Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/01/2017

Comment sourcer et vérifier les infos sur internet

complotisme,internet,histoire,sources,sources visuelles,le temps,populisme,catherine flammery,éducation nationale,éducation,éducation populairePour l'historien, sourcer une information, c'est fondamental. Cela veut dire?

Repérer d'où vient l'info, comment elle a été produite et diffusée, afin de pouvoir évaluer sa véracité. Les sociétés européennes se sont très insuffisamment préoccupées d'éduquer citoyennes et citoyens dans ce domaine. A mes yeux, c'est une des principales raisons des montées des populismes, qui fleurissent sur fond de rumeur, de complotisme et de désinformation. Qu'il n'y ait pas au lycée de cours hebdomadaire obligatoire, en France, sur le décryptage des infos sur internet est incompréhensible, et montre dans quel décalage vivent certains technocrates supposés améliorer les programmes (main dans la main avec les éditeurs scolaires...), et la réalité sociale de terrain. L'excellente journaliste suisse Catherine Frammery (Le Temps), dans la vidéo ci-dessous, nous montre l'exemple, avec une leçon vidéo en 10 points sur la manière dont on peut "débusquer les fausses informations sur internet". Merci Catherine!

 

05/07/2016

La théorie du complot et les pompiers pyromanes

stéphane françois,gsrl,éducation nationale,liberté de penser,complotisme,esprit critique,libération,police de la penséeDans le cadre de la lutte contre la radicalisation, le ministère de l’Education recommande au corps enseignant de prévenir et de sensibiliser les élèves contre les «théories complotistes».

Une approche précipitée et dogmatique. Une incitation à «penser droit» ?

A lire, dans Libération, cette excellente tribune, signée par des chercheurs, qui alerte sur un risque de formatage de la pensée à l'école via des formations de basse qualité contre le complotisme.

Stéphane François, enseignant-chercheur à l’université de Valenciennes et membre associé du GSRL, a participé à cette tribune, à lire ici.

Lien.

03/04/2014

Diagnostic de Jean-Pierre Brach (EPHE) sur la mentalité complotiste

jean-pierre brach, sébastien fathL'hebdomadaire français Le Point a pris, depuis plusieurs années, l'excellente habitude de nous proposer des numéros spéciaux "Références", avec en mars-avril 2014 "Les maîtres du secret", qui nous fait découvrir, par les textes, l'ésotérisme occidental. On y lira notamment avec intérêt l'interview de Jean-Pierre Brach (EPHE), qui s'exprime entre-autres sur la théorie du complot. 

Verbatim: "On vend un secret, mais il doit toujours être présenté comme menaçant. En bref, ce qui, hier, était censé servir à améliorer l'individu et approfondir la connaissance, favorise aujourd'hui la recherche fantasmatique de boucs émissaires. Le drame, c'est qu'il est impossible de lutter rationnellement contre une mentalité complotiste, pour laquelle tous les arguments sont au besoin réversibles". La théorie du complot "permet de ne pas penser et d'avoir toujours raison, ce qui est un état d'esprit tout à fait contraire à celui des courants ésotériques" qu'il étudie (p.9). 

07/01/2014

Interdire Dieudonné, c'est promouvoir ses idées

france,république,laïcité,éducation,dieudonné,liberté dexpression,théâtre de la main d'or,police de la pensée,complotismeLe landerneau politique français marcherait-il décidément sur la tête?

Voici qu'un humoriste provocateur, antisioniste maladif et charismatique, le dénommé Dieudonné, donne des boutons en raison de dérapages antisémites outranciers et consternants (qui lui ont valu plusieurs condamnations en justice).

Des propos qui contreviennent à la loi actuelle. Qu'à cela ne tienne!

On va l'interdire de spectacle, voire l'expulser de son théâtre de la Main d'or

Lire la suite

10/07/2012

Antisémitisme en France, version 2.0

Antisemitisme-Nouvel-Obs.jpgCela fait quelque temps qu'un chercheur comme Pierre-André Taguieff le souligne (voir notamment La Nouvelle propagande antijuive. Du symbole al-Dura aux rumeurs de Gaza, Paris, PUF, 2010).

Un organe de presse généraliste comme Le Nouvel Observateur a fini par le reconnaître cette semaine: on repère bel et bien, en France, une nouvelle vague antisémite, nourrie à des sources différentes des veines plus anciennes (héritage vichyste et anti-Dreyffusard). Un dossier à lire!

02/07/2012

Rumeur islamophobe sur le Net

41Z765MJ8JL._SS500_.jpgPublié aux éditions Philippe Rey en 2005, Rumeurs de haine est un grand livre de Taslima Nasreen, intellectuelle du Bengladesh qui raconte comment le poids d'une vision religieuse rétrograde, ancrée dans l'islam de son pays, l'a mise en danger de mort et contrainte à l'exil.

Un "document" et un jalon dans la longue marche pour la pluralisation et l'affirmation des femmes dans les sociétés civiles musulmanes.

Mais soyons justes : si le terreau musulman produit parfois des rumeurs de haine, il en est aussi parfois victime, comme l'illustre un fake qu'on m'a récemment envoyé par courriel.

Lire la suite

26/06/2012

La tomate qui transforme en infidèle :-)

humour,salafisme,tomate,internet,complotisme,the blaze,the christian post,al bawaba,popular egyptian islamic association,egypte,libanRions un peu: le 10 juin 2012, une page Facebook de la Popular Egyptian Islamic Association, un groupe salafiste égyptien présent sur le Net, a publié un post (objet de milliers de commentaires) interdisant de couper les tomates au milieu, car la coupe révèle une croix chrétienne.

Liant cet interdit au rêve d'une Palestinienne musulmane qui aurait vu le Prophète pleurer à cause des dites-tomates, le post a été très récemment retiré.... Mais largement commenté sur la Toile, notamment sur The Blaze, Al Bawaba et The Christian Post.

Lire la suite

11/09/2008

Siné, Bigard, dérapages et société civile

IMGP1157.jpgJ’ai acheté aujourd’hui le premier numéro de Siné Hebdo.

Pas parce que je soutiens Siné!

De mon point de vue, Philippe Val a eu raison cet été (12 juillet 2008) de l'évincer de Charlie Hebdo: Siné avait dépassé les bornes.

Lire la suite