Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/03/2019

Attentats terroristes islamophobes en Nouvelle Zélande

suprémacisme,suprémacisme blanc,extrême droite,droite identitaire,altérophobie,stéphane françois,islamophobie,racisme,renaud camus,nouvelle zélande,mosquée,christ church,attentat,terrorisme,radicalisation,brenton tarrant,pittsburgh,charleston,quebec,antisémitisme,anticlécicalisme,antiprotestantismeSolidarité et compassion avec les victimes et leurs familles!

En-dehors de cette réaction immédiate, les deux effroyables attentats racistes et islamophobes qui ont endeuillé, hier, la Nouvelle Zélande,inspirent quatre réflexions.

-1/ D'abord, le culte mortifère des "racines" est un terreau de violence à ne pas sous-estimer. Il oppose en permanence les installés aux  "envahisseurs" (invaders, cf. terminologie du tueur) 

Or, en France, n'a-t-on pas trop tendance à folkloriser ce culte des racines, quand on ne l'encourage pas sous des alibis divers? Glorification parfois orientée du patrimoine, discriminations concordataires maintenues au nom des traditions (sic), etc.

 

-2/ Ensuite, la France semble nourrir l'inspiration raciste meurtrière à un degré qu'on ne soupçonnait pas tout à fait. Le tueur, Brenton Tarrant, raconte en détail son voyage en France (remplie d'après lui d'"envahisseurs"), et emprunte même à Renaud Camus le concept délirant de Grand Remplacement).

Lire la suite

14/03/2019

Identités religieuses et monde commun (A-S. Lamine)

anne-sophie lamine, croire, religion, radicalisation, convictions, sociologie, université de strasbourg, livre, l'harmattanLe religieux est-il un risque pour l'intégration sociale? Croire est-il un engagement qui ne laisse pas de place au doute? Le religieux est-il un phénomène social comme un autre?

Pour cerner les relations entre identités religieuses et monde commun, cet ouvrage s'appuie sur des enquêtes portant sur des croyants de diverses religions. Il en propose sur une analyse pragmatiste, inspirée du philosophe social et politique John Dewey. Cette approche prend en compte le rôle des émotions et des attachements dans la croyance et dans ses perceptions. L'ouvrage ouvre aussi des perspectives sur le passage à la radicalisation du Croire.

Un livre très éclairant signé Anne-Sophie Lamine, professeure de sociologie à l'Université de Strasbourg.

 

Lien.

12/03/2019

Christianisme orthodoxe & économie (sud-est européen, ASSR)

assr-185-couverture-hd.jpgAu cours de ces dernières années, la crise économique qui a secoué en priorité l’Europe du Sud, réputée majoritairement orthodoxe ou catholique, a remis à l’ordre du jour la question jadis posée par Max Weber du rapport entre les appartenances religieuses et « l’esprit du capitalisme ».  
Certains observateurs ont aussi vu dans le mode procédural de construction de l’Union européenne l’action d’une Europe du Nord d’inspiration protestante, à laquelle ces sociétés du sud peineraient à se plier. Il n’appartient pas à une revue comme les Archives de se positionner dans ce type de débat, bien souvent réducteur. La question du rapport entre orthodoxie et économie mérite néanmoins d’être posée, y compris à l’aune de la crise présente, dans la manière dont elle constitue le fait religieux en observatoire des mutations contemporaines des sociétés de l’Europe méditerranéenne d’une part, du questionnement de la relation entre Église et État à l’épreuve de la sécularisation d’autre part.

C’est l’objet de ce dossier proposé par le n°185 des Archives de Sciences Sociales des Religions (janvier-mars 2019).

Lien.

10/03/2019

Françoise Lautman (1935-2019)

gsr,gsrl,anthropologie,ethnologie,ethnologie française,sciences sociales des religions,notice nécrologique,françoise lautman,religion et rôle des femmes,limousin,ostensionsFrançoise Lautman s'en est allée, et ses collègues, dont je suis, ont le coeur lourd. Elle a été une des figures fondatrices du laboratoire Groupe Sociétés Religions Laïcités (GSRL). Elle avait dirigé le GSR, dans sa transition vers ce qui allait devenir le GSRL, de 1991 à 1994. Ethnologue et sociologue des religions, directrice de recherches au CNRS, elle impressionnait par sa vivacité intellectuelle, et nous éclairait par ses éclats de rire.

Le GSRL lui rendra l'hommage qui lui est dû. Je me bornerai ici à évoquer, à titre personnel, combien j'ai apprécié l'apport de Françoise.

Lire la suite

04/03/2019

Abus sexuel dans les Eglises: lire Patrick Parkinson

#MeToo, #churchtoo, abus sexuels, catholicisme et pédophilie, abus sexuels et protestantisme, patrick parkinson, université de queensland, université de sydney, australie, catholicisme, protestantismePour documenter les scandales systémiques d'abus sexuels dans un cadre ecclésiastique, signalons cette étude australienne qui sort de l'ordinaire: elle nous vient du juriste Patrick Parkinson, alors professeur de Droit à l'Université de Sydney (il est désormais professeur à l'Université de Queensland).

Patrick Parkinson est l'un des meilleurs spécialistes mondiaux des questions d'abus sexuels sur les enfants en milieu d'église. Ses travaux, extrêmement documentés, proposent des données quantitatives très solides, qui permettent de contextualiser, de mesurer, de comparer suivant les milieux écclésiastiques, avec une perspective diachronique bienvenue.

Lire en particulier cette conférence de 2013 intitulée "Child Sexual Abuse and the Churches: a Story of Moral Failure?"

Lien. 

28/02/2019

Fantastique et religion, résumé du séminaire interne GSRL

Capture d’écran 2019-02-28 à 00.10.14.pngLe 14 février dernier, le laboratoire GSRL s'est réuni en séminaire interne avec Nicolas Meylan (médiéviste, Université de Lausanne), autour du thème: «Classifier les religions, classifier le monde. Le cas du Game of Throne de George Martin». Son exposé a été suivi par celui de Renaud Rochette (responsable formation/recherche, EPHE-IESR), sur le thème: «Étudier le religieux fictif : approches et problèmes».

Nicolas Meylan a ouvert le ban en rappelant l’impact social colossal de la série Game of Throne (60 millions de volumes vendus pour le moment). S’appuyant surtout sur les livres parus, il a pointé les références historiques de l’auteur, George Martin, et a souligné l’ampleur des interprétations possibles. Il a notamment mentionné l’ouvrage Le trône de fer ou le pouvoir de sang de Stéphane Rolet (Presses Universitaires François Rabelais, 2014).

Lire la suite ici (résumé du séminaire interne GSRL)

24/02/2019

L'art de parler (Sciences Humaines)

15490274152_SHUM312_258.jpgSavoir s’exprimer de manière claire et convaincante a toujours constitué une qualité humaine essentielle.

Dans la Grèce antique, les sophistes érigèrent les bases de l’éloquence dans le but de mieux persuader les auditoires des assemblées politiques et lors des procès en justice...

 

Pour lire la suite, et découvrir l'excellent dossier, illustré par un portrait du pasteur Martin Luther King, que Sciences Humaines a consacré pour son n°312 à "l'art de parler", cliquer ici.

22/02/2019

Guénon au combat

9782343169064f.jpgLa critique radicale, dévastatrice de la modernité faite par René Guénon entre 1920 et 1950 a entraîné des prises de position tout aussi tranchées que contradictoires. Cet ouvrage analyse le rapport complexe entre le discours tenu par Guénon comme expression d'une vérité éternelle et les interprétations qu'il a suscitées. La volumineuse correspondance entretenue, depuis Le Caire notamment, comprenant de nombreux inédits, a été utilisée, ainsi que les échanges entre les principaux réseaux de ses admirateurs.

Un magnifique ouvrage signé Jean-Pierre Laurant (EPHE).

Lien.

14/02/2019

Antisémitisme en France, les chiffres en perspective

db41716_5226431-01-06.jpgCe lundi 11 février 2019, le gouvernement français annonçait une aggravation de 74% en un an des violences et actes antisémites. L'occasion de rappeler que plus d'un acte raciste sur deux recensé, en France, touche nos concitoyennes et concitoyens juifs, alors que le judaïsme rassemble moins de 1% de la population française aujourd'hui. Pour mettre en perspective ces chiffres, comprendre leur fabrication et situer leur évolution, à noter ce bel article des Décodeurs du Monde, signé Maxime Vaudano.

Signalons aussi les séminaires sur l'antisémitisme contemporain en France tenus dans mon laboratoire, le GSRL, avec l'ISGAP (Institute for the Study of Global Antisemitism and Policy).

Lien.

10/02/2019

Tomi Ungerer et ses cathédrales

Ungerer prep.jpgAlors que le génialissime Tomi Ungerer, illustrateur alsacien globe-trotter et anticonformiste, vient de tirer sa révérence, rappelons que l'oeuvre de cet auteur multicartes abusivement classé "pour enfants" a souvent croisé la spiritualité et l'éthique, en se défiant toujours de l'angélisme et des convenances.

Natif de Strasbourg, le créateur du Géant de Zéralda et des Trois brigands a notamment commis un Mes cathédrales, en 2017 (lien).

Le saviez-vous?

Il est le descendant, du côté paternel, d’une dynastie d’horlogers ayant eu pour mission, pendant trois générations, de réparer et d’entretenir l’horloge astronomique de la cathédrale de Strasbourg (lien).

04/02/2019

A la découverte des "passeurs d'âmes": Alfonsina Bellio

Alfonsina-BELLIO-610x825.jpgLe passage du religieux au spirituel est-il la marque de ce XXIe siècle? La religion, avec ses corpus dogmatiques et ses clergés, céderait du terrain devant des pratiques spirituelles moins régulées, réputées plus “libres”. L’anthropologie religieuse de l’Europe semble attester d’une soif de spiritualité “hors pistes” (cf. Yves Lambert). Mais on manque de postes d’observation pour évaluer ces dynamiques.

Grâce à Alfonsina Bellio, docteure associée du GSRL, on en découvre davantage sur une forme méconnue de recomposition des spiritualités européennes contemporaines : les passeurs d’âmes. Lien.

29/01/2019

EUREL, un très bel outil d'information sur les religions en Europe

Capture d’écran 2019-01-29 à 07.09.23.pngConnaissez-vous EUREL ? Ce très bel outil d’information fournit gratuitement des données vérifiées et actualisées sur l’état sociologique et juridique de la religion en Europe, dans une perspective interdisciplinaire. Ce site s’adresse à la communauté scientifique internationale, ainsi qu’aux pouvoirs publics et acteurs politiques, et rassemble des informations, mises en perspective, concernant l’Europe élargie (Etats membres de l’Union européenne, pays candidats et autres pays européens). Une rubrique particulière est dédiée à l’Europe dans son ensemble, à la fois dans sa dimension institutionnelle (la prise en compte des confessions religieuses par l’Union européenne, le Conseil de l’Europe…) et dans une perspective comparative (traitement d’une même question par les différents pays européens).

Le projet EUREL est porté par l’unité mixte de recherche DRES - Droit, religion, entreprise et société du CNRS et de l’Université de Strasbourg et le GSRL - Groupe Sociétés, Religions, Laïcités (CNRS / EPHE)

21/01/2019

Statistiques évangéliques: à suivre en 2020...

géopolitique de l'évangélisme, statistiques, statistiques évangéliques, évangéliques, brésil, world visionProtestantisme évangélique aujourd'hui: quelles évolutions démographiques et bibliographiques?

Sept années d'affilée, depuis le 21 janvier 2012 (lien), ce blog a proposé un bref état des lieux mis à jour annuellement (avec vidéo). A partir de cette année, la mise à jour se fera tous les deux ans, à la même date.

La raison principale tient au fait que le rythme des publications de ce blog s'est espacé à un jour sur deux, cf. note du 1er janvier dernier).

Une raison conjoncturelle tient aussi au fait que l'année passée n'a pas livré de grandes enquêtes globales sur l'évangélisme, ni de livre de synthèse majeurs, alors que l'année qui s'ouvre en annonce davantage (dont un livre sur World Vision et l'internationale de Dieu, lien, et sur l'évangélisme au Brésil, lien). Alors rendez-vous l'an prochain, avec mise à jour tous les deux ans!

19/01/2019

GSRL: journée d'accueil des nouveaux doctorants

gsrl, doctorants, doctorants du gsrl, journée d'accueil des nouveaux doctorants, religion, laïcitéPour les nombreux doctorants en sciences sociales des religions qui bénéficient du rattachement au laboratoire GSRL (CNRS/EPHE.PSL), à noter cette journée d'accueil prévue pour eux le jeudi 24 janvier 2019.

La rencontre, avec visite guidée du laboratoire, aura lieu dans les locaux du GSRL à Ivry sur-Seine.

Pour en savoir plus, cliquer ici (lien).

13/01/2019

KIVU, de Jean Van Hamme et Christophe Simon

49838179_2155222194740293_8925664360097906688_n.jpgUn album poignant sur le conflit autour de l’extraction de coltan, au Congo, présente l’action du docteur Denis Mukwege, l’« homme qui répare les femmes ».

Kivu, de Jean Van Hamme (scénario) et Christophe Simon (dessins), Le Lombard, 72 p., 14,99 €

Ce sera l’un de ses derniers albums. Scénariste star du 9e art, Jean Van Hamme, 79 ans, a décidé de quitter ce monde des bulles qu’il peuple depuis un demi-siècle avec ses héros Thorgal, XIII ou Largo Winch.En guise de dernier voyage, il plonge dans le conflit meurtrier autour de l’extraction du coltan au Congo. Ce minerai, dont regorge le sol de la province du Sud-Kivu, est un composant essentiel de nos téléphones..

Lire la suite de cette présentation de la BD Kivu sur le site La Croix.

A noter que la jaquette de couverture précise, au sujet du Dr Mukwege:

"particularité: fils de pasteur, il est lui-même pasteur chrétien évangéliste" (lien).

C'est presqu'exact. Denis Mukwege est pentecôtiste (une grande branche du protestantisme évangéliQUE). 

11/01/2019

Nouvelle rubrique GSRL "Un chercheur à la une"

Jean-Laloum-portrait-GSRL.pngUn mouvement hétéroclite de mécontentements, aux convictions parfois antagoniques, traverse aujourd’hui les sociétés civiles européennes. Il suscite l’interrogation. En France, la contestation des “Gilets jaunes”, sa critique des institutions représentatives, engendrent quelquefois dans leur sillage une phraséologie inquiétante, allant jusqu’à faire siens mots d’ordre et slogans d’un passé pas si lointain. Historien du XXe siècle, Jean Laloum (GSRL) nous apporte la profondeur d’analyse dont nous avons besoin.

Pour en savoir plus, découvrir la nouvelle rubrique "Un chercheur à la une" sur le site GSRL, inaugurée par Jean Laloum (lien).

31/12/2018

La transmission du religieux en Méditerranée. Un défi partagé

1eere-de-couv-transmission-du-religieux-en-mediterranee.jpgSous la direction de Stéphanie Laithier, Valentine Zuber (EPHE, GSRL, PSL), Jacques Huntzinger, un livre vient de sortir sur "la transmission du religieux en Méditerranée". Il est issus d'un colloque du Collège des Bernardins, en partenariat avec l'EPHE et la richissime fondation du nom du monarque wahhabite saoudien Abdul-Aziz.

Cet ouvrage espère poser, "à travers des contributions qui couvrent plusieurs aires culturelles, un certain nombre des grands enjeux de la transmission du religieux sur les rives sud et nord de la Méditerranée. Celle-ci est en effet confrontée aujourd’hui à des défis multiples et, au sein de sociétés de plus en plus mondialisées, elle fait par ailleurs l’objet d’une complexité croissante".

Une formule euphémisée pour recouvrir, notamment, les enjeux de liberté des personnes, de droit à la conversion (ou au coming-out athée), de pluralités religieuses dynamiques et recomposées, qui mériteront sans doute d'être creusés encore dans les années à venir, pourquoi pas via des ouvrages centrés sur ces sujets fondamentaux.

30/12/2018

Déjouer les pièges de la 'sociologie' de la déploration

sciences sociales, sciences sociales des religions, méthodologie, épistémologie, sciences humaines, christophe guilluy, no society, sociologie de la déploration, idéologie, études décoloniales, études postcoloniales, intellectuelsDans la cabale qui a dénoncé récemment, en France, les études décoloniales et postcoloniales, j'ai pris position pour défendre la légitimité de ces dernières. Le décentrement intellectuel est une exigence, s'y dérober est une erreur.

Les problèmes soulevés étaient par ailleurs mal posés. En effet, les dérives dénoncées, de manière généralisante, étaient englobées avec un cadre d'étude et d'analyse. Alors que c'est d'une méthodologie Et d'une épistémologie déficientes qu'il faut plutôt s'inquiéter, au lieu d'invalider en bloc le cadre d'analyse postcolonial ou décolonial, dont nous avons besoin pour mieux penser notre temps.

Lire la suite

29/12/2018

Comprendre la montée des "sans religion" aux Etats-Unis

cjcr20.v033.i03.cover.jpgL'une des tendances les plus remarquables des 30 dernières années aux Etats-Unis est la montée en flèche d'individus qui ne s'identifient plus à aucune tradition religieuse. Cet article du Journal of Contemporary Religion s'appuie sur l’enquête sociale générale de 1972 à 2014 pour examiner en quoi l’augmentation du nombre de «non» est liée à l’évolution de la force de l’identité religieuse des adultes américains et, en retour, de la manière dont la montée du non en a affecté la les relations entre identité religieuse, croyances religieuses et comportement religieux.

En particulier, les trois auteurs montrent que  l'augmentation du pourcentage d'adultes américains qui ne s'identifient pas à une religion va de pair avec l'augmentation des corrélations entre l'identification religieuse, les convictions et le comportement.

Lien.

26/12/2018

Les migrations des Nords vers les Suds

Des clichés, entretenus par les mangeurs de racines, nourrissent le fantasme de flux Sud-Nord à sens unique.

les-migrations-des-nords-vers-les-suds.jpgEn réalité, avec une Europe en panne et des pays africains portés parfois par une croissance à deux chiffres, la circulation des populations est aussi Sud-Sud, et Nord-Sud. Ce que traite l'ouvrage collectif dirigé par Alexandra Poli, Liza Terrazzoni, Giulia Fabbiano et Michel Peraldi (dir). Des Nord (s) vers les Sud (s). Nouveaux regards sur les migrations contemporaines, Éditions Karthala, qui vient de sortir. 

Ce livre comprend notamment une enquête de Pamela-Laureine Millet intitulée "Quand le retour est au programme de Dieu. Une enquête sur les intentions des néo-pentecôtistes d’origine africano-caribéenne en région parisienne".

Lien.

25/12/2018

Madagascar: politique et spirituel imbriqués

Madagascar.jpgAlors que les résultats de l'élection présidentielle à Madagascar continuent à être dépouillés, Andry Rajoelina mène après la proclamation de près de 90% des suffrages, a annoncé dimanche dernier la commission électorale, qui aurait reçu des accusations de fraude de la part de son rival, Marc Ravalomanana.

Les deux hommes, qui se vouent une véritable haine, sauront-ils s'incliner devant le résultat des urnes? A noter que le facteur religieux joue un rôle non négligeable dans les mobilisations collectives sur la Grande Île, renvoyant aux analyses précieuses de Lalao Soa Adonis Tsiarify qui, en 2013, a signé un bel article de fond sur "l'imbrication du politique et du spirituel à Madagascar" (revue Chrétiens et sociétés, 20/2013). Lien.

22/12/2018

Depuis 2004, calendrier interreligieux à Mulhouse

Calendrier interreligieux Mulhouse.jpgDepuis les remarquables travaux d'Anne-Sophie Lamine sur "la cohabitation des Dieux" (lien), on dispose d'un recul historique et sociologique sur la manière dont les collectivités locales assurent la régulation du pluralisme religieux. Avec notamment, comme à Mulhouse, des initiatives interreligieuses régulières, socialement et politiquement valorisées, pour promouvoir le dialogue et la fraternité.

A lire, dans cette perspective, l'article que le quotidien L'Alsace a consacré au calendrier interreligieux qui rassemble, depuis 2004, les principaux acteurs religieux de Mulhouse, notamment les pasteurs protestants Jean-Marc Bellefleur et Francis Muller. Lien.

 

21/12/2018

Etudes postcolonales et décoloniales: repères

études postcoloniales,études décoloniales,colonisation,décolonisation,sciences sociales,jean-françois bayart,pascal blanchard,la découverte,livre,capucine boidin,houria bouteldjaPour aller plus loin sur les enjeux posés par les études postcoloniales et décoloniales, rappelons d'abord l'écart entre la militance associative (avec ses points forts mais aussi ses dérives, cf. discours sectaires et racialistes de Houria Bouteldja) et la recherche. Cette dernière a vocation à produire de l'analyse, du recul, en s'affranchissant des discours préconstruits et des idées reçues. En sciences sociales, l'angle postcolonial et décolonial, lorsqu'il évite le dérapage militant et ouvre au débat, peut permettre aujourd'hui de mieux penser nos objets d'étude.

Voici quatre références (parmi bien d'autres) pour s'y retrouver. Capucine Boidin, en 2009, avait signé un bel article intitulé "Etudes décoloniales et postcoloniales dans les débats français" (lien). Un an plus tard, un article de Sciences Humaines "Faut-il brûler les études postcoloniales" (lien) mettait en dialogue Jean-François Bayart, auteur d'un livre très critique (lien), et l'ouvrage collectif Ruptures postcoloniales (ed. La Découverte), qui invite à la nuance et à l'enquête de terrain (lien).

20/12/2018

Dénoncer le "décolonialisme" (sic)? Recadrage par Ludivine Bantigny

16695088.jpgUne éclairante controverse traverse actuellement le champ des sciences sociales (et de l'intelligentsia) en France. Tout est parti d'une charge violente et argumentée, au ton alarmiste, contre le "décolonialisme" (sic). Elle a été signée par 80 intellectuels, et non des moindres (lien). L'idée vise à alerter sur la nocivité supposée des rhétoriques post- ou décoloniales, dont on estime que les stratégies "attaquent frontalement l'universalisme républicain" (sic).

La mouvance ainsi attaquée n'a pas répondu sur le même mode.

Mais une historienne, Ludivine Bantigny, a apporté une réponse vigoureuse, argumentée (elle aussi).... et nettement plus convaincante à mes yeux (lien). En-dehors de quelques nuances, je souscris au texte de Ludivine et je la remercie.

A partir de mon long parcours intellectuel d'historien du contemporain, mais aussi éclairé par mon itinéraire personnel, je suis profondément convaincu, comme cette collègue, qu'on ne pourra mieux réaliser les promesses de la République, si souvent trahies, qu'en passant par le décentrage décolonial et postcolonial. Et il y a encore du boulot!

Cet exercice provoque certes des dérives, parfois graves, dont il convient de combattre le sectarisme. Mais le décentrage lui-même est salutaire, nécessaire, et porteur d'espoir.

A suivre...

18/12/2018

Eglises face à #MeToo et aux scandales pédophiles

abus sexuels, droits des femmes, pédophilie, #metoo, baptistes, protestantisme, catholicisme, curie romaine, église catholique, cardinal pell, australieQue diront, dans cinquante ans, les historiens du catholicisme sur la crise sans précédent qui frappe son clergé sur des affaires de pédophilie? Alors que le numéro 3 de la hiérarchie de l'Eglise catholique romaine, le cardinal Pell, vient d'être déclaré coupable (lien) par un jury unanime pour cinq chefs d'accusation d'abus sexuels sur deux enfants, force est de constater l'ampleur toujours plus grande de ces affaires dans une Eglise qui a la particularité d'imposer le célibat et la chasteté à son clergé consacré.

Le protestantisme n'est pas touché avec la même ampleur, ni dans les mêmes termes, mais il faut rappeler qu'il est concerné aussi par la non-dénonciation d'abus sexuels. Le mouvement #MeToo, a facilité une libération de la parole. Dès 2011, ce blog signalait des dérives importantes dans la Convention Baptiste du Sud, aux Etats-Unis (lien). Un très large mouvement de dénonciation d'abus touche maintenant les baptistes indépendants aux USA (lien), comme le mentionne le site Christianity Today.

168 pasteurs et responsables sont actuellement dans le collimateur.  Avec, en toile de fond, l'enjeu du contrôle de l'autorité, dans des milieux où règne parfois un culte du "leader" qui peut favoriser l'impunité.

Dossier Côte d'Ivoire (Afrique Contemporaine)

Marc-Antoine Pérouse de Montclos, marie mira-guyon, afco, afd, afrique contemporaine, afrique, côte d'ivoireFleuron du pré carré de la France en Afrique, la Côte d’Ivoire a toujours bénéficié d’un traitement à part. À Paris, elle continue aujourd’hui d’être considérée comme un pays prioritaire sur le plan diplomatique, même si les échanges économiques au sud du Sahara se font d’abord avec le monde anglophone, en l’occurrence au Nigeria et en Afrique du Sud. Selon les données de l’OCDE, la Côte d’Ivoire est ainsi le premier pays à bénéficier de l’aide publique au développement de la France.

Lire la suite de cet édito, et découvrir tout le dossier sur la Côte d'Ivoire, dans le dernier numéro (263-64) d'Afrique Contemporaine. Lien.

14/12/2018

New College Library (Edimbourg)

DSC08151.jpgLes "territoires circulatoires" ne datent pas d'aujourd'hui, et ne fonctionnent pas seulement sur un axe Nord-Sud! Durant plusieurs siècles, l'Ecosse et la France ont mêlé leur destin, y compris sur le plan religieux: John Knox, le grand réformateur protestant écossais, a ainsi ramé sur les galères du Roi de France... tandis que plus tard, la loi de 1905, en France, va s'inspirer en partie de la Disruption écossaise de 1843.

Pour revenir sur ces dossiers, me voici quelques jours à Edimbourg, attachante capitale écossaise (quelques photos ici) où je travaille notamment à la New College Library, fabuleux réservoir de sources et de bibliographie.

Lien. 

13/12/2018

Séminaire GSRL avec Guillaume Cuchet, le résumé

logo-gsrl-site-150x150.pngLe laboratoire GSRL (UMR 8582) s’est retrouvé à Ivry-sur-Seine pour son dernier séminaire interne de l’année 2018, avec pour orateur principal Guillaume Cuchet, professeur d’histoire contemporaine à l’Université Paris-Est Créteil et lauréat 2018 du prix d’histoire des religions pour son livre Comment notre monde a cessé d’être chrétien. Anatomie d’un effondrement (Le Seuil, 2018, 288 pages).

Le résumé de ce séminaire est disponible sur le site du GSRL (lien). 

11/12/2018

Programme "Asie" au GSRL, réflexion sur les sécularités multiples

Capture d’écran 2018-12-10 à 23.29.06.pngA noter au laboratoire GSRL que la réunion du Programme Religions et sociétés en Asie. Recompositions, circulations, sécularisations du religieux,aura lieu vendredi 14 décembre 2018 prochain.

La discussion portera notamment sur l'ouvrage suivant: Multiple secularities beyond the West, Miriam Buchardt, Matthias Middel, Monika Wohlrab-Sahr, eds., De Gruyter 2015

Lien.

09/12/2018

L'Empire (contre-attaque): un tome 2 ébouriffant

xplancheiv-0b4d9.jpg,q1543654781.pagespeed.ic.5YptaWoYuU.jpgEssai transformé! Le tandem Olivier Bobineau/Pascal Magnat, auteurs d'un remarquable tome 1 de "L'Empire, une Histoire politique du christianisme", a récidivé avec un non moins réussi tome 2, consacré cette fois-ci à la séquence catholique qui mène du XIIIe au XVIe siècle.

Toujours aux éditions Les Arènes BD, les auteurs nous proposent une plongée débordante de vie dans une histoire catholique chargée, entre mystique, théologie, contrôle social et rêve d'emprise hégémonique.

On appréciera notamment l'ambition didactique exceptionnelle (membre du GSRL, Olivier Bobineau est un chercheur de haut vol). Sans jamais plomber l'agrément visuel de la lecture, on trouvera ainsi moult références bibliographiques, notamment des Guerriers de Dieu de Denis Crouzet! On se régalera aussi de l'humour omniprésent, de la maestria narrative, de la richesse graphique et de l'harmonie texte/dessins.

 

Lire la suite