30/12/2012

"Le chemin spacieux et le chemin resserré"

sébastien fath,christianisme,protestantisme, piétisme, évangéliques, charlotte riehlen, paul beckmann, musée international de la réforme, genève, alsace, salut chrétienEn clin d'oeil à ce temps de Réveillon, époque traditionnelle des "bonnes résolutions" pour l'année nouvelle, retour sur un thème majeur de la spiritualité chrétienne évangélique, à savoir le "choix de salut", emblématisé dans la prédication, la littérature et l'iconographie, avec ici un retour sur la fameuse estampe réalisée autour de ce thème par Charlotte Riehlen (1805-1868).

Elle est présentée au Musée International de la Réforme à Genève en version allemande.

C'est en effet un peintre allemand, Paul Beckmann, qui a réalisé l'estampe, mais de multiples versions françaises ont circulé. Elles illustrent toutes le "choix" spirituel à faire entre salut et perdition, "chemin large" (vers la perte) et "chemin étroit" (vers le salut).

Le titre de l'exemplaire français dont on voit un détail ci-dessous est "Le chemin spacieux et le chemin resserré", à partir d'une métaphore tirée de l'Evangile de Mathieu, chapitre 7, v.13-14 (Bible).


sébastien fath, charlotte riehlen, évangéliques

Sur ce détail de l'estampe, on discerne à droite la "porte étroite" (du salut) et à gauche, le "chemin spacieux" (qui mène à la perdition). 


A la manière de la statuaire médiévale dans les cathédrales et les abbayes, l'image est là pour donner forme et vie au texte. Chaque détail est pesé par l'illustrateur, chaque couleur est dosée, chaque attitude est réfléchie. Objectif: accrocher le regard et provoquer une réaction. 

Conformément à la tradition protestante, le texte est là et bien là. Abondance de versets ! Entièrement tirés de la Bible, ils entendent bien marquer la vocation de l'illustration, vouée à l'édification du lecteur/spectacteur, appelé au choix de conversion: en d'autres termes, selon la spiritualité évangélique, renoncer aux facilités du péché, source de mort, et choisir le chemin "resserré" de Jésus-Christ, source de vie.

C'est sans doute dans l'efficacité et la qualité de la combinaison image/texte (qui cumule les atouts de deux traditions catéchétiques différenciées, la catholique et la protestante) que réside l'immense popularité de cette estampe luxuriante (qui occupa les soirées et les rêveries de beaucoup d'enfants).

L'exemplaire numérisé ici par votre serviteur provient d'un fonds privé alsacien.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.