Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/05/2013

Afrocultures à l'affiche entre Barbès et Place de Clichy (Paris)

Encyclopedia of African Diaspora.jpg"Etudier les diasporas africaines, c'est étudier le monde" (dixit l'Encyclopedia of the African Diaspora, vol 1, 2008, p.XXXIII, sous la dir. de C.E. Boyce Davies). 
 
Ce monde diasporique, disséminé entre Amérique latine, Amérique du Nord, Caraïbes, Europe et Afrique, se réfracte dans les "cités globales" (Saskia Sassen) comme Paris.
 
L'affichage de rue est un bon poste d'observation de cette afroculture transnationale, portée par une vitalité créative dont les affiches photographiées dans un album Flickr ne donnent qu'un tout petit aperçu.


Prises au cours du printemps 2013, les photos postées ce mois-ci sur Flickr dans un album thématique (lien) ont été faites entre la Gare du Nord et le quartier de la place de Clichy (17e arr parisien) où se trouve mon lieu de travail (laboratoire GSRL).
 

545996-3121.jpg

Sources "saisies sur le vif", dans le bruit et l'activité de la rue parisienne, elles illustrent le foisonnement de l'offre culturelle (parfois politique) proposé sur une courte période.
On exclut ici de l'offre religieuse, objet d'affichage aussi, mais qu'on regardera dans des albums spécifiques, cf. autres albums Flickr
 
Le trait d'union? Il est tout sauf évident.
Mais les paroles de Peter Tosh (ci-contre) sont sans doute les plus convainquantes pour relier ces productions culturelles: 
"No matter where you come from, as long as you are a black man, you are an African" (citée dans Encyclopedia of the African Diaspora, 2008, intro p.45). Ou en tout cas, un acteur des Afrocultures diasporiques qui se donnent à voir et à entendre dans la capitale française.
 

Afrocultures Paris Sébastien Fath.jpg

Les commentaires sont fermés.