Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/03/2019

Françoise Lautman (1935-2019)

gsr,gsrl,anthropologie,ethnologie,ethnologie française,sciences sociales des religions,notice nécrologique,françoise lautman,religion et rôle des femmes,limousin,ostensionsFrançoise Lautman s'en est allée, et ses collègues, dont je suis, ont le coeur lourd. Elle a été une des figures fondatrices du laboratoire Groupe Sociétés Religions Laïcités (GSRL). Elle avait dirigé le GSR, dans sa transition vers ce qui allait devenir le GSRL, de 1991 à 1994. Ethnologue et sociologue des religions, directrice de recherches au CNRS, elle impressionnait par sa vivacité intellectuelle, et nous éclairait par ses éclats de rire.

Le GSRL lui rendra l'hommage qui lui est dû. Je me bornerai ici à évoquer, à titre personnel, combien j'ai apprécié l'apport de Françoise.

Lire la suite

28/02/2019

Fantastique et religion, résumé du séminaire interne GSRL

Capture d’écran 2019-02-28 à 00.10.14.pngLe 14 février dernier, le laboratoire GSRL s'est réuni en séminaire interne avec Nicolas Meylan (médiéviste, Université de Lausanne), autour du thème: «Classifier les religions, classifier le monde. Le cas du Game of Throne de George Martin». Son exposé a été suivi par celui de Renaud Rochette (responsable formation/recherche, EPHE-IESR), sur le thème: «Étudier le religieux fictif : approches et problèmes».

Nicolas Meylan a ouvert le ban en rappelant l’impact social colossal de la série Game of Throne (60 millions de volumes vendus pour le moment). S’appuyant surtout sur les livres parus, il a pointé les références historiques de l’auteur, George Martin, et a souligné l’ampleur des interprétations possibles. Il a notamment mentionné l’ouvrage Le trône de fer ou le pouvoir de sang de Stéphane Rolet (Presses Universitaires François Rabelais, 2014).

Lire la suite ici (résumé du séminaire interne GSRL)

14/02/2019

Antisémitisme en France, les chiffres en perspective

db41716_5226431-01-06.jpgCe lundi 11 février 2019, le gouvernement français annonçait une aggravation de 74% en un an des violences et actes antisémites. L'occasion de rappeler que plus d'un acte raciste sur deux recensé, en France, touche nos concitoyennes et concitoyens juifs, alors que le judaïsme rassemble moins de 1% de la population française aujourd'hui. Pour mettre en perspective ces chiffres, comprendre leur fabrication et situer leur évolution, à noter ce bel article des Décodeurs du Monde, signé Maxime Vaudano.

Signalons aussi les séminaires sur l'antisémitisme contemporain en France tenus dans mon laboratoire, le GSRL, avec l'ISGAP (Institute for the Study of Global Antisemitism and Policy).

Lien.

04/02/2019

A la découverte des "passeurs d'âmes": Alfonsina Bellio

Alfonsina-BELLIO-610x825.jpgLe passage du religieux au spirituel est-il la marque de ce XXIe siècle? La religion, avec ses corpus dogmatiques et ses clergés, céderait du terrain devant des pratiques spirituelles moins régulées, réputées plus “libres”. L’anthropologie religieuse de l’Europe semble attester d’une soif de spiritualité “hors pistes” (cf. Yves Lambert). Mais on manque de postes d’observation pour évaluer ces dynamiques.

Grâce à Alfonsina Bellio, docteure associée du GSRL, on en découvre davantage sur une forme méconnue de recomposition des spiritualités européennes contemporaines : les passeurs d’âmes. Lien.

29/01/2019

EUREL, un très bel outil d'information sur les religions en Europe

Capture d’écran 2019-01-29 à 07.09.23.pngConnaissez-vous EUREL ? Ce très bel outil d’information fournit gratuitement des données vérifiées et actualisées sur l’état sociologique et juridique de la religion en Europe, dans une perspective interdisciplinaire. Ce site s’adresse à la communauté scientifique internationale, ainsi qu’aux pouvoirs publics et acteurs politiques, et rassemble des informations, mises en perspective, concernant l’Europe élargie (Etats membres de l’Union européenne, pays candidats et autres pays européens). Une rubrique particulière est dédiée à l’Europe dans son ensemble, à la fois dans sa dimension institutionnelle (la prise en compte des confessions religieuses par l’Union européenne, le Conseil de l’Europe…) et dans une perspective comparative (traitement d’une même question par les différents pays européens).

Le projet EUREL est porté par l’unité mixte de recherche DRES - Droit, religion, entreprise et société du CNRS et de l’Université de Strasbourg et le GSRL - Groupe Sociétés, Religions, Laïcités (CNRS / EPHE)

23/01/2019

Agenda janvier-février 2019

csm_icoAgenda_cb69c87191.jpgCes deux premiers mois de l'année 2019 sont marqués par une présence beaucoup plus marquée au GSRL dans le cadre de mes nouvelles fonctions de directeur de laboratoire, épaulé par l'excellent Pascal Bourdeaux de l'EPHE.

Ce qui n'empêche pas d'autres activités, dont la poursuite d'un savoureux cycle de cours sur Michel Houellebecq, religion et laïcité". 

Lire la suite

19/01/2019

GSRL: journée d'accueil des nouveaux doctorants

gsrl, doctorants, doctorants du gsrl, journée d'accueil des nouveaux doctorants, religion, laïcitéPour les nombreux doctorants en sciences sociales des religions qui bénéficient du rattachement au laboratoire GSRL (CNRS/EPHE.PSL), à noter cette journée d'accueil prévue pour eux le jeudi 24 janvier 2019.

La rencontre, avec visite guidée du laboratoire, aura lieu dans les locaux du GSRL à Ivry sur-Seine.

Pour en savoir plus, cliquer ici (lien).

11/01/2019

Nouvelle rubrique GSRL "Un chercheur à la une"

Jean-Laloum-portrait-GSRL.pngUn mouvement hétéroclite de mécontentements, aux convictions parfois antagoniques, traverse aujourd’hui les sociétés civiles européennes. Il suscite l’interrogation. En France, la contestation des “Gilets jaunes”, sa critique des institutions représentatives, engendrent quelquefois dans leur sillage une phraséologie inquiétante, allant jusqu’à faire siens mots d’ordre et slogans d’un passé pas si lointain. Historien du XXe siècle, Jean Laloum (GSRL) nous apporte la profondeur d’analyse dont nous avons besoin.

Pour en savoir plus, découvrir la nouvelle rubrique "Un chercheur à la une" sur le site GSRL, inaugurée par Jean Laloum (lien).

09/01/2019

France, destination missionnaire brésilienne ?

Bible-brésilienne-1024x683.jpgAuteure d'un doctorat qui compare une œuvre missionnaire en France et au Brésil, Denise Goulart (du GSRL) partage, dans un second entretien, son regard croisé sur les deux pays sous l'angle de la laïcité et du protestantisme.

Pour en savoir plus, lire le Fil-info Francophonie sur Regardsprotestants.com (lien).

05/01/2019

Etudiants étrangers: hausse des droits d'inscription en question

étudiants étrangers,fraternité,justice,recherche,doctorants,francophonie,afrique,edouard philippe,enseignement supérieur,gsrlQuand les étudiants internationaux cherchent à rejoindre une université étrangère, ils privilégient les Etats-Unis, le Royaume-Uni, l'Australie puis la France, selon une étude publiée en novembre 2018 par l'agence Campus France (lien).

Toujours suivant Campus France, l'accueil des étudiants étrangers coûterait chaque année 3 milliards d'euros par an à la France mais rapporterait 4,65 milliards d'euros.

L'annonce faite par le premier ministre, Edouard Philippe, le 19 novembre dernier, d'augmenter très fortement les droits d'inscription des étudiants étrangers hors Union Européenne (lien), s'inscrit dans une tendance qui touche de nombreux pays. Mais elle va logiquement induire, en cette année 2019, des demandes de clarification, et un débat sur les modalités.

Les établissements universitaires, les laboratoires, dont le GSRL, sont vigilants sur ce dossier. Les collaborations internationales, les horizons cruciaux de la francophonie (notamment vers l'Afrique) ont besoin de tous les talents, et pas seulement des étudiants les plus riches, et nécessitent aussi le respect des parcours (et des arbitrages) déjà engagés par les doctorants.

03/01/2019

Evangélisme: quels liens entre francophonie et lusophonie?

denise goulart, jeunesse en mission, brésil, france, évangéliques, ephe, gsrl, post-doctorantsRattachée au laboratoire GSRL à Paris, Denise Goulart a consacré sa thèse de doctorat EPHE à une étude croisée de l’action missionnaire de “Jeunesse en Mission” en France et au Brésil.

Dans un entretien à deux volets, elle nous offre un éclairage sur son parcours, son étude sur Jeunesse en Mission, et la comparaison franco-brésilienne.

 

Lien (Regardsprotestants, Fil-info Francophonie).

31/12/2018

La transmission du religieux en Méditerranée. Un défi partagé

1eere-de-couv-transmission-du-religieux-en-mediterranee.jpgSous la direction de Stéphanie Laithier, Valentine Zuber (EPHE, GSRL, PSL), Jacques Huntzinger, un livre vient de sortir sur "la transmission du religieux en Méditerranée". Il est issus d'un colloque du Collège des Bernardins, en partenariat avec l'EPHE et la richissime fondation du nom du monarque wahhabite saoudien Abdul-Aziz.

Cet ouvrage espère poser, "à travers des contributions qui couvrent plusieurs aires culturelles, un certain nombre des grands enjeux de la transmission du religieux sur les rives sud et nord de la Méditerranée. Celle-ci est en effet confrontée aujourd’hui à des défis multiples et, au sein de sociétés de plus en plus mondialisées, elle fait par ailleurs l’objet d’une complexité croissante".

Une formule euphémisée pour recouvrir, notamment, les enjeux de liberté des personnes, de droit à la conversion (ou au coming-out athée), de pluralités religieuses dynamiques et recomposées, qui mériteront sans doute d'être creusés encore dans les années à venir, pourquoi pas via des ouvrages centrés sur ces sujets fondamentaux.

13/12/2018

Séminaire GSRL avec Guillaume Cuchet, le résumé

logo-gsrl-site-150x150.pngLe laboratoire GSRL (UMR 8582) s’est retrouvé à Ivry-sur-Seine pour son dernier séminaire interne de l’année 2018, avec pour orateur principal Guillaume Cuchet, professeur d’histoire contemporaine à l’Université Paris-Est Créteil et lauréat 2018 du prix d’histoire des religions pour son livre Comment notre monde a cessé d’être chrétien. Anatomie d’un effondrement (Le Seuil, 2018, 288 pages).

Le résumé de ce séminaire est disponible sur le site du GSRL (lien). 

11/12/2018

Programme "Asie" au GSRL, réflexion sur les sécularités multiples

Capture d’écran 2018-12-10 à 23.29.06.pngA noter au laboratoire GSRL que la réunion du Programme Religions et sociétés en Asie. Recompositions, circulations, sécularisations du religieux,aura lieu vendredi 14 décembre 2018 prochain.

La discussion portera notamment sur l'ouvrage suivant: Multiple secularities beyond the West, Miriam Buchardt, Matthias Middel, Monika Wohlrab-Sahr, eds., De Gruyter 2015

Lien.

04/12/2018

"Comment notre monde a cessé d'être chrétien"

102129_couverture_Hres_0-1.jpgLe recul du catholicisme en France depuis les années 1960 est un des faits les plus marquants et pourtant les moins expliqués de notre histoire contemporaine.

S’il reste la première religion des Français, le changement est spectaculaire: au milieu des années 1960, 94 % de la génération en France étaient baptisés et 25% allaient à la messe tous les dimanches; de nos jours, la pratique dominicale tourne autour de 2% et les baptisés avant l’âge de 7 ans ne sont plus que 30%. Comment a-t-on pu en arriver là?

Guillaume Cuchet, l'auteur de Comment notre monde a cessé d'être chrétien, sera là pour en débattre jeudi qui vient au séminaire interne du GSRL! Lien.

01/12/2018

Bannon et la Tradition (Colloque Politica Hermetica aujourd'hui)

Bannon.jpg

29/11/2018

GSRL, séminaire de novembre 2018, résumé dispo

Capture d’écran 2018-11-28 à 22.06.07.pngLe 8 novembre dernier, Joseph Ciaudo (postdoctorant HASTEC) effectuait un brillant exposé dans le cadre du séminaire interne du GSRL (EPHE/CNRS/PSL), sur le sujet :

«Prosélytisme confucéen chinois, (re)présentation des doctrines et croyances non-européennes auprès d’un public occidental. Fin XIXe-début XXème siècle».

Le résumé est disponible sur le site du GSRL (lien).

28/11/2018

« Innovation et Intégration / Инновация и Интеграция »

Capture d’écran 2018-11-28 à 08.45.54.pngDans la matinée de ce 28 novembre 2018 se tient à Paris une rencontre franco-russe organisée par Sciences Po Alumni et le MGIMO (Institut d’Etat des Relations Internationales de Moscou) sur le thème “Innovation et Intégration”. L’évènement a lieu entre 9h et 13h dans la prestigieuse salle Colbert de l’Assemblée nationale.

Cette conférence est organisée dans le cadre du dialogue de Trianon, initiative née de la rencontre entre les présidents Macron et Poutine à Versailles en mai 2017 afin de permettre aux différents acteurs des sociétés civiles russe et française “de dialoguer, se rapprocher et surmonter les éventuelles incompréhensions”.

Philippe Portier, directeur du GSRL, est l'un des orateurs autour du thème de l'intégration des religions. Lien.

26/11/2018

Influence évangélique au sein du catholicisme (HDR)

oecuménisme, évangélisation, évangéliques, catholicisme, valérie aubourg, prière des mères, renouveau paroissial, miracles et guérisons, ephe, gsrlLes paradigmes oecuméniques évoluent,avec, au coeur des dispositifs, une prise en compte croissante du protestantisme évangélique. La chercheuse Valérie Aubourg (GSRL), maître de conférences à l'Institut Catholique de Lyon, a brillamment éclairé certains aspects clefs de ces recompositions dans son mémoire d'Habilitation à Diriger des Recherches (HDR), soutenu le 12 octobre 2018 à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes.

Le premier de ses deux mémoires, dont on espère publication prochaine, s'intitule "Réveil catholique. Influence évangélique au sein du catholicisme". Cette recherche s’articule autour d’une enquête ethnologique menée sur trois terrains: les dispositifs Miracles et Guérisons, la Prière des Mères et le renouveau paroissial.

Lien.

23/11/2018

Sarah Wilkins-Laflamme au GSRL

Sarah Wilkins-Laflamme, gsrl, laïcité, Etat, Canada, sécularisation, immigration, sciences sociales des religionsAu sein du laboratoire GSRL, le programme "Laïcités: États et Sociétés face à la diversité culturelle et religieuse", se réunira le jeudi 29 novembre prochain à 14 h 15 sur le site d'Ivry, Salle B.

Sarah Wilkins-Laflamme, professeur de sociologie à l'Université de Waterloo en Ontario, Canada, invitée au GSRL, interviendra pour un exposé intitulé: "La religiosité, les attitudes envers les immigrants et l'impact de la sécularisation".

Lien

20/11/2018

Se préparer au Campus Condorcet

Capture d’écran 2018-11-20 à 00.53.49.pngDès l’été 2019, les premiers usagers emménageront sur le Campus Condorcet, premier campus de sciences sociales de France. Pour préparer et accompagner ces installations, le Campus propose à ses futurs résidents de participer aux Cafés campus. Ce nouveau format de rencontre offre aux futurs usagers la possibilité de dialoguer avec les équipes du projet et les acteurs du territoire. Le tout, dans une ambiance conviviale et à proximité de leur futur lieu de travail. Une manière de mettre un pied dans le futur campus ! Toute personne issue d’un établissement membre du Campus Condorcet est la bienvenue aux « Cafés campus » .

Les inscriptions aux deux premiers cafés sont closes (lien), mais d'autres suivront!

17/11/2018

Histoire et postérité de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme

dh.jpgLa Déclaration Universelle des droits de l'homme, texte historique à la riche postérité juridique et institutionnelle, fait encore face, 70 ans après sa proclamation solennelle, à de multiples contestations politiques et à de nombreuses violations des principes qu'elle renferme. C'est à la réévaluation de son histoire et à la mise en lumière de sa postérité que cette journée d'études compte s'attacher.

Un bel événement organisé le 23 novembre 2018, sous la dir. d'Alexandre Boza, Emmanuel Decaux et Valentine Zuber, avec la collaboration de l'EPHE, PSL, le CNCDH, SciencesPo et le GSRL. Lien.

16/11/2018

Acteurs religieux sur la scène internationale (colloque)

gsrl, ceri, ephess, ephe, psl, pierre baudry, religion et relations internationales, relations internationales, islam, christianisme, sionisme chrétien, colloqueA noter ce magnifique colloque organisé par des doctorants du GSRL, du CERI et de l'EHESS. Il porte sur les religions et les relations internationales. Il est prévu le 3 et 4 décembre 2018 à Paris.

Il comporte quatre panels qui traiteront notamment du sionisme chrétien, de la relation entre Eglises chrétiennes et diplomatie, de l'islam comme acteur transnational, et d'une approche comparée de la diplomatie au regard du rôle de la religion. 

Ce programme alléchant est consultable ici (PDF).

 

15/11/2018

Empires nomades: lire Marie Favereau

1163.jpgDans les représentations collectives, le nomade est souvent en tension avec l'Empire. Sa circulation le rend mal repérable par les bureaucraties territorialisées, sa mobilité complique le contrôle impérial. Mais l'histoire nous apprend qu'il existe AUSSI des Empires nomades.

Les passionnants  travaux de Marie Favereau, chercheure postdoctorante au GSRL, se focalisent sur ces Empires nomades, et nous font notamment réfléchir à nouveaux frais sur l'articulation mobilité/contrôle et les dynamiques de circulation religieuse à partir du contexte impérial mongol.

Elle vient notamment de publier La Horde et le Sultanat: naissance d’une alliance, IFAO, 2018 (lien). 

14/11/2018

Femmes, féminismes et religions dans les Amériques

fem.jpgLes études en sciences sociales des religions ont encore beaucoup à découvrir sur l’engagement concret des femmes dans les sphères religieuses et plus encore sur les divers féminismes religieux. Il a fallu l’impulsion des mouvements des femmes des années 1970 puis le développement des études sur les femmes et le genre pour que l’on s’empare de ces sujets d’une façon plus analytique. Il s’agissait d’expliquer leur place ou leur rôle, non plus par leur « nature », mais par des rapports sociaux passés et présents.

Un précieux ouvrage collectif dirigé par Blandine Chélini-Pont et Florence Rochefort, du GSRL, dont la suite de la présentation peut être lue ici (lien).

13/11/2018

Doctorants du GSRL

sciences sociales,sciences sociales des religions,gsrl,religion,laïcité,cnrs,ephe,pslLe @LaboGSRL est riche d'un extraordinaire vivier de doctorants sur les religions et la laïcité.

Le portail internet du GSRL propose leurs fiches (liens cliquables à partir des noms).

A consulter sans modération!


Lien

04/11/2018

Agenda novembre-décembre 2018

frtgh.jpgQuelques colloques à se mettre sous la dent en cette fin d'année 2018, auxquels s'ajoutent réunions, cours, et... élection de la nouvelle direction du laboratoire GSRL, pour succéder à l'irremplaçable Philippe Portier.

Bonne fin d'année à toutes et à tous !

Lire la suite

03/11/2018

Populisme et religion, colloque au CERI

Capture d’écran 2018-11-02 à 22.20.09.jpgIl y a indéniablement, dans nos démocraties, un tournant populiste qui a permis, dans de nombreux pays, l’arrivée au pouvoir de forces se réclamant du «vrai peuple» opposé à des élites expertes, corrompues, illégitimes.

Ces courants populistes sollicitent diverses ressources politiques et symboliques, dont le religieux. L’objet de ce colloque organisé à Sciences Po par le CERI et le GSRL est, précisément, d’aborder l’articulation entre populisme et religion selon trois axes, à travers trois tables-rondes.

Programme ici (PDF).

27/10/2018

Résumés des séminaires du GSRL

gsrl,ephe,cnrs,psl,sciences sociales des religions,séminaire gsrl,résumé séminaire gsrlUn des nombreux facteurs d'attractivité du laboratoire GSRL (EPHE/CNRS/PSL) est d'organiser un séminaire interne mensuel.

Après une séance le 20 septembre sur l'enseignement sur la religion en cours d'Histoire dans les manuels scolaires, puis une rencontre le 11 octobre autour de l'histoire comparée des rapports religion/laïcité entre France et Turquie, il est possible de consulter les résumés des séminaires.

Ils sont disponibles sur le site du GSRL (lien).

20/09/2018

Stéphanie Goudiaby (GSRL): au-revoir et merci

Stéphanie Goudiaby.jpgAprès son séminaire interne aujourd'hui, le laboratoire GSRL rend un hommage mérité à Stéphanie Goudiaby, secrétaire gestionnaire au GSRL depuis 2009, qui part bientôt rejoindre d'autres responsabilités.

Appréciée de tous au labo, dans lequel elle est restée principalement en charge des missions de gestion administrative et financière (il y a de quoi faire!), elle a contribué très efficacement à la bonne marche d'une unité de recherche dont le périmètre s'est fortement accru ces dernières années. Redisons-le: les chercheurs, et les dynamiques de recherches, ne seraient RIEN sans le concours précieux des ITA (Ingénieurs et Techniciens Administratifs), dans un monde où la complexité administrative se conjugue avec la pression au rendement.

Merci Stéphanie, et excellente continuation sous d'autres cieux!