Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/03/2012

Shmuel Trigano sur l'antisémitisme (suite au drame de Toulouse)

France, laïcité, Schmuel Trigano, antisémitisme, judéophobie, toulouse, Mohamed Merah, totem et tabou, collège des études juives, alliance israélite universellePhilosophe et sociologue, spécialiste des traditions hébraïques et du judaïsme, Shmuel Trigano est aussi professeur à Paris X Nanterre, et directeur du Collège des études juives (Alliance Israélite Universelle).

Aussi lira-t-on avec un intérêt tout particulier son analyse, sans concession (condensé d'une chronique sur Radio J), d'un certain malaise franco-français autour de l'antisémitisme: à la fois condamné de façon dramatisée, dans un registre d'exceptionnalité, et en même temps "tabouisé": totem et tabou. A lire ici.

Commentaires

Merci Sébastien d'avoir le courage et l'honnêteté de publier cette note, qui rééquilibre, clarifie et démystifie certaines idées reçues communément admises dans l’Union Européenne en général (et jusqu’au sommet de ses institutions) et en France en particulier, principalement dans les milieux dits médiatiques, qui semblent avoir une vision et une mémoire pour le moins « sélectives » ! Mais les médias ne détiennent pas le monopole de la vision sélective, ils n’en sont bien souvent que le relais.

A lire en particulier le point numéro 3 du condensé de cette chronique de Shmuel Trigano sur Radio J. Même si ce qui est dit là peut en « déranger » certains, il expose des faits, non des appréciations subjectives. La revue «L’Arche» avait de son côté publié il y a quelques années un article exposant en détail la manière dont on enseignait ouvertement le négationnisme à des enfants dans des écoles palestiniennes, jusqu’à l’absurde (modification des noms géographiques sur les cartes, par exemple).

Donc, en matière de propagation de haine, on devrait se poser la question de savoir pourquoi en effet certains vecteurs ne sont jamais cités en France. Et personnellement, je ne crois pas à l’amnésie dans ce domaine.

Bien à vous,

Écrit par : Eric Lisbonne | 24/03/2012

une analyse de PA Taguieff

http://www.cerji.ca/media/israel-joue-le-role-du-diable-pierre-andre-taguieff-sur-la-tuerie-de-toulouse/

(trouve sur ce site que je ne connais absolument pas)

Écrit par : Schtroumpfs | 24/03/2012

surréaliste non SF ?
http://www.uoif-ramf.fr/?p=129

Écrit par : Schtroumpfs | 24/03/2012

Je ne vois pas du tout pourquoi la venue du Cheikh Yûsuf Al-Qaradâwî serait surréaliste, cher Schtroumpfs (cf. votre lien internet).

Il s'agit d'un religieux musulman de haute volée, très respecté. Sa venue en France lors du rassemblement de l'UOIF est une occasion de nourrir le débat intermusulman et d'animer la réflexion.

On peut ne pas partager ses convictions. Mais sa venue en France n'est aucunement surréaliste.
A titre personnel, je suis même fier que mon pays accueille de tels religieux et intellectuels, dans la droite ligne du long combat pour le pluralisme et la liberté d'expression qui a marqué l'histoire française depuis 1789. Au Cheikh Al-Qaradâwî, je dis "Ahlan wa sahlan!" en terre laïque et pluraliste.

Écrit par : SF | 25/03/2012

SF elle est bien bonne celle là on est pas le 1er avril
De grande volet dites vous, non mais vous avez lu sa bio sur Wikipédia et qq vidéo !!!!
J'ose même pas écrire ce qu'il dit
Ou alors il y a homonymie

Écrit par : Schtroumpfs | 25/03/2012

Cher SF,

Je respecte votre opinion mais j'ai du mal à comprendre, au nom d'une terre laïque, que vous pouvez accueillir un personnage qui est loin d'être propre. Il a encore dernièrement appelé à la haine anti-juive.

Concernant l'antisémitisime et Hitler, voici ce qu'a affirmé Al-Qardâwi le 28 janvier 2009 sur Al-Jazeera TV:

"Tout au long de l'histoire, Allah a imposé aux [Juifs] des personnes qui les puniraient de leur corruption. Le dernier châtiment a été administré par Hitler. Avec tout ce qu'il leur a fait - et bien qu'ils [les Juifs] aient exagéré les faits -, il a réussi à les remettre à leur place. C'était un châtiment divin. Si Allah veut, la prochaine fois, ce sera par la main des musulmans. (…) Pour conclure mon discours, je voudrais dire que la seule chose que j'espère est qu'à l'approche de la fin de mes jours, Allah me donne l'occasion d'aller sur la terre du djihad et de la résistance, même sur une chaise roulante. Je tirerai sur les ennemis d'Allah, les Juifs, et ils me lanceront une bombe dessus et ainsi, je finirai ma vie en martyr. Loué soi Allah, Roi de l'univers. Que la miséricorde et les bénédictions d'Allah soient sur vous." (site Memri-info)


On ne peut s'indigner à la fois de la tuerie de Toulouse et en même temps accueillir des gens qui approuvent le meurtre des juifs. Il faut choisir. En France et en Belgique, il y a des imams et des professeurs de religion islamique qui n'apprécient pas du tout le personnage. Et je les comprends.

Au dernière nouvelle, le Cheikh Al-Qardâwi ne pourra venir en France. Voilà qui est Justice.

Écrit par : Olivier Peel | 25/03/2012

Si j'apprécie beaucoup l'angle de Shmuel Trigano, j'ai bien précisé en revanche qu'on n'était pas obligé de partager les opinions du cheikh Al Qardâwi.

Cela dit, j'ignorais le fait qu'il ait tenu ces propos sur Al JAzeera TV en 2009. Ce sont effectivement des propos infects, qui doivent être dénoncés avec la plus grande fermeté.

Mais il ne s'agit pas d'un appel direct à la violence. Il ne fait que dire tout haut une judéophobie partagée, hélas, par beaucoup de ceux qui l'écoutent. Ses propos sont ignobles, mais pour ma part, je pense qu'on ne luttera pas efficacement contre ces propos en fermant les portes et les oreilles, mais en réfutant point par point. Chercher à convaincre l'homme, plutôt que le conforter dans sa victimisation.

Il aurait été utile qu'il puisse venir en France, et qu'on le confronte à ces propos abjects. En lui démontrant combien ces propos sont ignobles (et stupides, en plus!), on lui donne ainsi une chance, non seulement de faire amende honorable, mais aussi, d'influencer en retour les millions de musulmans qui respectent sa voix.

Écrit par : SF | 25/03/2012

"Il aurait été utile qu'il puisse venir en France, et qu'on le confronte à ces propos abjects."

Et qui s'en chargerait ? les journalistes ? les sociologues ? les théologiens ? les politiques ?
Et quand bien même un courageux s'en chargerait, l'information serait mise sous le boisseau de telle sorte que pratiquement personne ne serait au courant.
Il est quand-même curieux que l'on ne puisse pas critiquer l'islam, mais que l'on permette à des gens ouvertement antisémites, affirmant "Je tirerai sur les ennemis d'Allah, les Juifs" à participer à des débats en France !

Combattre l'islamisme de cette façon revient à vouloir combattre une maladie virale avec de l'homéopathie ! On sera mort avant d'arriver à la moindre perception d'un début de résultat.

Écrit par : Patrick B | 28/03/2012

Les commentaires sont fermés.