Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/04/2017

Evangéliques français, Présidentielles 2017 et 40 jours de prière

40 jours de prière.jpg

Pour sourcer les engagements politiques des protestants évangéliques français (env. 1% du corps électoral) en cette période d'élections présidentielles, les 40 jours de prière pour la France proposés par le portail Info Chrétienne constituent un bon observatoire. Ce site, lié au TopChrétien et conduit par Guillaume Anjou touche en effet beaucoup de francophones, et s'est imposé, avec évangéliques.info (lien), comme une référence régulièrement consultée par les évangéliques qui suivent l'actualité.

Déployé entre le mercredi 29 mars et le dimanche 7 mai, ponctué de quatre jours de jeûne (les lundis 3 avril, 10 avril, 24 avril et 1er mai), ce programme de 40 jours est élaboré autour d’une lettre de diffusion et de sujets ciblés, soigneusement préparés (par des spécialistes), qui donnent une idée des thèmes qui préoccupent les évangéliques dans la Cité, entre économie, bioéthique, justice sociale, famille, sécurité ou travail, entre autres.

Lien.

Commentaires

Bonjour M. Fath.

Je vous remercie de relayer ces sujets de prière, effectivement représentatifs d’une « vision holistique » de l’homme et de la société.
J’ai notamment vu un point sur « l’écologie », dite « humaine ». A noter que, paradoxalement, comme le souligne ce blogueur naturaliste, « il semble plutôt rare » – l’on peut effectivement prier et agir pour qu’il en reste ainsi – « que le terrorisme, dans un pays occidental, devienne une cause première de mortalité ». Or, « en France, les accidents de la route tuent vingt fois plus, les accidents domestiques 70 fois plus, les suicides 60 fois, et le tabac trois cents. À l’aune de la peur que nous inspire le terrorisme, le nombre de cancers mortels, et parmi eux, de cancers à cause environnementale, devrait nous inspirer une terreur permanente plongeant la population dans l’hypocondrie. Et aucun politique ne devrait pouvoir être pris au sérieux sans un projet en béton contre l’abus de pesticides et de perturbateurs endocriniens. Si la sécurité est la première des libertés, rationnellement, c’est d’abord cette sécurité médicale et sanitaire qui devrait truster les unes. Il n’en est rien. Pourquoi ?
L’acte terroriste est vu comme intolérable, car évitable, anormal. C’est vrai. Il n’est pas question de « nous y faire ». Mais n’en va-t-il pas de même des suicides, des cancers à cause environnementale, des accidents de la route et de la plupart des accidents domestiques ? Nous nous sommes bien laissés intoxiquer à coups de « c’est le progrès » au point de trouver tout ça normal. Dû au hasard. Sans cause. Sans que ce soit la faute de personne. C’était évitable et nous n’en serions peut-être pas là ».
(https://phylloscopus.wordpress.com/2017/04/21/construire-une-paix-qui-ne-vient-pas/ )

Bien à vous et bien fraternellement en Jésus-Christ,
Pep’s

Écrit par : Pepscafe | 25/04/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.