Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/09/2006

Grande victoire d'Al Qaeda aux Etats-Unis

medium_images.15.jpgLe congrès américain a donné hier (28 septembre 2006) son accord à un texte que les historiens appelleront peut-être plus tard la "loi de la honte". On dit souvent que la plus grande victoire d'un tortionnaire, c'est de rendre sa victime à son image. De ce point de vue, on peut dire qu'Al Qaeda, nébuleuse terroriste qui piétine les droits de l'homme, a remporté hier une très grande victoire aux Etats-Unis, en conduisant l'Administration Bush à faire passer un texte qui constitue, du point de vue des Droits de l'Homme, un scandale et une honte.


Ce texte, qui donne un cadre juridique aux prisonniers de la "guerre contre la terreur", est condamné à juste titre par l'American Civil Liberty Union, et par tout ce que les Etats-Unis comptent de juristes intègres. Il faut dire qu'il y a de quoi. 

-La loi supprime pour le détenu quasiment toute possibilité de recours en appel contre les conditions de sa détention

-La Loi interdit toute poursuite contre d'éventuels mauvais traitements contre des prisonniers capturés jusqu'à l'an dernier 

-La loi autorise la détention pour une durée "indéfinie" tout combattant illégal (sic) engagé dans une activité anti-Américaine 

-La loi autorise des pratiques désavouées par la convention de Genève, et qui s'apparentent clairement à la torture, dont:

    Possibilité de priver un prisonnier de sommeil pendant 40 heures en restant continuellement debout

    Possibilité de le placer dans une cellule à 50 degrés et de le doucher à l'eau glacée 

 Le président Bush soutient qu'il espère que ces techniques, qu'il ne considère pas comme de la torture (elles étaient en tout cas appliquées avec succès dans l'URSS stalinienne, comme le raconte Robert Conquest dans The Great Terror), seront étendues aussi à d'autres pays. La "guerre contre la terreur" l'exige, n'est-ce pas? C'est ainsi que par la peur, on grignotte des libertés fondamentales, on trahit l'héritage de l'Habeas Corpus, et on rend les démocraties plus proches de la barbarie qu'elles sont censées combattre.

 

Pour plus d'infos sur cette loi, voir le Washington Post du 29 septembre 2006

Et cet autre article de Tom Malinowski sur la légalisation de la torture, dans le Washington Post du 18 septembre 2006

Commentaires

Mais avec de telles conditions, même des innocents vont avouer ! Surtout des innocents ! Un "vrai" terroriste bien entraîné saura peut-être résister à cela, alors qu'un suspect pris pour un autre...

Je suis vraiment dubitatif quand à l'efficacité de tels moyen. C'est comme cette suspicion à l'égard des personne au teint basané, un peu arabe, etc... Moi, si j'étais un terroriste d'Al Qaeda, je ferais tout pour ressembler à l'occidental moyen.

On marche sur la tête...

Écrit par : AntoineD | 30/09/2006

Mon pauvre monsieur !
On est en guerre, que vous le vouliez ou non ! En voilà encore la preuve !
Ce n'est pas Bush qui est tortionnaire! Ce qui est désolant, c'est qu'on l'oblige à l'être ! Telle est la définition même de la guerre. Une fois Israel et les Usa éliminés, pour cause de molesse et d'esprit de Munich (cf la Fatwa contre Redeker, Teins, au fait Aucune réaction sur votre blog "citoyen" !! c'est bizarre ?!!) On s'attaquera à l'Europe !
En attendant, continuons le suicide !!
Bonne suite et attention a ce que l'on dit ! Al Qaida peut s'énnerver !!

Écrit par : uburoi | 02/10/2006

Les commentaires sont fermés.