Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/11/2017

Sutherland Springs, Texas, 26 fidèles assassinés en plein culte baptiste

DLPmzkFXUAAdbMa.jpg

Le massacre du dimanche 5 novembre, 2017, aux Etats-Unis (lien), relance une nouvelle fois le débat sur le seuil de tolérance états-unien face à la circulation libre des armes, dans un pays qui bat tous les records en matière de tuerie de masse (cf. infographie CNN ci-dessous).

Commentaires

Triste qu'il faille une tuerie dans une église blanche conservatrice du Texas pour soulever la question après des dizaines d'attaques similaires dans des établissements scolaires et des églises afro-américaines !

Écrit par : jean | 06/11/2017

La question est soulevée depuis longtemps.
Elle a été posée aussi largement après la tuerie de Charleston (9 méthodistes afroaméricains tués dans une église).
Ce blog a évoqué le drame de Charleston, notamment ici : http://blogdesebastienfath.hautetfort.com/archive/2015/07/31/six-semaines-apres-le-massacre-de-charleston.html#more
Il faut reconnaître que ce massacre au Texas, par son nombre de morts, bat tous les records des 100 dernières années aux Etats-Unis en matière de tuerie dans une église.
Le problème n'est pas la couleur de peau. Les marchands d'arme ne sont pas (forcément) racistes, ils vendent à tous. Très généreusement. Et c'est bien là le problème. Comment limiter la vente des engins de mort?

Écrit par : SF | 11/11/2017

Je ne crois pas que l'interdiction de la vente d'armes résolve le problème. En France, la législation est très stricte, pourtant :
- des "fichés S" ont obtenu le permis de port d'armes,
- des kalachnikov et autres merveilles circulent dans certains quartiers sans que le gouvernement ne manifeste une réelle volonté de les confisquer.
Par conséquent, et cela est déjà largement démontré, des massacres sont possibles et ont eu lieu en France.
Faut-il aussi interdire la vente libre de couteaux ? C'est pourtant une arme qui permet de trucider, et là aussi les exemples ne manquent pas en France. Celui qui est déterminé à tuer le fera de toute façon et il s'en donnera les moyens. Que le port d'armes soit illégal ne l'arrêtera pas.

Écrit par : Patrick B | 18/11/2017

Libéralisons alors la vente des kalash et tout ira mieux? N'imp...

Écrit par : MarieM | 19/11/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.