Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/11/2011

Eglise et société multiculturelle

Vivre la diversité.jpgDiversité des cultures, multiculturalisme, hybridation, interculturalité... Ces concepts et notions font désormais fureur, au gré de l'accroissement des flux migratoires, de l'essor des régulations pluralistes, et des nouveaux métissages.

Il n'est pas surprenant que les acteurs chrétiens eux-mêmes s'interrogent et réfléchissent de plus en plus sur ces sujets... apportant du grain à moudre ensuite pour les études historiques et sociologiques.


La parution ce mois ci de Vivre la diversité, L'Eglise dans une société multiculturelle (dir. Evert Van de Poll, ed. Croire Publications, 2011) s'inscrit dans ce contexte.

france,multiculturalisme,diversité,diversité culturelle,interculturalité,institut biblique de nogent,evert van de poll,croire publications,jean-claude girondin,églises d'immigrationAu travers de 10 études, ce livre constitue un bon observatoire des réflexions actuelles sur ces sujets en milieu protestant évangélique francophone. André Pownall (ci-contre), en citant une réflexion de Jean-Claude Girondin, résume bien le "fil rouge" de l'ouvrage: "Comment vivre ensemble avec nos différences, à la fois lbres et égaux, sans pour autant renoncer au partage d'une référence commune?" (p.33)

Une question qui vaut pour la société dans son ensemble.... et qui vaut aussi pour les quelque 2600 lieux de culte et communautés évangéliques de l'hexagone en 2011.

Aussi le spécialiste de sciences sociales travaillant sur l'évangélisme, les Eglises multiculturelles et Eglises de migrants gagnera à jeter un coup d'oeil à ces travaux, afin de mieux percevoir comment les acteurs eux-mêmes, engagés dans les "cités" plurielles d'aujourd'hui, appréhendent les enjeux de mixité, de cohésion, de médiation culturelle et de partage.

A noter que ce recueil est le fruit d'une démarche impulsée par une vieille institution protestante évangélique parisienne, l'Institut Biblique de Nogent-sur-Marne (et son département de missiologie urbaine).

Commentaires

Si, il faut renoncer à une référence commune, ça n'existe pas, c'est un leurre. Dieu existe, pas la référence. Ainsi donc il reste : "Comment vivre ensemble avec nos différences, à la fois lbres (sic) et égaux".

J'ai dit.

Écrit par : ista | 01/12/2011

CHAQUE NOUVELLE ANNÉE est une mer inconnue et insondable. Aucun navire n'est jamais passé par là. Les plus sages enfants de cette terre ne peuvent nous dire ce que nous rencontrerons au cours de ce voyage. La connaissance du passé peut nous donner une idée de ce à quoi nous devons nous attendre, mais personne ne peut être sûr où nous attendent les rochers sous-marins ni quand "le vent impétueux que l'on appelle Euraquilon" nous surprendra.
Les conditions à travers le monde sont telles qu'aucun homme lucide ne peut maintenir un esprit optimiste. Les philosophes du monde ont depuis longtemps cessé de prêcher la paix, si ce n'est en tant que but envers lequel les nations devraient désespérément tendre, même s'ils n'ont aucun espoir de pouvoir y parvenir. Les meilleurs cerveaux du monde se sont affairés à produire des outils pour détruire le monde. Et s'ils font de telles choses dans un arbre vert, que feront-ils dans un arbre sec ?
Aujourd'hui il y a des hommes et des femmes qui peuvent regarder vers l'année à venir sans découragement ni terreur. Ce sont des chrétiens. Ce ne sont pas des optimistes souriants qui se réconfortent en niant les faits ou qui basent leur espoirs sur les illusions d'intentions paisibles entre les nations. Ce sont plutôt parmi tous les hommes ceux qui sont vraiment les plus réalistes. Ils n'ont rien à faire de la fantaisie – ils demandent à connaître les faits, que ces faits soient bons ou mauvais. Ils insistent à aligner leurs croyances avec la vérité, et n'hésitent pas à regarder la vérité en face, où qu'elle se présente.
Aiden Wilson TOZER (1897-1963)
"Nous regardons vers demain sans crainte" dans "Ce monde, aire de jeux ou champ de bataille ?"

Écrit par : Eric LISBONNE | 01/12/2011

Les commentaires sont fermés.