Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/10/2019

Marianne, Julien, Fatima et son enfant

Fatima outragée.jpg

Le dégré d'hystérie collective ambiante en France autour du foulard dit "islamique" ne permet pas d'être audible. Près de deux semaines après l'incident qui a perturbé une séance du conseil régional de Bourgogne / Franche-Comté, le 11 octobre 2019 dernier, la fièvre n'est pas retombée.

Rappelons les faits : en séance, Julien Odoul, un conseiller général du Rassemblement National (parti d'extrême droite) a publiquement humilié une mère, Fatima E., et fait pleurer un enfant, en demandant à ce que le foulard couvrant la tête de cette mère en visite civique au conseil régional soit enlevé. Soit-disant au nom de la laïcité (sic).

Lire la suite

20/09/2019

Gilles Kepel fait retour sur son dernier livre

Capture d’écran 2019-09-19 à 22.49.15.pngOn ne peut pas dire que la nouvelle ait suscité une immense mobilisation dans la communauté scientifique. Pourtant, le politiste et islamologue Gilles Kepel, à l'oeuvre considérable, a été condamné à mort par DAECH en 2017...

Qu'on le suive ou non dans toutes ses thèses, il fait partie des meilleurs spécialistes du Proche et Moyen-Orient, dans un monde où les faussaires et les enfumeurs (non-arabisants de surcroît) se frayent facilement un chemin, en France, dans les grands médias.

Sorti du tunnel aujourd'hui, avec un beau livre en héritage, il a donné le mois dernier un interview de fond de grande qualité, sur Le regard libre

Lien.

04/07/2019

Conversions à l'islam (ASSR)

cover-small200.jpgLa question des conversions religieuses est depuis longtemps l’objet d’un investissement particulier en sciences sociales des religions. Parce qu’elle est généralement vécue par les acteurs comme une expérience logée au cœur de l’intimité, on a cherché à en montrer les déterminants collectifs, à en repérer les régularités formelles, à mettre en séries ses mises en récit. Issu d’un colloque organisé à Sciences Po Paris en février 2016, ce dossier porte sur les conversions à l’islam un regard attentif au terrain, des Pays-Bas à l’Australie en passant par le Royaume-Uni et la France.

Lien.

05/05/2019

Le Qatar islamiste et son influence en France (suite)

Capture d’écran 2019-05-05 à 16.20.53.pngSaviez-vous que Tareq Ramadan recevait 35.000 euros par mois du Qatar, malgré ses dénégations? Le poids des pétrodollars islamistes wahhabites en France sur la politique, les médias, le sport est aujourd'hui largement documenté. Mais l'information ne circule pas toujours aussi vite que les enveloppes d'argent liquide. Aussi faut-il remercier les deux bons journalistes que sont Christian Chesnot et Georges Malbrunot de nous aider à y voir plus clair, grâce à leur enquête publiée par les éditions Michel Lafon.

Les " Qatar papers " révèlent la cartographie du prosélytisme en France et en Europe mené par Qatar Charity, la plus puissante ONG de l'émirat. Ces documents confidentiels, divulgués pour la première fois, détaillent la plupart des 140 projets de financement de mosquées, écoles et centres islamiques, au profit d'associations liées à la mouvance des Frères musulmans. Ils dévoilent le salaire payé à Tariq Ramadan, figure de l'islam politique que Doha sponsorise hors de ses frontières.
Au terme d'une enquête dans six pays européens et une douzaine de villes de l'Hexagone, les auteurs exposent la dissimulation, parfois le double langage, des associations islamiques sur leur financement étranger, ainsi que la politique de l'autruche suivie par de nombreux maires, par électoralisme ou ignorance. Ils pointent l'absurdité de la situation (lire la suite ici).

24/03/2019

Algériennes, la guerre d'Algérie côté féminin (BD)

alg.jpgA signaler, dans le très bon magazine Gazelle de mars-avril 2019, un dossier sur "Féministes et musulmanes", et aussi cette double page (p.22-23)sur une BD de Swann Meralli et Deloupy, chez Marabulles.

Intitulée Algériennes, cette BD nous propose de voir "la guerre d'Algérie du côté féminin", donnant la parole aux femmes, grandes oubliées de la 'grande guerre des hommes".

"A travers l'enquête de béatrice, le scénario de Swann Méralli permet de survoler l'ensemble de la guerre d'Algérie, de saisir les enjeux et les différents personnages, issus d'un camp ou d'un autre. (...) L'album est servi par de belles planches, accessibles à un jeune lectorat".

Lien.

03/12/2018

Révision de la loi de 1905, une enquête de La Croix

cnef.jpg"Le salut de la France et le vôtre, gens riches, c'est que vous n'ayez pas peur du peuple, que vous alliez à lui, que vous le connaissiez, que vous laissiez là les fables qu'on vous fait et qui n'ont nul rapport à la réalité... Il faut s'entendre, déserrer les dents, le coeur aussi, se parler, comme on le fait entre hommes" (Michelet, Le peuple, Paris, ed. "Grands écrivains", 1987, p.111).

L'écho de ces paroles de l'historien Michelet (1798-1874) résonne sur toute l'histoire contemporaine de la France, y compris dans ses débats autour de la laïcité et de la loi de 1905. Aller au contact. Dialoguer. Entendre, pour mieux décider.

A noter, pour sourcer les réflexions actuelles autour d'un toilettage controversé de la loi de 1905, cette enquête de qualité signée Marie Malzac, dans La Croix, qui rappelle cet enjeu d'écoute, du côté du gouvernement. Avec la société réelle et ses acteurs représentatifs. Lien.

25/11/2018

"Les religions des Parisiens" : les pratiques

colloque.pngDessiner le Paris des religions du Moyen Âge à nos jours est un programme ambitieux auquel le comité scientifique de ce colloque s’est attelé depuis 2015. Pour aborder la force de l’inscription des religions dans l’espace parisien, leurs relations avec une capitale politique et intellectuelle, l’évolution des pratiques, les liens entre les différents cultes et avec la laïcité, est apparu pertinent de s’intéresser aux Parisiens et à la manière dont s’articulent, à Paris, la politique des cultes définie par l’État et la religion telle qu’elle est vécue par les communautés et par les citadins.

En décembre 2017, le Comité d’histoire de la Ville de Paris proposait le premier volet de ce colloque trisannuel consacré aux espaces d’expression du religieux dans Paris. Cette année seront étudiées, au cours de ces deux journées, les pratiques religieuses et leurs acteurs : institutions culturelles et médiatiques, courants intellectuels, enseignement, assistance, rites, fêtes. Lien.

19/11/2018

James Wuye et Muhammad Ashafa à Paris

james wuye, muhammad ashafa, nigeria, islam, christianisme, évangéliques, interfaith meditation center, nigeriaAu cours des dernières années, le Nigeria a été secoué par de nombreux conflits communautaires.

Dans les années 1990, le pasteur James Wuye et l'imam Muhammad Ashafa étaient des chefs religieux adverses, dirigeant chacun des milices armées vouées à la défense de leurs communautés respectives. Aujourd'hui, les deux hommes sont co-directeurs de l'Interfaith Mediation Center, à la tête d'équipes pour résoudre les conflits à travers le Nigeria et même au-delà.

L'Observatoire Pharos du pluralisme des cultures et des religions nous confie à une rencontre avec eux le 28 novembre 2018 à Paris (cliquer ici pour plus d'informations).

16/11/2018

Acteurs religieux sur la scène internationale (colloque)

gsrl, ceri, ephess, ephe, psl, pierre baudry, religion et relations internationales, relations internationales, islam, christianisme, sionisme chrétien, colloqueA noter ce magnifique colloque organisé par des doctorants du GSRL, du CERI et de l'EHESS. Il porte sur les religions et les relations internationales. Il est prévu le 3 et 4 décembre 2018 à Paris.

Il comporte quatre panels qui traiteront notamment du sionisme chrétien, de la relation entre Eglises chrétiennes et diplomatie, de l'islam comme acteur transnational, et d'une approche comparée de la diplomatie au regard du rôle de la religion. 

Ce programme alléchant est consultable ici (PDF).

 

06/11/2018

Minorité musulmane et nationalisme hindou: lire Charlotte Thomas

Capture d’écran 2018-11-05 à 23.03.49.pngCharlotte Thomas est politiste, spécialiste de la minorité musulmane indienne. Elle a consacré sa thèse aux violences anti-musulmans survenus au Gujerat (Inde du nord) en 2002, sous le gouvernement de Narendra Modi.

2 000 musulmans ont péri au cours des violences qui ont duré près de six mois tandis que 150 000 autres ont été contraints de fuir définitivement leur logement, attaqués par des nationalistes hindous agissant avec la complicité des autorités locales. Elle vient d'en publier un livre aux éditions Karthala, qui met en perspective le projet nationaliste hindou actuel à partir d'une étude de cas parfaitement maîtrisée.

Lien .

05/10/2018

Bourses et contrats de recherche sur l'islam en France

Capture d’écran 2018-10-04 à 23.56.18.pngOn manque toujours de travaux de TERRAIN sur l'islam contemporain en France! Aussi ai-je plaisir de relayer cet appel à candidatures pour les contrats doctoraux et bourses de master dans le domaine de l'islamologie et des études sur l'islam en France et en Europe (délai prolongé jusqu'au 7 octobre 2018).

 La Fondation de l’Islam de France met en place, en partenariat avec le Groupement d’intérêt scientifique Moyen-Orient et mondes musulmans, créé en 2013 par le CNRS et 22 universités et établissements francais d’enseignement et de recherche, un programme de soutien à la formation et la recherche sur l’islam au sein des universités et des centres de recherche publics francais.

Formulaire (PDF) et argumentaire (PDF).

12/09/2018

Convertis évangéliques algériens et islam d'Etat

CRII_080_L204.jpgSociologue et politiste, Fatiha Kaoues est chercheure associée au Groupe Sociétés Religions Laïcité (CNRS/EPHE/PSL). Elle travaille sur les développements évangéliques dans le monde arabe et sur les enjeux politiques des mobilisations religieuses contemporaines.

L’ouvrage issu de sa thèse et de ses recherches postdoctorales, que nous avons déjà signalé dans ce blog, est paru sous le titre Convertir le monde arabe. L’offensive évangélique (Paris, CNRS Éditions, 2018).

Elle vient de publier dans la revue Critique Internationale (2018/3) un excellent article intitulé "Les convertis évangéliques face à l’islam d’État en Algérie".

Lien.

02/06/2018

Le christianisme en Europe de l'Ouest aujourd'hui

DemCMcZWsAAY__w.jpgA consulter et archiver une très riche enquête du Pew Forum on Religion and Public Life sur le christianisme dans l'Europe de l'Ouest aujourd'hui (15 pays, dont la France).

On y apprend notamment que la France compterait 28% de "Sans religion"; le record d'Europe de l'Ouest est la Hollande, avec 48% de "sans religion".

L'enquête, qui traite aussi des relations christianisme-islam, est récupérable ici (lien).

06/05/2018

Saba Mahmood (1961-2018)

Mahmood.jpgAvec le décès de Saba Mahmood, le débat public perd une très brillante intellectuelle, qui apportait, par sa compétence et son intégrité, une grande valeur ajoutée aux travaux sur la religion, le sécularisme et le féminisme.

Professeure d'anthropologie à l'Université de Californie à Berkeley, Saba Mahmood est l'auteure de travaux majeurs, dont Religious Difference in a Secular Age: A Minority Report (Princeton University Press, 2015), où elle parle notamment de son terrain de recherche sur les coptes d'Egypte. Prenant à contrepied les théories qui présentent le sécularisme comme un facteur d'apaisement et la religion comme un vecteur de tension, elle expliquait que c'est la pression du sécularisme qui raviverait en réalité les tensions religieuses.

Elle s'était exprimée, dans Le Monde, sur les caricatures de Mahomet (lien). Anaïs Albert et Fanny Gallot, en 2015, lui ont aussi consacré un excellent article de fond intitulé "Redéfinir le féminisme et l'islam" (lien).

28/04/2018

Des évangéliques américains alertent contre le génocide des Rohingyas

f.jpgUn nettoyage ethnique qui vire au génocide a été entrepris l'année dernière au nom d'un nationalisme bouddhiste intolérant à l'encontre des Rohingyas (minorité musulmane), dans l'Arakan, à l'Ouest de la Birmanie.

Des massacres de civils grande ampleur ont été perpétrés, suscitant la réprobation internationale. Les réactions américaines ont cependant été assez limitées.... mais cela pourrait changer depuis qu'un groupe inter-religieux, conduit par Nicolee Ambrose, est revenu d'une visite dans des camps de réfugiés Royhingas.

La chaîne conservatrice FOX News s'en est dernièrement fait l'écho (lien). Un des membres de la délégation interreligieuse est le leader évangélique et pasteur d'une megachurch texane, Bob Roberts.

Ce dernier a affirmé: "nous sommes à un moment de l'histoire où on se souviendra de la manière dont le monde a réagi à la crise" (lien).

Sous l'angle de la géopolitique des religions, on notera ici qu'on nom du respect de la foi, on dénonce une utilisation génocidaire d'une religion nationaliste intolérante. Respect de la liberté de foi (qu'elle soit chrétienne, musulmane ou autre) contre culte morbide des racines religieuses nationales.

De quoi mobiliser davantage les Etats-Unis (à la traîne de l'ONU pour l'instant) dans la résolution de cette immense crise humanitaire? Lien.

22/03/2018

Alsace-Moselle: des pasteurs payés par l'impôt, jusqu'à quand?

X867_727_CWNapSignsCon1.jpgL'Alsace et la Moselle sont fières de certains de leurs particularismes, en particulier le "droit local". Il n'y aurait nul besoin de tout mettre à bas pour faire cesser la disposition la plus discriminatoire héritée du système concordataire, encore en vigueur: le salariat de certains clergés financé par les impôts des citoyens.

Des pasteurs protestants, mais aussi curés catholiques et rabbins bénéficient également de ce système à deux vitesses, en rupture avec le principe d'égalité républicaine. Car il discrimine d'autres cultes (musulman, bouddhiste, orhtodoxe, hindouiste, protestant évangélique), qui eux s'autofinancent, en conformité avec le principe de laïcité.

Mettre fin au financement public des clergés, ce serait effacer une des discriminations les plus choquantes de la scène laïque française du XXIe siècle. Lire cette chronique engagée dans l'hebdomadaire Réforme (dont le titre n'est pas de moi).

04/12/2017

Protestants & musulmans : faible curiosité mutuelle

Capture d’écran 2017-12-04 à 19.06.13.png"Musulman, mon prochain". La formule, on la connaît. Mais comment l'applique-t-on?

"500 ans après les débuts de la Réforme, les protestants ont revisité leurs relations avec le catholicisme. Il n’est pas sûr qu’un tel effort ait été accompli avec l'islam.

Dans le premier cas, on s'inscrit certes dans le dialogue oecuménime, c'est-à-dire entre chrétiens. Jésus-Christ en partage. Avec l'islam, il s'agit plutôt de dialogue interreligieux. Plus compliqué?

L'effort de découverte réciproque est pourtant nécessaire..."

Lire la suite de cette chronique sur le site de l'hebdomadaire Réforme (lien).

25/11/2017

Carnage dans une mosquée du Nord Sinaï

DPaRZ6AWAAEjWKL.jpgSolidarité totale avec le peuple égyptien et les familles des victimes du carnage sans précédent en Egypte perpétré contre des musulmans en prière, dans la mosquée d'Al Rawda à Bir Al-Abed, dans le Nord Sinai.

Une mosquée d'orientation soufie (une des spiritualités que les radicaux wahhabites détestent).

Bilan, au moins 235 musulmans d'Egypte fauchés par la haine aveugle lors de la grande prière du vendredi, 110 blessés...

L'horreur.

Plutôt qu'aider la souffrance à m'épuiser
Aide-moi donc à épuiser la souffrance
Mansour Al Hallaj

15/09/2017

Tunisie, une société qui se pluralise

f5019e5_15762-19hzn1o.7kmw4b1emi.jpgC'est officiel: les Tunisiennes pourront désormais se marier avec des non-musulmans (lien), suite à l'abrogation d'une circulaire discriminatoire en vigueur depuis 1973.

L'occasion de rappeler que cette société en tension continue à vivre une transition démocratique passionnante, dans un contexte de pluralisation où une minorité protestante évangélique locale acquiert une lente visibilité.

Lire à cet égard l'excellent article de l'anthropologue Katia Boissevain sur les chants évangéliques en Tunisie.

Il a été publié dans l'opus 4 de la revue en ligne Science and Vidéo (2013), et est en accès libre ici.

Lien.

14/06/2017

Allemagne, islam, pluralité religieuse: HDR de Sylvie Toscer-Angot

Sylvie_Toscer-Angot_GSRL_.jpgAlors que le GSRL s'apprête à faire son bilan annuel lors de son assemblée générale, demain, c'est l'occasion de rappeler une HDR marquante, pour le laboratoire, cette année.

Chercheure statutaire au GSRL, Sylvie Toscer-Angot a en effet brillamment soutenu le 1er mars dernier son Habilitation à Diriger des Recherches (HDR) sous le titre:

«La République fédérale d’Allemagne face au défi de la pluralité religieuse: régulation de l’islam et reconnaissance des associations islamiques au sein du système éducatif allemand».

Ses principaux domaines de recherche portent sur les relations Eglises-Etat et les relations entre politique, religions et sociétés en Allemagne depuis la Réforme, ainsi que sur les processus de sécularisation et laïcisation et la régulation de la diversité religieuse en Allemagne.

Lien.

05/05/2017

L'intox du "Grand Remplacement musulman"

ThinkstockPhotos-489519284-495x330.jpgL'Europe a peur.

Un des épouvantails agité aujourd'hui par les partis xénophobes et nationalistes qui prospèrent sur le Vieux Continent est le "grand remplacement" musulman.

Mais sait-on par exemple qu'on compte davantage de migrants chrétiens que de migrants musulmans en Europe?

Décryptage à lire sur Regardsprotestants.com.

18/04/2017

Religions en 2060: christianisme et islam au même niveau

Projection démographique islam christianisme.jpgEn 2060, le christianisme sera toujours la religion la plus nombreuses sur la planète. Mais l'islam sera quasiment au même niveau. Le différentiel se réduira de plusieurs centaines de millions.

C'est en tout cas la conclusion d'une projection démographique effectuée par la très sérieuse équipe du Pew Research Forum, qui a publié une copieuse enquête prospective, en ce début de mois, sur l'évolution démographique des religions jusqu'en 2060 (lien).
La principale conclusion est que l'accroissement naturel (naissances) reste le facteur principal de croissance des religions. Et qu'à partir de là, l'islam dispose actuellement d'un avantage comparatif face au christianisme, particulièrement en Europe (en passe de devenir petit à petit une vaste maison de retraite à ciel ouvert).

A moins que le christianisme ne développe fortement son effort d'évangélisation (conversions), objectif que seul les protestants évangéliques semblent, à ce jour, vouloir réaliser à vaste échelle.

Lien.

22/03/2017

Relation aux musulmans aujourd'hui: ouvrage percutant de Said Oujibou

OUJ2092.jpgPasteur, médiateur social, artiste scénique (stand-up), auteur et journaliste, Said Oujibou est une des personnalités majeures de la scène protestante francophone depuis vingt ans, de même que son épouse Fatima Oujibou, elle aussi très investie (cf. entre autres son livre et l'association Eclat de Soi qu'elle a lancée).

Dans un ouvrage percutant publié courant 2015, Saïd Oujibou a livré, à la suite des attentats de Charlie Hebdo, une analyse incontournable pour qui veut sourcer les enjeux qui traversent aujourd'hui la société française et (particulièrement) les Églises dans la relation avec les concitoyens musulmans.

Dans une recension qui est aussi un "regard sur", publiée sur le blog de la Librairie protestante 7Ici, voici un retour sur cet ouvrage engagé, qui ne remplace pas la lecture du livre lui-même (lien).

12/03/2017

Etude décapante sur l'extension du marché HALAL

livre,halal,réforme,islam,marché halal,europe,florence bergeaud-blacklerFlorence Bergeaud-Blackler, anthropologue, décrit, dans un ouvrage récent et très médiatisé, la particularité du marché halal, comme un système de représentation venu du Proche et du Moyen-Orient.

Cette étude riche et argumentée nourrit le débat, y compris sur la méthodologie (enjeu de la part de l'histoire et de la connaissance de la théologie), et interpelle les sociétés européennes aujourd'hui en soulignant les logiques de formatage actuelles qui travaillent ce marché HALAL de plus plus lucratif et étendu.

On lira notamment son entretien dans l'hebdo Réforme (lien).

10/03/2017

Le CHIISME en île-de-France (réunion le 13 mars 2017 au GSRL)

1112423442.jpgOn réduit trop souvent encore l'islam au sunnisme. Or, le chiisme en constitue une composante majeure. Présents en France, les chiites sont pour l'heure fort peu étudiés dans l'hexagone. BOnne nouvelle, la prochaine rencontre du programme GSRL "Dieu change à Paris" que je coordonne avec Martine Cohen portera sur "Les communautés chiites en Ile de France. Implantations et circulations".


Le sujet sera traité par Tasnime Pen Point, étudiante en Master 2 à l'EHESS (sous la direction de Céline Béraud).

Venez nombreux! Lien.

25/01/2017

États réformateurs et éducation arabo-islamique en Afrique

AFCO_257_L204.jpgAlors qu’elle est restée longtemps en marge des politiques nationales en Afrique, l’éducation arabo-islamique constitue une offre éducative de plus en plus essentielle. Elle est en effet un cadre majeur de socialisation des enfants et des jeunes.

À travers une multiplicité d’institutions, ce type d’éducation bénéficie actuellement d’un regain d’intérêt de la part d’une pluralité d’acteurs aux profils, motivations, modes opératoires et orientations parfois concurrents, voire antagoniques.
Afrique contemporaine interroge cet objet peu traité dans le contexte africain et ouvre de nouvelles pistes de recherches pluridisciplinaires.

Lire la suite ici (lien).

23/01/2017

Que compter sous l'ombrelle évangélique

christianisme,protestantisme,évangéliques,pentecôtisme,charismatisme,islam,sunnisme,statistiques du christianisme,statistiques évangéliquesCe blog n'est pas le lieu où trouver des analyses scientifiques approfondies, que l'on trouvera dans les publications académiques. C'est pourquoi je ne reviens que brièvement ici sur une objection classique faite à la comptabilisation, sous une même ombrelle "EVANGELIQUES", des traditions évangéliques piétistes (accent bibliciste sur la "saine doctrine") et des traditions pentecôtistes/charismatiques (accent sur l'efficacité du Saint-Esprit). Il me paraît tout à fait légitime de choisir de dissocier, dans le décompte, les premiers (environ 200 millions) des seconds (environ 430 millions).

Cependant, il me semble que ce qui les rapproche est plus important que ce qui les sépare. De la même manière qu'en islam on compte les Hanbalites, les Malékites et les Chaféites parmi la même famille sunnite (alors que ces traditions sont très différentes aussi), je crois que piétistes et pentecôtistes relèvent de la même matrice évangélique.  Ce périmètre, c'est celui d'un christianisme fondé sur le principe de l'association de convertis, professant, structuré autour de prédicateurs mariés, tourné vers l'évangélisation, et valorisant l'action surnaturelle de Dieu. Par ailleurs, plusieurs grands réseaux évangéliques, dont l'Alliance Evangélique Mondiale, rassemblent les deux familles (piétiste et pentecôtiste). C'est aussi le cas en France, avec le CNEF.

De même, plus largement, autant les chiites et les sunnites sont extrêmement différents, autant il ne viendrait à l'idée de personne de ne pas les comptabiliser au sein de l'islam. Ce qui vaut aussi pour évangéliques et luthéro-réformés, qui se rattachent les uns et les autres au protestantisme.

18/12/2016

Les meilleurs ennemis: histoire des relations entre USA et Moyen-Orient

CzfNFxTW8AQbpsf.jpgRaconter en bande dessinée les relations entre le Moyen-Orient et les États-Unis depuis leur création, telle est la gageure lancée par David B. et Jean-Pierre Filiu.

Évoluant de la grande Histoire à la petite anecdote, les auteurs de Les meilleurs ennemis (Futuropolis) s'emploient à éclairer l'actualité la plus brûlante de notre monde, par la narration graphique de ce "passé qui ne passe pas". Leur récit est une mise en perspective graphiquement somptueuse, pour mieux comprendre l'histoire politique contemporaine.

Et le tome 3, qui couvre la partie 1984 - 2013, vient de paraître!

Bravo au chercheur Jean-Pierre Filiu pour ce remarquable exercice de pédagogie par l'image, qui éclaire bien des enjeux actuels de la géopolitique des religions.

Lien.

17/12/2016

Religion et éducation: une enquête mondiale du Pew Forum

CM Capture 2.jpgA consulter et archiver cette excellente enquête mondiale du Pew Forum sur les religions et l'éducation.

On apprend que les juifs, dans le monde, sont ceux qui font le plus d'études, devant les chrétiens et les "non-affiliés". Mais on découvre aussi qu'aux Etats-Unis, les chrétiens ont le bonnet d'âne en matière de durée des études. Ils étudient moins que les hindous, les musulmans, les bouddhistes et les "non-affiliés".

Un regret cependant: que les différences interconfessionnelles ne soient pas du tout abordées.

Or, selon les pays catholiques ou protestants, les traditions éducatives ne sont pas forcément les mêmes. PDF complet de l'enquête ici (lien).

14/12/2016

Vivre ensemble: de la théorie à la pratique

CM Capture 3.jpgJe fais partie des chercheurs qui utilisent le concept d'islamophobie, car l'évidence du terrain montre tous les jours, hélas, que la haine antimusulmane est une réalité poisseuse qu'on peut rencontrer, de même que la judéophobie, l'anticatholicisme ou l'antiprotestantisme. Cette islamophobie revêt de multiples formes. La plus subtile est un discours officiel bisounours, qui cache une absence d'interrelation concrète et une peur du contact (partage, convivialité, rencontres). La plus évidente est le discours de haine, et parfois, le passage à l'acte.

Je crois pour ma part, en tant que chercheur et en tant que citoyen, que la clef réside dans le dialogue honnête, fait de bienveillance, d'humanité partagée et de franchise sur ce qui rapproche et ce qui distingue.

 

Lire la suite