Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/10/2015

Engagements protestants évangéliques pour les réfugiés

1235447_561586673895228_1550952835_n.jpg

En tant que religion de conversion, axée sur les ailes (espérance) plus que sur les racines (héritage), le protestantisme évangélique s'accommode bien du mouvement et des spiritualités nomades.

Les gens du voyage, massivement marqués par le pentecôtisme, en France, en sont un exemple.

Migrants et réfugiés constituent un autre terrain d'observation de ces affinités, traduites dernièrement par plusieurs prises de position sans équivoque d'organisations évangéliques européennes en faveur d'un meilleur accueil des réfugiés.


Voir notamment ce rappel de l'Alliance Evangélique Européenne du 23 septembre 2015 sur le "devoir moral" d'accueil (lien), cet appel à la mobilisation du Réseau Evangélique Suisse (lien), ce vigoureux communiqué de la Jeunesse du Parti Evangélique Suisse, le 28 septembre (lien), et cet "édito du mois" du président du Conseil National des Evangéliques de France (CNEF), Etienne Lhermenault, qui dénonce "l'égoïsme qui triomphe" et appelle à "manifester l'amour de Dieu aux réfugiés" (lien).

N'oublions pas cependant qu'au-delà des déclaration des institutions, c'est avant tout via les milliers d'églises locales en réseau que s'organise l'accueil, très concrètement. Un soutien loin des caméras, bien avant que le dossier des réfugiés ne deviennent tragiquement à la mode dans les grands médias.

 

Commentaires

Le 29 septembre 2015, un prêtre catholique,Mgr Golnish, directeur de l'oeuvre d'Orient, fait une conférence à la Mairie du 17ème arrondissement à Paris sur les chrétiensen Irak et en Syrie qu'il rencontre souvent:

http://www.oeuvre-orient.fr/2015/09/29/irak-syrie-cest-tres-clairement-une-guerre-contre-leurope-mgr-pascal-gollnisch/

"Fini de tergiverser, nous n’avons plus de temps, il faut agir maintenant. Sans ça, nous allons au devant de drames plus épouvantables que ce que nous avons vu jusqu’ à maintenant"...

Écrit par : france | 11/10/2015

Les commentaires sont fermés.