Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/10/2016

La tentation eugéniste revient en force

visual.jpgLe mot eugénisme vient du grec eu (bien) et gennân (engendrer).

Étymologiquement, il signifie «bien naître». Par extension, le terme désigne une doctrine, parfois présentée comme une science, qui vise à améliorer l’espèce humaine en écartant, si possible par la génétique, les plus faibles.

Avec le triomphe de la société de consommation ("je peux tout choisir"), l'eugénisme revient en force aujourd'hui dans les sociétés les plus riches. Quels enjeux pour les protestants évangéliques?

Une réflexion engagée sur un enjeu brûlant, à lire sur le site de Christianisme Aujourd'hui (lien).

28/07/2016

Somme magistrale de Philippe Portier: L’État & les religions en France

livre-portier-e1468836523592.jpgComment faire vivre ensemble des individus égaux en droits et différents par leurs convictions?
Pour répondre à ce défi venu de l’avènement de la modernité et de la déconstruction de l’unité de foi qu’elle a impliquée, la France a instauré, à partir de 1789, un régime «laïque» d’existence politique: l’État se plaçait hier au service de la vérité religieuse ; on lui assigne désormais de simplement assurer, dans l’ordre, la liberté de conscience de ses assujettis.


Ce régime de sécularité ne s’est pas axé toutefois dans un modèle unique d’articulation de la relation entre le pouvoir politique et les communautés de croyances. Au cours des deux siècles qui viennent de s’écouler, tout en s’adossant, continûment, au double principe de neutralité de l’État et de liberté de conscience, la politique religieuse de la France a épousé des formes variées, sous la pression des conjonctures politiques, et, plus encore, des transformations de la figure même de la modernité.
Ce magistral ouvrage de Philippe Portier, directeur du GSRL, se propose de rendre compte de ces mutations, en repérant, depuis la Révolution, trois grands moments dans l’agencement de la laïcité.

Pour lire la suite, cliquer ici (lien).

30/05/2016

L'impact de la religion sur la vie quotidienne (enquête)

il_fullxfull.220980336.jpgEn-dehors d'une forte pratique religieuse, est-ce que le fait d'être très croyant et investi dans une religion "fait une différence" dans la vie sociale quotidienne?

Une grande enquête du Pew Forum, publiée le mois dernier, nous indique que les Américains très religieux seraient plus heureux, plus impliqués dans la vie familiale, et plus prompts à faire du volontariat, que que les gens moins religieux.

En revanche, dans des domaines comme l'exercice physique, le recyclage ou les choix de consommation, le fait d'être très religieux ou non ne marque pas de différence, selon l'enquête accessible ici.

Lien.

10/03/2016

La compétition entre religion et sécularisme

9781472461285.jpgSuite au cours que j'ai eu l'occasion de donner mardi dernier sur l'incroyance aujourd'hui à Paris et en île-de-France (qui marque près d'un Francilien sur deux), signalons la parution toute récente d'un livre majeur en sociologie des religions.

Rédigé en anglais par une équipe d'auteurs (Jorg Stolz, Judith Könemann, Mallory Schneuwly Purdie, Thomas Engleberger, Michael Krüggeler), il s'intitule Un-Believing in Modern Society, and Religious-Secular Competition (Routledge, 2016). Dégageant quatre types (institutionnel, alternatif, distancié et séculier), les auteurs proposent, à partir du cas de la Suisse, une approche nouvelle des questions en mettant en lumière la compétition entre offres religieuses et offres séculières.

Stimulant !

Lien.

13/02/2016

Religion in Britain (2015), par Grace Davie

1405135964.jpgVoici ce qu'on appelle un livre de référence: vingt ans après son classique Religion in Britain Since 1945 (Blackwell, 1994), la sociologue britannique Grace Davie nous propose une édition complètement remaniée, et mise à jour, de sa synthèse, intitulée Religion in Britain, a persistent paradox (Wiley-Blackwell, 2015).

Le paradoxe est aujourd'hui que jamais la religion n'a socialement mobilisé aussi peu de gens, au proprata de la population britannique, et pourtant, rarement la religion s'est trouvée autant discutée, débattue, invoquée dans la sphère publique et médiatique.

Lien.

06/02/2016

Londres: un "retour du religieux"?

DSC08184.JPGPassionnant exposé, avant-hier après-midi au GSRL, présenté par la sociologue britannique Grace Davie au sujet des mutations religieuses et séculières en Grande-Bretagne aujourd'hui. Parmi les nombreux résultats présentés, l'un invite à la comparaison/parallèle avec Paris:

Londres, réputé citadelle du sécularisme au début du XXe siècle (comme Paris), est aujourd'hui PLUS religieuse que beaucoup d'autres régions d'Angleterre. La grande métropole a connu une forme de "retour" du religieux, tout à fait comparable à ce que l'on observe à Paris, où lieux de culte évangéliques et musulmans, en particulier, ont décuplé en une génération.

05/09/2015

Séminaire de rentrée sur les chapeaux de roue pour le GSRL

metamorphoses_catholiques.jpgEn cette période de rentrée, signalons la reprise des séminaires internes du laboratoire GSRL (Groupe Sociétés Religions Laïcités) à Paris, avec une très belle séance programmée pour le 24 septembre 2015. 

Au menu, des interventions de Jean Baubérot (sur son livre consacré aux sept laïcités), Philippe Portier et Céline Béraud sur les métamorphoses du catholicisme français au miroir du débat de société sur le "mariage pour tous", à partir de leur ouvrage (couverture ci-contre). 

Lien.

04/09/2015

Le pentecôtisme et la défaite de la sécularisation (Social Compass)

Mark Jennings, Social Compass, Muroch University, Australie, pentecôtisme, pentecôtistes, sécularisation, modernité, durkheim, sociologie des religionsAlors que le rassemblement pentecôtiste Vie et Lumière a encore fait parler de lui cette année en France, c'est l'occasion de signaler, en sociologie des religions, la très stimulante contribution, en anglais, de Mark Jennings (Murdoch Univ., Australie) dans le n°2015/1 de Social Compass.

Réfléchissant à partir du cadre d'analyse de Durkheim, il fait l'hypothèse dans son article que le pentecôtisme s'est approprié une part du rôle que Durkheim dévoluait à la société séculière, et à renforcé le lien entre expérience effervescente et transcendance, démentant le scénario d'une sécularisation inéluctable de la modernité.

Lien. 

21/06/2015

Etats-Unis: la cour martiale pour un verset biblique

CM Capture 1.jpgIl y a un mois, une grande enquête du Pew Forum confirmait une tendance bien établie: la société américaine se sécularise, la part du christianisme décline, et la part des "sans religion" augmente.

C'est dans ce contexte que s'inscrit cette histoire étonnante: une soldate, Lance Caporal Monifa Sterling, est passée l'an dernier en cour martiale car elle a refusé d'obéir à l'ordre qui lui demandait d'enlever de son poste de travail un.... verset biblique inspiré d'Esaïe 54; 17: aucune arme ne prospérera contre moi.

Monifa, qui a perdu son emploi et a perdu son grade de caporal, ne se laisse pas faire: l'affaire est devenue judiciaire et le Liberty Institute défend son cas, comme le rapporte le Washington Post.

Un cas hautement médiatisé et sensible dans un pays longtemps réputé très ouvert à la visibilité du christianisme.

22/05/2015

Net recul de la pratique et de l'affiliation chrétienne aux USA

PF_15.05.05_RLS2_1_310px.pngOui, la pratique de la religion chrétienne recule aux Etats-Unis! Ce point, déjà souligné avec force dans Dieu bénisse l'Amérique (Seuil, 2004), se vérifie de manière spectaculaire au travers de la grande enquête du Pew Forum, rendue publique il y a quelques jours.

 

Dans America’s Changing Religious Landscape, on apprend que catholiques comme protestants (jadis) "mainline" reculent....

Athées et agnostiques progressent.

Parmi les grands blocs chrétiens, seuls les évangéliques se maintiennent grosso modo (toute petite érosion quand même).

Henrik Lindell en a proposé, dans La Vie, une analyse fort complète (lien).

 

11/05/2015

Les évangéliques américains et les "politiques de l'Apocalypse"

9780674048362-lg.jpgUn des débats qui agitent les chercheurs au sujet des évangéliques est celui-ci:

-Certains estiment que leur accent sur la "nouvelle naissance" et la bénédiction de Dieu est un christianisme sécularisé, mondanisé, rapproché des valeurs de la société de consommation.

-D'autres reprochent aux premiers de confondre cause et conséquence, et voient au contraire dans l'évangélisme un réenchantement du monde, à partir d'une mise en avant de normes extramondaines. Les conséquences intramondaines ne se comprennent, pour eux, qu'à partir des croyances évangéliques dans la réalité surnaturelle de Dieu.

Professeur d'histoire à Washington State University, Matthew Sutton appartient à la seconde école, et met en avant, dans une très riche synthèse publiée aux Harvard University Press, l'importance explicative de la croyance dans l'Au-delà, dans l'invisible révélé, aux yeux des chrétiens, par l'Apocalypse (dernier livre de la Bible).

A ses yeux, c'est en fonction du retour de Jésus-Christ et des fins dernières que se sont positionnés les évangéliques américains dans leur engagement.

Un livre important (lien).

16/02/2015

Attentats au Danemark et nouvel antisémitisme

topelement.jpgLe nouveau double attentat jihadiste meurtrier qui a frappé ce week-end le Danemark n'est pas qu'une "reprise sismique" des attentats parisiens des 7-9 janvier 2015.

Il illustre aussi les méfaits croissants d'un "nouvel antisémitisme" nourri de ce que Ianis Roder appelle un "antisémitisme culturel" véhiculé au sein des diasporas musulmanes en Europe (cf. entre autres cette tribune).

Distinct de l'antisémitisme européen d'héritage chrétien qui reste actif aussi, il amalgame les juifs d'Europe à l'ennemi israélien au risque de transposer dans les rues des capitales européennes des actes de guerre insensés.

Lire la suite

15/02/2015

Ayons la foi, pas les foies? La religion charliste est en marche

Surtout ne pas prendre au sérieux (j'assure mes arrières..)!

Pour détendre l'atmosphère après des semaines chargées, et si on se convertissait tous au Charlisme? 

Le grand philosophe constructiviste Auguste Derrière, véritable sismographe de l'air du temps, titulaire d'une page Facebook très visitée (je n'ose pas donner le lien), nous le propose. Hum Hum...

Cliquer ci-dessous : 

10933858_10152812770729425_4471446670787055040_n.jpg

09/02/2015

Une étude sur la 'christianophobie' aux Etats-Unis

Unknown.jpegRéputés pays chrétien, les Etats-Unis sont-ils prémunis contre la christianophobie? Non, répond cet ouvrage très débattu, en ce moment, outre-Atlantique. Le livre s'intitule "So Many Christians, So Few Lions: Is There Christianophobia in the United States?".

Sorti à la fin 2014, il est signé par George Yancey et David Williamson, sociologues à la University of North Texas. Basée à la fois sur une enquête quantitative et des entretiens qualitatifs, cette recherche pointe une "subculture" christianophobe, peu importante numériquement, mais virulente et concentrée parmi les élites blanches (d'où une capacité de nuisance importante, selon les auteurs). 

La notion combine "haine, peur, antipathie" exprimées vis-à-vis du christianisme, particulièrement dans sa version conservatrice; elle est est comparée avec le racisme ou l'islamophobie (p.111 et suivantes).

Lien vers un interview des auteurs (en anglais)

03/12/2014

Noël est d'abord une fête religieuse.... pour 15% des Français

CM Capture 4.jpgC'est un sondage exclusif pour DIRECT MATIN, effectué par l'institut CSA sur un échantillon représentatif de 1007 personnes:

Noël est identifié en priorité à la famille pour 81% des Français... la religion n'étant citée en premier que pour 15% de celles et ceux qui ont répondu.

On observe aussi par ailleurs une corrélation avec l'âge: plus on est jeune, moins Noël est identifié en priorité à la religion, plus on est âgé, plus la religion est citée (voir tableau ci-dessous). 

Faut-il en conclure à un signe supplémentaire de la sécularisation de la société ?

Pas si vite.... Quatre éléments de nuance sont à apporter au débat.

Lire la suite

12/10/2014

"Athées, leur chemin de croix" (Courrier International)

couv1248.jpg"Alors que, selon le rapport du think tank américain Pew, les minorités religieuses n’ont jamais été aussi opprimées dans le monde, l’athéisme peut être très difficile à vivre. Obtenir un mariage laïque en Inde (Lire cet article) ou élever ses enfants sans référence à Dieu aux Etats-Unis (Lire cet article) relève du parcours du combattant. En Arabie Saoudite comme en Colombie, les jeunes athées sont mis au banc de la société. Mais en Europe, ils s’organisent. Certains inventent même de nouvelles liturgies athées (Lire cet article)".

Sur un thème souvent négligé, un beau dossier du Courrier International de ce début de mois d'octobre, n°1248 (lien). 

06/10/2014

Adoration (dis)continue

Photo prise samedi 4 octobre 2014 à l'église catholique de la Trinité

(près du métro Saint Lazare, à Paris)....

P1270071.jpg

29/09/2014

"Je n'ai pas de religion et ça me plaît"

religions,laïcité,france,athéisme,agnosticisme,sans-religions,lilou macé,frédéric lenoir,livre,sécularisation,spiritualitéNe pas avoir de religion, c'est fun!

C'est en tout cas ce que nous vante cet ouvrage ci-contre de Lilou Macé (2014).

 

Préfacé par Frédéric Lenoir, ce livre s'inscrit dans une tendance trop peu étudiée en tant que telle par les sciences sociales en France: il n'existe en effet pas de chaire, ou de direction d'études, consacrée à l'athéisme et à l'agnosticisme.

 

Lacune fâcheuse car le terrain est vaste...

20/09/2014

Le monde enchanté d'IKEA.... et l'envers du décor

ikea,publicité,branding,marketing,ikea,capitalisme,profit,sécularisationLa chaîne de magasins IKEA dispose, en Europe, d'une belle réputation.

Intouchable IKEA! Fleuron de l'ingéniosité suédoise, elle propose, en "mobilier et décoration", une gamme de produits et de services au goût du jour, qui ont consolidé son "image de marque".

IKEA, c'est trop SWAG... Un style qui renvoie peut-être même, chez certains, à une forme de "foi", ou à tout le moins une "brand-loyalty" à toute épreuve.

Lire la suite

13/07/2014

(Re-)découvrir le monde des super-héros grâce à une Expo

l-art-des-super-heros-marvel-Art-Ludique.jpgCette période estivale propice aux lectures "faciles" (ou soi-disant telles) se conjugue, pour certain(e)s d'entre-nous, avec l'art des super-héros issus de l'univers Marvel.

Phénomène de société qui interroge depuis longtemps sociologues et essayistes, tel Umberto Eco dans son recueil De superman au surhomme (Grasset, 1993), le monde des super-héros en dit beaucoup sur notre rapport au Sacré, à la Puissance, à la Finitude. C'est un "analyseur" de la sécularisation, et de ses réenchantements de contrebande.

Pour mieux apprécier cet univers, signalons cette belle exposition (jusqu'au 31 août 2014) au Art-Ludique-Le Musée. Pour la première fois, le public peut y découvrir une rétrospective spectaculaire présentant près de 300 planches originales de l'univers Marvel (lien).

25/06/2014

Journée d'étude Sécularisme et Globalisation

Unknown.jpegQu’en est-il de l’état actuel des idées, pratiques et institutions du sécularisme dans la mondialisation? Comment « avancent »-elles, « reculent »-elles, dans quels contextes et avec quels effets?

L’impact de la mondialisation sur le sécularisme et l’athéisme est-il identique à celui qui se donne à voir sur la religion?

Ces questions, et bien d’autres, seront au cœur d'une journée d’étude du 27 juin 2014 à Paris, consacrée à un thème actuellement finalement peu développé: celui des rapports du sécularisme et de la globalisation. Organisé par S. Romi Mukherjee et Lionel Obadia, piloté par The University of Chicago Center in Paris, l'événement sera conclu par Christophe Monnot (Univ. Lausanne, postdoctorant au GSRL).

Programme ici (PDF).

 

10/06/2014

Eglise catholique de France en 2024 : La Croix prend dix ans d'avance

Projection.jpgC'est un somptueux dossier de 24 pages que le quotidien français La Croix nous a proposés ce week-end.

  

Thème: l'Eglise catholique en France dans dix ans!

 

Pour celles et ceux qui ont raté l'édition "papier", une session de rattrapage (partiel) est possible via le copieux site internet du journal, avec des reportages, des analyses, des entretiens et une infographie d'excellente facture. 

Ce qu'on appelle un "collector".

Lire la suite

08/06/2014

De la peur à l'espérance: lire et relire Jean Delumeau

Jean Delumeau.jpgEn ces temps où les peurs nourrissent démagogie, populisme ou replis sur soi, il n'est pas trop tard pour signaler l'immense intérêt de l'oeuvre de l'historien Jean Delumeau, dont quelques textes marquants ont été (re)publiés il y a quelques mois par les éditions Robert Laffont, dans la fameuse collections "Bouquins" (2013). 

Cet immense historien de la culture et de la religion, qui avait compris l'essentiel des mutations du christianisme, vingt ans avant les autres (lire et relire son Christianisme va-t-il mourir?, publié en 1977!), laisse une oeuvre riche, diverse et nourrissante.

Cette édition, intitulée De la peur à l'espérance, réunit deux livres majeurs de Jean Delumeau ainsi qu'une dizaine d'écrits pour la plupart peu connus, voire inédits. Pascal Ory en a assuré l'édition et l'avant-propos.

Présentation ici sur le site du Centre d'Histoire Sociale (lien).

07/05/2014

Les convertis, avenir de la religion ? (ESPRIT)

2014_5.gif"Au-delà des enjeux propres aux institutions religieuses, le phénomène des conversions invite à observer de plus près le processus de diversification des références qui sont à l'oeuvre dans les sociétés démocratiques" (Marc-Olivier Padis).

Le reste est à lire dans l'introduction (lien) et tout le dossier (lien) que la revue Esprit a consacré ce mois-ci (mai 2014) à un dossier passionnant: "Les convertis, avenir de la religion?"

On y retrouvera notamment un article de Philippe Gonzalez intitulé "Changer les coeurs, gagner les nations: la conversion dans l'évangélisme" (lien).

28/04/2014

France: Prosélytisme islamique à la Gare du Nord

Prosélytisme islamique Gare du Nord.JPGOn ne le dira jamais assez: dans les sociétés sécularisées du XXIe siècle, Dieu est à l'affiche.

Ce n'est pas un paradoxe, mais plutôt une conséquence logique. En effet, la religion n'étant plus une évidence sociale, il faut redoubler d'exposition et de pédagogie pour partager l'offre de salut, face à une rude concurrence qui va d'Apple à Auchan en passant par les teufs du samedi soir, les réseaux sociaux, l'horoscope du jour,  la téléréalité, le sport, la people-addiction, Youporn, les pop-stars, le loto, les guildes de gamers ou Télérama.

Le protestantisme évangélique est souvent montré en exemple en matière d'affichage prosélyte, mais le catholicisme s'y met aussi depuis la "Nouvelle évangélisation" vantée par (Saint) Jean-Paul II, sans parler de l'islam, comme en témoigne cette séance de prosélytisme islamique à la sortie de la Gare du Nord, à laquelle j'ai assisté avant-hier en direct.

Lire la suite

22/04/2014

USA: plus on est jeune, moins on est religieusement engagé

Bk3xSzACYAAlQsa.jpg-large.jpegAlors qu'en cette approche de Pâques, les projecteurs des médias se tournent vers le christianisme, rappelons que pour une proportion croissante d'Européens, mais aussi d'Américains.... Pâques renvoie de moins en moins à Jésus-Christ, et évoque de plus en plus une fête commerciale. 

Réputée très religieuse, l'Amérique n'est pas exempte de cette évolution, comme on l'a déjà signalé ça et là dans ce blog. L'infographie ci-dessous le confirme. Elle révèle que si 11% des Américains interrogés de plus de 65 ans sont "non-affiliés", le montant monte à 31% pour les moins de 30 ans!

Lire la suite

20/03/2014

Décryptage de la "religion des droits de l'homme"

valentine zuber, sébastien fathOn commet souvent l'erreur d'opposer les religions, qui seraient du domaine du "croire", à d'autres espaces de rationalité d'où la foi et la croire seraient absents. Or, les entrecroisements sont multiples.

Les Droits de l'Homme, par exemple, nourrissent des phénomènes d'adhésion, d'incantation, de régulation normative qui peuvent, à bien des égards, être compris sous l'angle du "croire" et de la "religion", n'en déplaise aux acteurs. Remercions l'historienne Valentine ZUBER (EPHE, GSRL), ci-contre, de nous proposer Le culte des droits de l'homme (Gallimard, 2014), un fort bel outil pour mieux comprendre les processus de sacralisation des "droits de l'homme".

Lien.

12/01/2014

Catholicisme d'identité: appel à communications pour un colloque

2726176734.jpgLa sécularisation, c'est-à-dire le recul de l'impact religieux sur la société, a alimenté dans le paysage catholique français un double dispositif:

-d'une part, un évidement de la pratique et la raréfaction drastique de l'observance traditionnelle,

-d'autre part, une recomposition sur un mode minoritaire, militant et assumé comme contre-culturel.  

C'est sur ce second axe que se développe un catholicisme d'identité dont Céline Béraud, Bruno Dumons et Frédéric Gugelot ont eu l'excellente idée d'analyser plus avant les contours au travers d'un colloque en sciences sociales prévu les 27 et 28 novembre 2014 à l'EHESS.

Appel à communication ici (lien)

26/12/2013

Les Américains face à Noël: une fête chrétienne qui se sécularise

1234.jpgEn ce temps de Noël qui emprunte, à des degrés divers, au folklore nord-américain, une question vient à l'esprit au sujet de nos "cousins d'Amérique": comment a évolué leur perception de Noël

Une récente enquête du Pew Forum vient opportunément nous apprendre que 9 Américains sur 10 affirment célébrer Noël, et que les 3/4 des Américains interrogés croient en la naissance originale de Jésus.

Mais seulement un Américain sur deux perçoit Noël comme une fête religieuse. 

Et ce n'est pas tout...

Lire la suite

21/10/2013

Portrait statistique des Juifs américains (Pew Forum)

judaïsme,juifs,juifs américains,etats-unis,religion et société aux états-unis,pew forum,sécularisation,enquêtePour les anglophones, à noter une enquête très complète sur les Juifs américains rendue publique au début de ce mois par le Pew Forum on Religion and Public Life.

On y apprend que la part de la population qui se définit comme juive par la religion a été divisée par deux depuis les années 50 (pour atteindre autour de 2% aujourd'hui). A côté d'une sécularisation interne indéniable, on y découvre aussi un noyau très pratiquant et rajeuni, à la démographie abondante (beaucoup d'enfants).

Rapport complet ici (PDF), aperçu ici (lien).