06/06/2014

Visite du "Defender of the FAITH", Gare du Nord, le 5 juin 2014

angleterre, anglicanisme, église anglicane, communion anglicane, elisabeth 2, gare du Nord, ParisIl est temps d'alléger un peu l'atmosphère avec un quizz: qui est le "défenseur de la Foi"? Où régne-t-il? Et de quelle foi s'agit-il? 

Surprise, ce "défenseur de la foi" s'est rendu hier après-midi à la Gare du Nord, par l'Eurostar (comme les manants que nous sommes), et j'ai eu l'insigne privilège, après longue attente, d'entrapercevoir le phénomène.

Mais de qui s'agit-il? Si vous "séchez", cliquer ci-dessous pour la réponse. 


Vous l'avez sans doute deviné, le titre de Defender of the Faith appartient au souverain d'Angleterre (actuellement la reine Elisabeth II, en visite en France). Il renvoie à son statut de chef suprême de l'Eglise d'Angleterre, au-dessus de l'archevêque de Canterbury. En dépit d'une suggestion du Prince Charles en 1994, de changer le titre dans un sens plus inclusif (il a proposé "Defender of Faith"), ce titre reste jusqu'à aujourd'hui en vigueur. 

Et c'est ce souverain à la double couronne (politique et religieuse) que j'ai pu entr'apercevoir, dans une foule patiente, hier après-midi vers 15H20, avec la preuve en photo!

Pour une lecture de contexte, voir Rémy Bethmont, L'Anglicanisme. Un modèle pour le christianisme à venir? Genève, Labor et Fides, 2010.

P1240646.JPG

Commentaires

En se coupant de la "tyrannie" papale, l'Eglise d'Angleterre s'est soumise à un caporalisme politico-religieux bien pire que celui du Vatican. Les politiciens d'hier et d'aujourd'hui lui imposent leur vision des choses au détriment des vérités chrétiennes (clergé féminin, mariage gay...), et on a pu entendre ce dialogue très révélateur lors du "Question Time" de la BBC:
"How is the head of the Church ? God or the government ?
- The governement ! This is the Established Church..."

Écrit par : PJ | 06/06/2014

"Who is the head of the Church", voulais-je écrire, sorry.

Écrit par : PJ | 06/06/2014

Encore un détail historique: Le titre "Fidei defensor" était donné à l'origine au Roi Henri VIII par le pape Léo X, en reconnaissance de l'opposition d'Henri aux idées de Luther et de la Réforme en général. (Car Henri était très bon catholique à l'époque...)

Plus d'infos ici (en anglais): http://global.britannica.com/EBchecked/topic/155661/defender-of-the-faith

Écrit par : Alison | 10/06/2014

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.