Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/04/2020

Réseaux évangéliques congolais et théologie du développement

églises de réveil, congo, théologie de la prospérité, évangéliques, pentecôtistes, réseaux évangéliques, diaspora africaine, ehess, université de montréal, canada, géraldine mossière, ong, ong évangéliqueA l'heure où se pose la question du positionnement des religions face aux mutations du système-monde sous l'effet de la Pandémie Covid19, les débats sur les "théologies de la prospérité" sont remis à l'honneur.

Souvent mise au singulier, faute de compréhension différenciée, "la" (sic) théologie de la prospérité révèle en fait une large gamme d'offres chrétiennes postcoloniales.

Pour y réfléchir, signalons les travaux remarquables de Géraldine Mossière, notamment cette recherche publiée en 2013 sur les réseaux congolais évangéliques entre Canada et Afrique de l'Ouest, avec l'enjeu d'une "théologie du développement".

Anthropologue et professeure à l’Institut d’études religieuses de l’Université de Montréal,  Géraldine Mossière est, au cours de l’année académique 2019-2020, titulaire de la chaire EHESS-IMéRA en études transrégionales.

Lien.