25/12/2010

Un Flashmob de saison

CM Capture 1.jpgDepuis plusieurs années, les Flashmobs (brèves "manifestations Surprise" dans des lieux publics) sont devenus un des moyens, faciles et pas chers, de médiatisation. A condition, si possible, d'être filmé.

Exemple avec ce Flashmob de saison, filmé le 13 novembre 2010 outre-Atlantique.

Attention, il est conçu pour faire de la publicité (voir fin du film). Mais le caractère public "sauve" l'intérêt de l'affaire, avec quelques regards d'enfants spontanément émerveillés qui valent le détour.


 

 

Commentaires

Oui, très belle intervention, compréhension d'un lieu public, intervention en groupe, communication avec les autres, etc ; tout ce qui devrait faire l'ordinaire d'un engagement avec Christ. Presque dommage que ce soit filmé ; les choses de ce genre insistent souvent sur la nécessité d'être filmé, pour pouvoir exploiter le coté par trop fugace de la chose, mais je trouve ça dommage, ça casse le coté instant unique. D'un autre coté, ça permet de trouver des financements, car il en faut bien aussi, alors...

On voit des fois des choses de ce genre dans les églises, mais ça reste complètement exceptionnel. Et en plus ça a soit une volonté d'évangélisation, soit de charité, bref c'est foutu de base ; de mon opinion il faut en rester au coté spectacle impromptu (qui n'est pas du tout impromptu, bien sûr). Être capable d'enlever la publicité, c'est là le miracle d'aujourd'hui. Mais il y a trop de responsables, pas assez de fous...

Je fais des choses comme ça perso, et j'en prépare avec un groupe (mais complètement externe à quoi que ce soit qui ressemble à une église), et je trouve que ces spectacles ou interventions de rue sont extraordinairement riches de possibilités, et je ne comprends pas que les églises n'examinent pas plus ce filon (heureusement, d'une certaine façon, car si c'est juste pour clamer les citations bibliques en s'imaginant prophète comme ça...). En perso c'est quasi jamais filmé, en groupe ça sera filmé, photographié, valorisé, exploité, reproduit... il faut bien dépassez l'instant, vu que nous sommes mortels.

Merci pour ce billet.

Écrit par : ista | 28/12/2010

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.