Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/12/2014

Noël est d'abord une fête religieuse.... pour 15% des Français

CM Capture 4.jpgC'est un sondage exclusif pour DIRECT MATIN, effectué par l'institut CSA sur un échantillon représentatif de 1007 personnes:

Noël est identifié en priorité à la famille pour 81% des Français... la religion n'étant citée en premier que pour 15% de celles et ceux qui ont répondu.

On observe aussi par ailleurs une corrélation avec l'âge: plus on est jeune, moins Noël est identifié en priorité à la religion, plus on est âgé, plus la religion est citée (voir tableau ci-dessous). 

Faut-il en conclure à un signe supplémentaire de la sécularisation de la société ?

Pas si vite.... Quatre éléments de nuance sont à apporter au débat.


CM Capture 2.jpg

 

Le premier élément de nuance à avancer par rapport à l'hypothèse d'une sécularisation croissante de la fête de Noël est le suivant: contrairement à Pâques, Noël n'a jamais été une fête consensuellement chrétienne. Non mentionnée dans la Bible, cette fête était même largement dénoncée par les premiers protestants, par exemple, qui y voyaient une fête sans aucun caractère chrétien ni justification biblique. Que beaucoup de gens aujourd'hui associent Noël en priorité à la famille ne signifie donc pas nécessairement qu'un "sens chrétien" unanime aurait été perdu. 

 

Le second élément de nuance est la nature de la question posée. On demande ce qui vient en premier à l'esprit.... ce qui signifie que de très nombreux répondants qui placent la "famille" en premier, puis le bon repas, les cadeaux... etc... n'oublient pas forcément qu'il y a AUSSI une dimension religieuse. Simplement, ils ne la placent pas en premier. Ce qui est très différent d'une négation ou d'un oubli de la religion! 

 

Le troisième élément de nuance est le caractère confessionnellement marqué de la référence religieuse à Noël. Il s'agit a priori d'une fête réputée chrétienne. Or, ni les juifs, ni les musulmans, ni les bouddhistes, ni les hindous, par exemple, ne sont censés mettre une crêche et son petit Jésus en terre cuite ou en bois sous le sapin! Des millions de Françaises et de Français voient ainsi Noël autrement qu'une fête religieuse, non pas forcément parce que la religion n'est pas importante pour eux.... mais tout simplement parce que cette fête n'évoque rien dans leur religion! 

 

Enfin, le dernier tout petit élément de nuance est le rapide regard jeté vers le même sondage, effectué l'an dernier par le même institut, mais pour BFMTV (lien). Ce sondage montrait en 2013 que seulement 14% des Français interrogés mentionnaient la religion, soit un point de moins qu'en 2014! On ne peut évidemment en tirer aucune conclusion (un point de sondage reste dans la marge d'erreur), mais c'est à tout le moins un rappel qu'il n'y a pas nécessairement sécularisation croissante d'une année sur l'autre.... 

Lien vers les résultats complets du sondage CSA 2014 (PDF).

 

Commentaires

Brillante analyse et recul très utile par rapport à ce sondage. J'apprécie beaucoup la nuance du deuxième point.

Écrit par : J-C Bieselaar | 04/12/2014

Les commentaires sont fermés.