Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/01/2015

Carnage à Charlie Hebdo: réactions protestantes (CNEF et FPF)

7776133298_je-suis-charlie.pngCe n'est vraiment pas le moment de finasser ou de vouloir se distinguer pour faire du buzz. Après l'attentat contre le journal Charlie Hebdo (la pire attaque contre un journal en Europe depuis des décennies), exprimer "Je suis Charlie" permet de faire bloc face à la Bête immonde. Cela ne veut pas dire partager toutes les idées de Charlie Hebdo.

Mais simplement se tenir au côté des victimes et défendre la liberté d'expression face aux bourreaux.

A noter, parmi les réactions protestantes, deux communiqués, émanant des deux grandes organisations protestantes de France. La FPF (Fédération Protestante de France), via un communiqué signé de son président (lien) et le CNEF, Conseil National des Evangéliques de France (lien). 

Commentaires

Merci pour ce rappel. C'est uitle. Il y a des chrétiens qui refuse d'être solidaires de Charlie, ça me choque. Cordlmt

Écrit par : Nadine | 09/01/2015

Chère Nadine,
Je crois que la grande majorité des chrétiens de ce pays est solidaire de Charlie Hebdo. Mais vous avez raison, alors que les corps des défunts sont à peine froids, certains se distancient et se désolidarisent.
Outre le manque de compassion et de décence que cela dénote, sans parler d'une volonté déplacée de faire le buzz, ce type d'attitude pose la question suivante:

COMMENT LES CHRETIENS PEUVENT-ILS DEMANDER PLUS DE SOLIDARITE POUR LES CHRETIENS PERSECUTES, ET REFUSER DE SE SOLIDARISER AVEC DES ATHEES TUES PAR DES FANATIQUES?

Face à la barbarie, on serre dans ses bras son prochain, athée, agnostique, religieux ou pas.

Écrit par : SF | 09/01/2015

Je suis aussi Charlie car la liberté d'écrire et de dessiner n'a pas de prix. Si nous la revendiquons pour nous (et en particulier dans les pays où les chrétiens en sont privés), pourquoi pas pour les autres ?
A. Vinet a écrit : Là où l'erreur n'est pas libre, la vérité ne l'est pas non plus.

Écrit par : Rey | 09/01/2015

Bonjour Sébastien,

Merci pour votre billet. Je ne sais pas si je suis directement visé ou non, même si je suppose que vous avez très certainement du voir ma chronique sur Actu-chrétienne, mais me sentant concerné par la première phrase, je me permets de réagir.

Tout d'abord, je reconnais que j'ai commis quelques erreurs dont j'ai fait ici l'analyse :
http://didascale.com/retractatio-soyez-des-artisans-de-paix-propos-de-mon-dernier-article-sur-charlie-hebdo/

Pour autant, je trouve qu'il y a une certaine incohérence à assimiler "Charlie Hebdo" et "liberté d'expression" pour plusieurs raisons.

Tout d'abord, on oublie un peu facilement qu'un des dessinateurs vedettes de Charlie Hebdo, Siné, a justement été licencié pour une chronique "politiquement incorrect"(http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Siné). Preuve donc qu'au sein même de Charlie Hebdo la liberté d'expression n'est pas totale.

Par ailleurs, en France, il y a un certain nombre de lois qui limitent effectivement la liberté d'expression, comme la loi Gayssot, ce dont personne ne parle actuellement. Si on veut vraiment être cohérent et défendre la liberté d'expression alors il faudrait que toutes ces personnes qui crient "je suis Charlie" militent aussi pour l'abolition de ces lois. Ce qui ne me semble pas être à l'ordre du jour.

En tant qu'historien ces lois posent d'ailleurs un vrai problème de fond. Si je suis entièrement pour combattre le révisionnisme sous toutes ces formes, je pense que ce combat doit rester purement intellectuel et éducatif et que le législateur ne devrait pas intervenir sur ce terrain.

Enfin, et là je parle plus spécifiquement pour mon post, mon but n'était pas de me désolidariser des athées mais au contraire d'exprimer ma compassion envers l'ensemble des victimes. Car même si ce n'était certainement pas le bon moment pour le dire, je trouve quelque peu indécent de se mobiliser autant dans ce cas, tout en ignorant les tragédies qui se passent ailleurs dans le monde sous prétexte que c'est plus loin de chez nous. C'est ce que j'avais tenté d'expliquer, bien maladroitement, dans mon premier article.

Je ne demande donc pas seulement plus de solidarité avec les chrétiens persécutés, mais plus de solidarité avec l'ensemble des personnes souffrantes dans le monde, peu importe leur ethnie ou leur religion, même si cela se passe "loin de chez nous". D'ailleurs, dans mon article, j'avais volontairement pris l'exemple des massacres commis par l'E.I à l'encontre d'une tribu sunnite pour montrer que mon
but n'était pas de me focaliser sur les victimes chrétiennes et ignorer les autres, mais de me soucier de l'ensemble des victimes, qu'elles soient athées, musulmanes ou autres.

Bonne journée à vous,

Écrit par : David | 10/01/2015

Le 7 avril est sorti le nouvel Index mondial de persécution des chrétiens de Portes-Ouvertes, organisme d'aide aux chrétiens persécutés. Des journalistes étaient invités à une conférence de presse. Mais, actualité oblige, cet événement a été complètement occulté par la presse. Il semble qu'un seul journal en ait parlé. C'est bien dommage.
Sinon, moi aussi, "Je suis Charlie". Je n'ai jamais été abonné et n'ai lu ce journal que rarement, mais je partage le point de vue qui consiste à dire que la liberté de penser doit être préservée.
Les chrétiens tiennent à la liberté de pensée et de conscience, et c'est fort bien. Mais dans ce cas, il faut aussi l'accepter pour ceux qui ne le sont pas. C'est le prix à payer pour cette liberté qui a tendance à se réduire en peau de chagrin.

Écrit par : Patrick B | 10/01/2015

Quels sont les chrétiens en France qui refusent d'être solidaires de Charlie Hebdo ?

Certains (moi par ex.) se sont abstenus de publier le message "je suis Charlie" sur le Web : est-ce suffisant pour dire qu'ils ne sont pas solidaires ? Certains aussi ont exprimé (parfois maladroitement) leur malaise envers certains dessins de Charlie Hebdo : ce n'était certainement pas le bon moment pour le faire, il y a un temps pour le débat et la critique et un temps pour la compassion, "un temps pour parler et un temps pour se taire"... mais même-là, peut-on dire pour autant qu'ils ne sont pas solidaires ? Par contre, je n'ai pas vu de réaction critique envers Charlie Hebdo qui ne comportait pas aussi un message de soutien aux victimes et à leurs proches. Je n'ai vu aucun message parlant de "justice divine" pour ce qui leur est arrivé, disant qu' "ils l'avaient cherché" ou que c'était "bien fait pour eux", encore moins cautionnant leur meurtre !

Pouvez-vous me citer une réaction chrétienne qui, à votre sens, se distancie et se désolidarise des victimes ?

Écrit par : Un étudiant défend sa foi | 11/01/2015

Réponse à "Un étudiant qui défend sa foi"

On trouve de tout sur les forums, y compris parfois des propos du type "ils l'ont cherché", ou des remarques méprisantes sur les "journalistes gauchistes" décédés. Je n'ai pas envie de faire de la pub à ce genre de propos en les reproduisant. D'autant plus que comme des millions de Français, mon moral n'est pas vraiment au beau fixe après ce qui s'est passé ces derniers jours. Le pays va mal...

Mais vous avez parfaitement raison de souligner que les chrétiens de France sont globalement solidaires des victimes, suivant des modalités variées. Certains avec les slogans "Je suis Charlie", d'autres sans slogan. L'important est moins le slogan, que la disposition intérieure à "pleurer avec ceux qui pleurent", frappés par la barbarie.

SF (de retour de la manif)

Écrit par : SF | 11/01/2015

NB à "étudiant qui défend sa foi"
Je précise que je ne connais pas non plus personnellement ce Georges auquel vous faites allusion. Ce blog comporte un bon quart de commentaires uniques, il en fait partie. Peut-être commentera-t-il encore, je n'en sais rien. En postant son commentaire, il a inclu un lien cliquable sur son nom, qui renvoie à son site d'exégèse biblique. En cliquant dessus, vous accédez à cet internaute. Abordez-le avec un esprit charitable!
Car pour ma part, je ne suis pas certain du tout qu'il ait réagi à votre propre commentaire. Il y a eu, sur la Toile, un certain nb de prises de position chrétiennes rapides et très critiques vis-à-vis de Charlie Hebdo et je présume qu'elles lui ont donné envie de réagir. Votre propre commentaire était très soft, concis et pas du tout problématique, je serais surpris qu'il ait réagi par rapport à vous. BOnne soirée!
SF

Écrit par : SF | 11/01/2015

Euh c'est encore moi: je me suis trompé, le "Georges" dont vous parlé a aussi commenté le 13 août 2014 sur la blognote consacrée aux céréales Quaker. Autant pour moi.

Écrit par : SF | 11/01/2015

Réponse à David

Bonjour, et merci beaucoup pour vos précisions.
Je m'excuse de vous répondre en décalé mais les derniers jours ont été passablement bousculés...

Je ne vous visais pas spécialement dans ma blognote (il y a eu, sur le Web, des réactions bien plus tranchées et plus inappropriées que la vôtre) mais je reconnais que votre premier post de réaction n'a pas rencontré mon adhésion en raison d'un certain déséquilibre interne, d'un manque de compassion/solidarité pour les victimes, et d'une "comptabilité macabre" pour le moins maladroite (quand des journalistes d'audience nationale sont tués, qu'une rédaction entière est mitraillée, il est tout à fait normal que le pays où cela se passe en fasse ses gros titres, même si dans le monde, au même moment, il y a plus de morts ailleurs).

Il ne faut jamais oublier non plus que le Web est une formidable chambre d'écho. Quand le terrorisme jihadiste frappe très durement un pays, les réactions marquent durablement. Chaque mot doit être pesé.

Un point encore: attention à ne pas trop vite sous-entendre que les soutiens à la rédaction endeuillée de Charlie Hebdo se désintéressent des persécutions des chrétiens au Sahel. C'est de moins en moins vrai, une grande prise de conscience s'est faite jour en France, y compris chez des intellectuels athées. Dois-je rappeler que la France s'est investie militairement au Mali et en Centrafrique, essentiellement pour contenir le Jihadisme? Dans mon blog, vous observerez aussi que bien avant d'autres portails chrétiens, j'ai alerté sur BOKO HARAM, dès nov 2011.... Ma solidarité avec Charlie Hebdo (dont je ne partage pas la ligne idéologique) n'est donc pas incompatible avec une très grande sensibilité à la condition des chrétiens dans le monde, et je suis loin d'être un cas isolé. Sous-entendre que les soutiens à Charlie, les "Je suis Charlie", ne s'intéressent pas aux chrétiens persécutés est donc, au minimum, exagéré.... et bien regrettable alors même que le climat, sur ce sujet, est en train de changer en France.

Ceci étant, je vous fait très largement crédit d'un sens de l'autocritique qui vous honore grandement. Vous avez su corriger le tir et votre second post témoigne d'une maturité remarquable.
Je comprends qu'on puisse être mal à l'aise avec le slogan "Je suis Charlie" (tout dépend ce qu'on met derrière, en fait), et je ne vous fais pas de procès d'intention. Vos arguments sont valables.
Je vous remercie d'en avoir fait état ici et vous souhaite une excellente continuation.

Écrit par : SF | 13/01/2015

C'est bien à toi, Sébastien, d'avoir le courage de participer au mouvement "je suis Charlie". ce n'est pas moi, frère protestant, qui te jettera la pierre. Je n'ai pas utilisé ce slogan sur mon site car ma compassion reste intérieure et je répugne à donner des avis politiques. je préfère partager avec vous la vérité contenue dans le proverbe 29:8 auquel les enfants de Dieu sont appelés.

en page d'accueil de mon site www.biblirama.fr vous trouverez quelques versets du Coran que tout Chrétien devrait connaitre. Vous y lirez aussi des comparaisons de versets thématiques du Coran et des paroles de Jésus.
Nous pouvons beaucoup dialoguer avec les musulmans de France, mais nous ne changerons jamais le Coran.

profitons donc (pour encore un peu de temps) de notre liberté d'expression dans le respect de chacun.

Écrit par : samuel de bibliorama.fr | 13/01/2015

Les commentaires sont fermés.