Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/04/2016

Réforme revient sur l'accueil d'une délégation protestante à l'Elysée

illustration.pngDans le très riche numéro 3654 de l'hebdomadaire Réforme de cette semaine, on retiendra notamment, pour sourcer les relations protestantisme-Pouvoir politique en France, l'excellent récit, par Frédéric Casadesus, de l'accueil à l'Elysée d'une large délégation issue de la partie du protestantisme représentée par la FPF et la FEP.

A compléter par le très avisé "coup de patte" de Nathalie Leenhardt (p.16).

Au-delà des mondanités et des instrumentalisations, on relève notamment le franc-parler courageux des cinq jeunes protestant(e)s, issu(e)s du scoutisme ou du milieu chrétien social, qui ont interpellé le président sur les réfugiés, les démunis, la laïcité. On retiendra aussi la désinvolture approximative avec laquelle le président Hollande a répondu, nourrissant la "circonspection" d'un public qui attendait autre chose d'un chef d'Etat.

Lien.

Commentaires

Apparemment, M. le président, ne sait même pas que les évangéliques font partie de la famille protestante (et même représentent actuellement les 2/3 du Protestantisme)!!! Enfin bref, le CENEF même pas invité! Mais en même temps, je me demande si c'est une bonne chose de se rendre encore à l'Elysée, du moins, tant que ce gouvernement libertaire ("mariage" pour tous, euthanasie, avortement, perte et dérèglement des valeurs au sein même de l'Education Nationale...) y régnera... D'ailleurs, je pense qu'il y a de plus en plus d'évangéliques qui vont se dissocier de la FPF et il y en aura de plus en plus si celle-ci ne prend pas clairement position contre le mariage des homosexuels célébré dans certains de leurs temples!!! Je crois qu'à court et moyen terme, le CENEF et les évangéliques devront faire cavalier seul. Y aura plus d'autres choix si on veut rester vraiment fidèle à Dieu.

Écrit par : SamuelB | 26/04/2016

Merci cher SamuelB.
Mais les choses sont plus simples.
L'événement a été patiemment organisé, de longue date, par la FPF. Il est normal que la FPF ait engrangé les bénéfices médiatiques. La FPF et la FEP ont très bien travaillé, en la circonstance, et ce qui a été fait est remarquable.
En revanche, on aurait pu imaginer que la FPF mentionne, au moins en passant, l'existence du CNEF. Mais ce n'est visiblement pas la politique de la maison.
En cela, l'exécutif actuel de la FPF ressemble beaucoup à l'exécutif de la République (ils étaient donc faits pour se rencontrer): on tient un discours consensuel, mais on ne regarde pas beaucoup la réalité.
Avec, tôt ou tard, un "retour du réel". Plus on nie ce dernier, plus il finit par revenir fort.
Faute d'avoir fait les gestes qui s'imposaient, la FPF subit aujourd'hui le contrecoup et une crise interne (que ses autorités persistent cependant à nier). Faute d'avoir fait les gestes qui s'imposaient, le président Hollande fait face, lui-aussi et à l'échelle qui est la sienne, à une crise multiforme.
A suivre.... L'Histoire n'est pas finie.

Écrit par : SF | 26/04/2016

Les commentaires sont fermés.