Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/10/2016

Les champs de coton d'aujourd'hui

ThinkstockPhotos-578589250-400x260.jpgLes tentations de repli sur soi, de discours d’exclusion fleurissent, particulièrement en Europe, où de Bruxelles à Zürich en passant par Paris, les populismes se portent bien. Il faut pourtant raison garder, et placer les choses en perspective. L’autre n’est pas, a priori, une menace. Se regarder «soi-même, comme un autre» (Ricœur) nous délivre de l’enfermement narcissique et nous ouvre à notre communauté de destin, notre condition commune.

L’expérience d’une fraternité?

La francophonie protestante ne manque pas d’horizons où jeter un regard fraternel sur autrui. Un récent compte-rendu publié par le DEFAP, en France, nous ouvre ainsi une lucarne sur une réalité souvent oubliée...

Pour lire la suite, cliquer sur Regardsprotestants.com (Fil-info francophonie)