Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/06/2010

Lady Gaga violemment parodiée par la Westboro Baptist Church

LadyGaga-65325.jpgQu'on l'aime ou pas, Lady Gaga est la star du moment dans le domaine de la musique pop.

Bourreau de travail, prodigieusement créative, futée, avenante et ambitieuse, cette vedette élevée dans milieu très catholique sait aussi pratiquer l'art de la provocation et de l'outrance sur le modèle de Madonna, devancière qu'elle est en train d'éclipser.

 

Dans ce dernier domaine, elle ne manque pas de titiller certains aspects des dites "valeurs judéochrétiennes", particulièrement dans le domaine de la sexualité. Assez pour provoquer la condamnation de divers cercles chrétiens, dont une très médiatique secte baptiste américaine.


A noter que le portail d'information Première.Fr, qui s'est fait le relai de cette info dans la presse francophone, a très correctement situé les choses.

Dans un article publié online il y a quelques jours, ce magazine numérique commence par décrire les faits, à savoir que Megan Phelps-Roper, membre de la Westboro Baptist Church, vient de publier une virulente parodie de Telephone. Intitulé Ever Burn, cette parodie attaque Lady Gaga et les homosexuels en les vouant à l'Enfer.

 

 

Excellente contextualisation effectuée par le site Première.fr

 

westboro_baptist_church-drones.jpgMais il est intéressant de noter que cet article précise ensuite que la fameuse Westboro Baptist Church, basée à Topeka (Kansas, USA) est totalement "borderline": il s'agit moins d'une "église baptiste" que d'un groupuscule sectaire.

 

Voici reproduit ci-dessous l'article de Première.Fr:

 

"La Westboro Baptist Church est une organisation familiale basée au Kansas qui se revendique du baptisme, une Confession chrétienne issue de la Réforme protestante. Cependant, d’une part, aucune institution baptiste ne reconnait la Westboro Baptist Church comme une association de croyants guidés par la Bible (baptisme traditionnel) et d’autre part, cette organisation est connue pour prôner la violence anti homosexuels.
Ce n’est pas la première fois que cette organisation familiale s’en prend à Lady Gaga qui avait déjà été prise pour cible en janvier dernier lors d’un concert à St Louis. La Westboro Baptist Church est connue pour ses sorties peu orthodoxes, elle est à l’origine de certains sites comme GodHatesFags.com (Dieu hait les tapettes) et était il y a peu aux funérailles de Ronnie James Dio pour protester."

 

tumblr_kvg75wgN3c1qzpwi0o1_500.jpgJe reproduis cet article ici parce qu'il est d'une justesse assez rare.

En matière de représentation du protestantisme, les médias francophones ont parfois tendance à nager dans l'approximatif, particulièrement lorsqu'on sort du luthéranisme et des églises réformées. Dans ce contexte, l'amalgame facile est souvent tentant!

 

Raison de plus pour saluer cet effort inattendu de Première.Fr pour contextualiser cette fameuse Westboro Baptist Church. Et souligner qu'on se situe bien là (ce que je confirme) dans une dérive sectaire.

On ne répétera jamais assez que chaque culture religieuse (catholicisme, judaïsme, baptisme etc...) peut générer en son sein des dérives sectaires: c'est bien de cela qu'il s'agit ici avec la tristement célèbre Westboro Baptist Church.

 

J'ajouterai que ce groupuscule sectaire familial qui n'appartient à aucun réseau baptiste ne rassemble qu'une centaine de membres... Que sa théologie (qui piétine la notion de grâce et martèle la "haine" de Dieu pour les déviants) est en marge non seulement de la tradition baptiste (très marquée par le thème de la Grâce) mais aussi de toute la tradition protestante (et son principe du Sola Gratia).

 

180px-Fred_Phelps_on_his_pulpit.jpgSoulignons par ailleurs que la gouvernance de ce groupuscule n'a vraiment pas grand chose à voir avec l'ecclésiologie congrégationaliste baptiste, à forte couleur démocratique, puisqu'elle est soumise à l'autorité dictatoriale et violente de son pasteur-fondateur-gourou, Fred Phelps (ci-contre).

 

Précisons enfin que cette secte 'baptiste' haineuse clame non seulement sa détestation des homosexuels, mais aussi, entre autres, des catholiques et des juifs (Fred Phelps est ouvertement antisémite). Elle a également apporté son soutien à Saddam Hussein et a été invitée par ce dernier en février 2003!

 

Pour ces diverses raisons, elle est condamnée par tous les réseaux protestants américains, y compris les réseaux fondamentalistes, qui désapprouvent à la fois ses méthodes et le fond de son discours de haine, accusé de confondre dans une même détestation virulente le péché (que Dieu réprouve) et les pécheurs (que Dieu aime).

 

C'est un tel groupuscule, dont l'existence rappelle aussi l'étendue de la liberté d'expression aux Etats-Unis, que certains reportages et documentaires français ont filmé ou photographié ces dernières années pour illustrer le fondamentalisme protestant américain... Amalgame quand tu nous tiens!

Il faut dire que les porteurs de pancartes clamant "Dieu hait les homos", cela fait de belles images... Et dans certains cercles anti-protestants ou anti-religieux, si la Westboro Baptist Church n'existait pas, il faudrait sans doute l'inventer...

 

Une dérive, pas une généralité

 

Mais la déontologie voudrait qu'à l'image du bon travail effectué par Première.fr, on rappelle que ces porteurs de pancartes ne représentent que leur secte familiale (100 membres) et pas les millions de protestants conservateurs qui, à l'image du Magistère romain catholique, critiquent l'homosexualité comme style de vie légitime tout en prêchant l'amour de Dieu pour les homosexuels.

 

La remarque vaut aussi au sujet de lady Gaga: gageons que Benoît XVI (pape catholique), Rick Warren (principale figure de proue de l'évangélisme américain) et beaucoup de ceux qui partagent leurs convictions ne sont pas "gagas" (au sens de "fous de") de la dite lady.... sans pour autant la vouer aux flammes de l'Enfer.

Commentaires

Les médias aiment souvent aller au plus spectaculaire. Premiere fut subtil. Tant mieux.

Écrit par : romain blachier | 15/06/2010

Y'a pas à dire, ils ne me paraissent pas très catholiques, à moi, ces baptistes-là !!!!

Écrit par : Françoise | 15/06/2010

Je suis content d'apprendre d'où viennent ces porteurs de pancarte. Je me souviens les avoir vu dans des reportages. J'avais honte, je ne comprenais pas que ces "allumés" puissent être évangélique comme moi.
Je sais maintenant que c'est une secte. Ils ne me représentent nullement, et ne représentent pas du tout la moyenne des évangéliques d'Amérique, eureusement.

Écrit par : Michel | 19/06/2010

Bonjour Sébastien,

Vous écrivez: "dans certains cercles anti-protestants ou anti-religieux, si la Westboro Baptist Church n'existait pas, il faudrait sans doute l'inventer..."

Certains ne s'en sont pas privés: www.landoverbaptist.org

La "Landover Baptist Church" n'a d'existence que sur le Net, et caricature un certain fondamentalisme évangélique dans ce qu'il peut avoir de pire, de plus idiot, réac, haineux et j'en passe !

Ca peut être amusant - ou attristant - de parcourir le forum ( www.landoverbaptist.net ): nombre d'intervenants, athées, chrétiens ou autres y échangent avec les membres officiels sans se rendre compte qu'il s'agit de "contrefaçons" (fakes): des athées militants se faisant passer pour des baptistes complètement fanatiques ( les soi-disant True Christian™ ! ).

Nul doute que les fondateurs se sont inspirés de la Westboro Baptist Church - entre autres.
Je trouve plutôt sain ces caricatures, même si je trouve étonnant que beaucoup tombent dans cet attrappe-nigauds: en faisant une recherche, j'étais tombé sur le forum, et tellement abasourdi par l'outrance de l'intolérance et de la bétise des "membres agréés", une recherche de 3 secondes m'avait permis de dénicher le pot-au-roses... (merci wikipedia !)

Comme on peut le lire dans les TOS (conditions d'utilisation): www.landoverbaptist.org/tos.html

"Note: Mouse Over Below for Spoiler Alert:

The Landover Baptist Church is a complete work of fiction. It is a satire/parody.

End Spoiler Alert"

Plaise à Dieu que ça soit le cas de tous les fondamentalismes/istes fanatiques...

Concernant miss Gaga, plutôt talentueuse et sympathique: rien de bien nouveau sous le soleil, un autre pur produit de l'industrie US du divertissement: que ceux qui le peuvent s'éclatent en évitant soigneusement de penser, les moins privilégiés peuvent continuer à crever la gueule ouverte, et la Nature aussi. Pendant la fiesta, les injustices perdurent, et les saccages aussi.

Écrit par : David X | 19/06/2010

MErci à David X pour ces commentaires.
Oui, en effet, Lady Gaga n'est qu'un avatar de plus de la formule "du pain et des jeux".
On a besoin des deux, certes, mais besoin aussi d'autre chose...
Quant à la Landover Baptist Church, merci en effet de ce rappel!

Je l'avais évoquée en 2007 dans une note de ce blog, à l'adresse suivante : http://blogdesebastienfath.hautetfort.com/archive/2007/11/01/une-eglise-baptiste-virtuelle-qui-%E2%80%98pete-un-cable.html#more

C'est effectivement une parodie détonnante, qui paraît s'inspirer de la bien réelle Westboro Baptist Church.

Écrit par : SF | 19/06/2010

bonjour Sébastien

peut on en savoir plus sur Lady Gaga à propos "Dans ce dernier domaine, elle ne manque pas de titiller certains aspects des dites "valeurs judéochrétiennes", particulièrement dans le domaine de la sexualité"?

MERCI

Écrit par : chretien | 10/08/2010

Les commentaires sont fermés.