant français Réforme.

Sous sa houlette, l'hebdomadaire a su entrer dans le XXIe siècle en résistant à la crise de la presse écrite par une offre convictionnelle de qualité, qui plaît au-delà des cercles protestants.

Objet d'un portrait intellectuel finement écrit par Jean Hassenforder au sujet du très beau livre d'entretien qu'il a accordé à Martin Meunier (lien), Jean-Paul Willaime a a choisi de passer la main cet été, relayé par .

Il continuera, sur d'autres terrains, un engagement intellectuel et citoyen au service d'une société apaisée et ouverte, où les apports constructifs, y compris religieux et spirituels, riment avec intelligence, confiance et bienveillance.

04/09/2019

Missions, francophonies chrétiennes: l'apport du CREDIC

CREDICAlors que les études sur la francophonie religieuse et laïque commencent à prendre leur essor, on ne saurait trop rappeler la fécondité des travaux entrepris depuis longtemps par le CREDIC (Centre de recherches et d'échanges sur la diffusion et l'inculturation du christianisme).

Fondé en 1979, ce réseau international de recherche a fêté cette année ses 40 Ans. Il est dirigé par Bernadette Truchet (présidente) et Jean-François Zorn (vice-président), et apporte une contribution majeure à la recherche dans le domaine des missions et des francophonies chrétiennes.

Il vient de tenir un beau colloque à Lyon (lien).