Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/12/2007

"In God We Trust" Contre-attaque

d74a97ece55ddd3fba089fc7eac70d3e.jpgLa fameuse devise américaine In God We Trust («En Dieu nous plaçons notre confiance») est controversée.

Lors du 50e anniversaire de son apparition sur le billet vert (1er octobre 1957), on a pu brièvement se demander si la devise se maintiendrait longtemps, particulièrement sur les pièces de monnaie.


83b810b0d8ef9d6356a3640ea167e951.jpg

Sur les nouvelles pièces de un dollar, la devise In God We Trust n’était en effet plus visible que très discrètement, sur la tranche.

Préparons-nous : 2008 (ou au plus tard 2009) marquera le retour de la devise en version nettement plus ostensible, sur le versant pile ou face de ces pièces.

L’affaire n’était pourtant pas gagnée. Si la formule «In God We Trust» est apparue sur des pièces de monnaie américaines depuis 1864, elle a mis du temps à s’imposer comme devise nationale.


0fd2c7c8a5203b3369fcbabf2488b7dd.jpg Il faudra attendre une décision du 84e congrès des Etats-Unis en 1956, approuvée le 30 juillet 1956 par le président Eisenhower, pour que ce soit chose faite, un an avant l’apparition de la devise sur les billets. Mais depuis, la formule n’a cessé de faire débat, et la controverse s’est durcie au cours des années 1990-2000.

Même si un sondage Gallup de 2003 rappelait que 90% des Américains approuvent l’usage de la formule sur les pièces de monnaie, des voix se sont élevées, au nom de convictions laïques, pour dire que la formule violait le premier amendement, qui prohibe l’établissement d’une religion d’Etat.


L’American Civil Liberties Union (ACLU) a par exemple conduit une vraie guerre juridique contre l’Etat de l’Indiana, en cette année 2007, sous prétexte que cet Etat a mis en circulation des plaques d’immatriculation portant la formule «In God We Trust» (gros succès: 1/3 des voitures se sont équipées de la plaque…).

79dbdc241ff8c2f893fa351f2db31a7c.jpgAutre exemple, Michael Newdow, athée revendiqué, a intenté en 2006 une procédure en justice auprès d’une Cour d’appel contre l’usage de la fameuse formule, au motif qu’elle offense les athées.

Le même Newdow avait lutté, en vain, contre la formule «Under God» dans le serment patriotique (pledge of Allegiance).

Est-ce sous l’effet de cette pression que la devise In God We Trust n’apparaissait plus que discrètement, sur la tranche des nouvelles pièces de un dollar? Possible.

d201a09b78b3094f1dedd862f30a3f9b.jpgMais un sénateur très conservateur au bras long, le pieux catholique (et ex-évangélique) Sam Brownback, ne l’entendait pas de cette oreille.

Après une forte campagne d’opinion, il vient d’obtenir, mercredi dernier, la signature du président Bush (dans le cadre du Consolidated Appropriations Act de 2008) pour que la formule redevienne ostensiblement visible sur le côté pile ou face des pièces de un dollar.


On attend les réactions des candidats républicains et démocrates à cette décision…. Gageons qu’elles ne feront pas de vagues: l’électorat religieux restera un enjeu clef pour les prochaines élections.

On en reparlera l’an prochain...

Commentaires

Intéressant, effectivement, mais je ne vois pas où est le problème de Newdon...? Les Etats Unis ne sont-ils pas connus pour leur religion civile, où on parle d'un "God" sans particularités confessionnelles ou religieuses? Dans ce cas-là, faudrait-il censurer quasiment tous les discours d'introduction des présidents américains qui font tous mention d'un Dieu au nom du premier amendement?
Il me semble que ce In God we trust ne vise pas spécifiquement le Dieu chrétien, juif, ou Allah, ou quoi que ce osit d'autre, mais un terme générique, déiste, où tout le monde peut se reconnaitre ?

Écrit par : isi. | 03/01/2008

je partage ce commentaire, à la lumière de ce que j'ai compris de votre ouvrage "Dieu bénisse l'Amérique" : God pourrait très bien s'apparenter à la nation américaine, ou à l'american way of life, plus qu'au Dieu de la Bible...
Un Dieu neutre en fait - enfin, seulement sur le terrain américain, cela va de soi...

Écrit par : lionEl | 05/01/2008

Les commentaires sont fermés.