Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/05/2013

Reportage complet sur le synode de Lyon (EPUF 2013)

france,protestantisme,epuf,synode epuf,lyon,réforme,laurent schlumberger,sacerdoce universelDe l'aveu des participants, le synode lyonnais qui a officialisé l'EPUF (Eglise Protestante Unie de France), des 8 au 11 mai 2013, a été une très belle réussite, marquée notamment par la figure fédératrice de Laurent Schlumberger, nouveau président de l'Eglise unifiée.

Homme de vision et de conviction, ce pasteur réformé au charisme entraînant a su souder l'élan collectif et incarner le "sacerdoce universel" cher aux protestants en "cassant le moule" présidentiel, que ce soit en jouant du synthétiseur, ou en se présentant en culottes courtes à l'occasion d'un hommage donné.

Un reportage complet nous est proposé par l'hebdomadaire Réforme (lien ici).

Commentaires

Je me demande comment la FPF va survivre face à ce double évènement qu'est d'une part la création du CNEF et de l'autre l'EPUF? Je remarque,mais peut-être est-ce par omission, que Claude BATY n'est pas mentionné dans les personnalités invitées (mais l'était-il?). D'autre part, sur le portail internet de la FPF, l'évènement est "relativement" peu rapporté. Sont-ce là des signes de quelque chose?

Écrit par : Le Borgne Michel | 14/05/2013

Vous pointez effectivement là un enjeu institutionnel lourd pour les années à venir...

Écrit par : SF | 15/05/2013

Mea culpa! En regardant les photos de ce synode il y a bien une photo du président de la FPF. C'est donc qu'il était invité et qu'il a pris la parole.

Écrit par : Le Borgne Michel | 15/05/2013

Effectivement, Claude Baty était présent et il a pris la parole.
Il ne s'est pas exprimé lors du culte inaugural (de loin le plus médiatisé), mais on lui a donné la parole pour le culte synodal final du samedi après-midi.
Sur le fond, ce que vous observez au sujet des enjeux FPF/EPUF reste juste. Sur la question de la "parole protestante" publique, et de la manière dont les médias vont discriminer entre les acteurs, les positionnements de l'EPUF (union luthéro-réformée) et de la FPF (maison commune de la plupart des protestants français) seront à observer de près.

Écrit par : SF | 15/05/2013

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.