Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/04/2017

Des racines... aux nouvelles pousses Gospel

 marcelboungou01.jpgA la cantine des Européens, les racines sont à la mode. Matin, midi et soir, on nous sert des veloutés de racines, des salades de racines, des élixirs de racines. Il paraît que ça guérit tout! A voir...


Confrontée à une crise des valeurs, au désamour des Britanniques (Brexit), au manque de vision sur l’avenir des institutions communes, et à l’afflux de réfugiés venus de Syrie, l’Europe regarde dans le rétroviseur. Les «racines chrétiennes», jugées trop oubliées, seraient ici aussi le remède.

Pour lire la suite, et découvrir un un coup d'oeil une mise en perspective des renouvellements apportés par le Gospel francophone, cliquer ici (site du mensuel Christianisme Aujourd'hui).

11/03/2017

Un SALON DU LIVRE 2017 à ne pas rater

livre-paris-salon-du-livre-a-paris-2017.jpgLe SALON DU LIVRE DE PARIS propose chaque année une occasion unique de découvrir la vitalité éditoriale francophone, et de rencontrer auteurs et lecteurs. Un "must"!

A noter cette année que l'éditeur de mon livre GOSPEL et FRANCOPHONIE, sorti fin 2016, Empreinte Temps Présent, tiendra fidèlement un stand où j'aurai le plaisir d'être là pour présenter l'ouvrage.

Venez nombreux!

Et à suivre, pour plus d'infos... Lien.

19/02/2017

Recension: 'Gospel et Francophonie' dans Lire pour croire (LA CROIX)

CM Capture 1.jpgJe recommande de découvrir et lire les recensions du blog LIRE POUR CROIRE, qui reprend et complète la sélection de livres dans le domaine religieux que La Croix publie tous les jeudis dans son cahier «Livres et idées».

 

A noter dernièrement que David Roure, que je remercie pour sa lecture attentive, m'y a fait l'honneur d'une belle recension.

 

Elle est à lire ici (lien).

Et site de l'éditeur du livre Gospel et francophonie: Lien.

17/02/2017

Le Gospel francophone, vecteur d'une nouvelle fierté noire inclusive

gospel,gospel francophone,francophonie,francophonie protestante,francophonie évangélique,afrocultures,fierté noire,éditions empreinte,gospel et francophonieEn d'autres termes, qu'elle soit anglophone, hispanophone ou francophone, la musique Gospel est construite autour de l'enjeu de l'émancipation et de la libération. Il ne s'agit pas simplement de jouir. D'exprimer une émotion. De parler d'amour et d'eau fraîche. Cap sur la Terre Promise ! Avec, en fond sonore, le bruit des chaînes qui tombent, et l'éclat de rire des affranchis.(...) L'hypothèse générale qui se dessine, au terme du panorama, est la suivante: le Gospel francophone véhicule et révèle aujourd'hui, au coeur de la "société Monde" qui se construit dans son axe transatlantique, une nouvelle Fierté noire. C'est une Black Pride en version francophone et chrétienne. Par rapport à d'autres variantes, comme la Black Pride transnationale panafricaine et afrocentriste de type Cheikh Anta Diop, ou la veine revendicative issue des Black Panthers et de Nation of Islam, cette orientation partage des traits communs: elle valorise les identités noires, elle se joue des frontières, s'inscrit dans un scénario postcolonial. Elle se singularise cependant par quatre accents en partie spécifiques... (p.190-91)

La suite est à lire dans le chapitre 7 de Gospel et francophonie, une alliance sans frontière (ed. Empreinte Temps Présent 2016), p.189 à 211.

Ce chapitre s'intitule "Une nouvelle Fierté noire francophone".

Lien vers l'éditeur.

14/02/2017

Le Gospel: la résilience + l'espérance

gospel,gospel francophone,francophonie,francophonie protestante,francophonie évangélique,afrocultures,fierté noire,éditions empreinte,gospel et francophonie"(...) La musique Gospel est une musique de consolation dont une partie des répertoires sait dire le malheur, sans le minimiser, pour mieux inviter à survivre à la désolation et rouvrir l'avenir. Elle s'inscrit de plein pied dans le "temps de la consolation" analysé par le philosophe Michaël Foessel. Elle satisfait un besoin d'expression personnelle, celui de se décharger d'un fardeau trop lourd à porter, tout en permettant aussi de satisfaire à une exigence liturgique collective où ensemble, le pardon peut se dire.

En résumé, cette consolation du Gospel, c'est la résilience (Cyrulnik) plus l'espérance (Évangile). À l'heure où la sinistrose frappe les sociétés françaises et belges, où les Congos traversent des temps troublés, dans une Afrique de l'Ouest en tension, comment s'étonner que cette consolation du Gospel rencontre des oreilles attentives? Et s'ouvre de nouvelles plages d'écoute dans les plus grands médias?" (p.175)

La suite est à lire dans le chapitre 6 de Gospel et francophonie, une alliance sans frontière (ed. Empreinte Temps Présent 2016), p.173 à 188.

Ce chapitre s'intitule "Le Gospel, une musique restaurative".

Lien vers l'éditeur.

26/11/2016

Cliff Barrows (1923-2016)

cliffbillybev.jpgC'est une figure presque légendaire du protestantisme américain, Cliff Barrows (1923-2016) qui s'en est allée au milieu de ce mois.

Pasteur baptiste depuis 1944, proche collaborateur de l'évangéliste Billy Graham depuis 1949, il a marqué l'histoire de la Billy Graham Evangelistic Association durant sept décennies et participé à des centaines de méga-rassemblements d'évangélisation dans le monde entier, où ses talents de chef de choeur et de chantre Gospel ont fait merveille.

 Sur la photo ci-contre, on le distingue à gauche, aux côtés de Billy Graham (au centre) et de George Beverly Shea (1909-2013) à droite, les trois hommes formant un trio emblématique de l'évangélisme états-unien d'après-guerre. Billy Graham, âgé de plus de 98 ans, perd un de ses amis les plus proches.

24/11/2016

GOSPEL ET FRANCOPHONIE (Empreinte), l'ouvrage est en librairie!

empreinte_GOSPEL_couv_v3.jpg

ÇA Y EST, IL EST PARU! Je ne l'ai pas encore eu entre les mains mais je viens d'apprendre la sortie en librairie, via Twitter, de mon nouveau livre Gospel et Francophonie, une alliance sans frontière (Empreinte, 2016, 230p).

C'est une joie d'autant plus grande que cette recherche, qui a demandé deux ans de travail, fait oeuvre pionnière sur un sujet encore très neuf, passionnant, qui interroge la "fabrique des identités" (France postcoloniale) et invite à une "sociologie de l'espérance" (H.Desroche). Un terrain de recherche marqué aussi par la découverte de talents extraordinaires, dont Jessica Dorsey, Marcel Boungou, Mélina Ondjani et beaucoup d'autres!

Voici ci-dessus la couverture définitive de l'ouvrage (avec une magnifique photo de Jessica Dorsey, que je remercie très vivement ainsi que Angelsway Music). Il est disponible en librairie, et en commande, notamment sur le site de l'éditeur, Empreinte Temps Présent (lien).

Il y a aussi la possibilité d'en lire des extraits sur Calameo (lien). On en reparlera!

20/11/2016

V2 (Version 2) de la couverture du livre Gospel francophone

gospel,gospel francophone,francophonie,évangéliques,protestantisme,francophonie protestante,francophonie évangélique,éditions empreinte,livre

Alors qu'il va paraître dans quelques jours, le livre que je publie en cette année 2016 sur le Gospel francophone a connu plusieurs projets de couverture.

Voici la Version 2, non retenue (car un look trop américain). Promis, dans le prochain post qui sera consacré au livre, la converture définitive sera dévoilée.... avec en vedette une remarquable artiste française.

A suivre!

 

03/11/2016

Gospel et francophonie: V1 de la couverture

Le Gospel francophone s'est imposé, en trente ans, comme un nouveau genre musical très prisé de Montréal à Lausanne en passant par Bruxelles, Paris et Abidjan. Un livre, signé de votre serviteur, lèvera très bientôt le voile sur cette "musique restaurative". Avec ici, en teaser, un projet de couverture (non retenu).

Sur cette Version 1 (V1) de la couverture, le livre est indiqué avec 150 pages. En réalité, il fait un peu plus de 230 pages, et pas une de trop! Le livre en pré-commande ici (lien).

Livre GOSPEL projet 1 Couv.jpg

27/10/2016

Marguerite Yourcenar et le protestantisme

Marguerite-Yourcenar-et-Jerry-Wilson--768x522.jpgMarguerite Yourcenar (1903-1987) est la première femme à être entrée à l’Académie Française, élue par un parterre 100% masculin. C’était en 1980. Elle reste aujourd’hui une des plus célèbres écrivaines de la francophonie. Sa plume d’une exquise élégance, son intelligence acérée, sa finesse psychologique, sa puissance narrative et sa capacité d’empathie littéraire ont produit une oeuvre immense, indémodable.

Il faut dire que c’est aux Etats-Unis, terre profondément marquée par l’héritage de la Réforme, qu’elle a choisi de passer l’essentiel de sa vie d’adulte. Devenue américaine dès 1947, elle n’a cependant jamais renié ses attaches françaises et francophones. Esprit sans frontière, elle faisait preuve d’une curiosité intellectuelle et spirituelle sans tabou. Une femme libre. Deux volets majeurs de son oeuvre témoignent, entre autres, de l’attention que Marguerite Yourcenar a porté au protestantisme.

Lire la suite sur Regardsprotestants (lien).

26/10/2016

Le Gospel francophone s'invite aux Kora Music Awards

12742396_1212514498778092_3261003123832147389_n.jpgExtraordinaire incubateur de talents musicaux, le continent africain structure de plus en plus, année après année, ses propres réseaux de valorisation. Lancés en 1999, les KORA MUSIC AWARDS en sont un bel exemple. Organisés par la SARL Mundial Telecom, non sans difficulté, pour mettre en valeur le meilleur de la musique africaine, ils devaient avoir lieu cette année le 20 mars en Namibie. Ils ont été reportés mais non annulés, et la date officielle est.... le 30 octobre 2016, dans quatre jours... si tout a lieu comme prévu (?).

On remarquera notamment qu'une  star du Gospel francophone, Jessica Dorsey, est nominée dans la catégorie "meilleur artiste de la Diaspora".... Elle est la seule artiste Gospel de la catégorie. Les autres artistes nommés pour cette distinction sont Maître Gims, Singila, Teeyah, Mokobe et Martin Od. Un indicateur de plus à verser au dossier de la maturation d'un Gospel francophone au rayonnement international.

25/10/2016

Les champs de coton d'aujourd'hui

ThinkstockPhotos-578589250-400x260.jpgLes tentations de repli sur soi, de discours d’exclusion fleurissent, particulièrement en Europe, où de Bruxelles à Zürich en passant par Paris, les populismes se portent bien. Il faut pourtant raison garder, et placer les choses en perspective. L’autre n’est pas, a priori, une menace. Se regarder «soi-même, comme un autre» (Ricœur) nous délivre de l’enfermement narcissique et nous ouvre à notre communauté de destin, notre condition commune.

L’expérience d’une fraternité?

La francophonie protestante ne manque pas d’horizons où jeter un regard fraternel sur autrui. Un récent compte-rendu publié par le DEFAP, en France, nous ouvre ainsi une lucarne sur une réalité souvent oubliée...

Pour lire la suite, cliquer sur Regardsprotestants.com (Fil-info francophonie)

05/10/2016

L’héritage musical francophone oublié de John Littleton

john.jpg

Si les publics francophones connaissent le Gospel depuis longtemps, c'est grâce à des 'passeurs', souvent protestants, qui ont su acclimater ce genre musical venu des Etats-Unis.

 

Le plus grand d’entre eux reste aujourd’hui largement oublié: il s’agit de John Littleton, natif de Louisiane. Quelle est son histoire?

 

Pour lire la suite, cliquer sur le Fil-info Francophonie, portail Regardsprotestants.com

Lien.

08/06/2016

Le Gospel francophone, une musique restaurative

GEK2015 Jean Carpenter Ban1.png

De quelle manière le Gospel francophone, toujours aussi populaire, impacte aujourd’hui ses publics?

Face au mal, au stigmate, aux dominants, à la tentation de la vengeance, cette musique ancrée dans le protestantisme propose des réponses, qui vont au-delà du déni euphorique.

Pour en savoir plus, cliquer ici (Fil-info Francophonie sur Regardsprotestants.com)

27/05/2016

Un Gospel postcolonial qui sourit à l'avenir

clip.jpgAlors que la société française sombre dans une sinistrose, une impuissance gouvernementale et une peur de la réforme qui augurent mal des élections de 2017, ouvrons les fenêtres, changeons d'air et proposons à la réflexion, comme source visuelle et sonore, ce magnifique clip vidéo Bondye ou wo (Seigneur tu es tout puissant, en créole), qui a été primé comme meilleur clip aux Angels Music Awards 2015 à Paris.

Ce chant traite d'un sujet ultra-sensible: la traite négrière, et en filigrane, le vieux contentieux entre Africains de l'Ouest restés en Afrique et Antillais. Les premiers, jusqu'au XIXe siècle, ont parfois vendu leurs compatriotes en esclavage aux marchands européens cupides du commerce triangulaire. Les seconds ont été débarqués dans les Caraïbes, déracinés, enchaînés, esclaves. Jessica Dorsey est Antillaise. Mélina Ondjani est Gabonaise. Elles chantent, avec une énergie communicative, une réconciliation post-coloniale qui sourit à l'avenir.

Lire la suite

05/05/2016

Musique, religion, foi: "Au cabaret du Bon Dieu"

CM Capture 1.jpgDans un pays où, dit-on, tout ou presque, finit en chansons, d’innombrables voix montent du chœur des humains jusqu’à Dieu. Au gré de voies parfois étonnantes. La chanson n’a pas seulement vocation au divertissement et aux standards formatés. Elle ouvre à bien plus grand qu’elle, évoquant les musiques du Paradis ou le besoin de vie intérieure.

Cet argumentaire présente le délicieux blog "Au cabaret du Bon Dieu" tenu par Robert Migliorini, religieux assomptionniste, journaliste, spécialiste des croisements entre musique et religion, membre du jury des premiers Angels Music Awards 2015. J'ai eu l'honneur d'y être interviewé, parmi beaucoup d'autres. 

Lien.

08/03/2016

Marie Misamu (1974-2016)

gospel.jpgEn cette Journée internationale des femmes du 8 mars 2016, saluons la mémoire de la chanteuse Marie Misamu (1974-2016), égérie du Gospel congolais.

Face à sa disparition brutale en ce début d'année, source d'une très grande émotion populaire, la prophétesse congolaise Maman Ntumba entreprit même le projet de la ressusciter (lien)...

Pour en savoir plus sur l'itinéraire singulier de cette très grande figure de la scène musicale chrétienne francophone, cliquer sur la rubrique "Francophonie" du portail Regardsprotestants.com.

Lien.

 

25/10/2015

Automne 2015 : le Gospel à l'honneur à Paris

NGF Olympia 2015.jpgDans l'histoire récente de l'essor de la musique Gospel en France, ce sont deux parmi les principaux "poids lourds" du genre: aussi notera-t-on avec intérêt que la New Gospel Family et Total Praise (tous deux fondés en France en 2001) se produisent, en cet automne, sur des scènes parisiennes très en vue.

La New Gospel Family, ensemble francophone éclectique unissant Caraïbes, hexagone et Afrique de l'Ouest, s'est distinguée à l'Olympia, les 17 et 18 octobre 2015 (lien), tandis que Total Praise, autour de Marcel Boungou, sera le moteur du Gospel Festival de Paris (lancé en 2004) organisé à partir du 7 novembre 2015 au Casino de Paris (lien). 

22/10/2015

Angels Music Award: impact francophone

wagram-400x260.jpgEn ouvrant sa première édition par l’interprétation d’un groupe non hexagonal, venu du Québec (Canada), le premier opus des Angels Music Awards a lancé un signal fort: point de repli hexagonal, cap sur l’ouverture francophone. Mais pourquoi, et au service de quelle vision?

Le concept des Angels Music Awards vient d’une idée d’Antoine Clamagirand, laïc catholique mélomane, ancien manager du groupe de pop-louange Glorious et très investi dans la « nouvelle évangélisation » lancée par le pape Jean-Paul II.

Lire la suite sur Regardsprotestants.com

17/10/2015

France: Angels Music Awards, première!

angel-music-award.jpg

"Ils chantent dans les églises, mais aussi dans les salles de concert, et même à l’Olympia : ils prendront désormais rendez-vous, chaque année, avec les Angels Music Awards.

Ces baladins de Dieu font de la pop, du rock, du reggae ou du chant vocal. Avec des textes inspirés et des mélodies travaillées, ils veulent partager leur foi".

C'est ainsi que le magazine Pèlerin, partenaire de l'événement, présente cette  tentative d'équivalent des "Victoires de la musique", pour les musiciens francophones qui expriment leur foi chrétienne.

A caractère oecuménique, cette initiative pionnière, avec la part de risque et d'ajustements qu'elle comporte, a plus qu'entr'ouvert la porte aux protestants évangéliques, via la participation de Marc Brunet, co-fondateur de Séphora Musique. L'événement a lieu ce soir (17 octobre 2015) à la Salle Wagram, à Paris.

Une initiative à suivre, révélatrice des recompositions de l'offre culturelle chrétienne et du développement du marché francophone des musiques dites chrétiennes (incluant le Gospel).

 

08/08/2015

GOSPEL folklorisé et naturalisé parisien

Affiches annonçant opéra, "chants authentiques de l'Eglise afro-américaine" (ce qui ne veut rien dire) et Legend Singers, ou le GOSPEL folklorisé et naturalisé au milieu d'une offre culturelle parisienne tournée vers l'activité touristique estivale....

20150807_192147.jpg

(photo prise vendredi 7 août 2015)

19/07/2015

Anna TEKO, la voix Gospel qui décloisonne

anneteko.jpgLe Gospel brise les chaînes? Derrière le slogan, il faut tempérer, et rappeler que la musique n'est pas toujours un facteur de décloisonnement. Elle peut aussi jouer aussi le rôle de refuge identitaire, voire de box individuel où l'on se cache de l'extérieur. Rien de moins relié que ces usagers du métro qui partagent un wagon, mais coupés des autres dans l'écoute individuelle de la musique diffusée dans leur casque ! Mais avec la musique Gospel chantée par la Béninoise Anna Teko, on se situe aux antipodes de ces logiques de "niche privée".

Lire à la suite sur Regardsprotestants, Fil-francophonie (lien).

21/05/2015

A la découverte d'Alexia Rabé, talent francophone sans frontières

Alexia Rabé.jpgPour les protestants qui n'ont pas la télé (comme moi), Alexia Rabé s'est révélé une musicienne d'exception lors de "Protestants en fête" 2013 à Bercy.

Pour les autres, elle a crevé l'écran lors de l'émission The Voice (édition 3) où la noblesse de son timbre de voix et son charisme ont fait merveille.

Ce grand talent francophone multi-facettes, juriste, pianiste et chanteuse accomplie, est aussi une chrétienne engagée et une protestante revendiquée.

Un interview exclusif, publié par le magazine Croire et Vivre de ce mois de mai 2015, permet de mieux la cerner sur ce terrain.

Lien.

09/04/2015

Les défis du Gospel francophone (2e partie)

133911005.jpgExpression particulièrement vivace d'une culture protestante francophone créolisée, la musique Gospel est à la mode.  Le "milieu social" qui la porte n'en est pas moins confronté à plusieurs défis et enjeux.

On peut en dénombrer au moins six. Après ceux des finances, de la frontière sacré/profane et de la mixité, voici posés ceux de la formation, des relations avec les églises, et de la langue.

Pour lire la suite, voir le Fil-francophonie sur Regardsprotestants.com.

29/03/2015

Les défis du Gospel francophone (1ère partie)

77734673.jpgNourrie par le terreau protestant tout en s'ouvrant sur de très larges publics, la musique Gospel francophone a ses interprètes, s'appuie sur un marché repérable et se déploie sur un réseau scénique religieux (églises) et profane (du Palais omnisport de Bercy aux salles municipales).

Cette expression culturelle et religieuse se heurte cependant à six défis, autant d'enjeux pour demain. Voici les trois premiers (finances, clivage religieux/profane, mixité)....

Pour lire la suite, cliquer sur le Fil-francophonie du portail Regardsprotestants.com.

22/02/2015

Un dossier sur la musique créole dans FRANCOFRANS

Chanson créole-5.jpgC'est assez rare pour être noté: un magazine vendu en kiosque consacré à la chanson, intitulé Francofrans (n°51, février-mars 2015) vient de consacrer un joli dossier à la musique créole, signé Stéphanie Berrebi.

Si l'on regrettera que le Gospel soit complètement oublié, alors que cette musique contribue aux "guichets fermés" de métropole évoqués p.12, on se réjouit en revanche de trouver là un aperçu bien informé, et très utile pour contextualiser les expressions musicales carribéennes. Non, la scène créole, ce n'est pas que Franckie Vincent, la Compagnie créole ou Kassav!

Entre autres infos, on apprend notamment que jusque "dans les années 80, les femmes ne faisaient pas de lead vocal" dans la musique martiniquaise (cf. Loriane Zacharie, ci-contre).

Une situation que la musique Gospel antillaise, notamment, a contribué à changer? 

07/02/2015

Gospel francophone : un "palier de reconnaissance"

134212821.jpgSi le Gospel a atteint aujourd'hui une première forme de reconnaissance dans l'espace francophone, c'est d'abord parce que cette musique est très populaire. Comme le fait remarquer le chantre Marcel Boungou, les publics catholiques franciliens "préfèrent aller entendre du Negro Spiritual et du Gospel plutôt qu'un sermon à la messe"...

Pour lire la suite, rendez-vous sur le portail Regardsprotestants (lien), Fil-francophonie.

29/01/2015

Quand le Gospel conquiert les plus grandes salles

dv1413040.jpgA l'entrée des années 2000, alors que le nouveau succès public du "Gospel français" ou francophone ne se dément pas, de nombreux groupes continuent à voir le jour et les publics s'élargissent, conduisant à investir les plus grandes salles de spectacle disponibles. Ces ensembles ne sont pas l'apanage de chantres d'origine africaine ou caribéenne : de plus en plus de métropolitains s'approprient activement cette musique en s'insérant dans des chorales Gospel, voire en en créant de toute pièce. 

Pour lire la suite, voir le Fil-francophonie, publié sur Regardsprotestants.com.

27/01/2015

Gospel francophone : le tournant des années 2000

78618855.jpgAprès la décennie des années 1990 durant laquelle les spectacles et concerts Gospel se multiplient, particulièrement en Île-de-France, l'année 1999 marque un nouveau tournant. C'est en effet cette année-là que voit le jour une maison de production et de distribution intitulée Ccinia. Sa spécialité ? Le Gospel français.

On a bien lu : Gospel français. Il ne s'agit plus, ici, de commercialiser des albums originaux ou remixés issus du très vaste répertoire nord-américain....

Pour lire la suite, voir le Fil-francophonie, publié sur Regardsprotestants.com (lien).

22/01/2015

La popularisation du Gospel en France à la fin du XXe siècle

dv1728009.jpg"Les recompositions démographiques et culturelles qui marquent la métropole au cours des années 1970 n'ont pas produit immédiatement leurs effets sur la scène Gospel française. Jusqu'aux années Mitterrand, cette musique marquée par le protestantisme reste connotée comme nord-américaine. Il faut attendre la fin des années 1980 pour que le rapport au genre Gospel évolue, particulièrement en Ile-de-France. Il commence alors à s'hybrider plus nettement, et se réinterprète sur une ligne plus francophone et afro-caribéenne."..

Pour lire la suite, voir le portail Regardsprotestants (Fil-francophonie).

Lien.