Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/09/2017

Un nouveau livre académique sur la Réforme radicale

la-réforme-radicale-en-europe-au-xvie-siècle.jpgQu’entend-on par Réforme radicale?

L’expression a paru en 1957 sous la plume de l’historien G. H. Williams, qui la définissait en relation avec les Eglises protestantes magistérielles. Ce mouvement complexe naissait à l’intérieur de la Réforme, dont il partageait les principes et les instances de renouvellement religieux. Il offrait toutefois des orientations et des issues différentes, qui se sont avérées fondamentales pour le développement dans le monde moderne de valeurs telles que la liberté, la tolérance, la dignité individuelle, la sécularisation de l’Etat et de la société. L’absence d’un corpus doctrinaire et d’une organisation homogène a permis à la Réforme radicale de faire émerger des parcours individuels, communautaires et sectaires, souvent confrontés à la persécution et à la clandestinité. Les conceptions religieuses de ces hommes donnèrent naissance au spiritualisme, à l’anabaptisme et à l’antitrinitarisme. Ce volume présente une reconstruction de l’histoire du mouvement et une remise à jour du débat historiographique.

Lien (Droz).