Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/03/2019

Identités religieuses et monde commun (A-S. Lamine)

anne-sophie lamine, croire, religion, radicalisation, convictions, sociologie, université de strasbourg, livre, l'harmattanLe religieux est-il un risque pour l'intégration sociale? Croire est-il un engagement qui ne laisse pas de place au doute? Le religieux est-il un phénomène social comme un autre?

Pour cerner les relations entre identités religieuses et monde commun, cet ouvrage s'appuie sur des enquêtes portant sur des croyants de diverses religions. Il en propose sur une analyse pragmatiste, inspirée du philosophe social et politique John Dewey. Cette approche prend en compte le rôle des émotions et des attachements dans la croyance et dans ses perceptions. L'ouvrage ouvre aussi des perspectives sur le passage à la radicalisation du Croire.

Un livre très éclairant signé Anne-Sophie Lamine, professeure de sociologie à l'Université de Strasbourg.

 

Lien.

12/03/2019

Christianisme orthodoxe & économie (sud-est européen, ASSR)

assr-185-couverture-hd.jpgAu cours de ces dernières années, la crise économique qui a secoué en priorité l’Europe du Sud, réputée majoritairement orthodoxe ou catholique, a remis à l’ordre du jour la question jadis posée par Max Weber du rapport entre les appartenances religieuses et « l’esprit du capitalisme ».  
Certains observateurs ont aussi vu dans le mode procédural de construction de l’Union européenne l’action d’une Europe du Nord d’inspiration protestante, à laquelle ces sociétés du sud peineraient à se plier. Il n’appartient pas à une revue comme les Archives de se positionner dans ce type de débat, bien souvent réducteur. La question du rapport entre orthodoxie et économie mérite néanmoins d’être posée, y compris à l’aune de la crise présente, dans la manière dont elle constitue le fait religieux en observatoire des mutations contemporaines des sociétés de l’Europe méditerranéenne d’une part, du questionnement de la relation entre Église et État à l’épreuve de la sécularisation d’autre part.

C’est l’objet de ce dossier proposé par le n°185 des Archives de Sciences Sociales des Religions (janvier-mars 2019).

Lien.

28/02/2019

Fantastique et religion, résumé du séminaire interne GSRL

Capture d’écran 2019-02-28 à 00.10.14.pngLe 14 février dernier, le laboratoire GSRL s'est réuni en séminaire interne avec Nicolas Meylan (médiéviste, Université de Lausanne), autour du thème: «Classifier les religions, classifier le monde. Le cas du Game of Throne de George Martin». Son exposé a été suivi par celui de Renaud Rochette (responsable formation/recherche, EPHE-IESR), sur le thème: «Étudier le religieux fictif : approches et problèmes».

Nicolas Meylan a ouvert le ban en rappelant l’impact social colossal de la série Game of Throne (60 millions de volumes vendus pour le moment). S’appuyant surtout sur les livres parus, il a pointé les références historiques de l’auteur, George Martin, et a souligné l’ampleur des interprétations possibles. Il a notamment mentionné l’ouvrage Le trône de fer ou le pouvoir de sang de Stéphane Rolet (Presses Universitaires François Rabelais, 2014).

Lire la suite ici (résumé du séminaire interne GSRL)

10/02/2019

Tomi Ungerer et ses cathédrales

Ungerer prep.jpgAlors que le génialissime Tomi Ungerer, illustrateur alsacien globe-trotter et anticonformiste, vient de tirer sa révérence, rappelons que l'oeuvre de cet auteur multicartes abusivement classé "pour enfants" a souvent croisé la spiritualité et l'éthique, en se défiant toujours de l'angélisme et des convenances.

Natif de Strasbourg, le créateur du Géant de Zéralda et des Trois brigands a notamment commis un Mes cathédrales, en 2017 (lien).

Le saviez-vous?

Il est le descendant, du côté paternel, d’une dynastie d’horlogers ayant eu pour mission, pendant trois générations, de réparer et d’entretenir l’horloge astronomique de la cathédrale de Strasbourg (lien).

04/02/2019

A la découverte des "passeurs d'âmes": Alfonsina Bellio

Alfonsina-BELLIO-610x825.jpgLe passage du religieux au spirituel est-il la marque de ce XXIe siècle? La religion, avec ses corpus dogmatiques et ses clergés, céderait du terrain devant des pratiques spirituelles moins régulées, réputées plus “libres”. L’anthropologie religieuse de l’Europe semble attester d’une soif de spiritualité “hors pistes” (cf. Yves Lambert). Mais on manque de postes d’observation pour évaluer ces dynamiques.

Grâce à Alfonsina Bellio, docteure associée du GSRL, on en découvre davantage sur une forme méconnue de recomposition des spiritualités européennes contemporaines : les passeurs d’âmes. Lien.

29/01/2019

EUREL, un très bel outil d'information sur les religions en Europe

Capture d’écran 2019-01-29 à 07.09.23.pngConnaissez-vous EUREL ? Ce très bel outil d’information fournit gratuitement des données vérifiées et actualisées sur l’état sociologique et juridique de la religion en Europe, dans une perspective interdisciplinaire. Ce site s’adresse à la communauté scientifique internationale, ainsi qu’aux pouvoirs publics et acteurs politiques, et rassemble des informations, mises en perspective, concernant l’Europe élargie (Etats membres de l’Union européenne, pays candidats et autres pays européens). Une rubrique particulière est dédiée à l’Europe dans son ensemble, à la fois dans sa dimension institutionnelle (la prise en compte des confessions religieuses par l’Union européenne, le Conseil de l’Europe…) et dans une perspective comparative (traitement d’une même question par les différents pays européens).

Le projet EUREL est porté par l’unité mixte de recherche DRES - Droit, religion, entreprise et société du CNRS et de l’Université de Strasbourg et le GSRL - Groupe Sociétés, Religions, Laïcités (CNRS / EPHE)

19/01/2019

GSRL: journée d'accueil des nouveaux doctorants

gsrl, doctorants, doctorants du gsrl, journée d'accueil des nouveaux doctorants, religion, laïcitéPour les nombreux doctorants en sciences sociales des religions qui bénéficient du rattachement au laboratoire GSRL (CNRS/EPHE.PSL), à noter cette journée d'accueil prévue pour eux le jeudi 24 janvier 2019.

La rencontre, avec visite guidée du laboratoire, aura lieu dans les locaux du GSRL à Ivry sur-Seine.

Pour en savoir plus, cliquer ici (lien).

17/01/2019

ASSR n°184: retour sur le parcours de Jean-Paul Willaime

IMG_20190117_0001.jpgDans le dernier numéro 2018 de a revue Archives de Sciences Sociales des Religions (ASSR), le Bulletin Bibliographique, formidablement fourni, se consacre à l'exploration des recherches en cours.

On consultera aussi avec plaisir les notes critiques, la lecture croisée du livre que Philippe Portier a consacré à L'Etat et les religions en France, la rubrique "L'atelier des sciences sociales du religieux" (Pierre Lassave), et une passionnante synthèse réflexive de Jean-Paul Willaime intitulée "Sociologie des protestantismes, cadres institutionnels et trajectoire individuelle" (p.25 à 51).

11/01/2019

Nouvelle rubrique GSRL "Un chercheur à la une"

Jean-Laloum-portrait-GSRL.pngUn mouvement hétéroclite de mécontentements, aux convictions parfois antagoniques, traverse aujourd’hui les sociétés civiles européennes. Il suscite l’interrogation. En France, la contestation des “Gilets jaunes”, sa critique des institutions représentatives, engendrent quelquefois dans leur sillage une phraséologie inquiétante, allant jusqu’à faire siens mots d’ordre et slogans d’un passé pas si lointain. Historien du XXe siècle, Jean Laloum (GSRL) nous apporte la profondeur d’analyse dont nous avons besoin.

Pour en savoir plus, découvrir la nouvelle rubrique "Un chercheur à la une" sur le site GSRL, inaugurée par Jean Laloum (lien).

11/12/2018

Programme "Asie" au GSRL, réflexion sur les sécularités multiples

Capture d’écran 2018-12-10 à 23.29.06.pngA noter au laboratoire GSRL que la réunion du Programme Religions et sociétés en Asie. Recompositions, circulations, sécularisations du religieux,aura lieu vendredi 14 décembre 2018 prochain.

La discussion portera notamment sur l'ouvrage suivant: Multiple secularities beyond the West, Miriam Buchardt, Matthias Middel, Monika Wohlrab-Sahr, eds., De Gruyter 2015

Lien.

13/11/2018

Doctorants du GSRL

sciences sociales,sciences sociales des religions,gsrl,religion,laïcité,cnrs,ephe,pslLe @LaboGSRL est riche d'un extraordinaire vivier de doctorants sur les religions et la laïcité.

Le portail internet du GSRL propose leurs fiches (liens cliquables à partir des noms).

A consulter sans modération!


Lien

03/11/2018

Populisme et religion, colloque au CERI

Capture d’écran 2018-11-02 à 22.20.09.jpgIl y a indéniablement, dans nos démocraties, un tournant populiste qui a permis, dans de nombreux pays, l’arrivée au pouvoir de forces se réclamant du «vrai peuple» opposé à des élites expertes, corrompues, illégitimes.

Ces courants populistes sollicitent diverses ressources politiques et symboliques, dont le religieux. L’objet de ce colloque organisé à Sciences Po par le CERI et le GSRL est, précisément, d’aborder l’articulation entre populisme et religion selon trois axes, à travers trois tables-rondes.

Programme ici (PDF).

03/10/2018

Les « sans religion » donnent le ton en Europe

anne-laure zwilling, université de strasbourg, the conversation, sécularisation, europe, sans-religions, religionLe colloque Formatage de la non-religion dans la société post-moderne, perspectives institutionnelles et juridiques, coorganisé par Eurel et le projet « Good Protestant, Bad Religion ? Formatting Religion in Modern Society » (GOBA) de l’Université d’Oslo, s’est tenu à Oslo les 26 et 27 septembre 2018.

Le site The Conversation, grâce à l'excellente plume d'Anne-Laure Zwilling, revient en détail sur la montée des "sans religions", qui restent sous-étudiés par les chercheurs en sciences sociales des religions, alors qu'ils constituent une portion croissante des populations, particulièrement en Europe.

Lien.

22/09/2018

Un MOOC (cours vidéo) sur "violence et religion"

toto.jpg"Le dernier-né des cours en ligne proposés par l’Université de Genève explore le lien entre les grandes religions du bassin méditerranéen et le politique.

En français et en arabe"

Cela s'appelle un MOOC (cours vidéo en ligne suivi sur internet), décomposé en 60 séquences vidéo de 10 minute chacune environ.

Une magnifique initiative qui nous est décrite par l'excellent quotidien helvétique Le Temps (lien).

 

21/09/2018

"Religion for Breakfast", la religion expliquée par un jeune chercheur

Pour les anglophones, signalons cette une chaine youtube tenue par un doctorant américain, fort bien conçue, qui cherche à présenter au grand public l'état de la recherche sur les religions, loin des clichés et des fake news.

La chaîne s'intitule "Religion For Breakfast" (la religion au petit-déjeuner) et son auteur la présente dans la vidéo ci-dessous. Je remercie Alexis Artaud de la Ferrière, du GSRL (EPHE/CNRS/PSL) de me l'avoir signalée!

18/09/2018

Séminaire de rentrée du GSRL

Capture d’écran 2018-09-17 à 22.47.05.pngLa laboratoire GSRL (EPHE/CNRS/PSL) fait sa rentrée 2018, qu'on se le dise!

Avec jeudi prochain un très beau menu en perspective, autour de Dominique Avon et Isabelle Saint-Martin, qui interviendront sur le sujet suivant :

«Parler de religion(s) en cours d'histoire. Une approche comparée dans plus d'une quinzaine de sociétés, de l'Inde au Maroc», à propos de Faits religieux et manuels d'histoire, Arbre bleu éditions, 2018.

Lien vers le fil Twitter du @LaboGSRL (dans l'attente de la refonte très prochaine du site internet)

30/08/2018

Sept rapports différents à la religion aux USA (Pew Forum)

Capture d’écran 2018-08-30 à 00.05.30.jpgAu seuil de cette rentrée 2018, à noter l'intéressante étude que vient de publier le Pew Forum on Religion and Public Life au sujet de la religion aux Etats-Unis.

L'idée est ici de proposer une nouvelle typologie, indépendamment des religions d'appartenance, qui classe les Américains en sept groupes.

Les critères de différenciation sont les croyances religieuses et spirituelles qu’ils partagent, la manière dont ils pratiquent leur foi, la valeur qu’ils accordent à leur religion et à d'autres sources de sens et d’épanouissement de leur vie. Sept groupes sont distingués.

Lien.

20/06/2018

Débats sur la PMA: lire Séverine Mathieu

severine-mathieu.jpgEn France, les débats sur la Procréation Médicalement Assistée (PMA) mobilisent spécialistes d'éthique, acteurs de la société civile, médecins. Ces derniers débattent avec vivacité, entre ceux qui sont pour la généralisation de la PMA (manifeste 2016) et ceux qui sont pour continuer à l'encadrer (manifeste 2018).

Pour prendre du recul et mettre en perspective ces questions sous le regard de la sociologie des religions, signalons tout l'intérêt des travaux de Séverine Mathieu, sociologue, directrice d'étude à l'EPHE depuis l'an dernier et membre du GSRL, qui a notamment codirigé avec Martine Gross et Sophie Nizard Sacrées familles !, Changements familiaux, changements religieux (Erès, 2011) et L’enfant des possibles : Assistance médicale à la procréation, éthique, religion et filiation, Paris, Editions de l’Atelier, 2013.

Lien.

15/06/2018

Appel à articles (Sociologies Pratiques)

sociologies pratiques,claire de galembert,julien tasseo,religion,travail,religion au travailLe monde des relations professionnelles n’échappe pas en France à la réaffirmation des identités religieuses et aux crispations qu’elles génèrent.

 

Sous la coordination scientifique de Claire de Galembert (ENS Cachan) et avec Julien Tasseo dans la coordination éditoriale, un appel à articles pour Sociologies Pratiques (39/2919) est proposé ici

 

PDF.

14/06/2018

AFHRC, le programme de la journée d'étude 2018

LO-Globe-logo.pnga prochaine Assemblée générale de l’Association Française d'Histoire Religieuse Contemporaine (AFHRC) et sa journée d’étude annuelle se tiendront le samedi 29 septembre 2018 à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, 12 place du Panthéon, Paris 5ème, salle 1, de 9 h 15 à 17 h 30.

La journée d’étude portera sur le thème « Histoire globale et histoire religieuse contemporaine : quel dialogue ? ».

 

Et votre serviteur aura le plaisir et l'honneur d'y intervenir, parmi beaucoup d'autres. Lien.

05/06/2018

Religion et politique: RV à la librairie Millepages

SF.jpgFruit d’une collaboration étroite entre le Centre de recherches internationales de Sciences Po et le Groupe sociétés, religions, laïcités de l’École pratique des hautes études, en partenariat avec l'Atelier de cartographie de Sciences Po, l'ouvrage collectif L'Enjeu mondial - Religion et politique, publié aux Presses de Sciences Po, montre amplement que « Dieu n’est pas mort ». Il a ressurgi, depuis quelques années, à la fois comme puissance sur la scène internationale et comme dynamique intra-étatique.

Pour en discuter, j'aurai le plaisir de participer ce soir à 19H à un échange avec Alain Dieckhoff, directeur du CERI, à la librairie Millepages. Venez nombreux!

Lien.

04/06/2018

Journal of Contemporary Religion 2018/2

journal of contemporary religion, europe, sécularisation, religion,Egbert Ribberink, Peter Achterberg, Dick HoutmanLe Journal of Contemporary Religion est une des revues scientifiques incontourbables en sciences sociales des religions.

A noter, dans la belle livraison 2018/2, de nombreux articles stimulants, dont celui de Egbert Ribberink, Peter Achterberg & Dick Houtman sur les polarisations sociales liées à la religion dans les sociétés sécularisées d'Europe de l'Ouest.

 

Lien.

01/06/2018

SISR, appel à coms pour 2019 (Barcelone)

Capture d’écran 2018-06-01 à 09.17.55.pngLa Société Internationale de Sociologie des Religions (SISR) avait pour projet de tenir sa conférence en 2019 a Varsovie a l'UKSW, mais ceci n'est finalement pas possible. La prochaine conférence de la SISR aura lieu à Barcelone en Espagne, du 9 au 12 juillet 2019 sous le titre : «Les politiques de la religion et de la spiritualité».

L'appel à propositions de sessions thématiques est maintenant ouvert. Il est possible de proposer une session thématique utilisant le lien suivant (Appel à com).

24/05/2018

Revue du Droit des Religions: l'org. religieuse, une entreprise?

Capture d’écran 2018-05-23 à 23.11.08.pngLa diversité des activités exercées par les organisations religieuses pose la question de l'incursion d’une logique marchande qui alignerait leur fonctionnement sur celui des entreprises ordinaires.

Ce numéro de l'excellente Revue du Droit des Religions (Presses Universitaires de Strasbourg) tente d’analyser dans quelle mesure les organisations religieuses se voient appliquer les règles de concurrence, règles fiscales ou règles sociales régissant les entreprises tout en faisant l’objet d’aménagements préservant leur identité propre.

Lien.

06/05/2018

Saba Mahmood (1961-2018)

Mahmood.jpgAvec le décès de Saba Mahmood, le débat public perd une très brillante intellectuelle, qui apportait, par sa compétence et son intégrité, une grande valeur ajoutée aux travaux sur la religion, le sécularisme et le féminisme.

Professeure d'anthropologie à l'Université de Californie à Berkeley, Saba Mahmood est l'auteure de travaux majeurs, dont Religious Difference in a Secular Age: A Minority Report (Princeton University Press, 2015), où elle parle notamment de son terrain de recherche sur les coptes d'Egypte. Prenant à contrepied les théories qui présentent le sécularisme comme un facteur d'apaisement et la religion comme un vecteur de tension, elle expliquait que c'est la pression du sécularisme qui raviverait en réalité les tensions religieuses.

Elle s'était exprimée, dans Le Monde, sur les caricatures de Mahomet (lien). Anaïs Albert et Fanny Gallot, en 2015, lui ont aussi consacré un excellent article de fond intitulé "Redéfinir le féminisme et l'islam" (lien).

22/04/2018

FUGA MUNDI? Les ZAD et la tradition monastique

Lookout_tower_at_NDDL_ZAD.jpgEn dépit d’une grande diversité, la plupart des «zadistes» se retrouvent dans une commune hostilité au mode de production capitaliste et à la société de consommation, alimentée par les traditions socialistes, communistes, anarchistes ou écologistes du XXe siècle.

Quelques-uns remontent également aux sources vives du socialisme utopique du XIXe siècle et à sa prolifique inventivité en matière de sociétés alternatives.

Mais de manière plus étonnante et certainement déconcertante pour ses protagonistes, on peut aussi en partie inscrire ce mouvement dans la très longue durée des phénomènes de «rejet du monde» dont le monachisme, apparu dans l’Antiquité tardive et qui connut son apogée au cours du Moyen Âge, constitue la référence ultime.

Très bonne analyse du médiéviste Florian Mazel (Rennes II), à lire ici (lien).

13/04/2018

Thèse de doctorat sur les cultes non-reconnus (Droit et Religion)

zarlenga.jpg
Alors que le débat autour de la laïcité a été relancé par le brillant discours du président Emmanuel Macron au Bernardins (cf. note précédente), rappelons qu'au XIXe siècle, le système concordataire a régulièrement discriminé, en France, les "cultes non-reconnus", objets d'une très belle thèse de doctorat soutenue récemment par Franck ZARLENGA.

Jusqu'en 1875, nombreuses furent les amendes ou incarcérations, simplement parce qu'on n'appartenait pas aux cultes reconnus (et financés) par l'Etat.

Franck Zarlenga a obtenu le titre de docteur en Droit (Université Paris Est) le 19 mars 2018 sur le sujet suivant : "Le régime juridique des Cultes non reconnus dans la France concordataire (1801-1905)"

Souhaitons que cette remarquable recherche, dirigée par l'excellent juriste Patrice Rolland (du GSRL), soit rapidement publiée!

Lien.

12/04/2018

Grand discours d'Emmanuel Macron aux Bernardins: le texte

catholicisme,église catholique,les bernardins,conférence des évêques,conférence des évêques de france,emmanuel macron,laïcité,religion,politique et religion,république,séparation des religions et de l'etatLe président français Emmanuel Macron, invité le 9 avril 2018 aux Bernardins par la Conférence des Evêques de France, a livré un discours très brillant sur la laïcité et les relations entre l'Etat et les religions.

Avec élégance, intelligence et profondeur, il a tendu la main aux catholiques (comme il l'a fait dans d'autres cadres aux juifs, musulmans et protestants) à partir d'un schéma de pensée conforme aux pères fondateurs de la loi de 1905, évitant aussi bien l'intolérance laïcarde et la tentation néo-concordataire.

Emmanuel Macron ose affirmer sereinement que les religions, quand elles sont dans leur rôle (respectant la République laïque et le principe de séparation, sans volonté hégémonique) peuvent AUSSI faire du bon boulot, y compris par leur apport spirituel. Beaucoup de Françaises et de Français sont prêts à l'entendre, et Emmanuel Macron tient peut-être là un sésame pour refroidir les tensions identitaires et nourrir le "vivre-ensemble"!

Lire la suite

24/03/2018

Un must: acteurs religieux africains et internet (Emulations)

internet,religion,émulations,sciences sociales,sciences sociales des religions,palema millet-mouity,cesor,frédérick madore,ciram,rosalind i. j. hackett,congo,cameroun,cote d'ivoire,burkina fasoLe numéro 24 de la revue EMULATIONS, revue de sciences sociales, est un chef d'oeuvre.

Autour d'un sujet neuf (Les acteurs religieux africains à l'ère du numérique), les coordinateurs, Pamela Millet-Mouity (CESOR) et Frédérick Madore (CIRAM), auteurs d'un brillant éditorial (lien), ont réussi à nous offrir le résultat, exceptionnel, d'un travail d'équipe (11 auteurs).

Ce numéro est appelé à faire référence!

Peu de références bibliographiques sont oubliées, et de très riches synthèses et études de terrain sur le Congo, le Burkina Faso, le Cameroun, la Côte d'Ivoire, couronnées par un interview éclairant de Rosalind I. J. Hackett, nous permettent de disposer d'un outil sans pareil pour mieux intégrer dans nos réflexions le facteur internet dans l'étude des mutations religieuses en Afrique.

Lien.

23/03/2018

"L'étonnante croissance des Eglises évangéliques" (France 24)