Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/12/2013

Synthèse sur l'école préparatoire de théologie protestante

couv.jpg

Fruit d'une enquête historique minutieuse, voilà un ouvrage particulièrement précieux pour qui veut ausculter l'histoire de la formation pastorale en France.

Au-delà, ce livre publié par les éditions Olivétan une belle pierre apportée à l'histoire du christianisme contemporain en France, dont le protestantisme est un acteur minoritaire, mais non mineur. L'objet de cette synthèse signée par l'historien et missiologue Jean-François Zorn est l'école préparatoire de théologie protestante qui, pendant un siècle et demi (1846-1990) a accueilli 1500 élèves de diverses nationalités, sans baccalauréat, afin de les mettre à niveau en vue d'une Faculté de théologie mais également d'autres études universitaires, car bon nombre des élèves de l'EPTP se sont orientés vers des formations laïques. 

PDF de jaquette ici.

Commentaires

bjr,
Pour comprendre, il faudrait savoir où cette Ecole s'est tenue...
Merci,
gef

Écrit par : gef | 05/12/2013

"Cette école a été fondée à Lille en 1846, transférée ensuite à Paris-Batignolles en 1866, déplacée à Saint-Germain-en-Laye en 1934 dans une propriété qu’elle doit quitter pendant la Deuxième Guerre mondiale pour le Chambon-sur-Lignon ; réouverte à Saint-Germain en 1946, elle y demeure jusqu’en 1962, avant d’être transférée à Saint-Cyr-au-Mont-D’or dans la région lyonnaise. En 1974, elle est implantée à l’Institut protestant de théologie de Montpellier où elle achève sa course en 1990."
= précision trouvée entre temps sur http://shprotestantisme-mtp.blogspot.fr/2013/07/en-souscription.html

Donc commentaire précédent annulé.
cordialt,gef

Écrit par : gef | 05/12/2013

Merci pour ces précisions, qui figurent en détail dans le livre mais qui manquaient à la brève présentation faite ici.

Écrit par : SF | 05/12/2013

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.