Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/01/2020

A lire: somme sur la liberté de conscience (Dominique Avon)

Capture d’écran 2020-01-24 à 17.14.32.pngEntre le XVIe et le XVIIIe siècle, la liberté de conscience a été conçue, d’abord en latin et dans une poignée de langues européennes, comme une possibilité de croire, de changer de croyance ou de ne pas en avoir. Elle a ainsi reçu une acception distincte de celle de la liberté religieuse ou de la liberté de religion. Lors de son inscription dans la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, adoptée sans vote négatif par l’assemblée générale des Nations Unies en décembre 1948, ce droit individuel a néanmoins suscité des réserves ou oppositions qui ont empêché sa déclinaison constitutionnelle par plusieurs États-membres. Une génération plus tard, la contestation de la liberté de conscience s’est trouvée renforcée au nom de la reconnaissance de sensibilités culturelles différenciées, au nom d’une lutte contre l’apostasie – parfois associé au blasphème ou à l’insulte contre certaines religions -, ou au nom de la défense de l’unité d’un corps. L’enquête historique conduite dans cet ouvrage s’inscrit dans le temps long des sociétés humaines. Établie sur des sources linguistiques diverses, elle vise à saisir l’émergence d’une notion au sein de communautés spécifiques, du Bassin méditerranéen à la Chine et à l’Amérique du Nord, à comprendre les motifs d’adhésion et de rejet formulés par plusieurs centaines d’auteurs, à déterminer les modalités d’expansion de cette liberté, de sa traduction dans des langues qui n’en avaient pas dessiné les contours, ainsi qu’à appréhender les ressorts des remises en question contemporaines.

Un livre important à découvrir, signé Dominique Avon, directeur d'études à l'EPHE et membre du GSRL

22/01/2020

Table ronde exceptionnelle GSRL le 23 janvier 2020 (dernier rappel)

Lien vers la page de "La sécularisation en question" (Classiques Garnier, 2019, 746 pages)

 

INVITATION 23 JANVIER 2020.jpg

20/01/2020

La sécularisation en question: ouvrage exceptionnel (20 ans du GSRL)

La-secularisation-en-question.jpgDepuis 1995, le laboratoire Groupe Sociétés Religions Laïcités (CNRS / EPHE-PSL) n'a cessé d'étudier les religions et les laïcités, contribuant au fil des années à enrichir nos connaissances grâce à l'aide des sciences sociales. 
 A l'occasion de ses 20 ans, un grand colloque international avait permis de faire le point sur ces questions. 
Sous la direction de Jean Baubérot, Jean-Paul Willaime et Philippe Portier, anciens directeurs du GSRL, un ouvrage somptueux publié en décembre 2019 aux éditions Classiques Garnier nous restitue aujourd'hui le fruit de ces réflexions. 
En 746 pages, 47 contributions et 54 auteurs nous font découvrir un panorama exceptionnel, croisant disciplines, terrains, méthodologies, aires culturelles au service d'une seule exigence: analyser et faire comprendre les "religions et laïcités au prisme des sciences sociales".

Un "must"!

Lien

18/01/2020

Ne pas manquer: table ronde exceptionnelle le 23 janvier 2020 (GSRL)

Pour celles et ceux qui peuvent s'y rendre, il n'y a pas à hésiter !

Une table ronde exceptionnelle nous attend le 23 janvier 2020 à 15H au Campus Condorcet, à l'invitation du GSRL (cliquer ci-dessous), autour d'un volume somptueux réalisé à l'occasion des 20 ans du laboratoire, sous la direction de Jean Baubérot, Jean-Paul Willaime et Philippe Portier.

 

0001-3-scaled.jpg

 

11/12/2019

Nathalie Luca et la construction d'une anthropologie de l'espérance

nou-se-wozo.jpgNathalie Luca, anthropologue et directrice du laboratoire CESOR, revendique la construction d’une anthropologie de l’espérance, de l’optimisme, du “Croire en acte”, sur la base d’études de terrain attentives aux “situations de mise en espérance”. En Corée, la mobilisation après la Seconde Guerre Mondiale et la guerre fratricide entre le Sud et le Nord a ouvert les conditions d’un “alignement des désirs”, pour faire sortir la société sud-coréenne du sous-développement au prix d’une mobilisation de toutes et tous. Cette dynamique s’est poursuivie jusqu’à la fin des années 1990, avant que la cohésion collective ne s’effrite sous l’effet de dynamiques internes et de la Crise asiatique. L’approche du terrain haïtien révèle d’autres situations de mise en espérance, dans un contexte très contrasté.

Son exposé, présenté au séminaire interne d'octobre 2019 au GSRL, nous permet d'en savoir plus.

Lien.

01/12/2019

Evénement parution du volume des 20 ans du GSRL

invitation-19-décembre.jpg

09/11/2019

Agenda novembre-décembre 2019

agenda-1.jpgCe programme de fin d'année 2019, très copieux, a été bousculé et revu (MAJ fin décembre 2019) suite à la grève des transports en commun qui a paralysé la circulation à Paris depuis le 5 décembre, et très fortement impacté la vie du laboratoire GSRL, ainsi que toutes les activités scientifiques prévues.

La rentrée 2020 s'annonce très dynamique, nourrie des reports de décembre.

Lire la suite

07/11/2019

Croisades et inquisition à l'ère du Numérique (colloque)

Capture d’écran 2019-11-06 à 22.22.06.pngColloque annuel dans le cadre de la troisième année de l'Observatoire international du religieux du CERI et du Groupe Sociétés, Religions, Laïcités (GSRL) du CNRS et de l’École pratique des hautes études (EPHE), avec le soutien de la Direction générale des relations internationales et de la stratégie (DGRIS).

 

Lien.

16/10/2019

Nathalie Luca filme Haïti: voir et en débattre au GSRL

 nathalie luca, cesor, ehess, gsrl, haiti, ong, religion, études postcoloniales, sciences sociales des religions, lewis clormeusL'annonce a déjà été faite sur ce blog en juin dernier.... Je me permets de la reproduire à la veille de la date: un remarquable film documentaire de Nathalie Luca (directrice du CESOR) sera montré et expliqué demain jeudi 17 octobre 2019 au séminaire interne du GSRL au Campus Condorcet. Nathalie Luca viendra exposer ses défis méthodologiques, ses découvertes et ses questionnements de chercheuse en sciences sociales à partir du terrain haïtien.

Une perspective très stimulante qui permettra de croiser réflexions sur religion, ONGs, recompositions des sociétés civiles postcoloniales.

Lien

26/09/2019

Retour sur l'itinéraire intellectuel de Jean-Paul Willaime

Capture-12-458x330.pngOn ne présente plus Jean-Paul Willaime, chercheur toujours prolifique, qui fut notamment directeur d'études à la section des sciences religieuses de l'EPHE et directeur du laboratoire GSRL. Bien plus qu'être un spécialiste de la sociologie des protestantismes, c'est un intellectuel exigeant, qui nous aide beaucoup à éclairer, par les sciences sociales, les débats de sociétés autour des religions et des laïcités en France et en Europe.

L'ouvrage d'entretiens qu'il a signé avec Martin Meunier est un livre majeur pour comprendre à la fois son itinéraire intellectuel, et le vaste champ analytique qu'il a ouvert et/ou nourri à la croisée de la sécularisation, de la religion et de la société. Merci à Jean Hassenforder de nous en proposer une synthèse riche et pédagogique, sur le portail www.témoins.com

Lien. 

02/09/2019

Agenda septembre-octobre 2019

60124966-liste-icône-vecteur-illustration-agenda-business-concept-avec-le-document-de-programme-de-papier-de-sty.jpgQuelle rentrée ! Avec trois défis au menu. D'abord, la gestion du déménagement du laboratoire GSRL (50 statutaires, périmètre de 280 chercheuses et chercheurs en comptant les doctorants) d'IVry-sur-Seine au Campus Condorcet, magnifique espace de recherche que nous inaugurons (avant que les travaux soient tout à fait finis...).

Ensuite, l'adaptation forcée à une situation d'encadrement très critique pour le GSRL, à savoir l'absence prolongée -non remplacée- de notre secrétaire gestionnaire (en congé pathologique+congé de maternité depuis juillet) et de notre secrétaire générale (en congé depuis juillet suite à une épaule cassée). D'où un énorme travail supplémentaire pour la direction du GSRL, à savoir Pascal Bourdeaux (directeur adjoint) et votre serviteur.

Enfin, parvenir à maintenir une activité scientifique propre (cours, recherches, écriture) dans ce contexte ultra chargé n'a pas été le moindre des défis dans cette rentrée 2019 dépourvue de la moindre trace d'ennui ou d'oisiveté.

Lire la suite

06/07/2019

Carnets Hypothèses (GSRL)

Capture d’écran 2019-07-06 à 15.28.33.pngLe laboratoire GSRL dont j'ai l'honneur de faire partie dispose d'un bel outil de communication, son portail internet (lien). En plus de son fil Twitter (lien), il s'était également doté de deux beaux Carnets Hypothèses, l'un pour tout le laboratoire (lien), l'un pour les doctorant.e.s (lien). 

Bonne nouvelle, ces deux derniers carnets, après un temps de sommeil, sont aujourd'hui réactivés, avec bientôt de nouveaux contenus. 

16/06/2019

L'entreprise et l'évangile (séminaire GSRL)

Capture d’écran 2019-06-16 à 08.02.58.pngLe mois dernier, le laboratoire GSRL  (UMR 8582) s’est retrouvé selon son habiture à Ivry-sur-Seine pour son cinquième séminaire interne mensuel de l’année 2019, autour du livre de M-E. Chessel, A. Grelon, N. Bremond d’Ars, L’entreprise et l’évangile. Une histoire des patrons chrétiens, Presses de Sciencespo, 2018.

 

Le résumé de ce séminaire est disponible en ligne (lien).

14/06/2019

Nou se wozo (Haiti), un film de Nathalie Luca

nathalie luca,cesor,ehess,gsrl,haiti,ong,religion,études postcoloniales,sciences sociales des religionsEn Haïti, l’État est faible, instable. Les Organisations Non Gouvernementales internationales, riches et puissantes, donnent l’impression de gouverner à sa place au mépris des initiatives locales. Les désastres naturels, parce qu’ils nécessitent dans l’urgence l’intervention de l’aide extérieure, amplifient encore cette situation. Après le passage de l’ouragan Matthew qui a ravagé le sud du pays en 2016, la colère des Haïtiens contre la toute-puissance des ONG est montée d’un cran. Ils veulent être considérés comme des acteurs de leur société et non pas comme des victimes. (...)

Un film documentaire passionnant de Nathalie Luca (directrice du CESOR), déjà présenté à l'EHESS, sera montré et expliqué au séminaire interne d'octobre 2019 au GSRL. Nathalie Luca viendra exposer ses défis méthodologiques, ses découvertes et ses questionnements de chercheuse en sciences sociales à partir du terrain haïtien.

Une perspective très réjouissante qui permettra de croiser réflexions sur religion, ONGs, recompositions des sociétés civiles postcoloniales. Lien

31/05/2019

Visite du Campus Condorcet

campus condorcet, gsrl, ephe, psl, ged, sciences sociales, cité des humanités et des sciences sociales, aubervilliersLa Cité des Humanités / Campus Condorcet, à Aubervilliers, est LE grand projet universitaire de la décennie en France. Nous l'avons visité le 17 mai 2019 (par temps gris).

Les travaux avancent, et le bâtiment Nord de la recherche, qui accueillera notamment le laboratoire GSRL, est prêt.... et magnifique! Juste en face du GED, le Grand Equipement Documentaire.

Album photo ici pour se donner une idée (lien).

23/05/2019

Convictions religieuses et ajustement à la norme

28682100460180L.jpg“Si le croyant ne peut s’affranchir de la règle commune au nom de sa liberté de religion, la reconnaissance pleine et entière de celle-ci conduit dans certaines situations à des ajustements de la règle de droit. Ce dossier présente les mécanismes susceptibles d’être mis en œuvre pour résoudre les tensions entre plusieurs droits fondamentaux, droit à l’égalité, non-discrimination et liberté de religion, afin de concilier impératif juridique et impératif religieux. Les varia questionnent également les relations entre droit et religion à propos des symboles religieux en Italie, de la situation des cultes au Brésil ou de la laïcité comme principe partagé par tous les États de droit.”

Un numéro passionnant, avec en particulier un article de Valentine Zuber (lien).

19/05/2019

Campus Condorcet, les travaux avancent

Capture d’écran 2019-05-19 à 10.40.02.pngLa Cité des Humanités et des Sciences Sociales, dit "Campus CONDORCET", est un campus en fin de construction dans le Grand Paris, à cheval entre le territoire de la Porte de la Chapelle à Paris et celui de La Plaine Saint-Denis à Aubervilliers. À son ouverture en cette prochaine rentrée 2019, ce sera le plus grand campus européen dans le domaine de la recherche en sciences humaines et sociales.

Et les travaux avancent, les arbres sont plantés, bientôt, les laboratoires de recherche (dont le GSRL) vont migrer.

Lien.

17/05/2019

(Ultra)Modernités postoloniales en débat (GSRL)

republique-et-islam-plat1-1.jpgLe GSRL (UMR 8582) s’est retrouvé à Ivry-sur-Seine, le mois dernier, pour un quatrième séminaire interne particulièrement marquant, car, couplé cette fois-ci avec un atelier théorique, ce qui a donné l’occasion d’un format adapté et rallongé, avec deux orateurs principaux et un temps plus substantiel donné à l’échange. Le thème central du jour était Modernité, modernités multiples, ultramodernités.

La réflexion commune s’est articulée autour de la perspective d’un historien, Pierre-Jean Luizard (CNRS), venu présenter son dernier livre, La République et l’islam, aux racines du malentendu (Paris, Tallandier, 2019), et l’approche d’un sociologue, Jean-Paul Willaime (EPHE), venu détailler les différentes déclinaisons de la modernité et de son prolongement ultramoderne, en prenant comme point d’appui l’hypothèse des modernités multiples de Schmuel Eisenstadt.

Un résumé détaillé est disponible sur le site du GSRL (lien).

03/05/2019

Agenda mai-juin 2019

60124966-liste-icône-vecteur-illustration-agenda-business-concept-avec-le-document-de-programme-de-papier-de-sty.jpgActualité scientifique très chargée en cette séquence mai-juin 2019, avec pour point d'orgue une assemblée générale du GSRL marquée par les adieux à nos locaux d'Ivry-sur-Seine, et de nombreuses présentations stimulantes.

Des cours aussi (Neuilly, Aix), des conférences, et une riche vie administrative marquée par une étroite inter-relation avec les tutelles du GSRL (l'EPHE et le CNRS).

Lire la suite

27/04/2019

La guerre des dieux n'aura pas lieu

D5FjvgSU8AAjQVl.jpg-large.jpegVoici un ouvrage majeur et un panorama unique sur l'itinéraire de Jean-Paul Willaime, sociologue des religions, longtemps directeur d'études à l'EPHE en "Histoire et sociologie des protestantismes" et ancien directeur du laboratoire GSRL.

Edité par les éditions Labor et Fides sous la forme d'entretiens avec E-Martin Meunier, préfacé par Philippe Portier, ce livre de référence s'intitule "La guerre des dieux n'aura pas lieu".

Lien.

23/04/2019

L'événement imprévisible

196101-1CV-L-Amiotte-Suchet.jpgLorsqu’un événement survient dans le quotidien de l’histoire, il bouscule l’ordre des choses. Pendant un temps, le monde semble vaciller. La société fait face à une possible rupture, puis finit par trouver un nouvel équilibre.

Confrontés à l’événement, les historiens, sociologues et anthropologues tentent d’en percer les secrets. Ils fouillent dans son passé pour découvrir les raisons de son surgissement ou analysent les conséquences du bouleversement qu’il a généré.

 

Lire la suite et découvrir ici ce livre, codirigé par Laurent Amiotte-Suchet (GSRL).

09/04/2019

Au GSRL, la modernité en perspective historique & sociologique

republique-et-islam-plat1-1.jpgA noter au GSRL ce séminaire interne couplé à un atelier théorique: ce sera le 18 avril 2019 à Ivry, dans les locaux du laboratoire.

L’objet de la réflexion commune sera la MODERNITÉ, à partir de deux exposés : 

–Pierre-Jean Luizard, historien, présentera son nouveau livre, intitulé La République et l’islam (Tallandier, 2019)

–Jean-Paul Willaime traitera de “Modernité, modernités, ultramodernité, approche sociologique”

Lien

28/03/2019

Les fabriques du TAOISME en Occident

D2sN14fXgAAsXJH.jpgSi le protestantisme s'est translaté de l'Ouest vers l'Est, le taoisme s'est translaté, lui, de l'Est vers l'Ouest.

Pour découvrir une recherche en train de se faire sur les fabriques du taoisme en Occident, il faut découvrir les travaux passionnants et le parcours de Marc Lebranchu, du laboratoire GSRL, dans la rubrique "Une recherche à la Une".

 

Lien.

 

10/03/2019

Françoise Lautman (1935-2019)

gsr,gsrl,anthropologie,ethnologie,ethnologie française,sciences sociales des religions,notice nécrologique,françoise lautman,religion et rôle des femmes,limousin,ostensionsFrançoise Lautman s'en est allée, et ses collègues, dont je suis, ont le coeur lourd. Elle a été une des figures fondatrices du laboratoire Groupe Sociétés Religions Laïcités (GSRL). Elle avait dirigé le GSR, dans sa transition vers ce qui allait devenir le GSRL, de 1991 à 1994. Ethnologue et sociologue des religions, directrice de recherches au CNRS, elle impressionnait par sa vivacité intellectuelle, et nous éclairait par ses éclats de rire.

Le GSRL lui rendra l'hommage qui lui est dû. Je me bornerai ici à évoquer, à titre personnel, combien j'ai apprécié l'apport de Françoise.

Lire la suite

02/03/2019

Agenda mars-avril 2019

agenda s.fath,conférences,gsrl,histoire et sociologie des religionsAu menu de cette séquence mars-avril 2019 bien remplie, quelques cours (Aix-en-Provence, IESR à Paris, AUAN à Neuilly), la participation à l'animation de la vie scientifique du plus beau des labos (le GSRL bien-sûr), les élections du nouveau conseil de laboratoire, et les séances toujours très stimulantes de l'Observatoire International du Religieux (GSRL/CERI).

Lire la suite

28/02/2019

Fantastique et religion, résumé du séminaire interne GSRL

Capture d’écran 2019-02-28 à 00.10.14.pngLe 14 février dernier, le laboratoire GSRL s'est réuni en séminaire interne avec Nicolas Meylan (médiéviste, Université de Lausanne), autour du thème: «Classifier les religions, classifier le monde. Le cas du Game of Throne de George Martin». Son exposé a été suivi par celui de Renaud Rochette (responsable formation/recherche, EPHE-IESR), sur le thème: «Étudier le religieux fictif : approches et problèmes».

Nicolas Meylan a ouvert le ban en rappelant l’impact social colossal de la série Game of Throne (60 millions de volumes vendus pour le moment). S’appuyant surtout sur les livres parus, il a pointé les références historiques de l’auteur, George Martin, et a souligné l’ampleur des interprétations possibles. Il a notamment mentionné l’ouvrage Le trône de fer ou le pouvoir de sang de Stéphane Rolet (Presses Universitaires François Rabelais, 2014).

Lire la suite ici (résumé du séminaire interne GSRL)

14/02/2019

Antisémitisme en France, les chiffres en perspective

db41716_5226431-01-06.jpgCe lundi 11 février 2019, le gouvernement français annonçait une aggravation de 74% en un an des violences et actes antisémites. L'occasion de rappeler que plus d'un acte raciste sur deux recensé, en France, touche nos concitoyennes et concitoyens juifs, alors que le judaïsme rassemble moins de 1% de la population française aujourd'hui. Pour mettre en perspective ces chiffres, comprendre leur fabrication et situer leur évolution, à noter ce bel article des Décodeurs du Monde, signé Maxime Vaudano.

Signalons aussi les séminaires sur l'antisémitisme contemporain en France tenus dans mon laboratoire, le GSRL, avec l'ISGAP (Institute for the Study of Global Antisemitism and Policy).

Lien.

04/02/2019

A la découverte des "passeurs d'âmes": Alfonsina Bellio

Alfonsina-BELLIO-610x825.jpgLe passage du religieux au spirituel est-il la marque de ce XXIe siècle? La religion, avec ses corpus dogmatiques et ses clergés, céderait du terrain devant des pratiques spirituelles moins régulées, réputées plus “libres”. L’anthropologie religieuse de l’Europe semble attester d’une soif de spiritualité “hors pistes” (cf. Yves Lambert). Mais on manque de postes d’observation pour évaluer ces dynamiques.

Grâce à Alfonsina Bellio, docteure associée du GSRL, on en découvre davantage sur une forme méconnue de recomposition des spiritualités européennes contemporaines : les passeurs d’âmes. Lien.

29/01/2019

EUREL, un très bel outil d'information sur les religions en Europe

Capture d’écran 2019-01-29 à 07.09.23.pngConnaissez-vous EUREL ? Ce très bel outil d’information fournit gratuitement des données vérifiées et actualisées sur l’état sociologique et juridique de la religion en Europe, dans une perspective interdisciplinaire. Ce site s’adresse à la communauté scientifique internationale, ainsi qu’aux pouvoirs publics et acteurs politiques, et rassemble des informations, mises en perspective, concernant l’Europe élargie (Etats membres de l’Union européenne, pays candidats et autres pays européens). Une rubrique particulière est dédiée à l’Europe dans son ensemble, à la fois dans sa dimension institutionnelle (la prise en compte des confessions religieuses par l’Union européenne, le Conseil de l’Europe…) et dans une perspective comparative (traitement d’une même question par les différents pays européens).

Le projet EUREL est porté par l’unité mixte de recherche DRES - Droit, religion, entreprise et société du CNRS et de l’Université de Strasbourg et le GSRL - Groupe Sociétés, Religions, Laïcités (CNRS / EPHE)

23/01/2019

Agenda janvier-février 2019

csm_icoAgenda_cb69c87191.jpgCes deux premiers mois de l'année 2019 sont marqués par une présence beaucoup plus marquée au GSRL dans le cadre de mes nouvelles fonctions de directeur de laboratoire, épaulé par l'excellent Pascal Bourdeaux de l'EPHE.

Ce qui n'empêche pas d'autres activités, dont la poursuite d'un savoureux cycle de cours sur Michel Houellebecq, religion et laïcité". 

Lire la suite