Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/01/2012

Protestantisme français et colonisation (Frédéric Fabre)

sébastien fath,france,mission,jean-françois zorn,missions chrétiennes,missions protestantes,société des missions évangéliques,marc michel,université de provence,khartala,frédéric fabreGrâce, en particulier, au rôle moteur de Jean-François Zorn, on connaît mieux l'histoire missionnaire protestante française et ses relations, complexes, avec la colonisation.


Mais beaucoup reste à faire pour que les sciences sociales appréhendent de manière plus complète cette histoire très mouvementée, dont l'impact à long terme se traduit en partie, aujourd'hui, par une démographie protestante francophone 23 fois plus importante que la démographie protestante française.


Un jalon utile dans ce vaste chantier de recherche a été posé, soulignons-le, par Frédéric Fabre, auteur d'un Protestantisme et colonisation. L'évolution du discours de la mission protestante française au XXe siècle (Paris, Khartala, 2011, 454 pages).

Issu d'un travail de doctorat (sous la dir. de Marc Michel, Université de Provence), cette recherche porte sur le discours missionnaire, essentiellement (semble-t-il) celui des réformés. N'ayant pas encore eu la hance de lire ce livre, livrons pour l'heure la notice donnée par l'éditeur Khartala, appéritif ouvrant sur la lecture du livre lui-même!

"À travers l’étude du Journal de la Société des missions évangéliques et d’un grand nombre de mémoires et d’écrits de missionnaires protestants français, depuis leur première installation au Lesotho en 1830 jusqu’aux dernières décennies du XXe siècle, Frédéric Fabre révèle la révolution copernicienne qu’a connu le discours évangélique durant cette période.
Le passage d’une idéologie coloniale, fort classique et imprégnée de l’idée de la supériorité de la civilisation européenne, à des convictions et des pratiques tiers-mondistes s’est effectué à travers l’expérience de crises profondes, en particulier pendant la guerre d’Algérie et la rébellion au Cameroun, où les protestants étaient implantés depuis longtemps. Des épreuves subies, une réponse nouvelle s’est imposée, celle d’un engagement dans la résistance aux oppressions, au racisme et aux différentes formes d’apartheid.
Cet ouvrage apporte un regard neuf sur une histoire mal connue, qui transparaît dans la reconstitution des itinéraires spirituels et intellectuels complexes et variés d’hommes hors du commun, comme le pasteur Casalis au XIXe siècle, Marc Boegner, Édouard Théis ou Georges Mabille plus près de nous.
Frédéric Fabre est professeur d’histoire-géographie en collège et en lycée. Le présent ouvrage est tiré de sa thèse de doctorat, soutenue à l’université de Provence sous la direction de Marc Michel."

(présentation de l'éditeur)

Commentaires

Merci pour les références et les informations. Voilà encore un ouvrage très intéressant et qui mérite toute notre attention. Il est important de s'intéresser à la question du lien et du rôle des protestants vis-à-vis des colonies. Merci de faire avancer la machine de la critique.

Écrit par : Olivier Peel | 28/01/2012

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.