Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/10/2017

Alfortville : 500 ans de Réforme protestante

500 ans_1.jpgLes manifestations commémoratives ne manquent pas pour les protestants européens, dans l'attente du grand événement Protestants en fête 2017 qui rassemblera certains d'entre eux à Strasbourg, des 27 au 29 octobre 2017, sous la bannière de la fraternité.

Parmi la foison d'initiatives, mentionnons le programme particulièrement soigné proposé à Alfortville par l'Eglise évangélique arménienne, à l'initiative du pasteur Gilbert Léonian. Exposition, débat, film, concert, tout y est, sous l'impulsion d'une communauté chrétienne qui avait été victime, le 2 avril 2017, d'un incendie criminel.

L'église, depuis, s'est relevée, et propose un cycle commémoratif pour bâtir des ponts plutôt que des barrières.

Lien.

 

Commentaires

Merci d'avoir pris le temps du détour à Alfortville ce soir-là.
On regrette cependant que la salle n'ait pu poser aucune question, le journaliste ne semblait pas y attacher de l'importance.
Par ailleurs, les interventions étaient exclusivement masculines, ce qui n'a fait l'objet d'aucun questionnement de la part des 6 hommes détenteurs du micro. Cet entre soi masculin dans une soirée consacrée au protestantisme aurait mérité d'être mis en regard avec la culture protestante elle-même, d'autant plus que quelques jours plus tard, sur ce blog, il était fait mention d'une vidéo sur "la place des femmes dans le protestantisme".
On ne désespère pas, qu'un jour, les chercheurs masculins interrogent leur propre place dans ces espaces de pouvoir, par rapport aux pratiques concrètes telle cette soirée à Alfortville, et non par rapport à de vagues "stéréotypes" qui flotteraient dans l'air, comme on l'a encore lu dans un récent billet sur Héritier (sic)
BW

Écrit par : Kheren | 19/11/2017

Merci de cet éclairage. Je partage votre point de vue. Oui, il aurait été bien préférable d'inviter aussi quelques intervenantes lors de cette soirée (que je n'ai pas organisé et où je suis intervenu en remplacement de Jean-Paul Willaime, empêché). J'ai veillé à ce que l'expo "500 ans du protestantisme" (à laquelle a participé très activement Anne Ruolt à qui j'ai rendu hommage) donne une plus juste place aux femmes et vous signalez vous-même la vidéo récente de mon amie Valérie-Duval Poujol postée sur ce blog traitant du rôle (irremplaçable) des femmes dans le protestantisme, mais dans la pratique, il reste beaucoup à faire. Pas seulement dans les représentations, mais dans le concret et les pratiques de pouvoir (pourquoi la FPF n'encourage pas davantage sa vice-présidente s'exprimer dans les médias, par exemple?). Merci de nous booster toutes et tous dans ce sens, c'est précieux.

Écrit par : SF | 19/11/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.