Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/03/2019

L'Evangile selon Yong Sheng (Dai Sijie)

protestantisme, évangéliques, chine, évangéliques chinois, dai sijie, yong sheng, gallimard, livreSelon plusieurs estimations concordantes, la Chine compterait aujourd'hui environ 65 millions de protestants évangéliques. Sans oublier de nombreuses Eglises prophétiques postcoloniales (issues de l'évangélisme, mais en partie distinctes de cet ensemble), à l'image de ce que l'on observe aussi en Amérique latine et en Afrique.

Pour sourcer, en français, cet immense terrain de recherche via une trajectoire individuelle, signalons L'Evangile selon Yong Sheng, de l'écrivain Dai Sijie, publié chez Gallimard (2019, 448p).

Le grand écrivain chinois y raconte l'itinéraire de son grand-père, l'un des premiers pasteurs chinois, qui conduisit un long ministère, au terme duquel il fut déclaré "ennemi du peuple", et persécuté avec une violence qui toucha aussi de nombreux chrétiens, musulmans, bouddhistes à l'époque de Mao.

Lien.

14/03/2019

Identités religieuses et monde commun (A-S. Lamine)

anne-sophie lamine, croire, religion, radicalisation, convictions, sociologie, université de strasbourg, livre, l'harmattanLe religieux est-il un risque pour l'intégration sociale? Croire est-il un engagement qui ne laisse pas de place au doute? Le religieux est-il un phénomène social comme un autre?

Pour cerner les relations entre identités religieuses et monde commun, cet ouvrage s'appuie sur des enquêtes portant sur des croyants de diverses religions. Il en propose sur une analyse pragmatiste, inspirée du philosophe social et politique John Dewey. Cette approche prend en compte le rôle des émotions et des attachements dans la croyance et dans ses perceptions. L'ouvrage ouvre aussi des perspectives sur le passage à la radicalisation du Croire.

Un livre très éclairant signé Anne-Sophie Lamine, professeure de sociologie à l'Université de Strasbourg.

 

Lien.

06/03/2019

Baptists Through the Centuries (David Bebbington)

9781481308663.jpgLes baptistes constituent une des dénominations protestantes les plus importantes dans le monde, à la fois par le nombre, par l'influence et par la répartition géographique. Né au début du XVIIe siècle à la confluence de séparatistes calvinistes anglais et d'anabaptistes hollandais, le baptisme repose sur le principe congrégationaliste (autonomie de l'église locale) et sur la pratique du baptême par immersion du converti.

Ce profil a favorisé une grande diversité, revisitée par l'historien britannique David Bebbington, maître en la matière, dans la seconde édition augmentée d'un manuel très complet publié aux éditions Baylor University Press

On apprendra notamment que les baptistes constituent 80% de la population du Nagaland, en Inde.... et qu'en dehors de l'Amérique du Nord, c'est au Nigéria que l'on rencontre la plus forte concentration de baptistes (5 millions de fidèles).

Lien. 

22/02/2019

Guénon au combat

9782343169064f.jpgLa critique radicale, dévastatrice de la modernité faite par René Guénon entre 1920 et 1950 a entraîné des prises de position tout aussi tranchées que contradictoires. Cet ouvrage analyse le rapport complexe entre le discours tenu par Guénon comme expression d'une vérité éternelle et les interprétations qu'il a suscitées. La volumineuse correspondance entretenue, depuis Le Caire notamment, comprenant de nombreux inédits, a été utilisée, ainsi que les échanges entre les principaux réseaux de ses admirateurs.

Un magnifique ouvrage signé Jean-Pierre Laurant (EPHE).

Lien.

16/02/2019

Les protestantismes en Lorraine, ouvrage de référence !

006182277.jpgLe protestantisme est généralement réputé étranger à la Lorraine. Pourtant, la diversité géopolitique de l'espace lorrain à l'époque moderne, puis sa partition tragique à l'époque contemporaine, font de ce territoire un lieu de diffusion contrastée des réformes protestantes, dans leur diversité.

Calvinistes, luthériens ou encore anabaptistes, jusqu'aux évangéliques aujourd'hui, ont tous, malgré leur situation d'extrême minorité et la précarité, parfois, de leur condition juridique, joué un rôle non négligeable dans l'histoire lorraine.

 

Un grand bravo à Laurent Jalabert et Julien Léonard d'avoir dirigé ce magnifique ouvrage de référence de 720 pages (qui contient une contribution de votre serviteur) paru aux Presses Universitaires du Septentrion.

Lien.

02/02/2019

80 ans du CNRS : lire Denis Guthleben

CNRS.jpgPrésent hier à la Mutualité, avec un millier de directrices et directeurs d'unité, pour une Convention nationale inaugurée par le Premier Ministre Edouard Philippe à l'occasion des 80 ans du CNRS, j'ai notamment eu l'occasion d'écouter l'exposé érudit et plein d'humour de l'excellent Denis Guthleben

Ce dernier est incollable sur l'histoire du CNRS, "enfant posthume du Front Populaire".

Son ouvrage est disponible dans toutes les bonnes librairies.

 

Lien.

15/01/2019

La diaspora protestante évangélique indienne: Robbie B.H. Goh

India.jpgOn sait que l'une des plus grosses assemblées locales rattachées à la Fédération Protestante de France, la megachurch Paris Centre Chrétien à La Courneuve, a été fondée par un pasteur pentecôtiste indien, Selvaraj Rajiah (1952-2011), dont l'influence a été majeure dans la diversification protestante française depuis 40 ans et la formation d'une nouvelle génération de pasteurs. Mais que sait-on des réseaux pentecôtistes et évangéliques indiens en diaspora?

L'ouvrage publié en 2018 (et réédité cette année en version brochée) de Robbie B.H. Goh nous en apprend plus.

Fruit d'une enquête financée par l'Université de Singapour, cette recherche se penche sur la diaspora indienne protestante (principalement évangélique et pentecôtiste) au travers de dix pays, dont la Suisse.


Lien.

31/12/2018

La transmission du religieux en Méditerranée. Un défi partagé

1eere-de-couv-transmission-du-religieux-en-mediterranee.jpgSous la direction de Stéphanie Laithier, Valentine Zuber (EPHE, GSRL, PSL), Jacques Huntzinger, un livre vient de sortir sur "la transmission du religieux en Méditerranée". Il est issus d'un colloque du Collège des Bernardins, en partenariat avec l'EPHE et la richissime fondation du nom du monarque wahhabite saoudien Abdul-Aziz.

Cet ouvrage espère poser, "à travers des contributions qui couvrent plusieurs aires culturelles, un certain nombre des grands enjeux de la transmission du religieux sur les rives sud et nord de la Méditerranée. Celle-ci est en effet confrontée aujourd’hui à des défis multiples et, au sein de sociétés de plus en plus mondialisées, elle fait par ailleurs l’objet d’une complexité croissante".

Une formule euphémisée pour recouvrir, notamment, les enjeux de liberté des personnes, de droit à la conversion (ou au coming-out athée), de pluralités religieuses dynamiques et recomposées, qui mériteront sans doute d'être creusés encore dans les années à venir, pourquoi pas via des ouvrages centrés sur ces sujets fondamentaux.

27/12/2018

Le dispensationalisme, de l'Europe aux Etats-Unis

9780190882709.jpegC'est peu de dire que le dispensationalisme reste méconnu en Europe; il y a là une grande ironie, car la lecture biblique du temps qu'implique cette doctrine est née en Europe, s'est répandue en Irlande et au ROyaume-Uni, et c'est à partir de là seulement qu'elle a conquis l'Amérique, via la personnalité marquante de John-Nelson Darby. 

L'occasion de signaler la grande somme de Donald Harman AkensonExporting the Rapture John Nelson Darby and the Victorian Conquest of North-American Evangelicalism (Oxford University Press, 2018), qui constitue sans doute l'ouvrage définitif sur le sujet. 

Lien. 

 

26/12/2018

Les migrations des Nords vers les Suds

Des clichés, entretenus par les mangeurs de racines, nourrissent le fantasme de flux Sud-Nord à sens unique.

les-migrations-des-nords-vers-les-suds.jpgEn réalité, avec une Europe en panne et des pays africains portés parfois par une croissance à deux chiffres, la circulation des populations est aussi Sud-Sud, et Nord-Sud. Ce que traite l'ouvrage collectif dirigé par Alexandra Poli, Liza Terrazzoni, Giulia Fabbiano et Michel Peraldi (dir). Des Nord (s) vers les Sud (s). Nouveaux regards sur les migrations contemporaines, Éditions Karthala, qui vient de sortir. 

Ce livre comprend notamment une enquête de Pamela-Laureine Millet intitulée "Quand le retour est au programme de Dieu. Une enquête sur les intentions des néo-pentecôtistes d’origine africano-caribéenne en région parisienne".

Lien.

22/12/2018

Depuis 2004, calendrier interreligieux à Mulhouse

Calendrier interreligieux Mulhouse.jpgDepuis les remarquables travaux d'Anne-Sophie Lamine sur "la cohabitation des Dieux" (lien), on dispose d'un recul historique et sociologique sur la manière dont les collectivités locales assurent la régulation du pluralisme religieux. Avec notamment, comme à Mulhouse, des initiatives interreligieuses régulières, socialement et politiquement valorisées, pour promouvoir le dialogue et la fraternité.

A lire, dans cette perspective, l'article que le quotidien L'Alsace a consacré au calendrier interreligieux qui rassemble, depuis 2004, les principaux acteurs religieux de Mulhouse, notamment les pasteurs protestants Jean-Marc Bellefleur et Francis Muller. Lien.

 

21/12/2018

Etudes postcolonales et décoloniales: repères

études postcoloniales,études décoloniales,colonisation,décolonisation,sciences sociales,jean-françois bayart,pascal blanchard,la découverte,livre,capucine boidin,houria bouteldjaPour aller plus loin sur les enjeux posés par les études postcoloniales et décoloniales, rappelons d'abord l'écart entre la militance associative (avec ses points forts mais aussi ses dérives, cf. discours sectaires et racialistes de Houria Bouteldja) et la recherche. Cette dernière a vocation à produire de l'analyse, du recul, en s'affranchissant des discours préconstruits et des idées reçues. En sciences sociales, l'angle postcolonial et décolonial, lorsqu'il évite le dérapage militant et ouvre au débat, peut permettre aujourd'hui de mieux penser nos objets d'étude.

Voici quatre références (parmi bien d'autres) pour s'y retrouver. Capucine Boidin, en 2009, avait signé un bel article intitulé "Etudes décoloniales et postcoloniales dans les débats français" (lien). Un an plus tard, un article de Sciences Humaines "Faut-il brûler les études postcoloniales" (lien) mettait en dialogue Jean-François Bayart, auteur d'un livre très critique (lien), et l'ouvrage collectif Ruptures postcoloniales (ed. La Découverte), qui invite à la nuance et à l'enquête de terrain (lien).

12/12/2018

Henri Dunant, biographie (édition augmentée)

p9782830916720_1.jpgConnu dans le monde entier comme le pionnier de l’action humanitaire, Henry Dunant (1828 – 1910) a pourtant consacré à peine cinq ans à la Croix-Rouge, entre la formulation de son idée dans Un souvenir de Solférino et son exclusion du Comité international en 1867. Le reste de sa vie ressemble à un vrai roman balzacien : homme d’affaires ambitieux, coqueluche des cours européennes, le promoteur de la Convention de Genève fait une faillite retentissante qui le plonge du jour au lendemain dans la misère et le ressentiment.

Terré à Paris pendant la Commune, tenaillé par la faim en Angleterre, parcourant l’Europe au service d’une dame fortunée avant de se reclure en Suisse orientale, le fugitif de Genève s’acharnera, pendant trente ans, à regagner la paternité de son œuvre. Jusqu’à la conquête méthodiquement orchestrée du premier Prix Nobel de la paix, obtenu en 1901 comme une ultime revanche.

Pour découvrir l'itinéraire de ce fondateur protestant (marqué par le revivalisme) de la Croix Rouge, il faut lire l'édition augmentée de la biographie signée Corinne Chaponnière, aux éditions Labor et Fides. Lien. 

11/12/2018

Programme "Asie" au GSRL, réflexion sur les sécularités multiples

Capture d’écran 2018-12-10 à 23.29.06.pngA noter au laboratoire GSRL que la réunion du Programme Religions et sociétés en Asie. Recompositions, circulations, sécularisations du religieux,aura lieu vendredi 14 décembre 2018 prochain.

La discussion portera notamment sur l'ouvrage suivant: Multiple secularities beyond the West, Miriam Buchardt, Matthias Middel, Monika Wohlrab-Sahr, eds., De Gruyter 2015

Lien.

08/12/2018

Ntozake Shange (1948-2018)

520px-Ntozake_Shange,_Reid_Lecture,_Women_Issues_Luncheon,_Women's_Center,_November_1978.jpgQuand les identités s'affrontent, le langage de la violence physique signe l'échec de la rencontre.

La médiation, qu'elle soit religieuse, politique ou culturelle, passe par des passerelles et des lieux partagés.

Aux Etats-Unis, l'écrivaine et artiste états-unienne Ntozake Shange était de ces médiatrices. De foi méthodiste épiscopalienne (mâtinée de pratique Santeria, qui intégre des éléments de religion Yoruba), elle fut l'auteure d'une oeuvre importante et multiple, à la croisée du féminisme, des droits civiques et du mouvement Black Arts (BAM).

L'occasion de signaler aussi le superbe Que-Sais-Je publié par ma collègue Florence Rochefort sur l'Histoire mondiale des féminismes.

07/12/2018

Evangelicals and immigration (Palgrave)

états-unis, livre, évangéliques, immigration, Ruth M. Melkonian-Hoover, Emory University, Gordon College, Massachusetts,L'immigration est au centre des débats politiques aujourd'hui, mais quel rôle joue la religion, et le protestantisme évangélique en particulier, dans les processus interculturels?

Ce livre en anglais de Ruth M. Melkonian-Hoover (Phd. Emory University), professeure de sciences politiques au Gordon College (Massachusetts), examine les relations entre la religion et les politiques d'immigration, avec une analyse particulièrement approfondie des lignes de fracture au sein de l'évangélisme - des divisions non seulement entre les Blancs et les non-Blancs, mais aussi la déconnexion de plus en plus conséquente entre les élites et les laïcs parmi les White Evangelicals états-uniens. Lien.

05/12/2018

Cévennes, l’histoire d’une terre de refuge, 1940-1944 (P.Cabanel)

livre_affiche_398.pngDe 1940 à 1944, quelques centaines de juifs sont venus s’installer ou séjourner dans les Cévennes, entre Gard et Lozère. Vallées et montagnes les ont presque tous sauvés, malgré les rafles, la gendarmerie puis les troupes et polices d’occupation. Juifs français et étrangers, antinazis allemands, enfants isolés et familles entières ont trouvé ici l’asile et le salut. Ils le doivent à une géographie tourmentée et à la culture historique de la population cévenole : les descendants des Camisards, habitués à tenir tête à l’État oppressif, ont ouvert aux juifs les portes de leur pays de schiste, de Bible et de mémoire.

Ce beau livre de Patrick Cabanel (EPHE) est la première synthèse sur l’une des plus belles pages de la rencontre entre juifs et non juifs dans la France de Vichy.

Lien.

Cévennes, l’histoire d’une terre de refuge, 1940-1944 (P.Cabanel)

livre_affiche_398.pngDe 1940 à 1944, quelques centaines de juifs sont venus s’installer ou séjourner dans les Cévennes, entre Gard et Lozère. Vallées et montagnes les ont presque tous sauvés, malgré les rafles, la gendarmerie puis les troupes et polices d’occupation. Juifs français et étrangers, antinazis allemands, enfants isolés et familles entières ont trouvé ici l’asile et le salut. Ils le doivent à une géographie tourmentée et à la culture historique de la population cévenole : les descendants des Camisards, habitués à tenir tête à l’État oppressif, ont ouvert aux juifs les portes de leur pays de schiste, de Bible et de mémoire.

Ce beau livre de Patrick Cabanel (EPHE) est la première synthèse sur l’une des plus belles pages de la rencontre entre juifs et non juifs dans la France de Vichy.

Lien.

04/12/2018

"Comment notre monde a cessé d'être chrétien"

102129_couverture_Hres_0-1.jpgLe recul du catholicisme en France depuis les années 1960 est un des faits les plus marquants et pourtant les moins expliqués de notre histoire contemporaine.

S’il reste la première religion des Français, le changement est spectaculaire: au milieu des années 1960, 94 % de la génération en France étaient baptisés et 25% allaient à la messe tous les dimanches; de nos jours, la pratique dominicale tourne autour de 2% et les baptisés avant l’âge de 7 ans ne sont plus que 30%. Comment a-t-on pu en arriver là?

Guillaume Cuchet, l'auteur de Comment notre monde a cessé d'être chrétien, sera là pour en débattre jeudi qui vient au séminaire interne du GSRL! Lien.

27/11/2018

Réintroduire le social dans la sociologie des religions

9789004368798.jpgLes contributeurs de Bringing Back the Social into the Sociology of Religion (Brill, 2018) explorent comment «ramener le social dans la sociologie de la religion» . Cet ouvrage collectif coordonné par Véronique Altglas et Matthew Wood permet une compréhension sociologique plus adéquate de sujets tels que le pouvoir, les émotions,  les relations ethniques dans la vie religieuse.

Ils y parviennent en particulier en abordant des théories sociales et en retravaillant des questions d’épistémologie et de réflexivité scientifique.

Lien.

15/11/2018

Empires nomades: lire Marie Favereau

1163.jpgDans les représentations collectives, le nomade est souvent en tension avec l'Empire. Sa circulation le rend mal repérable par les bureaucraties territorialisées, sa mobilité complique le contrôle impérial. Mais l'histoire nous apprend qu'il existe AUSSI des Empires nomades.

Les passionnants  travaux de Marie Favereau, chercheure postdoctorante au GSRL, se focalisent sur ces Empires nomades, et nous font notamment réfléchir à nouveaux frais sur l'articulation mobilité/contrôle et les dynamiques de circulation religieuse à partir du contexte impérial mongol.

Elle vient notamment de publier La Horde et le Sultanat: naissance d’une alliance, IFAO, 2018 (lien). 

14/11/2018

Femmes, féminismes et religions dans les Amériques

fem.jpgLes études en sciences sociales des religions ont encore beaucoup à découvrir sur l’engagement concret des femmes dans les sphères religieuses et plus encore sur les divers féminismes religieux. Il a fallu l’impulsion des mouvements des femmes des années 1970 puis le développement des études sur les femmes et le genre pour que l’on s’empare de ces sujets d’une façon plus analytique. Il s’agissait d’expliquer leur place ou leur rôle, non plus par leur « nature », mais par des rapports sociaux passés et présents.

Un précieux ouvrage collectif dirigé par Blandine Chélini-Pont et Florence Rochefort, du GSRL, dont la suite de la présentation peut être lue ici (lien).

06/11/2018

Minorité musulmane et nationalisme hindou: lire Charlotte Thomas

Capture d’écran 2018-11-05 à 23.03.49.pngCharlotte Thomas est politiste, spécialiste de la minorité musulmane indienne. Elle a consacré sa thèse aux violences anti-musulmans survenus au Gujerat (Inde du nord) en 2002, sous le gouvernement de Narendra Modi.

2 000 musulmans ont péri au cours des violences qui ont duré près de six mois tandis que 150 000 autres ont été contraints de fuir définitivement leur logement, attaqués par des nationalistes hindous agissant avec la complicité des autorités locales. Elle vient d'en publier un livre aux éditions Karthala, qui met en perspective le projet nationaliste hindou actuel à partir d'une étude de cas parfaitement maîtrisée.

Lien .

23/10/2018

Abus sexuels dans les Eglises protestantes

51mvs13-lyL._SX328_BO1,204,203,200_.jpgGrâce à mon amie Valérie Duval-Poujol que je remercie, j'ai pu parcourir, il y a dix jours, un passionnant ouvrage collectif en anglais intitulé When Pastors Prey, ouvrage collectif sous la direction de Valli Boobal Batchelor, publié en 2013 à l'initiative du Conseil Oecuménique des Eglises.

Le titre, en anglais, joue sur le double sens d'une homophonie: pray/prey. Prier... Chasser (prédateur).

L'ouvrage, très documenté, avec des témoignages venus des quatre coins du monde, traite des abus sexuels dans les Eglises protestantes... Et nous rappelle que le nécessaire mouvement #MeToo (qui n'existait pas encore au moment de la parution de l'ouvrage) invite toutes les Eglises à balayer devant leur porte, et dans les presbytères pastoraux!

Lien.

14/10/2018

Constructions coloniales de l'altérité: lire Gilles Teulié

9782343052557f.jpgProfesseur à l'Université d'Aix-Marseille, du laboratoire LERMAGilles Teulié a notamment étudié le système de l'Apartheid qui a longtemps prévalu en Afrique du Sud, y compris dans ses problématiques religieuses (et plus spécifiquement protestantes). Mais par ses nombreux travaux (lien), il apporte aussi des éclairages irremplaçables sur la construction de l'altérité africaine à l'époque coloniale, notamment dans son beau livre paru en 2015, Aux origines de l’Apartheid. La racialisation de l’Afrique du Sud dans l’imaginaire colonial (lien). 

Un de ses recenseurs signale ainsi qu'"en dépit du titre, les recherches de l’auteur dépassent largement le cadre de l’Afrique du sud et de l’apartheid, invitant à une réflexion sur la production littéraire populaire de la période coloniale, sur ses influences par les découvertes contemporaines et sur sa réception" (lien).

Lien.

09/10/2018

Séminaire interne du GSRL, octobre 2018

Capture d’écran 2018-10-08 à 22.49.43.pngLe laboratoire GSRL (CNRS/EPHE/PSL) aura le plaisir d'accueil à Paris ce jeudi 11 octore 2018, pour son séminaire interne, Murat Akan, qui présentera The Politics of Secularism: Religion, Diversity, and Institutional Change in France and Turkey (New York: Columbia University Press, 2017).

Discutant: Jean Baubérot.

 

Lien (site du GSRL).

08/10/2018

Denis Mukwege et Nadia Murad, prix Nobel 2018

DovBFcLXoAA0OxN.jpgCe blog se devait de saluer les deux Prix Nobel de la Paix 2018, le gynécologue Denis Muwkege et la militante yezidie Nadia Murad.

Ces deux ambassadeur(e)s au service des droits élémentaires des femmes à la dignité, au respect et à la sécurité, honorent l'humanité.

Sur Denis Mukwege, je rappelle cette blognote précédente qui présente son arrière-plan, notamment son engagement chrétien pentecôtiste (lien).

Sur Nadia Murad, rappelons son ouvrage "Pour que je sois la dernière" (Fayard, 2018), et sur le contexte yezidi en France, lire Philippe Guenet, "Être yézidi réfugié en France" (L'Harmattan, 2014).

06/10/2018

Le veganisme, mouvement sectaire ?

vegan,veganisme,terrorisme vegan,sectes,dérive sectaire,jean-pierre digard,cnrs,livre,cnrs éditions,radicalisation,radicalités militantes,nmrAnthropologue et directeur de recherche émérite au CNRS, Jean-Pierre Digard, qui publie L'animalisme est un anti- humanisme (CNRS éditions), revient, dans un grand quotidien français, sur l'antispécisme.

Dans ce passionnant entretien, il décrit le veganisme, en tout cas dans ses expressions radicales, comme un mouvement sectaire. Plusieurs faits divers récents éclairent en tout cas de nombreuses dérives violentes d'extrémistes vegan, qui vont des dégradations de locaux (lien), jusqu'au terrorisme (cf. fusillade à Youtube, lien).

Une analyse stimulante qui nous rappelle que les dérives sectaires et les nouvelles religions radicales continuent à se recomposer en ce XXIe siècle ultramoderne et déroutant.

Lien.

29/09/2018

Laïcité et pluralisme religieux

france, laïcité, pluralisme, pluralisme religieux, florence faberon, aix-en-provence, marseille, presses d'aix-marseille, livre, blandine chélini-pontLa France est aujourd’hui plurielle par ses populations et leurs croyances. Gérer les sociétés plurielles, c’est être capable de valoriser nos différences tout en étant liés par la cohésion sociale, ce ciment obtenu par l’adhésion éminente aux valeurs communes en dépit de tous éléments de différenciation. Cela est plus compliqué que la cohésion en société moniste, mais ces nécessaires solutions complexes sont celles de sociétés riches de leur diversité. C’est ce à quoi contribue la laïcité en tension permanente entre ces deux logiques : intégratrice et différentialiste.

Pour y voir plus clair, découvrir le livre dirigé par Florence FABERON, dans une collection conduite par Blandine CHELINI PONT (Presses d'Aix-Marseille 2018). Lien

17/09/2018

La Révolution abolitionniste (Gallimard)

Prix Guizot pour Grenouillot.jpgSignalons le grand livre que l'historien Olivier Grenouilleau a consacré à La Révolution abolitionniste, qui a reçu cette année le prix François Guizot de l'Institut de France.

"Dans cette nouvelle étude d'histoire globale, Olivier Grenouilleau revisite à neuf les trois grandes dimensions d'un très vieux sujet: chronologique, en remontant dans le passé à partir des XVIIIe et XIXe siècles, parfois jusqu'à l'Antiquité ; géographique, en portant le regard au-delà du monde occidental, jusqu'à la Chine, au Japon et aux mondes musulmans ; thématique, en dépassant l'histoire des religions, pour se pencher sur l'analyse de la pensée et des pratiques politiques, la géopolitique et les relations internationales."

Lien.