13/08/2007

Les otages sud-coréens sont-ils des évangélistes?

d49339e9ecd01a40b1efceddcb2a516f.jpgDepuis quelques semaines, les grandes chaînes de télévision répètent en boucle que les 23 otages sud-coréens capturés le 19 juillet 2007 par les talibans entre Kandahar et Kaboul, en Afghanistan, sont des «évangélistes».

Vrai ou faux ?


La réponse est « faux », archi-faux.

Rappelons d’abord qu’un évangéliste est un professionnel de l’évangélisation, c’est-à-dire un spécialiste de l’annonce du message de l'Evangile, axé sur l’œuvre de salut accomplie d’après le texte biblique par Jésus-Christ, reconnu comme «Fils de Dieu» mort et ressuscité pour les pécheurs.

Or, ces 23 protestants coréens étaient là…

1/ pour un séjour bénévole à court terme. Rien de professionnel là-dedans, hormis dans le cas du leader du groupe, le pasteur Bae Hyung-ky, exécuté par les Talibans le 25 juillet.

2/ pour un travail humanitaire à caractère médical, donc rien d’explicitement lié à l’annonce évangélique.

En revanche, ces Coréens sont bien des protestants, de confession presbytérienne (l’équivalent de l’Eglise réformée en France), et de sensibilité évangélique modérée: sur les trois principales églises prebytériennes coréennes, ces Coréens n’appartiennent ni à  la pluraliste, ni à la plus évangélique, mais à celle ‘entre-deux’.

d3554dea7a0c31a86d48f49308d007d6.jpgCeci signifie que ces otages sont portés par des valeurs chrétiennes structurantes volontiers tournées vers la mission, dans toutes ses dimensions, sociale et strictement religieuse.

Ils ne sont pas les seuls dans ce cas : la Corée du Sud porte en effet une forte marque chrétienne et missionnaire.

 

17.000 missionnaires chrétiens coréens à travers le monde 

Les quelque 20% des Sud-Coréens protestants, et 10% de Sud-Coréens catholiques, sont animés en majorité d’une forte sensibilité évangélique transversale qui explique que la Corée du Sud envoie aujourd’hui 17.000 missionnaires dans le monde (dont 12.000 protestants), soit le chiffre le plus élevé après les Etats-Unis.

5a0cf8d0040f29c96770fae1826e0fcb.jpgC’est aussi en Corée que se trouve, dit-on, la plus grande communauté chrétienne du monde, en l’occurrence, l’église évangélique charismatique du célébrissime pasteur David Yonggi Cho (ci-contre), à la tête de la Yoido Full Gospel Church à Séoul (800.000 membres).


Loin d’être repliés sur eux-mêmes, les Sud-Coréens puisent dans la religion, mais aussi bien-sûr dans l’économie et la politique, des raisons de s’intéresser à toute la planète, que ce soit pour des fins commerciales, religieuses ou humanitaires: la Corée du Sud, ce n’est pas seulement l’exportation de Samsung et de Daewoo.

C’est aussi l’exportation de valeurs humanitaires et religieuses, que ce soit par des professionnels ou des bénévoles animés de 'faire une expérience' et d’aider le prochain.

Ceci contribue à mieux expliquer le « pourquoi » de ce voyage humanitaire à haut risque en Afghanistan, conclu (provisoirement) de triste manière par les mercenaires talibans.



Conclusion : « non » ces otages coréens (dont deux ont déjà été exécutés, et deux libérés en ce 13 août 2007) ne sont pas des évangélistes.

« Oui » ce sont des protestants de sensibilité évangélique modérée.

61a204a57d68db60e1e921b736dab02b.jpgInutile de perdre son temps à tenter d'interpréter cet épisode tragique selon la grille d’un supposé ‘choc des fondamentalismes’: les talibans n’ont pas pris en otage ces Coréens parce qu’ils étaient venus les évangéliser à outrance.

lls les ont pris en otage pour gagner de l’argent, beaucoup d’argent, et faire un peu plus pression sur l’opinion occidentale afin d’affaiblir la coalition qui poursuit, dans les pires difficultés, sa tâche de stabilisation d’un pays meutri par la misère, le trafic de drogue, les luttes d’influence et le fanatisme taliban.

Commentaires

Et alors?

Écrit par : Sansdétour | 16/08/2007

Que Diable allaient-ils faire dans cette galère ?

Écrit par : Noura | 16/08/2007

Bienfaisante coalition ...

Écrit par : Kuk | 16/08/2007

un sejour benevole a court terme en afghanistan ?????
mouais

Écrit par : burt | 16/08/2007

Je ne serais pas aussi catégorique. Beaucoup de missions évangéliques font de l'humanitaire pour couvrir des activités d'évangélisation, c'est bien connu. Ce qui n'enlève rien à la valeur de ce qui est fait pour venir en aide à des populations nécessiteuses.

Écrit par : ubuntu | 17/08/2007

Il ne faut pas jouer sur les mots. Ce ne sont pas des "évangélistes", mais des "Evangéliques" modérés, d'accord, on sait depuis longtemps que les médias s'obstinent à ne pas utiliser la bonne terminaison (on se demande d'ailleurs bien pourquoi).
Quoi qu'il en soit, le sang de ces martyrs servira peut-être à redorer un peu le blason du mouvement "évangélique", gravement terni ces trente dernières années par les dérives sans nombre. Le monde va peut-être se rendre compte qu'il y a chez les "Evangéliques" des Chrétiens sincères, prêts à donner leur vie pour aider leur prochain, voire pour partager leur foi; et pas seulement une bande d'hystériques adeptes du pseudo-Evangile de la prospérité et israélolâtres inconditionels.

Écrit par : Frédéric Maret | 18/08/2007

Il ne faut pas couper les cheveux en quatre ! Bravo pour les commentaires en particulier celui de Frédéric Maret.
Olympide

Écrit par : Camus | 19/08/2007

Interprétation très jésuitique : tout évangélique est un évangéliste par définition !! Etonnant que vous n'ayez pas interprété leur action dans ce sens qui me parait incontestable.

Écrit par : phax | 21/08/2007

"affaiblir la coalition qui poursuit, dans les pires difficultés, sa tâche de stabilisation d’un pays meutri par la misère, le trafic de drogue, les luttes d’influence et le fanatisme taliban."
M. Fath, je ne vous savais pas si inconditionnel de la "mission civilisatrice de l'Occident". Je me souviens que les Talibans avaient largement sorti l'Afghanistan de la situation que vous décrivez, et que le résultat de l'action de la coalition a surtout été de l'y replonger, en particulier en s'alliant avec les "seigneurs de la guerre" qui en étaient responsables et avaient été matés par les Talibans. Comme en Irak, la coalition engendre le chaos et le malheur pour les populations.
Quand des gens rétablissent la paix, permettent aux gens de sortir de l'enfer, comme l'avaient fait les Talibans, je dis qu'ils sont des bienfaiteurs, quel que soit leur système de pensée.

Écrit par : Pierre Delmas | 22/08/2007

Pierre Delmas, vous semblez nourri du relativisme aveugle que trop d'Occidentaux présentent comme de l'intelligence critique (sic). Votre raisonnement permettrait de justifier tous les totalitarismes !

Écrit par : Jacques F. | 22/08/2007

Cher Mr Delmas,

J'apprécie l'anticonformisme intellectuel, mais vous poussez le bouchon un peu loin.
Si j'ai bien compris, vive les dictatures totalitaires!?
Avec ces "bienfaiteurs", au moins on a la paix...?

Je ne crois pas que les Afghans soient d'accord avec vous. Quand la coalition, en 2001, a libéré l'Afghanistan du joug taliban, la population a plutôt bien réagi. Et les héritiers de Massoud avaient appuyé.
Le problème n'est pas que la coalition soit allée en Afghanistan. C'était alors indipensable, ne serait-ce parce que c'était devenu un sanctuaire pour Al Qaeda et Ben Laden.
Le problème est que la coalition occidentale ne s'est pas donné les moyens de bien faire son travail en Afghanistan, en raison de l'immense gâchi irakien, qui a pompé les ressources qui auraient été utiles et nécessaires aux Afghan convalescents.
D'où une situation, je vous l'accorde, très difficile et insatisfaisante, et pour les Afghans, et pour la coalition (dont des unités françaises).
Mais je ne partage pas votre approbation pour les Talibans, mafia armée, violente, fanatisée et souvent sans scrupules, qui régnait largement par la peur, et s'était à l'époque très bien accommodée aussi du trafic de drogue.
Essayez de vous procurer et de visionner le film afghan "Oussama", tourné en Afghanistan même, et qui dépeint cette chappe de terreur que faisaient peser les Talibans, et nous en reparlerons.

Dernière remarque: je n'ai jamais parlé de "mission civilisatrice de l'occident", concept que je n'ai jamais fait mien. Si vous l'ignorez, sachez que je me suis investi en premier plan, en 2003 (initiateur de la pétition de "Réforme", etc.), pour peser sur l'opinion afin d'éviter l'invasion de l'Irak par l'armée américaine, événement que je considère toujours, et plus que jamais, comme une infamie, une honte et une catastrophe. Alors gardez pour vous vos sarcasmes sur la "mission civilisatrice"...
Ne mélangeons pas tout: si, pour vous citer, je suis "inconditionnel" de quelque chose, c'est d'une vraie réflexion commune, épargnée par les procès d'intention (maladie française), qui transforment l'échange en dialogue de sourd.

Écrit par : SF | 22/08/2007

@SF,

"Mais je ne partage pas votre approbation pour les Talibans, mafia armée... (qui) s'était à l'époque très bien accommodée aussi du trafic de drogue."

Je partage votre vision des Talibans, mais c'est une erreur de dire qu'ils s'étaient accomodés du trafic de drogue. On pourrait éventuellement le dire au début de leur "règne" de 1996 à 1999, mais leur pouvoir était alors en phase de consolidation. En 2001 par contre, chiffres à l'appui, l'ONU avait constaté l'éradication quasi-totale de la culture d'opium par les Talibans, conséquence de leur politique anti-drogues musclée menée dès 2000.

Voir par exemple http://opioids.com/afghanistan/index.html et un article sur la culture d'opium en Afghanistan pré- et post-taliban http://opioids.com/afghanistan/opium-economy.html

Écrit par : Damien | 23/08/2007

Aujourd'hui, les survivants sont libérés... faut-il s'en réjouir ?
Oui nous pouvons nous réjouir de leur libération... masi on ne peut pas se réjouir des conditions de la libération, dont une nous interpelle.... ne plus envoyer de missionnaire dans ce pays... alors que ces gens n'étaient pas directement utilisés comme misionnaire quoi que ?
Néanmoins le chrétien que je suis est perplexe devant un tel engagement qui n'engage que le gouvernement coréen, néanmoins ?

Écrit par : Jean | 30/08/2007

Sauf erreur de ma part, la Corée-du-Sud est un Etat laïc, et c'est donc un gouvernement laïc qui s'est engagé auprès, non pas d'un autre gouvernement, mais d'une opposition armée, à ne plus autoriser le départ de missionnaires chrétiens de son pays vers le pays concerné. Quoi qu'il en soit ce n'est bien sûr pas le gouvernement de Séoul qui avait envoyé les bénévole presbytériens en Afghanistan; et on se demande comment le gouvernement de la Corée-du-Sud pourrait s'opposer aux déplacements des missionnaires... Je ne pense pas que les Sud-Coréens aient besoin d'un visa de sortie de leur propre Etat pour se déplacer, mais ceci demande vérification.
Le Chrétien que je suis moi aussi souhaite également de tout son coeur que l'Evangile soit annoncé partout, en toute liberté, sans terrorisme ni de part ni d'autre.

Écrit par : Frédéric Maret | 31/08/2007

Si j'ai compris quelques commentaires sur ces OTAGES Correens; il ya paniques des autres evangilistes missionnaires: c-à-d comme certains pays musilmany tuent les missionnaires il faut qu'on cesse de les y envoyer pour la bonne nouvelle de Dieu;or qu'il faut fair le mieux possible pour que Jeésus revint après la répentance de ces dits pays non encore convertis. En bref Jésus viendra après que sa parole aie entendue par tout au monde pour faire un témoignage;que les missionnaires trouvent corrage au service de notre Seigneur Jésus-Christ. Et que les chrétiéns prenent le temps de prier pour ces messagers qui donnent leurs corps pour la parole de Dieu

Écrit par : MAGAYANE ENOCK | 26/11/2010

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.