Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/02/2013

Usage chrétien d'internet: l'arbre de Zachée

Colloque AFSR 2013.jpgTrès brèves glanures de l'intervention d'Andrea Catellani (Université catholique de Louvain, Belgique), prononcée aujourd'hui (4 février 2013) au colloque AFSR "Religieux et internet".

Cette intervention est intitulée  "Prier en ligne/ le site “Notre Dame du Web”, observations socio-sémiotiques"

L'internet peut apparaître comme "arbre de Zachée", qui donne la possibilité de voir sans être vu... La prière online, mise en oeuvre d'une "distance intime". Pour reprendre une distinction de Paul Ricoeur, entre l'idem (identité statique, le "quoi"), et l'ipse (identité en mouvement, le "qui"), Internet se situe plutôt du côté de l'ipse.

Commentaires

Pas tout à fait d'accord avec l'utilisation du cas de Zachée comme image de l'internaute désireux d'observer la chose religieuse sans être vu lui-même.

La préoccupation de Zachée, qui était de petite taille, était d'arriver à voir Jésus malgré la foule compacte qui l'en empêchait. S'il monte dans le sycomore, ce n'est pas pour se cacher dans les feuilles, mais pour se placer au-dessus de l'obstacle à sa vue. Zachée n'est que trop content quand Jésus levant les yeux lui demande de descendre : il n'était donc pas invisible.

En réalité, chrétien ou pas, l'internaute n'est pas plus caché dans le réseau que Zachée dans le sycomore : cookies, IP, logs du fournisseur d'accès, tout laisse son empreinte, c'est d'ailleurs ainsi que les sites commerciaux le pistent. Mais il est vrai que (et contrairement à Zachée), l'utilisateur d'internet peut s'enquérir "anonymement", de questions qu'il n'oserait poser directement, par fausse honte.

Ce faisant, il oublie le Seul qui voit sans être vu. Et ceci est tellement vrai que les internautes superficiels, vont jusqu'à dire qu'Il n'existe pas.

C'est pourtant Celui qu'il aurait fallu s'efforcer de voir en cherchant à s'élever au-dessus des banalités de la vie. En ce sens l'internet, bien employé, peut effectivement servir d'arbre de Zachée.


Gédéon.

Écrit par : Gédéon | 05/02/2013

Eh bien moi je la trouve très très parlante, cette image. "arbre de Zachée"

Et beaucoup de gens font comme Zachée grâce à internet. Ils osent regarder et demander des choses qu'ils ne feraient pas en face des personnes.
Avec du bon ou du mauvais au bout, ça dépend

Écrit par : Frederique | 05/02/2013

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.