Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/08/2014

Céréales Quaker, entre image et logiques de profit

20140804_132751.jpgPetite suite imprévue à notre mini-série sur la marque Quaker.... En faisant mes courses au supermarché Leclerc de Bobigny, voici ce que j'ai trouvé en rayon (cliquer ci-contre pour agrandir). 

Un paquet de Cruesli (céréales de petit déjeuner) à 1 euros 91 pour 500g de céréales. Et le même paquet, mais "format familial" (écrit en gros), à 5 euros, pour 965g. 

J'ai dû me frotter les yeux plusieurs fois pour vérifier que je ne m'étais pas trompé: discrète arnaque montée contre les familles! 


En effet, on aura calculé que les mêmes céréales coûtent 3,82 euros le kilo pour une boîte petit format... Quand elles coûtent 5,12 euros le kilo en "format familial". 

Ce qui est présenté comme une prise en compte des familles (si le produit est en plus grosse quantité, il coûte un peu moins cher au kilo?) est en fait un joli attrape-nigaud: il reviendra bien moins cher d'acheter deux boîtes de 500g qu'une seule boîte de 965g du MEME PRODUIT. 

Avec à la clef un préjudice écologique (plus de carton à jeter).... et des familles prises pour des imbéciles par l'enseigne qui vend ces produits.

Moralité: un pasteur joufflu comme outil marketing ne doit pas dispenser le consommateur d'une vigilance bien comprise. Avec un carton rouge en prime aux marchands du temple...?

quaker oats,supermarché leclerc,bobigny,marketing,capitalisme,société de consommation,publicité,profit

 

 

Commentaires

Bonjour,

J'ai eu l'occasion il y a quelque temps de faire la même observation au sujet des Quaker "standards", où l'on passait des 800 gr habituels au "maxipack" de 1 kilo. Pour 200 gr, donc 20% en plus d'avoine, le prix augmentait, lui, d'environ 35%! Je me suis dit que c'était une manière camouflée d'augmenter le prix! Enfin, cela dit, je demeure attaché à mon bol d'avoine tous les matins! ;)

Cordialement,
Georges

Écrit par : Georges | 13/08/2014

Se méfier de "format familial" ou du mot "promotion" ou de "lot spécial" !

Il faut avoir l'oeil et tout vérifier !

Bravo pour le fait de dénoncer l'abus d'image du pasteur Quaker !

Écrit par : Michel Layes | 13/08/2014

Comme d'habitude, un article intéressant sur un objet du quotidien revisité par l'histoire ! Cela faisait quelques mois que je n'avais pas revisité votre blog, et merci encore de vos nombreux éclairages.

Écrit par : Florian | 13/08/2014

Depuis deux ans, nous avons observé les mêmes arnaques dans les supermarchés Carrefour. Cela montre qu'il y a un GROS besoin d'enseigner à nos jeunes à faire et à tenir un budget.

L'arnaque consiste à vendre en LOTS des éléments plus chers que s'ils étaient vendus séparément et à décaler de la gondole habituelle ces lots. Par exemple, le lot de 9 paquets de galettes Saint Michel était vendu plus cher que 9 paquets vendus à l'unité.

Il existe manifestement des consignes chez ces VOLEURS pour truander leurs clients car les micro-marges ne suffisent manifestement plus. C'est désolant, non pas que ces truands nous volent, mais qu'ils aient pu avoir l'idée d'un tel business-modèle montre bien que CELA FONCTIONNE. Et 'est là le plus inquiétant...

J'engage chacun à vérifier le prix des lots, notamment pour les produits types "sucreries" chez Carrefour - toutes marques confondues. C'est manifeste.

Écrit par : nicolas ciarapica | 16/08/2014

Les commentaires sont fermés.