Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/02/2017

Suprémacisme et massacres de St Foy (2016) & de Charleston (2015)

1341397-alexandre-bissonnette-27-ans-fait.jpgLe 17 juin 2015, un suprémaciste blanc tirait dans une Église afro-américaine. Bilan 9 morts (tuerie de Charleston). Le terroriste qui vient de massacrer au Québec six fidèles musulmans en train de prier vient du même arrière-plan identitaire. Mes lecteurs savent combien je refuse l'indignation sélective. Quelle que soit leur origine confessionnelle, les fidèles tués en prière et leurs familles méritent la même compassion.

Et le même effort de décryptage afin de ne pas se limiter aux discours du type "la faute à pas de chance".

Pour élucider ce qui a rendu possible le carnage monstrueux de la mosquée de St-Foy (Québec), il faut, sans relâche, poursuivre l'étude en profondeur des milieux suprémacistes. Et, à un autre niveau, faire de la pédagogie en direction de tous ceux qui sont tentés de minimiser les dérives démagogiques d'un Trump ou d'une Marine Le Pen. Alexandre Bissonnette (auteur de la tuerie au Québec) était fan de ces deux derniers. Cela n'explique pas tout et ne justifie rien. Mais sous-estimer les foyers idéologiques de la haine de l'autre est une erreur. Vigilance.

Lire et relire, sur le suprémacisme identitaire, les travaux de Stéphane François, l'un des meilleurs spécialistes du sujet (lien).

27/07/2016

Pluralisme religieux, différence chrétienne: la cible de DAECH

perehamel.png

L'assassinat barbare, hier, du prêtre catholique Jacques Hamel, octogénaire, à St Etienne du Rouvray, en Normandie, par des tueurs se réclamant de DAECH, surprend certains. Mais depuis plusieurs années, les chrétiens d'Orient ne cessaient de répéter à leurs interlocuteurs occidentaux: "aujourd'hui c'est nous, demain ce sera vous".

L'objectif de DAECH, mais aussi du terreau wahhabite qui imprègne une large partie de la péninsule arabique, est de remplacer le pluralisme religieux par le règne d'une seule foi, l'islam sunnite hanbalite radical tel que des religieux extrémistes le comprennent. En France, on a très longtemps sous-estimé les persécutions/discriminations subies par les chi'ites, juifs et les chrétiens (entre autres) au Proche et Moyen-Orient, voire en Afrique du Nord. Des organismes comme Portes Ouvertes, côté protestant (lien), ou Aide à l'Eglise en Détresse, côté catholique (lien), prêchaient dans le désert, face à des politiques à l'oreille pour le moins distraite.

Pour ouvrir les yeux du public et des décideurs, signalons le rôle considérable que pourrait jouer, s'il montait en puissance, l'Observatoire Pharos sur le pluralisme religieux, créé en 2011 sous un angle laïque très bienvenu. Son  site internet est actuellement en travaux (lien).

Quant au CNRS, il n'a jamais "fléché", aux concours, un poste sur les enjeux du pluralisme religieux et de la liberté religieuse/de conscience. Les sciences sociales, en France, ont leur part de responsabilité dans la sous-évaluation constante, depuis trente ans, des enjeux de pluralisme/liberté religieuse.

03/06/2016

Histoire globale du terrorisme

9782227472969.jpgA noter, dans le numéro de Sciences Humaines du mois dernier (mai 2016), un très bon article d'Arnaud Blin, intitulé "Le terrorisme, une histoire globale" (lien).

Il renvoie à un ouvrage récent qu'il a dirigé avec Gérard Chaliand, intitulé Histoire du terrorisme de l'antiquité à Daesh (Paris, Fayard, 2015).

 

Lien.

22/03/2016

Attentats à Bruxelles: réagir au-delà de la terreur

829038-brussels.jpg

Les effroyables attentats qui viennent de frapper aujourd'hui Bruxelles suscitent, naturellement, notre compassion pour les victimes, et notre soutien au peuple belge. Au-delà, ils invitent à quatre choix.

1. D'une part, résister à la peur. L'objectif des terroristes est de... terroriser. Ne leur faisons pas le cadeau de trembler et de nous terrer, et restons ouvert à l'autre, au prochain, au différent.

2. D'autre part, se préparer au long terme. Ces attentats vont se reproduire, tant que les racines qui les rendent possibles ne seront pas traitées. Cela prendra du temps. Sans doute une génération.

3. Et puis, il nous faut nous informer et agir avec justice. Les autorités de nos contrées ont parfois négligé de s'informer suffisamment sur le pays réel (et ses poches communautaristes, ses concessions clientélistes, à Mollenbeck et ailleurs). Certains politiques devraient être jugés pour leur courte vue criminelle, ou leur cupidité (que ne ferait-on pas pour des votes ou des pétrodollars qataris ou saoudiens)...

4. Enfin, nous sommes invités à l'espérance. Même quand sa propre maison explosa, Martin Luther King raconte, dans La force d'aimer, qu'il a été rendu capable de recevoir "calmement cette nouvelle". Car l'espérance restaure ce que la terreur veut détruire: la promesse du jour après la nuit.

21/03/2016

Le terrorisme mis en perspective historique: lire Jenny Raflik

raflik_web.pngAlors qu'avec la toute récente arrestation de Salah Abdeslam à Bruxelles, le terrorisme revient plus que jamais en tête de liste des passions et des peurs médiatiques, il est bon de refroidir le débat avec le recul de l'histoire. Pour cela, l'hebdomadaire Réforme nous propose cette semaine un excellent entretien avec Jenny Raflik, maître de conférences à l'Université de Cergy-Pontoise et auteure de Terrorisme et mondialisation, approches historiques (Paris, Gallimard, 2016).

Elle propose une typologie, une mise en perspective historique et critique, et rappelle que "pour tuer son prochain dans la rue, il ne faut pas le voir comme son prochain".

Lien.

21/12/2015

Soutien à DAECH: enquête sur les médias internet en arabe

Capture d’écran 2015-12-05 à 09.14.24.png

Voici une enquête dont on n'a pas assez parlé. Et qui retrouve une brûlante actualité compte tenu des attentats du 13 novembre 2015 en France. Une équipe de recherche de l'Université de Milan a collecté, a dernier trimestre 2014, plus de 2 millions de posts sur les médias sociaux internet en langue arabe en Europe et au Moyen-Orient, et a déterminé, pays par pays, le pourcentage de commentaires pro-DAECH.

Notamment détaillée dans le Guardian, on découvre dans cette enquête que la BELGIQUE est le pays européen où se trouve le plus fort taux de commentaires internet pro-Daech (31% des coms sur les médias sociaux!), et que le QATAR est le pays moyen-oriental le plus pro-Daech (47,6%).

C'est donc tout sauf un hasard sur la Belgique s'est révélée, un an plus tard, comme le pays hôte des terroristes qui ont frappé la France, tout comme ce n'est pas un hasard si le richissime Qatar continue à avancer ses pions...

Lien.

14/11/2015

LA FRANCE N'A PAS PEUR

La France n'a pas peur.jpg

Hier soir, pour cause de retard, je n'ai pu entrer dans le théâtre du 11e arrondissement où j'avais réservé une place (ce qui m'arrive très rarement!). Du coup, je me suis balladé entre 21H30 et 22H30, en particulier Avenue Ledru-Rollin; au début de ma ballade, je me suis arrêté un moment à l'angle de la rue de Charonne.

C'est là, à un moment précis, que j'ai entendu une série de déflagrations. Tac tac tac tac tac... Avec les passants près de moi, nous nous sommes dit que c'était des pétards chinois. Je me souviens avoir levé la tête pour voir si ce n'était pas plutôt des feux d'artifice, tout en me disant: quelle drôle d'idée, des feux d'artifice un 13 novembre? Autour de nous, la vie continuait, enjouée comme un samedi soir à Paris par une belle soirée de novembre. 

Puis place de la Bastille, avant de reprendre le métro ligne 5, beaucoup d'effervescence. Des policiers très armés. Une ambulance qui passe.... Ambiance.... Dans le métro, nous n'avons pas marqué l'arrêt Oberkampf, ni l'arrêt République, ni l'arrêt Jacques Bonsergent. Etrange! Et des SMS ont commencé à m'arriver.

C'est alors que j'ai réalisé. A 200 mètres près, j'aurais pu essuyer une balle, mais ce n'est pas ce qui m'a frappé le plus. C'est l'absurdité stupide et inhumaine de la violence terroriste, le contaste maximal entre la haine meutrière et aveugle, et l'insouciance paisible des familles, couples et célibataires venus prendre un verre et se délasser, dans l'ambiance détendue d'un samedi soir de novembre à Paris. 

Alors que la France fait le décompte des dizaines de morts tombés cette nuit et réalise qu'elle vient de vivre, en sa capitale, la pire attaque terroriste multi-sites de l'histoire de France, n'arrêtons pas de vivre. De sortir. De rire de tout.

De penser. Et d'oser. 

"La France n'a pas peur".... Chiche?

05/04/2015

Pâques sanglante 2015: hommage aux 148 du carnage de Garissa

5912765.jpg

"Les islamistes ont séparé les musulmans des non-musulmans en fonction de leurs habits. Les musulmans avaient la vie sauve, les autres étaient tués." Pourquoi?

Extrait de la dépêche AFP intitulée "Kenya: de nouveaux témoignages décrivent l'horreur de l'attaque des shebabs". C'était à la veille du Vendredi Saint 2015 au Kenya, Université de Garissa.

148 innocents exécutés. Pâques sanglante. Solidarité avec les familles. Et paix pour tous.

16/06/2014

Boko Haram le "monstre utile" dopé aux pétrodollars wahhabites

  alain chouet,dgse,afrik.com,france,terrorisme,boko haram,nigeria,islamisme,islam politique,qatar,arabie saouditeAlain Chouet, ancien chef du service de renseignement et de sécurité à la DGSE (service de renseignement extérieur de la France), a livré une première partie d'analyse proposée par le site Afrik.com (voir blognote du 15 juin 2014). En voici la seconde partie, éditée par le même site au lien suivant (lien). Alain Chouet y détaille le rôle financier considérable des pétromonarchies, dont le Qatar et l'Arabie Saoudite.

Un autre site, Mondafrique.com, propose un entretien similaire, du même auteur, intitulé "Boko Haram, le monstre utile" (lien). A archiver pour comprendre, au-delà de la surface, les logiques profondes d'une géopolitique de la terreur où la religion se trouve largement instrumentalisée.

 

15/06/2014

Boko Haram analysé par un expert du renseignement

arton40755-ee75c.jpg"Boko Haram est comparable aux «grandes compagnies» de mercenaires qui écumaient l’Europe à la fin du Moyen Age. Ce ne sont pas des armées ordonnées et disciplinées. Le chef définit des grands axes stratégiques et tactiques que les sous groupes doivent en gros respecter. S’ils ne le font pas, la brutalité du chef s’abat sur eux. S’ils le font, le chef leur donne licence de se « payer sur la bête » par le pillage, la mise à sac et le viol, et partage les bénéfices avec eux"....

Ces propos sont signés Alain Chouet, ancien chef du service de renseignement et de sécurité à la DGSE (service de renseignement extérieur de la France). 

Le reste de cette analyse est à lire sur le site d'Afrik.com (lien).

09/06/2014

Actu religieuse et laïque sur le site de l'ORELA (Belgique)

19b2674528b4d5fa396dcc8c20062871_M.jpgEn ce lundi de Pentecôte, fête chrétienne qui célèbre l'effusion du Saint-Esprit, issue d'une fête juive, Chavouot, prenons l'occasion de (re)jeter un oeil sur l'excellent site de l'Observatoire des Religions et de la Laïcité (ORELA), portail belge en lien avec le laboratoire CIERL, qui éclaire très utilement le fait religieux et laïque.

On y trouvera notamment une revue de presse (datée du 7 juin) et une analyse très équilibrée de Jean-Philippe Schreiber sur la question de l'antisémitisme, suite à l'attentat au Musée juif de Bruxelles (survenu le 24 mai dernier). Lien.

09/03/2012

Le mystère des Bibles de Ben Laden

sébastien fath, ben laden, bibleLa nouvelle est tombée il y a déjà plus de deux semaines, mais depuis, le mystère s'épaissit autour des deux Bibles trouvées dans la dernière demeure de Ben Laden, à Abbotabad (Pakistan).

En détruisant le bâtiment, quelle n'a pas été la surprise des démolisseurs de trouver... deux postes radios et surtout deux Bibles en anglais.

Que faisaient donc là ces volumes (dont certains passages étaient surlignés)? Usage à des fins terroristes (noms de code)? Ou autre? Nul doute que les hypothèses vont fleurir. A lire (en anglais) sur le Christian Post.

15/01/2009

Tragédie de Gaza : mettre fin à la culture de haine

images-2.jpegLundi dernier en soirée, en quête de soldes pour un manteau (eh oui vous savez tout), je suis passé, dans le quartier des Halles à Paris, devant un meeting de militants pro-Gaza (en tout cas, c’est comme ça qu’ils s’affichent).

Je me suis arrêté, j’ai écouté.

Lire la suite

27/12/2007

Le testament de Benazir Bhutto

a9ad1ed156ce7762ff5b756e65ca9de3.jpgToutes proportions gardées, l’assassinat de Benazir Bhutto en ce 27 décembre est le Tsunami de cette fin d'année 2007.

D’accord, elle n’était pas une oie blanche. Lorsqu’elle était au pouvoir, elle avait participé, avec son mari, à des détournements de fonds (comme tant d’autres…).

Mais son récent retour au Pakistan, alors qu’elle risquait sa vie, montrait où étaient ses priorités: pas dans ses comptes en banque, pas dans sa vie, mais dans le combat pour la démocratisation de la société pakistanaise.

Lire la suite

12/01/2007

Un numéro d'Historia à lire

medium_S105.gifA noter ce mois-ci dans les kiosques, un numéro d'Historia thématique consacré aux "intégrismes". J'y ai contribué en publiant quatre pages consacrées au fondamentalisme aux Etats-Unis (p.58 à 71). L'article est dans la même veine qu'un texte que j'avais publié il y a quelques années dans le premier numéro du Monde des religions: une présentation historique rapide, avec les principales caractéristiques du mouvement et son impact sur la société états-unienne (je précise que je ne suis pas responsable des images et des légendes qui accompagnent le texte). Mais je voudrais souligner l'intérêt des autres contributions, en particulier celle de Rémi Kauffer sur "les dérapages du nationalisme juif".

Lire la suite

29/09/2006

Grande victoire d'Al Qaeda aux Etats-Unis

medium_images.15.jpgLe congrès américain a donné hier (28 septembre 2006) son accord à un texte que les historiens appelleront peut-être plus tard la "loi de la honte". On dit souvent que la plus grande victoire d'un tortionnaire, c'est de rendre sa victime à son image. De ce point de vue, on peut dire qu'Al Qaeda, nébuleuse terroriste qui piétine les droits de l'homme, a remporté hier une très grande victoire aux Etats-Unis, en conduisant l'Administration Bush à faire passer un texte qui constitue, du point de vue des Droits de l'Homme, un scandale et une honte.

Lire la suite

14/08/2006

Retour en avion sans bagage à main...

medium_images.8.jpgAujourd'hui je rentre en France! Après quelques jours bien remplis à Montréal, il est temps de retrouver ma chère patrie. 

Mais voilà, à cause de ces fichus terroristes, plus moyen de circuler tranquillement en avion! Il faut maintenant passer par un luxe invraisemblable de précautions pour être admis dans l'avion. Plus de bagages à main, surtout s'il contient le moindre élément liquide ou pseudo-liquide! Et dire que je comptais porter en amulettes mes fioles de sirop d'érable!!!

Bientôt, plus de vêtements non plus? Ce dessin humoristique paru dans Le Devoir du 12 août 2006 laisse imaginer ce que seront bientôt les vols en avion....sur la compagnie Air Parano (j'imagine la descente d'avion à l'aéroport de Ryad ou de Téhéran...).

medium_DSC09464.2.JPG

 

18/07/2006

Soutenir le Liban, oui mais comment ?

medium_h_1_ill_796259_fu.jpgAlors que la guerre fait rage au pays du Cèdre, Paris affiche ces jours-ci son soutien au Liban. Je ne peux qu’acquiescer, par amitié pour le Liban, son peuple, son histoire. Mais soutenir le Liban, est-ce pour autant synonyme de réprobation à l’égard d’Israël ? Je n’en crois rien. Dans la situation présente, et à l’inverse de certains leaders politiques français, je crois que soutenir le Liban aujourd’hui devrait rimer avec un soutien clair à ce qu’Israël vient d’entreprendre, à savoir l’éradication de la puissance militaire du Hezbollah.

Lire la suite

25/04/2006

Attentats de Dahab : le dessous des cartes

Je connais bien le Sinaï. Pour avoir vécu deux ans en Egypte (entre 1993 et 1995), j’ai eu l’occasion de m’y rendre à une douzaine de reprises. A chaque fois qu’un long week-end nous en donnait la possibilité, nous y allions, mon épouse et moi-même, à partir d’un bus cairote, qui reliait la capitale égyptienne et le Monastère Sainte-Catherine (au pied du Djebel Moussa, le Mont Moïse) en 6H chrono. Mais c’est trois ans auparavant, en 1990, que je m’y suis rendu pour la première fois, lors de mon premier voyage en Egypte dans le cadre d’un séjour organisé par la FUAJ (Fédération Unie des Auberges de Jeunesse). De ces séjours, éclairés par l’observation longue de la situation égyptienne via Le Caire où j’étais enseignant dans un lycée égyptien tenu par les Jésuites, j’ai retenu plusieurs choses.

Lire la suite