Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/04/2015

"Message fraternel" du DEFAP (France) aux Eglises africaines de la CETA

image_preview.jpegA noter que le DEFAP (département missionnaire protestant français) a réagi au carnage de l'université de Garissa, par la voix de son président, Jean-Arnold de Clermont, et de son secrétaire général, Bertrand Vergniol, dans un communiqué cliquable ici (lien), qui mentionne notamment la CETA.

L'occasion de signaler que cette Conférence des Eglises de toute l'Afrique (CETA) a été créée en 1963 à Kampala (Ouganda). Elle est la plus grande communion d'Eglises et d'institutions protestantes (évangéliques ou non) d'Afrique. Elle rassemble l'essentiel des Eglises protestantes issues du travail missionnaire européen (presbytériens, méthodistes, baptistes, anglicans...); en revanche, beaucoup de nouvelles Églises n'en font pas (encore?) partie.

Rattachée au Conseil Oecuménique des Eglises, la CETA est théologiquement pluraliste, entre quelques tendances libérales, des orientations évangéliques, et certaines sensibilités charismatiques/pentecôtistes.

Les commentaires sont fermés.