20/09/2013

Conflans-St-Honorine: le calendrier biblique en question

calendrier recto 2013 EBM bd.jpgPour illustrer l'affaire qui agite actuellement la mairie de Conflans-St-Honorine (Yvelines) autour d'une mutation consécutive à une distribution de calendrier biblique (voir blognote du 18/09/2013), voici deux pièces à verser au dossier, à titre de sources.

Il s'agit d'un scan du fameux calendrier, avec les deux logos (Associations Familiales Protestantes et Eglise baptiste). Ce scan m'a été transmis par le CNEF, que je remercie.

Ci-contre, le recto du calendrier (cliquer pour agrandir), et ici (lien) le verso.

Commentaires

bjr,
C'est à l'"employé" qui se pense défenseur de la laïcité qu'il faudrait offrir une séquence de formation sur l'énorme agression dont il aurait été victime en étant invité à lire des versets bibliques en même temps qu'il organise son agenda. Il fait peu de cas de ce que la laïcité cultive de plus fort: l'esprit critique, qui suppose non pas occultation des convictions des autres, mais accueil et analyse au nom même de la "liberté d'opinion" et "de conscience". l'a-t-on forcé à manger des pruneaux d'Agen et à apprendre par cœur des versets au demeurant compatibles avec la morale laïque la plus basique, mis à part la référence à Dieu, qu'il n'est pas obligé de faire sienne?
Que ne va-t-il jusqu'à demander que l'on désinscrive "Liberté, égalité, fraternité" des frontons de nos mairies au prétexte que tout le monde n'y croit pas, notamment en période de crise fort inégalitaire (où le don, même de références et d'infos, que chacun peut refuser ou même jeter, n'est pas si courant)? N'est-ce pas, pour certains, une provocation de de viser une telle subversion par cette devise (qui me tient à cœur)? A-t-il oublié par ailleurs les égarements de nombre d'idéologies dites athées érigeant leurs slogans en préceptes quasi divins et leurs dirigeants en quasi-messies avec obligation de s'imprégner de leur prose?
Cet employé pourrait aussi préciser s'il n'a que cela à reprocher à ce cadre, ou si, simplement, l'occasion fait le larron.
Cela dit, personnellement, je ne ferais pas une telle distribution, préférant que chacun chemine, réfléchisse aux influences qu'il subit chaque jour sans rechigner, et considère, sans contrainte d'aucun "pruneau", que la laïcité n'est pas et n'a jamais été, dans ses fondements, la "neutralité" par ignorance et intolérance. Bien crispée, la laïcité de cet "employé". Cela dit,il faut reconnaître que les pruneaux d'Agen décongestionnent pas trop mal.
Cordialement, gef

Écrit par : gef | 20/09/2013

Je n'avais pas vu cette note avant de publier mon précédant commentaire. Je le remets ici à toutes fins utiles.
Pour en savoir plus sur cette affaire, voir cette vidéo (après la pub), il y a d'abord les titres, puis, à 1 min 40 environ, l'info est développée. On y voit le fameux calendrier avec les logos et le verset biblique :
http://pluzz.francetv.fr/videos/jt_1920_paris_ile_de_france_,88854016.html
Françoise Caron s'y exprime.
Et ici, un communiqué du CNEF : http://lecnef.org/images/CNEF_communique_presse_situation_Nadine_Lalanne_V2_130918.pdf

Écrit par : Patrick B | 20/09/2013

Le Comité Protestant Evangélique pour la Dignité Humaine (CPDH, œuvre membre du CNEF) propose ici :

http://www.cpdh.info/npds/article.php?sid=2288&

une lettre type que vous pouvez télécharger sur la page de ce lien et adresser directement par courrier postal à la direction de l'administration municipale de la commune de Conflans Sainte-Honorine.

Écrit par : Eric Lisbonne | 30/09/2013

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.