Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/08/2010

Echo d'Atlanta, partie 2

Hope.jpgEn dehors de la conférence ASR (cf. note précédente), l'occasion m'a été donnée de revoir le Martin Luther King National Historic Site (ou National Park), qui concentre la maison de la famille MLK, l'Ebenezer Baptist Church, un mémorial et musée, et la sépulture de MLK et de son épouse Coretta.

Un grand moment!




Martin Luther King National Historic Site

Nouvelle fresque (2010) MLK.jpgS'il n'y avait qu'une chose à voir à Atlanta, cela devrait être ce MLK National Park. Il est pourtant peu indiqué (il s'agit d'une structure publique, gratuite, qui génère donc peu de publicité). Mais quel fascinant lieu de mémoire!

Tout l'est pas parfait, bien-sûr. L'effort en direction des non-anglophones pourrait être accentué. Certains textes gravés sur les plaques en marbre, à l'extérieur, ont tendance à s'effacer (mauvaise qualité de travail du tailleur de pierre). Les panneaux explicatifs du Musée devraient, dans certains cas, être actualisés.

Mais globalement, quelle réussite!

A place to learn.jpg

Entrée du site MLK (animations pour les enfants)

 

Le site MLK réussit le tour de force d'être pédagogique, interactif, didactique et tourné vers l'action civique. Il combine créativité (fresque, sculpture, poésie, patchwork etc.) et technologie numérique (presque) dernier cri: de nombreuses vidéos sont notamment proposées. Les enfants ne sont pas oubliés, avec, dans l'entrée, une scénographie spécialement conçue pour eux.

Je suggérerais fortement à l'équipe de la Cité nationale de l'immigration, à Paris, d'aller visiter le parc MLK! Il y aurait beaucoup à en tirer en matière d'animation civique.


Mosquée d'Atlanta et son parking.jpgMosquée et liberté religieuse

Avant de reprendre l'avion pour la France, via Philadelphie, j'ai également pu visiter la maison de Margaret Mitchell, en remontant à pied Peachtree Street. Chemin faisant, j'ai vu sur ma gauche ce que j'ai pris pour une mosquée (voir photo ci-dessous).

Vérification faite, malgré le dôme au croissant et les minarets, il ne s'agit nullement d'une mosquée! Nous découvrons là, en réalité, une production architecturale initiée, au départ, par une loge maçonnique américaine (les Shriners), qui avait décidé de recourir à l'imagerie arabo-musulmane (y compris dans le port du tarbouche). Le projet était de créer un sanctuaire Yaarab, bien plus maçonnique que musulman. Cet ensemble est par ailleurs depuis longtemps accolé à un cinéma et une salle de spectacle (Fox Theatre) dont les thèmes n'ont rien de spécialement musulman!

494794691_4cc216ceb1.jpgEn revanche, soulignons que non loin de cet emplacement singulier se dresse, depuis 2008, la plus grande mosquée d'Altanta (avec dôme et minaret), la Farooq Masjid.

 

Elle complète un réseaux cultuel de 36 mosquées, qui accueillent chaque semaine les pratiquants comptés parmi le total de 80.000 musulmans de l'agglomération d'Atlanta. Au regard de cette empreinte architecturale, on ne peut que rappeler le remarquable attachement états-unien à la liberté religieuse pour tous, et tout cela, sans subventions publiques.

Quand certains, il y a quelques années, effectuaient allègrement une équivalence entre Bush Jr et Ben Laden, ou entre la Bible Belt (Sud états-unien conservateur) et l'Arabie saoudite, voilà une donnée à méditer: les musulmans d'Atlanta affichent librement leur foi et leur marque architecturale dans la ville natale de Margaret Mitchell, tandis que le témoignage chrétien et la construction de nouveaux lieux de culte de cette religion, dans de nombreux pays arabo-musulmans, restent interdits, voire passibles de prison.


Coca Cola

Après avoir rejoint et visité la maison Margaret Mitchell (belle évocation du "Jazzy South" des années 1920 et 1930), puis fait un tour au Piedmont Park, j'ai vu la scène ci-dessous: Church and Coca Cola !

 

Church and Coca Cola.jpg

Church and Coca Cola (Peachtree street, Atlanta, photo prise le 16 août 2010)

 

A propos de Coca Cola, faut-il rappeler LA VRAIE RAISON de ma visite à Atlanta? Mais c'est bien-sûr pour accomplir le rêve de ma vie! J'entends: déguster gratuitement 60 échantillons de boisson gazeuse au World of Coca Cola, gigantesque attraction à la gloire de ma boisson préférée!

 

Globalisation.jpgJe plaisante, bien-sûr (quoique). C'est naturellement à titre exclusivement sociologique que je suis allé enquêter, en plein centre d'Atlanta, sur ce haut lieu de l'impérialisme capitaliste américain, découvrant l'art et la manière dont Coca Cola, boisson née ici, folklorise sa propre mondialisation.

(Rappelons que Coca Cola est la première compagnie au monde en terme de vente de boissons gazeuses).


Assez efficace (et drôle) je dois dire, cette visite au coeur de la bête! Le chercheur français du laboratoire CEIFR, présent aussi à l'ASR, qui m'a conseillé cette visite (je ne divulguerai pas son nom pour ne pas le compromettre) avait bien raison: la découverte olé-olé de World of Coca Cola (Atlanta) vaut le détour!



J'arrête là (il vaut mieux), et si vous avez un coup de chaud en cette fin d'été: "please have a Coke"!

Commentaires

monsieur fath, je voulais seulement vous exprimer ma reconnaissance pour m'avoir fait connaitre un monde, celui protestant, à moi très étranger, à travers la lecture de vos livres, surtout " militants de la bible" et bien sur tous les autres.
je m'interesse surtout à la pensée juive, étant juive moi-meme, mais j'aime "knowledge".
encore merci et au prochain livre. monique smadja

Écrit par : monique smadja | 22/08/2010

Merci à vous Monique Smadja. Je n'ai pas le plaisir de vous connaître, mais je suis touché par la générosité de votre commentaire. Oui, la curiosité et le plaisir des livres n'ont pas de frontière.

Écrit par : SF | 09/09/2010

Sebastien, je viens de lire à l'instant, votre réponse à mon commentaire d'il y a plus de quatre ans. quatre ans! J'en reste sans air! Si vous saviez comme j'aimerais que vous conferenciez en Italie, pays où je vis. Pays moitié chrétien, moitié paien! Ce serais magnifique que vous racontiez votre savoir unique sur une Bible qui a protesté pour etre lue par tout public. Etes-vous dèjà publié en italien ou pas encore? Il est vrai que celà aurait plus de corps en latin! Le grec ancien, le latin, j'adore! monique

Écrit par : monique smadja | 18/02/2015

Est-il possible de participer à votre blog, Sebastien, s'il vous plait. je le souhaite bien. monique

Écrit par : monque smadja | 10/03/2015

Les commentaires sont fermés.