Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/04/2014

Diagnostic de Jean-Pierre Brach (EPHE) sur la mentalité complotiste

jean-pierre brach, sébastien fathL'hebdomadaire français Le Point a pris, depuis plusieurs années, l'excellente habitude de nous proposer des numéros spéciaux "Références", avec en mars-avril 2014 "Les maîtres du secret", qui nous fait découvrir, par les textes, l'ésotérisme occidental. On y lira notamment avec intérêt l'interview de Jean-Pierre Brach (EPHE), qui s'exprime entre-autres sur la théorie du complot. 

Verbatim: "On vend un secret, mais il doit toujours être présenté comme menaçant. En bref, ce qui, hier, était censé servir à améliorer l'individu et approfondir la connaissance, favorise aujourd'hui la recherche fantasmatique de boucs émissaires. Le drame, c'est qu'il est impossible de lutter rationnellement contre une mentalité complotiste, pour laquelle tous les arguments sont au besoin réversibles". La théorie du complot "permet de ne pas penser et d'avoir toujours raison, ce qui est un état d'esprit tout à fait contraire à celui des courants ésotériques" qu'il étudie (p.9). 

Commentaires

bjr,
Excellent: le complot, moyen d'avoir toujours raison parce qu'on est toujours abusé...
Ne pas croire aucune info officielle, mais croire que, toujours, on ne peut la croire.
Dans ce supplice logique il doit y avoir une quasi-jouissance: celle des initiés à qui "on ne la fait pas". Cela évite tous les détours de l'analyse critique.
Economique.
ct,gef

Écrit par : gef | 04/04/2014

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.