Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/01/2016

Paris au temps des "collecteurs bibliques"

CM Capture 1.jpgBeaucoup d'évangéliques insistent aujourd'hui sur le fait qu'il est possible d'obtenir une "Bible au prix d'un café". Grâce aux médias numériques, la Bible intégrale est même accessible gratuitement, en de multiples langues et traductions.

Il en était tout autrement il y a deux siècles, et c'est tout le mérite du travail d'historien minutieux de Jean-Yves Carluer (ci-contre), présenté sur son blog, que de restituer "le temps des collecteurs bibliques", dans le premier tiers du XIXe siècle, qui se chargeaient, à Paris, de "convaincre des chefs de famille de s’engager dans l’achat d’une Bible par petits paiements réguliers".

La première liste connue de collecteurs, établie en 1824, comprend 29 membres. Pour en savoir plus, cliquer ici (lien) ou là (lien), sur le blog de l'historien Jean-Yves Carluer.

Les commentaires sont fermés.