03/04/2012

Ces incroyants qu'on oublie

9782226239310FS.gif"Incroyable mais vrai".... dans mon laboratoire de sciences sociales des religions et de la laïcité, le GSRL, nous n'avons personne, je dis bien personne, pour étudier athées, agnostiques et mécréants.

Pourtant, dans l'articulation entre religion et laïcité, ces "impies" ont toute leur place!

Et ce, d'autant plus qu'il n'est pas certain que le ratio croyants/incroyants penche tant que ça, en France, du côté des premiers. Raison de plus pour saluer la parution d'un beau livre.


Cet ouvrage, signé par Georges Minois, compile dans un dictionnaire "athées, agnostiques, sceptiques et autres mécréants" (Albin Michel, 462p, 2012).

D'Anaximandre de Milet à Emile Zola en passant par Voltaire ou Woody Allen, on aura plaisir à découvrir ou redécouvrir des personnalités qui partagent souvent ce trait de caractère (en des temps qui furent souvent cléricaux, et hostiles aux libre-penseurs): le courage.

Commentaires

Que ces personnages illustres aient été animés de courage en des temps difficiles pour la liberté de conscience, cela va de soit, de même qu'il faut le faire pour être athée militant en Israël aujourd'hui (exemple parmi tant d'autres). Mais dans le contexte de sécularisation globale en Occident, j'aurais tendance à penser qu'être croyant et pratiquant (a fortiori être chrétien conséquent, attaché aux valeurs immatérielles vomies par la société) nécéssite plus d'audace en général que rester dans l'indifférence religieuse dominante.

Écrit par : Pierre Jovanovic | 03/04/2012

Croire ou ne pas croire, n'est ce pas juste sacraliser une hypothèse ?

LOL !

Écrit par : david weber | 03/04/2012

Monsieur Fath,
Auriez-vous une explication de l'absence de chercheurs concernant les athées et les agnostiques? Serait-ce parce que ces visions du monde sont tellement ancrées dans la société qu'elles ne sont pas considérées comme présentant un intérêt de recherche? ... Pas assez exotique? Trop normal?

Écrit par : jean | 03/04/2012

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.