Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/04/2017

Les chrétiens marocains demandent à sortir de la clandestinité

chretiens-480x240.jpgEn principe, il n'est toujours pas licite d'avoir la nationalité marocaine et d'être chrétien en 2017. Mais en dépit des poussées de fièvre d'intolérance, et de discriminations très lourdes qui persistent, la pluralisation des sociétés civiles d'Afrique du Nord est en marche, en particulier sous l'effet des conversions évangéliques, qu'il devient de plus en plus difficile de réduire à un complot de l'Oncle Sam.

Pour sourcer ces évolutions, le site marocain Barlamane.com nous a proposé, en ce début de mois, un reportage très révélateur. Il évoque l'affirmation d'une nouvelle Coordination Nationale des Chrétiens Marocains, qui demande tout à fait officiellement de pouvoir sortir de la clandestinité, et vivre sa foi au grand jour, dont "le droit à un nom chrétien, le mariage civil, la pratique du culte dans les églises".

Lien.