Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/09/2015

Avec les réfugiés, chrétien ou pas chrétien ?

Vous n'êtes pas chrétiens.jpgFace au drame des réfugiés, aux allures non pas conjoncturelles, mais structurelles, pas de réponses simples. Mais des valeurs à vivre et une humanité partagée.

Loin des discours, le génial DILEM (mon caricaturiste préféré) a croqué ces derniers jours quelques dessins qui en disent bien plus long que les déclamations parfois écoeurantes d'hypocrisie entendues dans les médias.

 

Merci DILEM.

 

Et ci-dessous, cinq de ses dessins à laisser résonner en nous.


Vous n'êtes pas chrétiens.jpg

"Vous n'êtes pas chrétien"

 

11998910_10156034866505323_641042177503212572_n.jpg

Réfugiés: des quotas à partager...

 

12003227_10156046411740323_7007569154199345500_n.jpg

"Accueillis à bras ouverts"...

 

lr-7013-60477.jpg

"L'Europe débordée", vraiment ?

 

lr-7023-d635d.jpg

Ici, on n'accueille que les Syriens ?

Commentaires

A noter: le caricaturiste Dilem est algérien,gef

Écrit par : gef | 18/09/2015

excellent ce dessin de Dilem! je l'ai mis sur ma page google +. Un regret qu'il n'y ait pas de bouton google+ sur le site!

Écrit par : Olekhnovitch | 19/09/2015

Cher Luc,
Merci pour votre msg.
Et que ferait-on sans Google? :-)
Suite à votre remarque, j'ai rajouté un bouton Google+
TB week-end,
SF

Écrit par : SF | 19/09/2015

Oui, très parlants ces dessins.
Il en manque un : des réfugiés devant un poste frontière de l'Arabie saoudite :
- Laissez-nous entrer, s'il vous plaît ! Nous sommes sunnites.
- Allez frapper aux portes de l'Allemagne. En guise de compensation, nous leur financerons deux cents mosquées supplémentaires !

Ceci pour dire que l'on culpabilise les Européens en raison de leur "égoïsme" et leur "racisme" supposés, mais pas un mot sur les pays musulmans où leurs coreligionnaires pourraient être accueillis, mais où les chrétiens sont indésirables.
Quant aux 200 mosquées, l'information a été relayée par de nombreux médias. Il est vrai que certains la remettent en cause. Où est la vérité ?!

Écrit par : Patrick B | 19/09/2015

Vous écrivez : "Face au drame des réfugiés, aux allures non pas conjoncturelles, mais structurelles, pas de réponses simples." Pourtant, c'est exactement ce que proposent ces caricatures : des réponses simples. C'est la définition même de la caricature d'ailleurs : simplifier pour mieux ridiculiser, raison pour laquelle j'ai beaucoup de mal avec ce mode d'expression, pas vraiment propice à un débat d'idées nuancé : la caricature, pas définition, est... caricaturale, alors que la réalité est complexe et plurielle.

Je ne défends absolument pas le choix de trier les réfugiés en fonction de leur religion (à noter qu'aucun maire n'a refusé d'accueillir des réfugiés musulmans : certains ont dit qu'ils souhaiteraient le faire, mais ils ne le font pas parce qu'ils n'en ont pas le pouvoir). MAIS le fait est que les minorités non musulmanes des territoires contrôlés par DAESH, chrétiennes mais aussi yézidies et autres, ne sont PAS tout simplement victimes de la guerre au même titre que l'ensemble de la population : ils ne sont pas spécifiquement pris pour cible en raison de leur religion. Il me semble impératif de tenir compte de cette réalité et de venir en aide spécialement à ces minorités religieuses menacées d'éradication totale (PAS SEULEMENT LES CHRETIENS, MAIS TOUTES LES MINORITES RELIGIEUSES), sans pour autant refuser d'aider les autres qui en ont besoin aussi. Je défends les chrétiens persécutés, pas parce qu'ils sont chrétiens mais parce qu'ils sont persécutés. Mais pour Dilem, si je pense cela, je ne suis pas chrétien... ok, dans ce cas je préfère ne pas l'être.

Pour les Africains qui tentent la périlleuse traversée de la Méditerranée, la plupart d'entre eux sont des migrants économiques, pas des réfugiés de guerre. Pour moi, ces personnes qui laissent tout derrière eux et bravent la mort en traversant le désert à pied et la mer dans des embarquements de fortune, poussés par l'espoir d'un avenir meilleur que leur pays de naissance ne peut leur offrir, sont des héros qui méritent une médaille ! Mais n'est-il pas normal d'accueillir en priorité ceux qui fuient des zones de guerre parce qu'ils risquent quotidiennement d'être tués, plutôt que ceux qui viennent trouver du travail qui n'existe pas chez eux, mais sans que leur vie soit directement menacée ? C'est le sens de la distinction entre migrants économiques et réfugiés de guerre (Africains aussi d'ailleurs : Érythréens, Soudanais, etc., leurs origines n'ont rie à voir ici) : distinguer ceux qui fuient pour sauver leur vie de ceux qui veulent seulement améliorer leurs conditions de vie. Mais non, pour Dilem, on privilégie les Syriens sur les Africains parce qu'on est raciste... Et si on préfère les dessins de Dilem l'Algérien à ceux de ses collègues noirs, est-on raciste envers eux aussi aussi ?

Écrit par : Un étudiant défend sa foi | 19/09/2015

cher Sébastien
Merci d'avoir ajouté l'inévitable google!
Sur le fond j'entends: ces images de réfugiés provoquent des réactions qui révélent le coeur: compassion ou violent rejet propos haineux y compris en milieu chrétien. Angoisse des précaires. Un jeune de cité me disait que ses camarades se demandaient à quoi bon voter Hollande? Ces gens vont demander moins cher et venir prendre notre boulot...

Écrit par : Luc Olekhnovitch | 21/09/2015

Je souhaite, en ce qui me concerne, sortir de la caricature et partager cet article : "Allemagne : Des musulmans radicaux menacent les réfugiés chrétiens dans les centres d’accueil", à lire ici : http://www.evangeliques.info/articles/2015/09/29/allemagne-des-musulmans-radicaux-menacent-les-refugies-chretiens-dans-les-centres-d-accueil-13274.html
Ne voulant pas me contenter de ce résumé, j'ai trouvé l'article en allemand : http://www.welt.de/politik/deutschland/article146919471/Islamisten-bedrohen-Christen-in-Fluechtlingsheimen.html
Des chrétiens témoignent d'agressions verbales et physiques de la part de musulmans extrémistes qui les menacent de décapitation et autres joyeusetés. Ces chrétiens disent ne jamais avoir imaginé qu'arrivés en Allemagne, ils seraient tout autant en danger que dans leurs pays d'origine.
Ils appellent au secours, et on lit dans l'article les actions d'un pasteur en vue de les aider. La plupart du temps les autorités sont sourdes aux appels à l'aide.
Des politiques, notamment de la CDU ("chrétiens-démocrates"), sont opposés à la séparation des migrants selon leurs religions.
Pour ceux qui lisent l'allemand, je leur recommande vivement cet article.

Alors, s'il y a des gens qui expriment des réserves sur l'accueil de migrants, ce n'est pas nécessairement par "égoïsme". Les autorités seraient bien avisées de trier et de refouler les islamistes et toute personne exprimant des menaces ou des violences, faute de quoi nous aurons de sérieux problèmes dans nos pays occidentaux. Et les chrétiens qui cherchent refuge chez nous seront en danger autant que dans les pays qu'ils fuient.
Quant aux médias français, leur silence sur la question est assourdissant !

Écrit par : Patrick B | 29/09/2015

Tout à fait d'accord. Accueil pour tous mais pas de naïveté. L'islamisme ne nous veux pas du bien

Écrit par : Ange | 30/09/2015

Les commentaires sont fermés.