Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/03/2014

Alain Resnais et le protestantisme: renoncer à l'emprise, choisir la vie

El_amor_ha_muerto-287368732-large.jpgAvec Alain Resnais (1922-2014), c'est un des plus grands cinéastes français du dernier siècle qui s'en est allé. Ses rapports avec la religion n'étaient pas simples. Ils se dessinaient sur un mode de mise à distance et d'interrogation exigeante, autour des enjeux du temps et de la mort, qui obsédaient ce bon vivant. Agnostique, Alain Resnais se voulait d'abord un esprit libre.

Les protestants, qui lui ont consacré une notice dans L'Encyclopédie du protestantisme (article de Pierre Bühler) ont notamment porté leur attention sur L'amour à mort (1984), drame amoureux qui met en scène un couple pastoral, sur fond de Cévennes protestantes. 

Lire la suite