Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/01/2012

La Nouvelle France Protestante: minividéo n°1 (vue globale)

france,laïcité,religions,protestantisme,protestantismes,la nouvelle france protestante,jean-paul willaime,sébastien fathChose promise, chose due.

Après avoir pu visionner les excellentes vidéos d'entretien avec Jean-Paul Willaime au sujet du livre "La nouvelle France protestante" (voir ci-dessous dans ce blog, et sur le site de la FPF), voici maintenant la première vidéo d'une première série, très amateure, destinée à présenter la synthèse "La nouvelle France protestante" (Labor et Fides, 2011) sur Youtube.


 Pour tout vous avouer, chers internautes, j'ai eu un choc digne de la pomme de Newton, il y a 4 mois, lorsque j'ai vu ma fille aînée (âgée de 16 ans et demi) réaliser une recette de cuisine.

Elle ne regardait pas un livre de recette, ni une fiche. Elle ne consultait même pas une fiche texte sur internet. Non!

 

Recette sur Youtube

A ma grande stupéfaction, elle regardait une vidéo de sa recette sur Youtube, via son iPod. "C'est plus vivant, c'est plus clair", m'a-t-elle dit. Et là je me suis dit: si nous, chercheurs, voulons toucher les générations nouvelles, qu'on aime ou pas, il va falloir s'y mettre!

Cette première vidéo amateure donne la mesure des limites techniques de celui qui l'a faite, mais on apprend en marchant, un pas après l'autre. 11 autres minividéos suivront, présentant quelques "apéritifs" de ce festin de données qu'est le livre "La nouvelle France protestante".

Je ne vais pas les présenter d'affilée, mais par groupes de trois, intercalés par d'autres blognotes.

Pas de recette de cuisine là-dedans mais rien n'interdit le visionnage gourmand sur vos iPods, vos iPhones, vos écrans plats.

"La nouvelle France protestante", présentation générale (minividéo 1)

Commentaires

Oui, impec, dommage que ça soit plutot une "publi-information" qu'une vulgarisation. Je préfère les vulgarisations, moi. Mais j'admets que la publi-information ça donne un petit coté "événementiel" qui ne peut que séduire.

Sur le son, c'est impec.

Mais je m'étonne que vous sembliez faire ça tout seul, ou je comprends mal votre note ? Au CNRS il semble qu'il y ait des tas de compétences sur les youtubes sur ipod. Il y a la "video du vendredi" par exemple (http://www.cnrs.fr/fr/science-direct/video/video.html). Certaines sont absolument GENIALES. Mais, malheureusement, au cnrs ils ne semblent pas avoir encore intégrés la notion de lien : je n'ai pas encore trouvé le truc pour faire un lien sur chacun de leurs extraits de films, ce qui est quand même bête.

Il y en avait une qui vous aurait sans doute intéressé, qui s'appelle "Hotel du Nil" - impossible de la retrouver - sur la situation des travailleurs immigrés en égypte, à ce que j'ai compris de l'extrait, formldable. Il y en avait une aussi sur les chrétiens en éthiopie, forcément intéressante :-).

Et il y a aussi les conférences du collège de france, mais elles sont un peu lourdes : elles durent plus d'une heure, ça va pas dans la cuisine.

Bref, il y a plein d'initiatives et de trucs qui existent dans le domaine de la video scientifique. Peut être pourriez-vous vous associer avec elles ?...
.

Écrit par : ista | 07/01/2012

Je voudrais faire ces précisions.

1/ Vous êtes très gentil, Ista, en qualifiant cette vidéo d'impec... Mais ce n'est pas le cas. Et j'ai même supprimé la première vidéo postée (trop de problèmes de décalage son/image) et l'ai remplacée par celle-ci, un peu plus courte et mieux montée. Qui l'a remarqué? Vos avis?

2/ Vous avez raison Ista sur la publi-information. Je l'assume tout à fait d'ailleurs, vu l'intérêt objectif du livre et le risque pris par l'éditeur, un éditeur que j'aime beaucoup. J'ajouterai quand même un bémol: vous en connaissez beaucoup, de la publi-information, qui fait de la pub pour d'autres produits (livres), d'autres marques (éditeurs)?
Cela dit, j'assume, mais j'ai bien conscience de ne pas me faire que des amis en choisissant ce format "hérétique", mais bon, de toute façon, cela fait longtemps que je suis un peu franc-tireur et tête brûlée, alors....

Mais vous verrez que les vidéos suivantes sont moins dans la "publi", et plus dans l'information, avec même le risque que certains se contentent des données qui seront distillées au fil des vidéos, au lieu de lire le livre!

3/ Entièrement d'accord avec vous Ista sur l'intérêt de recourir aux services vidéo du CNRS. Ces services sont effectivement formidables, et proposent des vidéos parfois fabuleuses.
Je suis très motivé pour le faire, à moyen terme, sur des projets lourds (découverte, par la vidéo, du paysage religieux et laïque parisien par exemple...). Mais pour ce type de format court, une loi implacable m'a conduit à "faire moi-même": celle du rapport qualité/temps.

Pour douze mini-vidéos que je puis valider, il faudrait au moins 2 ou 3 mois de travail, dans le cadre institutionnel CNRS. Si je fais moi-même, je divise le temps par vingt. La magie de l'ordinateur Mac peut-être? On peut aussi choisir de dire, au contraire: "c'est la faute à Steve Jobs"...

En tout cas, disposant d'un temps limité, je préfère gérer ce que je peux moi-même pour des raisons de souplesse et de réactivité.

Je m'adresserai au CNRS pour des projets plus lourds, hors de ma portée technique, et moins soumis à des contraintes de temps. A suivre...

Écrit par : SF | 08/01/2012

Donc on est d'accord ou presque.

Pour ce qui est de la notion de publi-information, même si je n'aime pas beaucoup vous avez le droit bien naturellement, surtout si vous assumez, dans le cadre de votre travail, en relation avec les différentes composantes économiques de la société ; il est important que les chercheurs soient participants à notre société.

Écrit par : ista | 10/01/2012

grand merci pour cette contribution.

Écrit par : wurtz p.yves | 28/01/2012

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.