Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/05/2017

Saint-Barthélemy (tome 2)

bd,protestantisme,france,huguenots,saint barthélémy,boisserie,stalner,les arènes bd,intoléranceCette série est l'histoire d'une fratrie que les guerres de religion vont séparer dans un premier temps, puis opposer lors du massacre de la Saint-Barthélemy. Ces quelques jours d'août 1572 font basculer Paris dans l'horreur.  

PARIS, 24 AOÛT 1572, CINQ HEURES DU MATIN Le tocsin de la cloche de l'horloge du Palais donne le signal du massacre. Aucun huguenot, homme, femme ou enfant, ne doit survivre à cette journée placée sous le signe de la colère de Dieu. Les catholiques deviennent fous et tuent sans répit pour honorer un créateur auquel les hérétiques ne rendent pas correctement grâce. À travers les rues pavées de Paris, Élie Sauveterre, jeune protestant, évite la mort qui le guette à chaque coin de rue et tente de rejoindre son roi, Henri de Navarre, reclus au Louvre.

 

Suite ici du résumé du TOME 2 de la remarquable série Saint-Barthélemy de Boissery et Stalner (lien).

Commentaires

C'est bien de sortir des livres sur la Saint Barthélémy, il ne faut surtout pas que nos descendants soient privés de la mémoire de l'Histoire, d'autant plus qu'on n'en enseigne plus grand chose de nos jours dans les écoles.
Mais QUI parle des "Saint Barthélémy" modernes à part quelques très rares journaux peu connus ?
Voici un article paru dans Atlantico "Et voici comment sont morts les Coptes assassinés dans le Sinaï…."
A lire ici : http://www.atlantico.fr/decryptage/et-voici-comment-sont-morts-coptes-assassines-dans-sinai-3063320.html
Cet article dit entre autres : "Ils ont fait descendre les hommes du bus, ont pris leur carte d'identité et l'or qu'ils avaient sur eux" raconte aussi Maher Tawfik, venu du Caire soutenir sa famille. Sa nièce a survécu à l'attaque mais ni le mari ni la petite fille d'un an et demi de cette dernière. Puis "ils leur ont demandé de prononcer la profession de foi musulmane, ajoute Maher Tawfik. Avant d'exécuter ceux qui refusaient"."

Écrit par : Patrick B | 30/05/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.