Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/02/2010

Yearbook of American and Canadian Churches 2010

yearbook2010sh2.jpgA noter la parution annuelle du Yearbook of American & Canadian Churches 2010, publication qui permet, depuis 1916, d'obtenir une photographie fidèle du paysage ecclésial nord-américain.

 

Le thème mis en avant cette année est celui des églises d'immigration, et de leur impact sur les reconfigurations du christianisme américain.


 

On relève par ailleurs que le classement des dénominations par nombre de fidèles reste assez stable: l'indéboulonnable podium est composé de l'église catholique (qui redresse la barre: +1,49% d'effectifs en 2008, après un recul l'année précédente), puis de la Convention Baptiste du Sud (dont la lente érosion semble se confirmer: -0,24%) et l'Eglise Méthodiste Unie (recul de 0,98%).

 

Titanic presbytérien

 

Peu de surprises dans les données: le recul des mainline churches se poursuit, avec en particulier le "Titanic presbytérien" de la Presbyterian Church (USA), qui n'en finit pas de sombrer (perte en un an de 3,28% des fidèles!). Du côté évangélique, la situation est meilleure du point de vue statistique, bien qu'un "poids lourd" comme la Convention Baptiste du Sud oscille entre stagnation et déclin. On observerait en milieu évangélique un "bonus croissance" dans des contextes qui croisent (néo)pentecôtisme et immigration.

 

Deux éléments de pondération sont à considérer : les statistiques sont de 2008, au mieux, et 11 des plus grosses églises ou dénominations n'ont pas fourni de données actualisées.... Pas génial!

 


Un fidèle américain donnerait en moyenne 800 dollars par an à son église

 

Autre point à relever cette année, hormis l'enjeu de l'immigration: l'accent sur les questions financières, avec les rapports financiers de 64 églises.

Enseignement intéressant: les 45 millions de membres de ces églises ont donné, en un an, 36 milliards de dollars.

 

Une simple "règle de trois" nous apprend donc ceci: chaque fidèle appartenant à ces églises donnerait en moyenne 800 dollars par an. Parions que l'Eglise catholique ou l'Eglise Réformée, en France, en rêveraient...

Les commentaires sont fermés.