Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/09/2016

Grand rassemblement évangélique CNEF à Colmar (5000 personnes)

Etienne Grosrenaud.jpgAvec beaucoup de légèreté, on a tendance à mesurer aujourd'hui l'impact ou l'attractivité, au nombre de "likes" sur Facebook et Instagram, ou de followers sur Twitter. En oubliant que ces "likes" ou "followers" s'achètent (eh oui)... Et même lorsqu'ils sont sincères, ils n'indiquent souvent pas plus d'effort qu'un petit clic du doigt. Très peu de choses...

De quoi nous rappeler qu'en matière d'évaluation de l'impact social, rien ne remplace l'indicateur fort d'un rassemblement physique. Une socialisation de masse. A l'appel d'une organisation, combien de personnes sont-elles prêtes à se déplacer?

A ce jeu, le tout jeune Conseil National des Evangéliques de France (CNEF) a encore confirmé ce week-end, à Colmar (Alsace), son attractivité grandissante. Il s'est révélé un grand catalyseur chrétien du dimanche 25 septembre 2016 pour l'Alsace protestante. Lors d'une Fête de l'Evangile très rassembleuse, "plus de 5000 personnes", selon les DNA, (!) sont venu écouter, chanter et se réjouir au Parc des Expositions de Colmar, à l'appel des organisateurs, conduits par le pasteur baptiste Etienne Grosrenaud (photo ci-contre). Pour sourcer cet événement évangélique populaire, lire les Dernières Nouvelles d'Alsace, entre autres.

01/05/2013

"Mes questions": documentaire France 5 sur les évangéliques

safe_image.php.jpegObservateur sagace et empathique de la diversité sociale, le réalisateur Serge Moati répondait ceci, à la question "Quel monde dans 20 ans?" (magazine Epok 35, avril 2003): il anticipait "la toute puissance des télé-évangélistes" (p.19).

Son intérêt pour le phénomène évangélique ne s'est pas démenti depuis: hier soir, un remarquable documentaire France 5 conduit avec Alice Cohen a permis d'en savoir plus, suivi d'une excellente intervention de Linda Caille, adroitement interviewée par Carole Gaessler.

Une seule précaution d'usage: se souvenir que ce très bon documentaire se focalise surtout sur des milieux charismatiques urbains dernière génération (comme le Centre du Réveil Chrétien à St Denis ou la Porte Ouverte Chrétienne à Mulhouse), à la rhétorique très offensive, qui ne résument pas toute la diversité évangélique sédimentée en France depuis 200 ans.